Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Démission de Bayrou et Marielle de Sarnez : je suis écoeuré. | Page d'accueil | Moi, je suis le peuple, pas la France insoumise ! »

dimanche, 25 juin 2017

Accusation contre le MoDem : du vide, la preuve ci-dessous.

J'ai déjà écrit pour démontrer que rien ne tient dans ce que la presse relaie contre le MoDem.  Je vois que mon amie Françoise a relayé sur facebook l'avis d'un expert des partis politiques. Je cite intégralement son message, ce sera le plus simple :

Voici ci-dessous les explications claires d’un ami Facebook qui connaît parfaitement le fonctionnement des partis et qui explique très précisément la différence indéniable entre la situation au MoDem et celle au FN. Un grand merci à lui !!! 
Si vous êtes suffisamment intelligent et donc honnête (on le sait bien que la bêtise est source d’ignorance satisfaite et ne se donne pas la peine de chercher la vérité…), lisez attentivement et vous serez d’accord avec moi pour comprendre que des médias comme "Contrepoints" ou "France Info" ne font que dans la manipulation des faits.
►►C'est donc très simple : cherchons leurs commanditaires et nous saurons pourquoi François Bayrou a été ciblé !!!
(Je rajoute ►des flèches◄ pour appuyer sur les points importants à mes yeux.)
« Déjà dit ailleurs : aucun rapport.
L'enquête préliminaire concerne un soupçon d'abus de confiance, pas de détournement de fonds. ►Juridiquement, cela n'a rien à voir.◄
D'abord, il faut connaître le règlement du Parlement Européen : chaque député européen dispose d'une enveloppe maximun qui lui permet d'employer des assistants parlementaires. ►Il est libre de les choisir.
Il y a 2 types d'assistants : les assistants accrédités et les assistants locaux.
Les assistants accrédités sont directement rémunérés par le PE et travaillent à Strasbourg, Luxembourg et Bruxelles.
Les assistants locaux sont rémunérés par un tiers payant accrédité (souvent une personne morale spécialement créée à cet effet), domicilié dans le pays d'élection du député et selon les législations locales. ►Les assistants locaux travaillent dans le pays d'origine.
Ce qui est reproché au FN : 2 affaires.
Certains assistants accrédités n'ont jamais mis les pieds au PE. C'est donc une procédure réglementaire du PE, en tant qu'employeur et après un contrôle en interne, qui a abouti au licenciement des assistants et à la demande de remboursement des sommes indues. ►►C'est une affaire d'emplois fictifs. Dans les faits, ces assistants accrédités, payés à 100% et directement par le PE, travaillaient au siège du FN.◄
La seconde affaire concerne le tiers payant accrédité, l'association créée par le FN pour rémunérer les assistants locaux. Ce tiers payant a perçu des sommes du PE pour rémunérer des assistants qui n'existaient pas. ►►Ou plutôt qui n'ont jamais été payés, l'argent étant reversé dans les caisses du parti. Une affaire d'employés fictifs, donc. Tout ceci est pénalement très grave.
Ce qui est reproché au MoDem : j'avoue que j'ai du mal à le comprendre. ►D'ailleurs, il n'y a aucune plainte, juste des dénonciations.◄
Les assistants accrédités travaillent bien au PE. Les assistants locaux existent bien, travaillent en France et sont payés par leurs tiers payants.
La particularité sur laquelle s'appuient les délateurs et certains journalistes peu scrupuleux pour y voir des malversations concerne l'aspect temps partiel des contrats et le cumul avec un autre temps partiel rémunéré directement par le parti.
Selon les périodes et les assistants, les rémunérations par le PE varient entre 20 et 80% des salaires cumulés. ►Ce cumul de rémunération est autorisé par le PE s'il lui est déclaré ce qui est bien sûr le cas.
La question va donc concerner la répartition des salaires PE/MoDem. Est-elle équilibrée ? ►Sachant que sur la période concernée, 2010 à 2014, les quasi seuls élus et vice-présidents du MoDem étaient les députés européens, il était certainement très difficile de travailler pour le MoDem sans travailler pour eux !
D'autre part, le MoDem n'a jamais abusé des enveloppes financières offertes par le PE puisque, par exemple, Marielle de Sarnez et Robert Rochefort n'employaient chacun qu'un seul assistant accrédité, Nathalie Griesbeck deux, alors que ►le PE en autorise et peut en rémunérer jusqu'à 3 voire 4 par député. »

11:17 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : modem |  Facebook | | |

Commentaires

Cher Hérétique, tu m'as devancé et je t'en remercie : j'allais mettre la copie du commentaire de notre ami "Build Freedom" dans un commentaire de ton billet précédent !
N'est-ce pas évident que François Bayrou a été mis hors d'état de "nuire aux réseaux, aux lobbys, aux mafieux" ?!! Les vrais militants du MoDem seront toujours là pour défendre la démocratie.
Je voudrais aussi renvoyer tous tes lecteurs vers notre ami Hervé Torchet qui a fait, le 8 juin dernier (avant le départ de François Bayrou et de Marielle de Sarnez du gouvernement), un remarquable billet de réflexion sur "morale et politique". Oui remarquable car il y parle des... réseaux d'influence !

Écrit par : Françoise Boulanger | dimanche, 25 juin 2017

merci pour ces explications très claires... c'est vrai que les journalistes et l'opinion publique sont sans nuance ... c'est pénible.

Écrit par : Mirabelle | dimanche, 25 juin 2017

La presse s'est acharnée mais il faut reconnaître la mauvaise gestion de la défense du MoDem.
Pourquoi ne pas avoir tout de suite expliqué que les salariés du MoDem avaient été "recasés" avec des temps partiels ?
Pourquoi n'entend-on que des ex-assistants parlementaires qui chargent le MoDem et aucun, de bonne foi, qui explique comment était organisé son temps de travail ?

Écrit par : MaxF | dimanche, 25 juin 2017

Cher Hérétique, tu m'as devancé et je t'en remercie : j'allais mettre la copie du commentaire de notre ami "Build Freedom" dans un commentaire de ton billet précédent !
N'est-ce pas évident que François Bayrou a été mis hors d'état de "nuire aux réseaux, aux lobbys, aux mafieux" ?!! Les vrais militants du MoDem seront toujours là pour défendre la démocratie.
Je voudrais aussi renvoyer tous tes lecteurs vers notre ami Hervé Torchet qui a fait, le 8 juin dernier (avant le départ de François Bayrou et de Marielle de Sarnez du gouvernement), un remarquable billet de réflexion sur "morale et politique". Oui remarquable car il y parle des... réseaux d'influence !
Voici le lien :
http://jour-pour-jour.hautetfort.com/archive/2017/06/08/morale-et-politique-5952373.html#comments

Écrit par : Françoise Boulanger | lundi, 26 juin 2017

Cher Hérétique, tu m'as devancé et je t'en remercie : j'allais mettre la copie du commentaire de notre ami "Build Freedom" dans un commentaire de ton billet précédent !
N'est-ce pas évident que François Bayrou a été mis hors d'état de "nuire aux réseaux, aux lobbys, aux mafieux" ?!! Les vrais militants du MoDem seront toujours là pour défendre la démocratie.
Je voudrais aussi renvoyer tous tes lecteurs vers notre ami Hervé Torchet qui a fait, le 8 juin dernier (avant le départ de François Bayrou et de Marielle de Sarnez du gouvernement), un remarquable billet de réflexion sur "morale et politique". Oui remarquable car il y parle des... réseaux d'influence !
Voici le lien :
http://jour-pour-jour.hautetfort.com/archive/2017/06/08/morale-et-politique-5952373.html#comments

Écrit par : Françoise Boulanger | lundi, 26 juin 2017

Bonjour,
Ce billet est bien construit et argumenté.Il pourrait me rassurer un peu car je pense aussi que l'"affaire" finira par faire flop et je crois en la bonne foi de François Bayrou et du MoDem.
Mais c'est malheureusement une croyance que je n'arrive plus à faire partager et je suis invariablement renvoyé aux "témoins" qui ont parlé (moi je dis les sycophantes). Le problème c'est qu'ils sont crus :la presse a relayé leurs accusations avec tant de délectation et d'insistance. Alors j'ai parfois droit à un petit mot sympa sur ma fidélité militante (sensée tout de même expliquer mon aveuglement face à tant d'évidence), mais le plus souvent c'est l'ironie accusatrice ("rappelle-nous ce que disait Bayrou de Fillon, de Ferrand", "Ton Bayrou c'est le camembert qui dit tu pues", ...).
Et si les faits importent moins que la manière dont ils sont ressentis, les dégâts sont considérables en terme d'image.
Combien de temps va durer l'enquête ? Trois mois ? Six mois ? Dix-huit mois ? Je ne doute pas de son issue. Là, il faudra bien mettre en lumière la manœuvre dont le MoDem et François Bayrou ont été victimes.
Mais dans l'intervalle, il nous faudra nous battre pour défendre notre ligne politique. On a un groupe sur lequel on pourra prendre appui, des valeurs et des principes clairs, dix ans de réflexion politique. On ne sait pas trop ce que sera En Marche dans un an ou deux. Quelle ligne directrice? Quelles divisions internes ? Le MoDem, lui, pourra jouer le rôle de pôle de cohérence et de stabilité de la majorité : c'est cela que les promoteurs de l'"affaire" cherchent à étouffer dans l’œuf.

Écrit par : CitizenK | mercredi, 28 juin 2017

Pour le FN, il y a aussi un problème d'emplois familiaux fictifs.

http://www.huffingtonpost.fr/2017/06/22/louis-aliot-refuse-de-se-rendre-a-une-convocation-de-la-police-p_a_22547542/

les emplois familiaux avec travail réel étant de plus interdits par le PE

Écrit par : XS | dimanche, 02 juillet 2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.