Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« La France, un État incapable de protéger un témoin | Page d'accueil | Sarkozy, du sang et des larmes, vraiment ? »

samedi, 06 février 2016

La France, c'est la République ou pas ?

Tariq Ramadan s'apprête à demander la nationalité française. Les valeurs qu'il affiche lui valent une réaction cinglante d'Abdallah Soidri, l'un des chroniqueurs de l'Hebdomadaire Marianne.

Je n'apprécie guère Monsieur Ramadan et ne partage pas l'essentiel de ses valeurs. Mais lui reprocher de demander un moratoire sur la lapidation des femmes au monde musulman me semble assez injuste. Quand l'Occident proteste au nom de ses valeurs contre ce crime, cela a un effet très modeste. En revanche, demander un arrêt de ces peines en faisant valoir qu'il ne fait pas consensus et que le monde musulman devrait en discuter, cela me semble bien plus astucieux et efficace. Cela revient aussi à ressusciter le débat théologique au sein de l'Islam et c'est précisément ce dont les religions ont besoin en général pour se revivifier. En outre, l'appel de Tariq Ramadan est très clair et on voit qu'il n'est pas du tout favorable à cette pratique.

Abdallah Soidri conclut son récapitulatif des prises de position de Tariq Ramadan en constatant que pas une de ses valeurs n'appartient à ce que défend la République. Je pense que c'est pour l'essentiel vrai. Mais la question que je me pose est de savoir si la France est réductible à sa République. La République n'existe que depuis la Révolution, et encore. Elle ne s'est installée dans notre pays qu'après le Second Empire.

A ma connaissance, Tariq Ramadan respecte la loi française, n'a jamais été condamné pour délinquance et manie extrêmement bien la langue française. Je dirais même que son goût prononcé pour les circonvolutions et la sophistication dénote un esprit bien français. 

De reconnaître ses mérites ne m'empêche pas de le considérer comme un dangereux adversaire politique, capable de manipuler perversement la vérité, comme ont pu le montrer les Inglorious Basterds, mais cela ne justifie pas pour autant de lui refuser la nationalité française.

Commentaires

Tres bon rappel, l'Héré.

Plus on entend ces gens assimiler France, la nation en plus d'être l'Etat (comme si les deux étaient nécéssairement liés) à la République (un régime politique), plus on a envie du retour de Louis XX ^^

Écrit par : Le Parisien Liberal | samedi, 06 février 2016

Salut Parisien,
Je n'irais pas jusqu'à souhaiter le retour de louis XX (la monarchie absolue est un type de régime complètement dépassé) mais quand on évoque un pays et ses racines, on est d'accord qu'il n'est pas réductible à un régime politique, quels que soient ses succès.

Écrit par : l'hérétique | samedi, 06 février 2016

Bonjour,

La France reste la France. La république n'est qu'un régime politique parmi d'autres. Au cours de ses 800 ans d'existence, la Royauté a construit ce pays. Depuis qu'elle est en place, le bilan de la république est plutôt maigre et se caractérise essentiellement par une destruction, programmée ou non, de ce qui a été. Je mentionnerai pour info les deux guerres mondiales, pour la première,tant de souffrances et de sacrifice pour une victoire à la Pyrrhus, pour la seconde, le cortège d'ignominie qui l'a accompagnée. Après tout, c'est bien le parlement de feue la IIIème république qui a donné les pleins pouvoirs à Pétain. Que je sache, aucun roy (terminologie utilisée à escient) de France n'a jamais galvaudé ce pays et son régime à ce point.

Bon après-midi

Écrit par : H. | samedi, 06 février 2016

@H
Un certain nombre de rois nous ont tout de même amenés à des défaites sanglantes. En outre, ils ont considérablement instrumentalités l'Église pour servir leurs desseins les plus noirs.
Quelques uns sortent du lot, mais ils ne sont pas nombreux.
On voit bien qu'une monarchie absolue ne permet pas le développement économique, il suffit de regarder ce qu'il se passe ailleurs.
Louis XIV a certes fait construire Versailles, mais il s'est ruiné en guerres stupides et perdues, et, pendant ce temps, le Canada est devenu anglais...belle réussite. Je peux vous en trouver pour chaque siècle ainsi, sans parler du sort du peuple dont seul Louis XI s'est vraiment soucié.

Écrit par : l'hérétique | samedi, 06 février 2016

La perte du Canada, c'est Louis XV. Et puis, permettez-moi de préférer Versailles aux "monuments" dont s'ingénient à nous gratifier nos modernes "monarques" républicains (qui, soit dit en passant, disposent actuellement de bien plus de pouvoirs que leurs prédécesseurs et sont, de mon strict point de vue, nettement moins contrôlés).
On ne reviendra pas en arrière mais le régime actuel n'accèdera jamais à la suprématie morale dont il tente de se prévaloir. Il ne le peut simplement pas.

Écrit par : H. | samedi, 06 février 2016

Je crois qu'avant de lui accorder la nationalité française, il faudrait se renseigner solidement à son sujet. Et quand il dit par exemple qu'il faudrait un moratoire sur la lapidation des femmes - alors que tout être pourvu d'un minimum d'humanité exigerait que cette horreur soit bannie de la planète -, la circonspection devrait être de mise avant de lui accorder tous les droits que la France offre à ses enfants.

Écrit par : Nicolas76 | lundi, 08 février 2016

@Nicolas76
Il fait valoir que ce serait nécessaire dans le monde musulman. Le seul fait de le demander revient à cesser de lapider de facto les femmes partout où cela se produira.
Ramadan n'est pas fou : il se doute bien que si le sujet commence à faire débat au sein de l'Islam, la lapidation cessera au lieu d'apparaître comme une évidence.
En outre, il se prononce clairement contre.

Écrit par : l'hérétique | lundi, 08 février 2016

Les commentaires sont fermés.