Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Faire bloc avec le Président Hollande dans l'immédiat. | Page d'accueil | L'Arabie Saoudite et Daech »

samedi, 14 novembre 2015

Les attentats de Paris n'ont pas une base religieuse mais géopolitique

Je vois des personnes que je connais faire une grave erreur d'analyse en ramenant à l'Islam les attaques terroristes que la France vient de subir.

Les attaques de Charlie Hebdo ont été menées par Al Qaeda (en fait, une de ses antennes), celles d'aujourd'hui par Daech.

Une fois qu'on met de côté toute la phraséologie idéologico-religieuse dans la revendication de Daech, on en arrive vite au message véritable : «tant que vous ne changerez pas de politique en Syrie et en Irak, vous subirez des attaques sur votre sol».

Le raisonnement de Daech est extrêmement simple : nous les avons attaqués sur leur sol (enfin, ce qu'ils estiment être leur sol), ils nous attaquent sur le nôtre. On sait que ces gens-là ne font aucune distinction entre civils et militaires. Nous sommes tous des cibles dès lors qu'ils considèrent notre pays comme leur ennemi. Leur stratégie, comme en Syrie et en Irak, est une stratégie de la terreur. Je doute fort que Daech aurait commandité des attentats sur notre sol si nous nous étions abstenus d'intervenir au Proche-Orient. Cela ne signifie pas qu'il ne fallait pas le faire. Plus vous donnez de gages à la terreur, plus elle exige de vous...

Quand Al-Qaeda a commis ses crimes en janvier dernier, ses motivations étaient différentes : d'abord nous punir de notre intervention au Mali où nous les avons mis en échec, ensuite, nous punir pour nos lois laïques, même si ce n'était sans doute pas leur but principal.

Bien entendu, le salafisme islamique génère un terreau propice à l'expression d'un terrorisme islamiste, mais son utilisation n'est elle pas spécifiquement musulmane.

Appeler les Musulmans à condamner les attentats est un non-sens. Ils n'ont pas de base religieuse. Les Musulmans de France peuvent bien dire et penser tout ce qu'ils veulent, ils ne pourront pas freiner le terrorisme. La seule chose qui pourrait peut-être infléchir son expansion temporairement serait un changement de politique en Syrie qui consisterait à retirer nos forces. Cela revient évidemment à céder à la terreur...

22:54 Publié dans International | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : daech, attentats |  Facebook | | |

Commentaires

"On sait que ces gens-là ne font aucune distinction entre civils et militaires."

MdR comme disent les kids. Parce que la distinction a été faite à Dresde,Hambourg, Hiroshima, le tapis de bombe de l'opération Cobra en Normandie, durant les bombardements OTAN en ex-Yougoslavie ?

Écrit par : Koltchak91120 | dimanche, 15 novembre 2015

«Les attaques de Charlie Hebdo ont été menées par Al Qaeda (en fait, une de ses antennes), celles d'aujourd'hui par Daech.»
Exact mais Daech a félicité ces actes...

«Je doute fort que Daech aurait commandité des attentats sur notre sol si nous nous étions abstenus d'intervenir au Proche-Orient»
Pas d'accord, le but de Daech est de taper partout, de dire la phrase citée ci-dessus est une fausse justification...le but de Daech est de s'attaquer au vieil occident (surtout l'Europe dont l'économie est déclinante), d'engendrer une radicalisation des musulmans en dehors de l'orient afin que ces derniers « puissent trouver » une place dans une société qui les stigmatiserait.....

Je rajouterais de plus que Daech est un proto-état (état non reconnu par la communauté internationale) donc les actes commis ne sont pas des actes terroristes mais des actes de guerres.....

Écrit par : Europium | dimanche, 15 novembre 2015

"grave erreur d'analyse"

Savez vous faire la différence entre finalité et objectif ? Ou le but et le moyen pour y parvenir ?
Pour DAECH, l'objectif, c'est la Syrie, mais la finalité, c'est l'islamisme.

Donc quitter le territoire syrien ne comblerait que leur objectif mais pas leur but, et donc cette question d'un islam conquérant se pose bien à tous les musulmans.

Écrit par : amike | dimanche, 15 novembre 2015

Cette analyse me paraît valable pour toutes les guerres dites de Religion. Déjà au XVI ème siècle, les enjeux politiques étaient présents dans les guerres de religion.
Ceci dit, il y a aussi la haine de notre mode de vie.

Écrit par : Rosa | dimanche, 15 novembre 2015

"ils n'ont pas de base religieuse" grave erreur d'analyse. La religion est leur cheval de Troie et leur justification. Mosquées payées par le contribuable, vivre ensemble avec un bon tube de vaseline, l'état français leur déroule une voie royale et au final des morts. Quand à faire confiance au duo hollande-cazeneuve, laissez moi rire, une belle brochette de branques même pas foutus de mater une révolte de manouches et qui voudraient nous faire croire qu'il vont éradiquer Daech d'un froncement de sourcils! Nous avons à notre tête une clique figée dans son idéologie et largement corrompue, il n'en sortira rien de bon. Le but de Daech est de taper l'europe et se l'approprier, l'asservir. par calcul politique et surtout par haine de d'occident et ses valeurs.

Écrit par : carpe diem | dimanche, 15 novembre 2015

Pas religieux, le motif ?
Bon, si vous l'dites ....
Enfin, ouvrez les yeux, ces gnoules nous détestent pour ce que nous sommes et ce en quoi ils différent de nous
En premier lieu, la religion
Lorsque vous aurez pigé ça, vous aurez fait un grand pas en avant

Écrit par : kobus van cleef | dimanche, 15 novembre 2015

Oui ces gens ont d'autres valeurs!

Écrit par : rachat de credit | jeudi, 19 novembre 2015

@L'héré,
Cela me ferait rire si pas aussi indécent de présenter le fameux PNR qui existe déjà dans les cies aériennes comme le remède de la lutte anti-terroriste à l'échelle européenne comme si nous étions insulaire et que pas de train de bus ou voiture...Comment que c'est-y qu'ils sont viendus à Paris? En avion?
Sinon, merci au Maroc d'avoir aidé, je sais qu'il a une expérience certaine aussi, en ce qui concerne le suivi des passeports volés mais aussi de portiques quand épidémie pour prise de température tout en douceur sans scaphandre ou pistolet qui stressent.
Z'avons beaucoup à apprendre.
Après, je sais aussi que beaucoup de pays de l'UE ont autrefois, délivrés de nouveau passeport sous simple déclaration de perte, et que certains jonglaient entre l'ancien et le nouveau pour passer les frontières terrestres.
Voili, voila voilou.
Sinon intervention consternante de Manouel sur C, il ne comprend ni ne maitrise rien, c'est navigation à vue un peu comme la Valérie avec ses portiques, qui n'ont protégé personne que ce soit aux US les établissements scolaires ou à Bamako l'hotel.

Écrit par : Martine | mardi, 24 novembre 2015

Les commentaires sont fermés.