Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« État d'urgence. | Page d'accueil | Les attentats de Paris n'ont pas une base religieuse mais géopolitique »

samedi, 14 novembre 2015

Faire bloc avec le Président Hollande dans l'immédiat.

Je lis des polémiques absurdes sur twitter à l'heure actuelle. Dans l'immédiat, le plus sage est de faire confiance au Président Hollande et à Cazeneuve.

Ils ne sont pas portés à prendre des décisions à l'emporte-pièces et je pense qu'on peut leur faire confiance pour gérer l'urgence.

Le temps politique viendra plus tard, quand le moment sera opportun.

Commentaires

Je ne leur fais aucune confiance et il ne s'agit pas là d'un calcul politique mais d'un réflexe de survie. Ca commence à bien faire d'insulter des Français dès lors qu'ils ne se rangent pas à leurs cotés. Unité nationale ? Oui contre l'ennemi mais pas pour dédouaner ceux qui ont failli.

Écrit par : Vlad | samedi, 14 novembre 2015

Il paraît qu'il (Président Hollande") a prononcé le mot "impitoyable". Il se fait un film ? A propos de la guerre au Mali, il avait déjà utilisé le verbe "détruire". Toute sorte de mots qui dans la bouche du Bien ne sont que prudence et mesure...
Donc, avant l'application exhaustive de la loi Renseignement, après la fermeture des frontières et la loi martial, il a décidé de rétablir la peine de mort ?
J'ai un peu de mal à comprendre...

Écrit par : amike | samedi, 14 novembre 2015

"leur faire confiance" ???!?!!?
Non mais tu rigoles, là ?

Écrit par : Christine | samedi, 14 novembre 2015

meme reaction que Christine !

"Ils ne sont pas portés à prendre des décisions à l'emporte-pièces "

ah bon ? Et l'état d'urgence décrété hier soir ? RAPPEL Nous étions deja en Vigipirate Rouge.


Est-il normal que les parisiens paient de leur vie les décisions erratiques et incohérentes (au niveau dipomatique) de Hollande ?

Écrit par : Le Parisien Libéral | samedi, 14 novembre 2015

Au fait, la guerre au Mali, c'était pas une guerre anti terrorisme ?

Écrit par : Le Parisien Libéral | samedi, 14 novembre 2015

D'accord avec l'hérétique.....c'est trop facile sous le coup de l'émotion de taper sur le GVT car au vu des premières critiques très peu sont rationnelles et surtout emprises d'une incompréhension de la géopolitique...

Écrit par : Europium | samedi, 14 novembre 2015

+1, Vlad

Europium, t'en as pas marre du either you're with us , or against us, de Georges Walker Bueeeuuh pardon Hollande ?

Écrit par : Le Parisien Libéral | samedi, 14 novembre 2015

Je ne suis pas sûr de vous suivre, camarades.
Je pense que Hollande réagit avec sobriété, c'est l'une des rares qualités qu'il a.
Tu confonds tout si tu parles du Mali.
Le Mali, comme Charlie Hebdo, c'est Al Qaeda. Une autre manière de penser.
Là, c'est Daech, et le conflit est géopolitique. On les combat en Syrie, ils viennent nous combattre chez nous, sachant qu'ils ne font pas de différences entre soldats et civils...

Écrit par : l'hérétique | samedi, 14 novembre 2015

Faire un communiqué à chaud en déclarant la guerre, c'est totalement irresponsable. C'est clairement ce que l' EI attendait...

Écrit par : Maxwell | lundi, 16 novembre 2015

Ce dont-il s'agit l'héré, n'est pas de faire bloc derrière un président incompétent.
Ce dont il s'agit est que nous tous, les pioux-pioux restions solidaires.
Car bon nombre verrons à la suite de ces horreurs justification à leur blabla sécuritaire.
Et ceux qui promettent, zéro attentat ou éradication du terrorisme, sont de sacrés menteurs! N'est-ce-pas? FH ou NS ou encore
MLP.
La jeunesse de la Sorbonne, dans tous les médias, a du se sentir bien flouée après le fumeux congrès de Versailles...Elle qui n'aspirait qu'à pouvoir se recueillir sur les lieux ou...Et elle s'en fout des bistrots NJ, pas sa facon de vivre.
En fait d'après ma lecture du fumeux congrès de versailles, c'est: abdiquer ou éradiquer les trois termes apposés sur tous les frontons de la république. Que ne ferait-on pas pour etre réélu?
Surfer sur les attentats, pour faire modifier la constitution de son essence première.
Il ne sait faire aucun mea-culpa, pourtant des erreurs il en a fait beaucoup en politique étrangère, éducation etc tout comme son prédécesseur.
Lui laisse le soin d'expliquer le pourquoi de future mobilisation générale à nos enfants, Mr tout flou tout flasque mais très haineux quand on ne plie pas ou que la vie ne se déroule pas comme il le souhaiterait (pas juste que nos enfants subissent ses mauvais choix).
Sinon, grosses bises aux cadets de WP, cela a réchauffé mon 'tit coeur rudement mis à l'épreuve ces dernières années.

Écrit par : Martine | lundi, 16 novembre 2015

Les commentaires sont fermés.