Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Trente-cinq heures : la droite se plante complètement (et Macron aussi) | Page d'accueil | Mixité sociale : il est grand temps d'éjecter les Socialistes. »

vendredi, 30 octobre 2015

Transports et environnement : Bartolone-Pécresse

J'ai pris mon courage à deux mains et j'ai essayé de parcourir plus longtemps les programmes de Valérie Pécresse et de Claude Bartolone pour la Région île de France. Je me suis arrêté aux transports et à l'environnement, les deux éléments les plus déterminants pour moi.

TRANSPORTS

Programme de Valérie Pécresse

Programme de Claude Bartolone

ENVIRONNEMENT

Mesures de Claude Bartolone

Mesures de Valérie Pécresse

Il y a une différence vraiment majeure entre les deux séries de mesure : Valérie Pécresse a un projet pour la circulation routière, pas Claude Bartolone  (au contraire, même, si l'on parcourt son programme de campagne). La première prévoit de mettre fin aux dix points noirs en termes d'embouteillages de la région parisienne en améliorant le réseau routier au moins à ces endroits là, le second ne prévoit tout simplement rien ! Le mot "route" ne figure pas dans les propositions du Socialiste. Et à vrai dire, ce souci se ressent dans la partie environnement puisque la candidate des Républicains, de l'UDI et du MoDem compte engager la Région aux côtés des constructeurs du Pôle de compétitivité Movéo dont l'objet est de concevoir des véhicules particuliers propres. Je constate également son souci de multiplier les bornes de recharge pour les véhicules électriques. Il n'y a rien sur l'automobile (propre ou non) dans le projet du candidat du PS. Rien non plus sur les embouteillages. 

Valérie Pécresse est également la seule à se préoccuper de la pollution à l'intérieur des métros et RER (ce en quoi je reconnais la griffe du MoDem, c'était déjà dans le pré-projet municipales 2014 de Marielle de Sarnez). Elle prévoit d'installer des assainisseurs d'air pour dépolluer les principaux tunnels. Je me demande si cela sera efficace et s'il est techniquement possible de capter les particules produites par les rames de métro. A voir.

Je lis que Bartolone vante son TTME Évry-Massy-Versailles qui devrait entrer en service en 2020. L'idée de départ est de concevoir un tramway capable de fonctionner comme tel mais aussi d'utiliser le réseau ferré. Le coût global du projet, entre matériel roulant et construction des voies, est estimé à près de 100 millions d'euros. C'est une bonne chose que ce projet arrive à son terme très prochainement mais, en matière de transports en île de France, il faut considérer deux aspects : l'urgence et le long terme. Le projet date de 2007. Quelles sont les mesures à court-terme du candidat socialiste ? La vie est courte et 13 ans d'embouteillages ou d'entassement dans une rame surchargée, c'est long.

Les deux candidats sont d'accord pour automatiser plusieurs lignes de métro et RER afin d'augmenter les rotations. C'est une mesure de bon sens. L'un et l'autre sont également d'accord pour mettre en place une police des transports. Sauf qu'en parcourant les projets, on se rend compte que Bartolone est fort peu disert, vantant surtout la campagne de prévention que la région finance contre le harcèlement. Valérie Pécresse est plus concrète mais exige des mesures qui dépendent de l'État et du Parlement bien plus que de la Région puisqu'il faut modifier des lois existantes. En pratique, il y a assez peu de différences de fond entre les deux projets mais davantage des divergences de forme. Je retiens l'idée de Valérie Pécresse d'un système d'alerte discret dans tous les transports franciliens en cas d'agression mais je demande à voir son application concrète.

J'ai lu les propositions faites dans le domaine de l'énergie propre par les deux candidats. Il n'y a rien de concret de la part de Bartolone. Des déclarations d'intentions uniquement. A l'inverse, Valérie Pécresse s'appuie sur des études chiffrées assurant que la géothermie peut dégager 22 terawattheures sur le territoire de l'île de France alors que la consommation actuelle de la région n'est que de 16.6 TWh par an. J'aimerais toutefois savoir ce que Valérie Pécresse entend faire exactement pour relancer la géothermie. 

Dernier point traité ici : l'alimentation. Je suis très attaché au développement d'une agriculture biologique. Là-dessus, net avantage à Bartolone qui en fait clairement une priorité. Il n'est pas suffisant de promouvoir l'agriculture locale. Il faut aussi se préoccuper des risques sanitaires que peuvent receler nos assiettes. Je crois vraiment qu'il faut pousser l'agriculture à aller vers une production raisonnée et biologique. Jouer du marché que constituent les cantines des lycées comme le propose Valérie Pécresse me paraît notoirement insuffisant.

L'examen des programmes de ces deux candidats n'est pas exhaustif. J'y au pioché ce qui m'intéressait le plus, et, bien entendu, c'est subjectif.

Commentaires

@L'héré,
En ce qui concerne les futures élections, ma décision est prise: j'irai à la chasse aux champignons, ou papillons, ou que sais-je? Mais ne me rendrai pas aux urnes.
Les ambitions de Mme P, sont trop lisibles.
Ensuite, la liste dans mon département ne va pas du tout... Les RP ont imposé un individu néfaste avec des casseroles à venir très prochainement, positionné en éligible; trop c'est trop! Je ne plierai pas, jamais dans ces conditions!
@Bob, gaffe, cela pue le coup fourré pas une blague.

Écrit par : Martine | samedi, 31 octobre 2015

la Pécresse vient de soutenir une stupide décision du sénat
http://www.leparisien.fr/politique/langues-regionales-le-senat-enterre-la-charte-europeenne-27-10-2015-5224013.php#xtref=https%3A%2F%2Fduckduckgo.com%2F

Voilà un deuxième argument qui va m'inciter à voter PS aux régionales, le premier étant que l'IFRAP a classé ma région comme étant une des mieux gérée( elle l'est par le PS)....je fais le "distingo" élection par élection.... et ne mélange pas le national avec le régional!!!!!

les électeurs frontistes savent-ils que les régions n'ont aucun pouvoir de police....c'est uniquement un pouvoir régalien qui localement est de la responsabilité d'un maire et du préfet par délégation du ministère de l'intérieur ....alors voter FN est purement débile vu que leur programme est en totale inadéquation avec les compétences des régions et des départements!!!!

Les centristes en ne présentant pas de candidats indépendants au premier tour dans toutes les régions oblige "les vrais centristes( ceux qui ne sont plus adhérents et qui ont repris leur liberté non partisane)" à voter PS par pur pragmatisme par logique anti-déficit.....c'est un comble....; de plus comme le PS a réussi( super....) a ne pas faire l'union sacrée, le choix de voir les gauchistes et les khmers verts se ramasser me fait plaisir....

En outre la nouvelle carte des régions avait pour but entre autre que les régions puissent mieux négocier des subventions avec l'UE en relation avec l'augmentation du poids de la population comme l'ont fait plusieurs pays depuis longtemps): comment se fait-il que cette alliance contre nature( centriste de salon et ump) conduise a ce fait absurde
http://www.lemonde.fr/politique/article/2015/02/06/regionales-la-designation-de-laurent-wauquiez-met-en-colere-l-udi_4571363_823448.html

Choisir un anti-européen plutôt qu'un ancien commissaire pro-européen qui a toutes ses entrés est purement crétin....il y en qui ne comprenne vraiment au financement des régions...

Une question pour notre hôte semble-il toujours encarté : quid du front républicain valeur toujours défendue par "les vrais centristes"? ça me ferait mal au bide de voir une région dirigée par le FN et surtout ça renforcerait l'impact médiatique de ce parti dont les médias font "la lèche" permanente.....

Écrit par : Europium | dimanche, 01 novembre 2015

@Europium,
Très franchement, je ne comprends rien à votre histoire de vrais/faux centristes. Du grand n'import nawak pour moi, car ce qui me pose souci pour me rendre aux urnes est justement un ex-"centriste", qui essaie de jouer la carte du rassemblement mais qui en vérité n'a jamais su dans le passé s'attacher une équipe, le sais ai eu droit aux cahiers de doléances de la part de ses membres...
Je sais aussi, que cela n'est pas en ignorant les convocations chez le juge pour des faits avérés (si j'en crois mes sources) que cela évitera que Damoclès tombe sur la tete de minus premier qui voulait jouer chez les grands.
Voili, voila voilou; mais pas pour autant que j'irai voter ps ou affidés ou encore fn et ses marinades, pasque quand c'est nul c'est nul!
Bonne soirée

Écrit par : Martine | samedi, 07 novembre 2015

@Europium,
Expliquez moi donc aussi, puisque vous etes fan du volet européen, pour quelles raisons nous ne vous avons point entendu, quand il s'agissait de reconduire un commissaire qui faisait un super job, au profit d'une forme de théatre digne du grand guignol? Une farce?! :p

Écrit par : Martine | samedi, 07 novembre 2015

Et vous, soudainement vent-debout tels les chevaliers blanc et orange...Nan mais sans blague, z'etes sérieux?
Consternant.

Écrit par : Martine | samedi, 07 novembre 2015

Pret à soit-disant taux zéro...
Très franchement triste que personne n'ait souvenir de l'origine de la crise des sub-primes; cela pue le "après moi vogue la galère" et le tout ce" qui m'importe et non pas l'intéret général, mais ma pomme épicétou, meme si ré-élu en 2017, je ne sais pas comment je ferai pour tenir budget et déficits, sans piocher dans les bas de laine".
CQFD, Etat en faillite soon

Écrit par : Martine | lundi, 09 novembre 2015

Bonjour et merci pour votre post.

Il y a un point évoqué, commun à Claude Bartelone et Valérie Pécresse qui me fait tiquer : automatiser les métro, c'est évidemment possible comme l'a montré le chantier réussi de la ligne 1 du métro ces dernières années. Cela a été très long, j'imagine très cher et d'une complexité inouïe puisqu'il a fallu continuer l'exploitation en même temps que les travaux.

Mais s'agissant du RER, qui empruntent en dehors de Paris des voies qui ne leur sont pas réservées, je crois qu'on rajoute encore une difficulté supplémentaire... Comment réussir à intégrer l'automatisation de ces RER qui se croiseront avec des trains, de banlieue ou grandes lignes, qui eux ne seront pas automatisés? Cela me paraît un facteur de complexité supplémentaire...

Je crois pour ma part qu'en matière de transport, la priorité des priorité doit être la rénovation de l'existant. Quand on voit les dysfonctionnements récurrents de tous les RER, la vitesse d'escargot des RER C dans le centre de Paris, les témoignages de cheminots qui tous expliquent qu'on atteint les limites du système de la débrouille en matière de rénovation, on comprend que l'essentiel est là.

Beaucoup a déjà été fait (rénovation de la ligne 1, nouveaux trains sur le RER A, portes palières sur la ligne 13...), il ne s'agit pas de le nier. Mais là, j'ai compris qu'il fallait investir lourdement pour redimensionner les installations. C'est là la priorité, et pour moi seul un candidat met vraiment l'accent là-dessus : Nicolas Dupont-Aignan. Bien sûr, il ne sera pas élu, mais plus il aura de voix, plus cette priorité là sera considérée comme primordiale.

Tythan

Écrit par : Tythan | mardi, 24 novembre 2015

Les commentaires sont fermés.