Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Épisode Jouyet-Fillon | Page d'accueil | Sagnol ou le racisme l'air de rien... »

mardi, 25 novembre 2014

Taubira devrait réfléchir avant de parler

Christine Taubira est notre Garde des Sceaux. Elle occupe donc une fonction de premier plan dans un ministère où l'on se targue de ne pas travailler sous le coup de l'émotion. Ce que je vois de Ferguson, c'est qu'on ne sait pas ce qu'il s'y est produit vraiment et qu'il y a des témoignages contradictoires. Certains présentent Mickaël Brown comme un bon gars, genre gentil colosse (qui avait tout de même commis un vol, cependant) mais d'autres disent aussi qu'ils avaient des relations bien peu fréquentables. L'enquête du Nouvel Obs est assez complète, même si je n'en partage pas tout à fait les analyses.

Ce qui est sûr, c'est le lycée dans lequel étudiait Mike Brown est l'un des pires de la région et qu'on peut se référer à nos établissements les plus sensibles pour avoir un élément de comparaison. Il est probable aussi qu'être policier dans un quartier aussi difficile ne soit pas une sinécure, comme c'est le cas dans les nôtres également.

Il y a dans ces quartiers une misère sociale et des concentrations ethniques qui forment des cocktails explosifs. 

Je trouve donc assez détestable la démagogie de Madame Taubira qui essaie de ramener chaque incident au racisme. 

Mais le pire, c'est de donner une leçon à un état démocratique ami, les USA, alors même que les procédures juridiques américaines habituelles ont été suivies et qu'un jury populaire, comportant certainement des personnes de couleurs, puisque cela hante Madame Taubira, s'est prononcé sans ambiguïté.

Mike Brown n'avait pas l'air bien méchant, d'après ce que j'ai lu à son sujet. Un peu suiviste, essayant de jouer parfois au dur, mais aucun passif judiciaire et plutôt porté à écouter ses parents puisqu'il venait de passer son diplôme et avait travaillé l'été pour y parvenir.

Je ne dirais pas qu'il y a un délit de sale gueule, mais le fait est qu'en étant environné d'une population locale qui compte un nombre conséquent de délinquants, hélas, on devient victime d'une image. 

Contrairement à ce que tente de clamer haut et fort Taubira (qui va finir par créer un incident diplomatique) cette image n'est pas l'émanation de l'appartenance à une communauté ethnique en générale mais bien de la fréquentation d'un quartier très difficile. 

Il est aussi stupide de dire qu'un policier est raciste dans un quartier à 90% noir parce qu'il contrôle souvent les Noirs que d'affirmer que parce qu'il y a beaucoup de délinquants Afro-américains dans ce quartier (et pour cause !) les Afro-américains sont naturellement délinquants.

16:36 Publié dans Politique, Société | Lien permanent | Commentaires (18) | Tags : ferguson, taubira |  Facebook | | |

Commentaires

Salut l'ami!

En lisant ton billet, je me suis arrêté sur un truc dès la 1ère ligne: " Christine Taubira est Garde des Sceaux dans notre pays". Ah merde!

J'aime bien le "dans notre pays" qui sonne.... Ensuite, j'ai parcuru ton blog (que je lis souvent), je n'ai pas trouvé (par exemple)

"Nadine Morano était Ministre ... dans notre Pays" ou,
"Christian Estrosi était Ministre dans notre pays"
"Nicolas Sarkozy était Ministre dans notre pays"
etc...

Le "dans notre pays" ne s'applique pas à ces derniers et t'as raison de ne pas l'avoir insérer sur ces trois exemples. Je te connais assez pour ne pas de faire de procès d'intention, je dirais que c'est juste une héresie à l'insu de ton plein gré! Ce qui malheureusement fausse toute ton analyse, c'est dommage.

Donc, écrire (propositions): " Christine Taubira est Garde des Sceaux (point)" ou, " Christine Taubira est Garde des Sceaux de la République française"

Cordialement...

Écrit par : Bembelly | mardi, 25 novembre 2014

Bonjour,

"Il est aussi stupide de dire qu'un policier est raciste dans un quartier à 90% noir parce qu'il contrôle souvent les Noirs que d'affirmer que parce qu'il y a beaucoup de délinquants Afro-américains dans ce quartier (et pour cause !) les Afro-américains sont naturellement délinquants." Comme il est tout aussi stupide, voire raciste au dernier degré car cela témoigne d'une condescendance insupportable, d'exciper de la couleur de la peau et/ou de la religion et/ou du sexe d'un individu pour excuser ses dévoiements et/ou de sa délinquance. Comme si l'une ou l'autre de ces qualités l'empêchait de respecter les lois, us et coutumes de la société dans laquelle il évolue et le maintenait dans un état de délinquance plus ou moins avancée.
Comme l'a si bien écrit Pierre Dac, né juif et converti au catholicisme sur le tard: "Le jour où les juifs se verront dûment et légalement le droit imprescriptible d'être des salauds comme les autres - comme les autres salauds, bien entendu -, l'antisémitisme sera définitivement vaincu. Cette proposition n'est pas une boutade car, si elle en avait la prétention, elle ne pourrait qu'être entachée de mauvais goût. Telle n'est pas mon intention,... Prenons deux salauds du modèle courant ; du salaud moyen, quoi, du tout-venant, solide, indiscutable, presque du salaud d'avant-guerre. Et, comme de juste, deux salauds strictement, rigoureusement, algébriquement égaux en salauderie. A une différence prêt cependant: l'un est aryen ou quelque chose d'approchant et l'autre est juif. Or que dira, devant ces deux authentiques salauds, la rumeur raciale? Elle dira du premier: "c'est un salaud" et de l'autre: "c'est un Juif". Non, non et non! Un Juif a le droit d'être un salaud!". (Cité par Jacques Pessis dans son livre "Pierre Dac, mon maître soixante-trois" publié chez François Bourin, page 421 et 422).
Mme Taubira, vu le poste qu'elle occupe, n'a pas servi son pays. Elle aurait mieux fait de se taire.

Bonne soirée

Écrit par : H. | mardi, 25 novembre 2014

@bembelly
J'avoue que je ne comprends pas trop ta fixation sur le "notre". Notre pays, c'est notre pays à nous tous les Français, à commencer par Christine Taubira elle-même ! Je n'ai pas commenté la réflexion d'Estrosi, mais je la trouvé débile, comme à peu près 90% de de que raconte Estrosi en général...
Je n'appelle évidemment pas à la démission de Taubira (Estrosi est ridicule, comme d'habitude), il n'empêche que Taubira a perdu une occasion de retenir sa langue.
Quant à Morano, je n'oserais écrire "notre ministre" tant on s'est couvert de honte, nous autres Français, chaque fois qu'elle a ouvert la bouche ou presque.

Écrit par : l'hérétique | mardi, 25 novembre 2014

@H
On est d'accord sur les principes généraux. Cela dit, le jeune homme en question m'avait l'air inoffensif dans la vie courante. On ne sait pas trop ce qu'il s'est produit exactement, mais le jury qui a pris sa décision a probablement pu étudier les choses avec des éléments bien plus probants que les nôtres.
Dans tous les cas de figure, ramener au racisme ces événements, c'est souffler sur la braise avec des arguments plus que fallacieux.

Écrit par : l'hérétique | mardi, 25 novembre 2014

@lheretique

Tu m'as très bien compris. même le Figaro n'a jamais osé écrire: "François Hollande est Président DANS notre pays". Car il est juste "Président DE notre pays" ou, "Président de la République", point.

Même le "NOTRE" est de trop.

A corriger, please... (Merci!)

Écrit par : bembelly | mardi, 25 novembre 2014

@L'hérétique,

"Dans notre pays" pas mal... :) Il est important de souligner que les systèmes judiciaires sont très différents, ainsi paraitre compétent pour l'un ne signifie pas que l'on le soit pour l'autre.

"nos établissements sensibles" comme élément de comparaison, si vous le voulez mais faudrait y intégrer une notion de puissance comme en maths pour approcher au mieux de la réalité.

En ce qui concerne l'incident diplomatique, ne sais pas trop, car son intervention en Anglais est difficilement compréhensible, elle justifierait une remise à niveau.

Écrit par : Martine | mardi, 25 novembre 2014

Je n'en dis conviens absolument pas. Ne connaissant à peu près rien de cette affaire, je me garderai bien de plaider en faveur d'une cause ou l'autre. Maintenant, un grand jury a conclu à l'état de légitime défense du policier. Quand on connait un peu les règles de droit US et qu'on sait quel peut être le jeu ambigu (la série "The good wife" est assez éloquente sur ce point) entre les avocats et l'attorney concerné (notre procureur), le résultat, aussi choquant puisse-t-il être pour le pays des bisounours, s'impose. Quand on est ministre d'un pays, on ne commente pas ce genre de décision surtout vis-à-vis d'un pays allié.

Écrit par : H. | mardi, 25 novembre 2014

@bembelly
J'ai fini par comprendre. J'ai mis du temps, comme quoi, il n'y avait pas d'intention :-) J'ai corrigé, du coup, afin que ce soit clair.

Écrit par : l'hérétique | mardi, 25 novembre 2014

@H
C'est bien là le principal problème. Son commentaire.

Écrit par : l'hérétique | mardi, 25 novembre 2014

@L'héré,
Happy that you've been able to understand me properly, at once!
Bonne soirée

Écrit par : Martine | mardi, 25 novembre 2014

C'est très intéressant comme article et surtout la thématique

Écrit par : viagra | mercredi, 26 novembre 2014

Très intéressant, une idée d'article très originale

Écrit par : viagra | mercredi, 26 novembre 2014

J'aimerais qu'un futur président (ou un premier ministre) interdise a ses ministres de twiter....

Sous le coup de l'émotion on peut sortir des conneries qui peuvent être mal interprétées, sur-interprétées,..... etc....

De plus en plus de Haters se chargent de créer un buzz quel quel soit le twit......

Oui L'Hérétique a raison sur ce sujet....Quid des dernières sorties verbales de "l'homme de passé qui a un lourd passif"(c.a.d Monsieur 600 milliard de dette) que ses conseillers n'arrivent plus a canaliser..... dire qu'il va diriger l'UMP, je rêve.....

Écrit par : Europium | mercredi, 26 novembre 2014

Oui, l'Hérétique, tu as raison: Christiane Taubira n'aurait pas dû faire ces commentaires. Mais je la comprends quand même un peu, vu tout ce qu'elle a entendu et lu depuis 2.5 ans : les histoires de banane, la une de Minute, etc.
Quand on sème les graines de la haine, on finit toujours par avoir une extraordinaire récolte.

Écrit par : MaxF | mercredi, 26 novembre 2014

Pendant que Christiane Taubira commente une décision de justice aux Etats Unis, elle ne parle pas de la violence policière, ici, chez nous, en France.


http://leparisienliberal.blogspot.fr/2014/11/pendant-que-christiane-taubira-commente.html

Écrit par : Le Parisien Libéral | jeudi, 27 novembre 2014

Un article encore une fois très intéressant, merci pour ce bon travail

Écrit par : viagra | jeudi, 27 novembre 2014

@MaxF
Pas faux, mais cela se passe aux USA et je pense que le jury n'a pas donné son avis à la légère.

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 27 novembre 2014

Christiane Taubira n'a fait que réagir en bonne communautariste. Mais les faits sont les faits et ils sont accablants :

De 1976 à 2005, les afro-américains ont commis plus de 52% des meurtres commis aux USA, 39,3% des agressions, 56,3% des vols. Quant à l'agument qui voudrait que les Noirs soient les victimes de la violence des méchants blancs, là encore les faits infléchissent très nettement la légende. Pour la seule année 2010, il y a eu 62593 noirs tués par des blancs, dans le même temps, on décomptait 320082 blancs tués par des noirs.

Tous ces chiffres, et bien d'autres, sont consultables sur le site du Bureau of Justice Statistics.

D'un coup, les pleurnicheries victimaires des militants des "droits civiques" et de notre ministre, bien partisane pour le coup, tombent un peu à l'eau.

Il est bien dommage que l'on entende QUE le discours victimaire, chez nous comme là-bas, alors que des voix s'élèvent pour rappeler que tout un chacun est artisan de sa vie, et que les minorités plutôt que de pleurnicher je ne sais quels droits particuliers ont avant tout le devoir de se sortir les doigts pour prendre leur place. Alvin Poussaint, professeur (noir) à Harvard est très clair sur ce point :

« Critiquer les Blancs peut être une façon pour certains Noirs de se sentir mieux, mais ça ne paye pas les factures d’électricité. Il y a plus d’opportunités aujourd’hui en Amérique pour les Noirs qu’il n’y en a jamais eu dans l’histoire des Etats-Unis. Certaines personnes nous disent que nous nous en prenons aux pauvres. Beaucoup de ceux qui nous accusent sont des intellectuels et des universitaires déçus du fait que nous ne critiquions pas les Blancs comme ils le font. Eh bien, rendre le système responsable maintient certaines personnalités noires sous les feux de la rampe, mais ça permet aussi aux Noirs pauvres de se vautrer dans la victimisation. Tous les parents Noirs peuvent éduquer correctement leurs enfants, et tous les enfants noirs peuvent réussir. Il n’y a aucune raison pour que ce ne soit pas le cas. Utilisez l’anglais classique quand vous êtes avec vos enfants, pas l’anglais des Noirs (Black English). Ils entendront assez de « Black English » dans les rues… Regardez le film « My fair lady » : toutes les cultures discriminent les personnes qui ne maîtrisent pas la langue classique, et quand on ajoute à cela le facteur racial, on constate que c’est encore plus difficile pour quelqu’un qui ne parle pas la langue classique de se sentir compétent, même dans son pays et sa culture. »

Écrit par : Koltchak91120 | lundi, 08 décembre 2014

Les commentaires sont fermés.