Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Au FN, on croit à la danse de la pluie | Page d'accueil | BNP : les Américains méritent une méga-claque dans la gueule »

mercredi, 28 mai 2014

Quelques réflexions sur le score du FN

La soirée électorale a donné son verdict, et, pour ce qui me concerne, il est sans surprise. Il ne faisait pas de doute que le FN allait faire un gros score, et d'ailleurs, les sondeurs l'avaient très justement prédit.

Ce qui demeure désolant, après coup, ce sont les commentaires de la classe politique évoquant un cataclysme, un tsunami et cetera...

En termes de représentation, en effet, les résultats du FN sont fort fâcheux. De là à dire que la France vote à l'extrême-droite, relativisons. Les voix du FN représentent un peu plus de 10% du corps électoral. Les autres partis, encore moins, évidemment. Donc, titrer que la France est subitement devenue facho, c'est un raccourci imprudent.

Cela dit, environ 55 à 65% des Français se foutent de ce que la représentation parlementaire française compte un tiers d'élus du FN. Le véritable avertissement, à mon avis, c'est surtout celui-là.

En nombre de voix, le FN fait à peu près le même score qu'à la présidentielle. Environ 6.5 millions de votes, un peu moins. Avant de se préoccuper du vote de ce parti, les autres formations politiques feraient mieux de se préoccuper de la déperdition de leur propre électorat. Car c'est bien là où le bât blesse.

Mais si on s'intéresse au vote FN, on peut toujours raconter les mêmes stupidités sur l'opportunité d'une autre politique, sur les méfaits du libéralisme, sur la moralisation de la vie publique et ce genre de c...eries, on se fourrera immanquablement le doigt dans l'oeil.

L'électorat FN (mais pas que lui à mon avis, certainement aussi une bonne partie de celui de l'UMP) est très clair sur quelques points : il en a ras la casquette de l'immigration. Et ce qu'il attend, ce n'est pas un geste symbolique, du genre renvoi de Léonarda dans son pays, mais une véritable désactivation de la pompe aspirante. Fin complète du regroupement familial, des naturalisations automatiques (ou presque) à la majorité, limitation de l'immigration économique, renvoi systématique des délinquants étrangers dans leur pays. Cela fait 20 ans que 200 000 immigrés entrent en France chaque année. Réduire à 10 000 comme le veut le FN n'est évidemment pas réaliste, même en claquemurant les frontières, mais je pense qu'il existe un moyen-terme. 

Même chose pour l'insécurité. Plus de sanctions, plus immédiates, plus lourdes. Il suffit de mettre des moyens dans la police, dans la justice et de réformer cette dernière. Cela ne risque pas de se produire avec la laxiste Taubira. Un bon signe serait déjà de la dégager de son poste et de nommer quelqu'un de déterminé comme Garde des Sceaux. Je doute malheureusement qu'une telle figure existe à gauche.

Reste l'Europe stricto sensu. Là, ça va être encore plus difficile pour la classe politique française. Elle doit perdre l'habitude de parler des directives européennes et de supplications auprès de la Commission. Désormais, elle doit dire la vérité et préciser que ce qu'elle renvoie à l'Europe provient bien de France et pas de l'Europe. Dans le cas contraire, une large partie de la population finit par penser qu'une bureaucratie bruxelloise gouverne leur quotidien alors que l'Union emploie moins de fonctionnaires que la Ville de Paris !

18:27 Publié dans Europe | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : fn |  Facebook | | |

Commentaires

http://elections.interieur.gouv.fr/ER2014/FE.html

Pour votre info, ce sont non pas environ 6 mais 4,7 millions de suffrages exprimés pour le FN dimanche dernier.

Écrit par : ZigHug | mercredi, 28 mai 2014

Et à la présidentielle 2012 : 6,4 millions de suffrages FN. Intéressant en effet de constater qu'il y a eu moins de votes FN en 2014 !! 10 % des inscrits au lieu des 14% en 2012 !

Écrit par : ZigHug | mercredi, 28 mai 2014

Le nombre d'électeurs du FN est peut-être resté quasi-stable, mais les Français, en s'abstenant massivement, ont laissé faire. C'est cette démission devant les thèses et les pratiques du FN qui m'interpelle.

Il semble que les juges ne soient pas si laxistes quand ils se préoccupent des affaires de la Sarkozie. D'accord pour s'occuper sérieusement du problème de la délinquance, mais un nettoyage "en haut" rend plus crédible les actions "en bas".

Un élément sur lequel il faut travailler: celui de l'éducation. C'est criminel de laisser les jeunes sortir du système scolaire sans "armes" (savoirs), et sans capacité de réflexion ni de prise de distance par rapport à certains discours (extrêmes politiques, religieux, sectes,...).

Écrit par : Miaou | jeudi, 29 mai 2014

@Miaou
Sur l'éducation, on peut dire que toutes les pédagogolâtries se retournent aujourd'hui contre leurs auteurs :-(
@Zig Hug
Exact, il faut que je corrige mon billet.

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 29 mai 2014

je passais faire un petit tour des blogs pour voir ce que vous deveniez tous, c'est vrai que depuis dimanche on entend pas mal de conneries ... ton analyse est excellente, même si les chiffres sont discutés, on s'en fout, c'est l'esprit qui compte !

Écrit par : Mirabelle | jeudi, 29 mai 2014

Salut Mirabelle
Content de te revoir, cela faisait un moment que tu n'étais pas venue :-)

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 29 mai 2014

Ces élections m'ont évoqué la fable d'Esope "Le garcon qui criait au loup".
Le FN a été banalisé ces dernières années sous les slogans: vote utile et front républicain.
Bonne journée.

Écrit par : Martine | jeudi, 29 mai 2014

Le front républicain peut se contrepeter en "frein republicon"
Plus prosaïquement, pourquoive l'invoquer uniquement au 2eme tour d'une élection à deux tours et jamais à une élection à un tour ?
Faut le faire en amont, faut anticiper !
Oui, anticiper !
Proposons donc un candidat unique de la classe politrouk choisi par le parti le moins à la ramasse dans les sondages face à l'Hydre du ventrimmonde, voyez
Et voyons comment voteront les électeurs...
Et cessons un peu de nous poser en propriétaires moraux des votes de ceux qui n'ont pas adoubés les candidats du beau, du bien et du bon

Écrit par : kobus van cleef | jeudi, 29 mai 2014

Pov' mec, z'avez compris koaa? Qu'il y a belle lurette que certains-es vous voient venir...?
Très franchement, il n'y a pas lieu de pavoiser.

Écrit par : Martine | jeudi, 29 mai 2014

@l'hérétique

"Mais si on s'intéresse au vote FN, on peut toujours raconter les mêmes stupidités sur l'opportunité d'une autre politique, sur les méfaits du libéralisme, sur la moralisation de la vie publique et ce genre de c...eries, on se fourrera immanquablement le doigt dans l'oeil."
Belle affirmation péremptoire!!
Ton analyse est strictement parisiano centrée...
j'habite,pauvre de moi, dans un petit village des Landes de 800 habitants bien dirigé par un jeune maire socialiste, et bien dans ce petit village le F.N comme souvent en France est arrivé largement en tete et pourtant il n'y pas d'immigrés et aucuns problemes liés à l'insécurité.
Je peux te dire que ce résultat ne s'explique que par le rejet d'une classe politique perçue comme corrompue ,intouchable qui ne représente que la France priviliégée qui elle s'est abstenue tant elle etait sure d'elle.

Écrit par : paulo40 | vendredi, 30 mai 2014

Bonsoir paulo
Bien sûr que les habitants des villages ne supportent plus le parisianisme.
Ce n'est pas parce qu'il n'y a pas d'immigration ni d'insécurité là où habitent les gens que tu cites que cela ne signifie pas pour autant qu'ils n'y sont pas sensibles, d'autant qu'ils se déplacent ailleurs, je présume.

Écrit par : l'hérétique | vendredi, 30 mai 2014

Tu "présumes" bien en effet.
mais leurs commentaires,lorsqu'ils se rendent parfois dans la capitale, fait plutôt référence à votre qualité de vie, à l'accueil que vous reservez aux visiteurs, à votre cordialité spontanée, à l'envie folle qu'is ont d'y retourner et surtout à votre modestie et votre condescendance.
Jamais à l'insécurité ou à l'immigration.

Écrit par : paulo40 | samedi, 31 mai 2014

@paulo40
C'est assez curieux, d'origine provinciale moi-même, un peu cheval sur Paris et une autre région, ayant fait toutes mes études en province, ce n'est pas exactement le même son de cloche que j'ai eu et que j'ai encore (sauf pour l'accueil et la condescendance des Parisiens sur laquelle nous sommes tout à fait d'accord).

Écrit par : l'hérétique | samedi, 31 mai 2014

@L'héré,
Je les ai vu sur le terrain, being ils sont allés à la peche à la sauce démocratie participative comme l'a fait la "goooche en totale harmonie" lors des municipales mais aussi une Mme Zéro pointé antérieurement.
Franchement, pourquoi le centre se casse la tete a établir des programmes tenables et soutenables? Yaka faire comme eux, écouter et copier/coller les blablas de comptoirS ou de cafés du commerce. ;o))

Écrit par : Martine | lundi, 02 juin 2014

Les commentaires sont fermés.