« Mais où Hollande compte-t-il économiser pour financer ses mesures ? | Page d'accueil | Crédible, le plan de réduction de dépenses de l'UDI ? »

jeudi, 23 janvier 2014

L'étonnant rassemblement de François Bayrou à Pau

J'avoue être un peu soufflé par les réussites de François Bayrou à Pau. J'avais été l'un des premiers à écrire ici que je lui déconseillais d'y aller parce que je pensais que c'était très casse-gueule pour parler familièrement.

Mais, dans les faits, Bayrou est d'abord parvenu à unifier tout le centre autour de lui, puis une bonne partie de l'UMP, et, aux dernières nouvelles, des élus de gauche venus de l'équipe de Lignères-Cassou. Ils regrettent la gestion sectaire de cette dernière et saluent les choix courageux de Bayrou. Avec le ralliement de Saubate, cela commence à faire une majorité de plus en plus large. Il faut voir comment cela se traduira dans les sondages, mais la logique serait de voir la proportion de Palois se reconnaissant dans une telle alliance s'accroître significativement.

A vrai dire, la campagne de Bayrou est bien particulière : il a quasi-complètement disparu des écran-radars de la sphère médiatique depuis un bon moment. Un choix volontaire, il est tout entier tourné vers Pau. Même pour nous, militants du MoDem, quand nous ne faisons pas partie des sections présentes sur le terrain palois, nous ne sommes pas vraiment au courant de ce qui se dit à Pau. Quelques échos surgissent de temps à autre dans la presse, surtout régionale à vrai dire.

Ce qui est intéressant, c'est que Bayrou est en passe de réussir le rassemblement qu'il a si longtemps proposé à l'échelle nationale. L'exemple palois deviendra un cas d'école s'il remporte les élections et gagne ainsi son pari.

J'ai bien vu qu'il avait quelques idées assez atypiques pour Pau mais je ne crois pas utile de les évoquer pour l'instant sur ce blogue, pas vraiment local. Il sera toujours temps d'y revenir. Je retiens toutefois deux choses : a) l'idée d'évaluer les élus. Très bonne idée, j'y suis favorable : on est trop souvent confronté à des fainéants qui se permettent d'être méprisants envers l'ouaille ordinaire. b) ses bus à haute fréquence de passage plutôt qu'un tramway. Aussi efficaces que le tramway et solution dix fois moins onéreuse.

Franchement, pour les Palois, je dis «Persévère, François ! A Paris, on a laissé Delanoë et ses bobos faire leur tram à la place du PC parce que ça faisait "bien" pour l'image de la ville et on s'est mangé dans les dents des dépenses monumentales et plus de 40% de hausses d'impôts locaux ! » De manière générale, les Socialistes de Pau ne sont pas différents de ceux de Paris, à ce que je vois : ils aiment bien paralyser la moitié d'une ville avec des travaux incessants et dépenser sans compter... 

 

23:43 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : bayrou, pau | |  Facebook | | | |

Commentaires

"J'avoue être un peu soufflé par les réussites de François Bayrou à Pau. J'avais été l'un des premiers à écrire ici que je lui déconseillais d'y aller parce que je pensais que c'était très casse-gueule pour parler familièrement"

Je m'en souviens, nous n'étions pas d'accord sur ce sujet^^^ ;). Je lui souhaite sincèrement de transformer son essai. Je regrette que Marielle ne l'ai pas tenté mais j'imagine qu'après le roulage dans la farine qu'elle a eu à subir en 2008, elle a préféré choisir une autre option...Ne me sens pas apte à juger n'ayant pas toutes les données.
Bonne journée l'héré.

Écrit par : Martine | vendredi, 24 janvier 2014

J'ai eu exactement la même analyse et lui ai écris pour lui déconseiller de se présenter.

Force est de constater qu'il est en train de réussir son pari.

Écrit par : François | vendredi, 24 janvier 2014

L'occasion est unique et pour une fois la droite intelligente l'a saisie.
Tellement sur du bilan de Mme Lignères-Cassou, son successeur à la tete de la liste PS à fait table rase du passé et concocté un mélange issu de la "société civile" comme seuls les socialistes bon chic bon genre savent le faire.
Reste à savoir ce que la bourgeoisie droitiere paloise va penser des tergiversations de Copé et des droitiers de l'UMP. Bayrou n'a pas trop bonne presse chez eux ou il a une image de dilletante (ses absences aux conseil municipal de Pau vont etre lourdes à porter) et de parisien assez tenace.
Il a réussi malgré tout à ratisser assez large et va beneficier de sa stature" nationale"
Et bonne nouvelle: Bayrou s'est engagé à etre Maire à 100% et à ne briguer que cette fonction
http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2013/11/07/municipales-a-pau-francois-bayrou-est-candidat,1163729.php
On peut donc esperer qu'il laissera un peu le Modem vivre sa vie.

Écrit par : paulo40 | vendredi, 24 janvier 2014

@François
Attendons les prochains sondages et l'élection mais en tout cas, il est sur le bon timing.
@paulo40
Oui, c'est ce qui me fait penser qu'il ne se présentera peut-être pas en 2017 et c'est une grande crainte pour moi parce qu'en face, c'est certain que Sarko sera là.

Écrit par : l'hérétique | dimanche, 26 janvier 2014

https://www.youtube.com/watch?v=XjBwAYIxUso

Écrit par : Martine | mardi, 28 janvier 2014

https://www.youtube.com/watch?v=XjBwAYIxUso

Écrit par : Martine | mardi, 28 janvier 2014

@L' héré,
Dslée pour le doublon, suis passée pour test sous différents "serveurs" un a été plus réactif que les autres, certains imperméables...Dslée google+machin! Peut mieux faire sera ma note :op

Écrit par : Martine | mardi, 28 janvier 2014

@Martine
C'est une déclaration d'amour!!
A l'Hérétique?
A F.B le ténébreux maquignon béarnais?
Si c'est le cas tu vas faire des jalouses en Aquitaine....
A+
Paul

Écrit par : paulo40 | mercredi, 29 janvier 2014

@Paulo,
Vous laisse bien volontiers à vos interrogations et interprétations.
En ce qui concerne l'Aquitaine, elles ont toujours été jalouses,rien de bien nouveau^^^ aussi ne comprends pas pour quelle étrange raison je devrais cesser d'etre moi! Le blabla des jalouses, je n'y prete plus d'attention, par contre elles feraient bien d'en prendre de la graine en ce qui concerne les chartes déontologiques ou autres.

Écrit par : Martine | jeudi, 30 janvier 2014

Écrire un commentaire