Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« La gauche et le centre : l'impasse. | Page d'accueil | MoDem-UMP, c'est définitivement exclu à Marseille »

mercredi, 27 novembre 2013

Ah, si Marielle menait la bataille à Paris !

J'ai un gros coup de déprime, là : avec les dernière erreurs de débutante de NKM, je comprends bien que la gauche est partie pour garder Paris fingers in the noise. Je suis surpris. Je la croyais tout de même plus tactique. Elle n'a pas compris un truc : ce n'est pas la peine de jouer à la bobo romantique pour gagner la capitale. Ça loupe complètement son but et ça fait bien rigoler toute la gauche. Côté Hidalgo, on est évidemment mort de rire. Et pour ne pas arranger les choses, NKM balance des approximations (sauf sur l'augmentation des taxes, bien réelle, elle).

Il y a une chose qui me paraît de plus en plus patente à Paris : ce n'est pas possible de remporter la capitale à droite. Il faut gagner par le centre, ce qui signifie un leader centriste que la droite appuie. 

Si c'était Marielle de Sarnez qui menait la bataille, avec sa rigueur, son sérieux, son honnêteté, sa pertinence et ses idées, je pense que les Socialistes pourraient commencer à pleurer sur la perte de la capitale.

Le MoDem parisien est au centre-gauche en grande partie (je le dis depuis le début que c'est un parti de centre-gauche !). NKM aurait dû le comprendre et contacter les élus un par un pour tenter de les conserver, quitte à remanier son programme. Pendant ce temps, à gauche, on leur ouvre chaleureusement les bras et on leur réserve des postes. Alors évidemment, ils font les grenouilles et ils sautent dans tous les sens et forcément, y'en a une partie qui tombent du côté gauche...

J'aime beaucoup Christian Saint-Étienne à l'UDI. Je pense même que c'est lui qui a le programme le plus juste, le meilleur, le moins démago, mais malheureusement, il n'a pas la stature ni le charisme politiques pour faire valoir davantage ce qu'il propose. 

Moi, c'était mon idée initiale : un tandem Borloo-Marielle pour porter un projet fort. Marielle était prête à s'engager. Pas de pot, ça ne s'est pas fait.

Le problème, ce sont les barons UMP. Ils foutent la merde systématiquement et torpillent à chaque fois la reconquête de Paris. Ils ont fait échouer Séguin qui était un bon candidat en 2001 et là, en sous-main, ils continuent à placer des chausse-trappe. C'est évident qu'ils ne font pas de cadeaux à NKM et qu'ils attendent le 1er faux pas pour l'enfoncer.

C'est dans les semaines qui viennent qu'on va voir ce qu'elle vaut : elle a fortement intérêt à rectifier le cap, en commençant déjà par venir dire bonjour à ses propres troupes (qui commencent à râler d'être traitées comme quantité négligeable, à ce que je comprends...).

Bref, je le sens mal : on en est réduit à attendre une erreur d'Hidalgo et, à mon avis, elle n'est pas du genre à faire des erreurs. Je dirais même que je ne l'ai pas vue en faire une seule depuis qu'elle est en campagne (je ne parle pas de son programme, je suis vent debout contre, mais de sa tactique). Elle nous joue la campagne à la force tranquille façon Mitterrand en 1988 et ça risque de produire le même résultat : elle va laminer la droite, et ce, en dépit d'une conjoncture défavorable à la gauche. Elle peut dire merci aux centristes qui la rallient, en tout cas...

NKM doit comprendre une chose : si elle veut redresser la barre, elle doit associer ses partenaires au maximum et éviter un face à face très périlleux contre Hidalgo. Toute majorité bénéficiera toujours d'une prime aux sortants dans une élection municipale. Il faut du solide en face, et qui connaît bien les dossiers et Paris.

15:57 Publié dans Paris, Politique | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : nkm, sarnez, hidalgo, municipales | |  Facebook | | | |

Commentaires

Et elle attend quoi pour y aller Marielle???

Écrit par : zapataz | mercredi, 27 novembre 2013

Es-tu certain d'avoir écrit le titre comme tu le voulais, L'Hérétique ? On ne comprend pas vraiment la tournure... ;-)

Sinon moi aussi je pense que Marielle serait un bon maire.

Écrit par : Françoise Boulanger | mercredi, 27 novembre 2013

@zapataz
Il y a aussi les européennes. Pour le reste, ce n'est pas une situation facile. Pas impossible que l'UDI ait la trouille d'y aller au premier tour toute seule. Pour nous, je ne sais pas si on trouvera assez de candidats pour remplir les listes...

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 27 novembre 2013

L'hérétique je suis désolé de vous le dire mais vous avez perdu votre âme (politique)
Le Modem n'est ni à droite, ni à gauche: Raz le bol de cette tergiversation qui veut nous placer systématiquement entre ces deux entités.
Ce que demande le peuple ce n'est pas qu'un politique sache sur le bout des doigts tous les dossiers mais qu'il ait une politique générale et qu'il s'y tienne

Écrit par : Jacques Berthe | jeudi, 28 novembre 2013

en tant qu'habitante du XIV je ne voterai jamais De Sarnez, il ne faut pas oublier qu'elle a été élue et a démissionnée de son poste à Paris! Si Paris l'intéressait, elle ne l'aurait pas fait!
pour le reste je suis d'accord avec votre article!

Écrit par : lidie | jeudi, 28 novembre 2013

Je ne crois pas une seule minute que Marielle de Sarnez serait une bonne chef de file pour le centre à Paris. D'une part, je la crois totalement démonétisée - sans compter son côté "vieux cheval" avec trente ou quarante ans de vie politique au compteur, face à NKM ou même Hidalgo. D'autre part, elle a clairement dit qu'elle s'intéresse d'abord et surtout à son mandat européen, et comme elle l'a déjà démontré il est à craindre que certains électeurs parisiens s'en souviennent et ne le lui aient guère pardonné.

Écrit par : Ch. Romain | jeudi, 28 novembre 2013

Enfin une prise de conscience . J'ai écris sur ce blog que la startégie voulue et décidée uniquement par de sarnez de s'allier au premier tour avec NKM était suicidaire...au mépris de la majorité des militants . Le modem parisien implose par manque de vision et de gouvernance . Il y avait un espace d'une liste citoyenne et de renouveau en dehors des arrangements avec l'UDI ( qui chaque jour s'enfonce dans sa guerre interne ) .. Oui l'ADN du modem version 2007 correspond à Paris.. mais non on va créer l'alternative qui fera un flop dans une nostalgie maladive de l'UDF ... Il est grand temps de s'en apercevoir !

Écrit par : LOLO75 | vendredi, 29 novembre 2013

@Jacques
A Paris, il y a tout de même des différences de programme pas négligeables entre gauche et droite.
@lidie
Parce que Delanoë refusait de décaler un peu les sessions municipales, du coup, elle ne pouvait assister à la fois aux sessions europarlementaires et parisiennes.
Et donc, si, elle s'intéresse à Paris et connaît bien la capitale avec une réflexion de fond.
@Christian
Ce n'est pas ce que disent les sondages.
@LOLO
C'est sûr que ce serait mieux, mais bon...Je ne pense pas en revanche que l'Alternative fera un flop. Enfin, je ne l'espère pas.

Écrit par : l'hérétique | vendredi, 29 novembre 2013

@ L'Héré

Et que disent-ils donc, ces sondages ? Vous avez des liens ou des références précises ?

Écrit par : Ch. Romain | vendredi, 29 novembre 2013

Le flop de l'alternative est une évidence pas de renouvellement des idées ( du centre droit à la façon udf) et des têtes ( des notables ...) ...pour paris malheureusement nous sommes dans une impasse totale ...

Écrit par : LOLO75 | vendredi, 29 novembre 2013

Marielle a toutes ses chances à Paris

NKM est un erreur de la nature, dont la droite ne veut pas. Elle peut plaire au centristes, mais la droite votera FN simplement par dégout de l'écotaxe et du centrisme de la polytechnicienne NKM. Si ladroite devait se réunir derrière une candidature centriste, Marielle de Sarnez seule (et sans adversaire UMP) à Paris ça aurait de la gueule, bien plus que NKM.

Quitte à négocier des contreparties pour l'Hôtel de Ville parisien (sur d'autres municipalités), en échange d'une ville que le Modem serait largement en mesure de gagner avec le soutien de la droite.

Écrit par : Electeur de droite | vendredi, 29 novembre 2013

Écrire un commentaire