« Rythmes scolaires : Peillon et la FCPE copains comme cochons. | Page d'accueil | Boutin, tu fais honte à la France. »

lundi, 18 novembre 2013

Un effet immédiat de l'Alternative dans les sondages ?

Il est difficile de se prononcer sur les conséquences électorales de la constitution de l'Alternative, mais, dans les derniers sondages, je vois tout de même des frémissements jusque là inconnus.

Jusqu'ici, Benhamias était à 3% d'intentions de votes à Marseille. Le voici subitement à 7% dans un tout récent sondage. Bayrou est donné gagnant à Pau. Marielle de Sarnez était à 16% au second tour dans le 14ème sans même qu'une dynamique d'union n'eût été encore enclenchée dans la capitale.

Il reste encore bien des obstacles sur le parcours de la fusion MoDem/UDI mais j'avoue que j'ai de l'espoir. Un autre sondage évalue le potentiel de notre association à 9% minimum 19% maximum pour les élections européennes. Une belle marge qui va bien au-delà de qu'obtenaient les centristes par le passé.

L'Alternative n'est pas encore en ordre de marche. J'espère pourtant qu'elle y parviendra. Avec des idées, des valeurs fermes, et une véritable union des centres et des modérés, ce peut être une formidable machine électorale, emmenée par les deux leaders charismatiques et populaires que sont Bayrou et Borloo.

Les moqueries d'une certaine presse ne doivent pas faire illusion, pas plus que les commentaires aigris des déçus, bientôt, nous serons en mesure de faire peur à tout le monde. L'UMP à 9% seulement à Pau au premier tour, cela devrait donner matière à réflexion à Monsieur Copé, j'espère...

15:38 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : bayrou, alternative, pau, modem, udi, borloo | |  Facebook | | | |

Commentaires

Il y a une coquille que j'ai vu plusieurs fois, l'UMP n'est qu'à 8% à Pau (au lieu de 9), donc derrière le FN
http://www.sudouest.fr/2013/11/18/municipales-a-pau-bayrou-juste-devant-habib-urieta-en-arbitre-1231928-4344.php

En tout cas, Bayrou qui fait 29% dès le 1er tour à Pau, c'est le score qu'il faisait à la présidentielle de 2007 dans la ville (30%) et presque celui de 2008 (32,61%). A l'inverse, il n'avait que 14,63% à Pau en avril 2012. C'est intéressant cette remontée aux niveau de 2007/2008.
Avec 42% au second tour, il dépasse même le score de 2008 (38,81%).
J'étais sceptique au début, mais je pense en fait que Bayrou peut vraiment gagner. et ça changerait d'ailleurs beaucoup son image.

Idem, Marielle de Sarnez à 16% au 2e tour dans le XIV, c'est un score supérieur à ce qu'elle avait fait en 2008 (14,54%).

Idem Bennahmias (qui passe de seulement 2 à 3% dans les précédentes enquêtes à désormais 5%, le seuil qui permet d'être crédible au 2e tour, une progression notable donc) et pour comparaison, le MoDem était donné également à ce niveau (5) en 2008 à Marseille.

Voilà, quelques petits indicateurs intéressants.
Et on peut certainement s'attendre à un (très?) bon score de l'Alternative aux européennes (donnée à 11% il y a quelques temps avant, mais son lancement officiel)

Écrit par : Autumn | lundi, 18 novembre 2013

@Autumn
Il y a des signes encourageants, comme la popularité de l'UDI et du MoDem mais il faut maintenant créer une dynamique.

Écrit par : l'hérétique | lundi, 18 novembre 2013

À quoi rime ce mariage trop tardif, avec trop peu de dot ? L'occasion, ne l'a-t-il pas laissé passer en 2007 ? N'aurait-il pas pu nous épargner le déroulement de ces 5 années puis celui des suivantes, en cours et à venir ?

Cela ne le gêne plus de dire "Monte, et appelons le monde dans la rue !" à Jean-Louis...

C'est quand on a les atouts qu'on négocie, François, pas quand on n'a (presque) plus rien...

http://www.rue89.com/2007/12/03/bayrou-a-royal-non-ne-montez-pas-il-y-a-du-monde-dans-la-rue

Sinon, je partage exactement ton point de vue, l'héré : tout se fera sur le programme. ET TU SAIS qu'il n'y en aura pas. TU SAIS que l'histoire va se répéter, aux dernières présidentielles tu avais largement averti dans ce sens... Et tes prédictions de plantage en cas d'absence de programme valable se sont vérifiées (pas besoin d'être Cassandre, simple logique suffit !).

Ben, tu vois, ils vont refaire la même chose. L'UDI a tous les travers du MoDem, en pire : pas de programme, des alliances pour assurer des postes au chaud à la bande...

Mais qu'est-ce que tu fous encore là ???

Écrit par : luciolebrune | lundi, 18 novembre 2013

Au contraire de Luciolebrune, je pense que cette nouvelle association politique va rapidement générer une ligne et un programme cohérents. Les centristes ont généralement de bons résultats aux Européennes grâce à leur programme. En tout cas, l'Alternative a l'air de susciter un espoir. Mais c'est vrai qu'une telle association a bien quelques années de retard. Pourquoi Borloo n'a pas soutenu Bayrou en 2007, le saura-t-on un jour ?
Pour le nom : vous aimez le nom "Alternative" ? J'aurai préféré l'UDem, contraction de UDI et MoDem, pour Union des Démocrates.
Quant à Copé, il n'a pas le temps de s'occuper de Pau, il fait face à une fronde d'une bonne partie de l'UMP qui se demande comment J Lavrilleux, par exemple, se retrouve en position éligible sur les listes européennes. La démocratie selon Copé !
http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20131114.OBS5508/ump-la-chasse-au-cope-est-ouverte.html

Écrit par : MaxF | lundi, 18 novembre 2013

@ L'Héré

Vous écrivez : "Un autre sondage évalue le potentiel de notre association à 9% minimum 19% maximum pour les élections législatives."
Est-ce que ce n'est pas pour les Européennes, plutôt ? Je crois avoir vu passer le même sondage.

Écrit par : Ch. Romain | lundi, 18 novembre 2013

@Christian
Merci, c'est corrigé
@luciole
On verra : je ne jette pas le bébé avec l'eau du bain, généralement.

Écrit par : l'hérétique | lundi, 18 novembre 2013

Quel bébé ?

Écrit par : luciolebrune | lundi, 18 novembre 2013

Face à un president issu du PS qui a de grosses difficultés : pas encore de vraies reformes entamées, alors que le pays en a tant besoin, sans parler de sa cote de popularité dont on s'en fout, et une Droite inaudible (à part l'extreme droite et l'extreme gauche qui tiennent lieu d'exutoire) il n'y a guère de choix pour l'électeur.

Si la pensée de FB est que la Droite républicaine est laminée et affaiblie entre les querelles Copé/Fillon, le manque de propositions pour une vision d'avenir et l'ombre de Sarko (je reviens ou pas...), je crois bien qu'il a raison, car cette analyse est juste vraie.
Donc, il doit penser avoir une "petite chance" de créer la surprise aux prochaines élections entre un PS auquel on ne croit plus et une Droite inexistante, pour ceux qui ne veulent pas du FN ou du FdG, il doit juste rester le Centre, seule alternative (d'où le nom ?).
Et nous attendons le programme avec impatience :)

Écrit par : Gilou | mardi, 19 novembre 2013

Écrire un commentaire