Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« MoDem : Hors de question de soutenir le PS à Marseille ! | Page d'accueil | Khatchik est loin d'être un martyr, hélas ! »

mercredi, 23 octobre 2013

Quand Copé renifle la charogne...

Je sens que l'UMP va encore me mettre hors de moi avec leur réforme du droit du sol.

Comprenons-nous : je ne suis pas hostile à des aménagements du droit d'asile et j'avais proposé en 2010 un système de nationalité à points. Les Anglais, me semble-t-il ont essayé de mettre en place un système d'acquisition de la nationalité britannique sur ce principe. Marine Le pen avait repris en apparence cette idée en 2011 mais avec une différence de taille par rapport à ce que je proposais. Dans mon esprit, le système de points ne valait que pour une période probatoire. Il ne s'agissait pas de faire peser une épée de Damoclès à vie sur la tête de nos futurs concitoyens. Rien de tel pour Marine Le pen qui entend bien les tenir en otages jusqu'à la fin de leur existence sur notre sol.

Mais ce qui m'énerve avec l'UMP c'est que son patron rapplique toujours quand ça pue au lieu de créer un débat serein. Une affaire Léonarda, des sondages favorables au FN et le voilà à brandir une loi qu'il aurait eu toute latitude d'appliquer quand son parti gouvernait.

Le débat lancé sur l'identité nationale ne m'avait pas moins paru relever de l'enfumage sous le gouvernement de Fillon.

Les Socialistes devraient envoyer chier Copé et sa bande. C'est ce que je ferais si j'étais eux. La loi, ils l'appliquent et ils n'ont pas à se faire dicter leur agenda par l'UMP ou le FN.

J'espère en tout cas que nous autres, centristes du MoDem et nos alliés de l'UDI n'allons pas tremper dans cette fumisterie.

On peut se dire qu'il faut réformer notre droit d'asile et la protection sociale qui y est associée pour ne pas se retrouver à financer à fonds perdus des individus qui ne devraient pas vivre sur la bête, mais ce n'est pas la même chose que de distiller la méfiance et la division dans le pays par des mesures purement opportunistes.

19:56 Publié dans Politique, Société | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : immigration, ump |  Facebook | | |

Commentaires

Copé reste Copé...

Écrit par : Phil | mercredi, 23 octobre 2013

trop tard Morin est entrain de faire une proposition de loi sur ce sujet ^^'

Écrit par : AG59 | mercredi, 23 octobre 2013

j'ai moi aussi lu rapidement un truc sur Morin. Quelqu'un en sait-il plus ?

Écrit par : Vladimr | mercredi, 23 octobre 2013

voici l'article qui en parle
http://www.lefigaro.fr/politique/2013/10/22/01002-20131022ARTFIG00541-herve-morin-hollande-n-est-pas-a-la-hauteur-de-la-fonction.php

Écrit par : AG59 | mercredi, 23 octobre 2013

@AG59
Cela a une autre tenue que ce dit Copé. Morin observe d'ailleurs que cela ne fera pas pour autant refluer le FN mais qu'il faut avoir une proposition sur le sujet parce que c'est une préoccupation des Français.
Ensuite, il propose de fixer les limites à ne pas dépasser, pas de revenir sur nos traditions d'hospitalité.

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 24 octobre 2013

Lire votre blog l'héré mériterait soutient financier de la SS, j'ai ri mais ri...
Oh Happy DayS...Sur les liens. Nostalgique?
Il y a belle lurette que je sais qui vous lit, depuis les aventures abeilles, si vous vous imaginez un seul instant reproduire le meme schéma (jamais plus ne travaillerai sur le web), vous vous trompez, vous savez les pieds nickelés, je n'en ai jamais été fan et puis, cela fait quelques temps que j'ai pris mes distances et que je ne veux plus fonctionner qu'en observatrice. L'ai déjà dit, suis libre, ne ferai aucun lien aussi si vous pouviez expliquer à qui de droit qu'il ne sert à rien de me solliciter pour etre présente sur les réunions informatives sur l'europe ou culture ou santé cela encombre ma boite mail :p Je n'y suis pas allée et n'irai pas davantage aux prochaines :p

Écrit par : Martine | jeudi, 24 octobre 2013

Ne vous imaginez pas l'héré, que je passerai à la rescousse ad vitam. Sachez me lire, suis partie en vérité. Trop fatiguée, ras le bol d'essayer de dialoguer avec des idefix.

Écrit par : Martine | jeudi, 24 octobre 2013

Les commentaires sont fermés.