Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« L'indigné de service va avoir sa place à Paris : insupportable. | Page d'accueil | C'est pas mal, netvibes »

mardi, 23 juillet 2013

Les gens du voyage et les grosses cylindrées

Il y a un argument que j'entends souvent à propos des gens du voyage : comment font-ils pour se payer des mercédès, 4X4 et cetera, notamment dans la bouche de certains élus.

C'est là où on voit qu'ils sont nuls en économie la plus élémentaires, ces ânes : les gens du voyage ne règlent pas de loyer ou d'emprunts immobiliers puisqu'ils n'ont pas de domicile fixe et, de ce fait, même si leurs revenus ne sont pas énormes, ils peuvent aisément investir dans de grosses cylindrées et des vans confortables.

Ils y ont d'autant plus intérêt que de forts kilométrages impliquent des véhicules puissants et résistants et que leurs camping-car étant leur lieu principal de résidence, autant qu'ils soient un minimum confortable.

Même achetés à crédit, cela ne représente pas un loyer si conséquent. Les coûts du gaz, de l'eau et de l'électricité correspondent, je suppose, aux groupes électrogènes quand ils en ont.

Bref, des calculs élémentaires permettent de comprendre qu'ils investissent leur argent dans les choses qui sont les plus primordiales pour eux, c'est à dire leurs moyens de déplacement.4

Les Roms, quant à eux, disposent très rarement de ce luxe-là : la plupart du temps, ils vivent dans des camps de fortune ou des bidonvilles ou alors vraiment des roulottes cabossées. 

Gens du voyage, cela recoupe des réalités très différentes, en vérité : entre forains, gitans et Roms, il y a des différences culturelles et ethniques très importantes.

Évitons les amalgames et apprenons, svp, les tables de multiplication et les divisions afin d'éviter d'affirmer n'importe quoi...

22:22 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (21) | Tags : roms, biens, voitures |  Facebook | | |

Commentaires

Bonne mise au point

Écrit par : Le Parisien Libéral | mardi, 23 juillet 2013

Belle étude sociologique lacrymale sur les gens du voyage...qui nécessite néanmoins certains ajustements...

Caravanes de luxe, on peut comprendre, ils vivent effectivement dedans toute l'année. Voitures de luxe...Moui on ne peut pas dire non plus qu'ils avalent des kms comme les routiers, puisque ils restent sédentaires plusieurs mois sans bouger. Mais c'est leur culture et si vivre en guenilles dans de la Mercedes à 100k€ pourquoi pas.

Sauf que vous en connaissez beaucoup vous des banques qui prêtent à des gens sans situation professionnelle stable et sans domicile fixe ? Non bien sur, alors le paralèlle avec un crédit immobilier, ça fait doucement sourire. Il est de notoriété publique qu'ils payent cash, vite, et bien.

Alors oui, il est légitime de se demander comment on renouvelle un parc avec des voitures > 100k€ régulièrement, sans en tirer comme un appartement, le bénéfice de la revente.

Navré car la curiosité, je sais, est un vilain défaut.

Écrit par : Maxwell | mercredi, 24 juillet 2013

@Maxwell
J'ai juste fait la comparaison avec un crédit. Ils règlent peut-être cash ou via leur compte en banque.
Une grosse cylindrée ne coûte pas 100K.
Pour le reste, bah, en matière de prêts, on a tout vu.

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 24 juillet 2013

Vu récemment dans le même camp : une porsche panamera (120.000), une mercedes classe s, une audi A8.

Écrit par : Koltchak91120 | mercredi, 24 juillet 2013

@Koltchak
Ce que je dis n'exclut pas pour autant qu'il y ait aussi de la maffia qui fait son beurre de temps à autre. De là à dire que tous les gens du voyage sont des maffieux parce qu'ils roulent en mercedes ou en audi comme le laissent entendre certains élus...

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 24 juillet 2013

Pas besoin de faire partie d'un syndicat du crime pour être un voleur. Il y a même, quantitativement parlant, plus d'indépendants que de membres d'une quelconque mafia. De même, on perd moins de temps à dénombrer les GdV honnêtes.

Écrit par : Koltchak91120 | mercredi, 24 juillet 2013

@ l'hérétique :

Et comment penses-tu que des mafieux puissent cacher leurs activités dans des camps où tout le monde se connait ?
Sans revenus c'est déjà beau d'avoir une 106 ...

Écrit par : skunker | mercredi, 24 juillet 2013

Ce sont bien des "roms", à Rezé, qui pour la galerie, la presse complaisante (Ayraultville oblige!)et les fameuses "assos" exhibent leur caravanes délabrées, mais derrière, on pouvait voir, ces jours-ci, une BMW Récente et un 4x4 Wolkswagen flambant neuf. Et depuis plus d'un mois, la tribu s'accroit, la distribution alimentaire du secours populaire local s'en rend bien compte, de même que le Leclerc voisin ou les chèques restaurants largement dispensés par la mairie socialiste(auquel n'ont pas droit nos chômeurs ni nos vieux, des français, il est vrai)sont dépensés chaque jour en coca et en sucreries. Mais ce sont des victimes, les "roms", n'est-ce pas, il est légitime de faire les poches des contribuables pour entretenir cette engeance.... et vous croyez que la population va accepter ça longtemps?

Écrit par : Mausner | mercredi, 24 juillet 2013

Je me demande quel métier font les gens du voyage? Attention, je demande ça mais je connais la réponse, je bosse dans un organisme de contrôle des cotisations sociales....

Écrit par : Homer | jeudi, 25 juillet 2013

Salut Homer
Et ils font quoi comme métier ?
@Mausner
Je ne peux pas me prononcer sur ce que je ne vois pas. Mais je maintiens mon raisonnement initial

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 25 juillet 2013

Ils créent des sociétés fictives de paysagisme, tapent à la porte de l'habitant pour bosser chez lui. Je ne dis pas qu'ils n'y font rien, hein. Mais aucune cotisation ne rentre dans les caisses !
Ensuite, la rumeur dit qu'ils sont aussi de très bons ferrailleurs.

Écrit par : Homer | jeudi, 25 juillet 2013

Tout ça pour dire qu'ils doivent avoir du mal à obtenir un prêt bancaire, quand même...

Écrit par : Homer | jeudi, 25 juillet 2013

leur métier "officiel"? chiffonniers, ferrailleurs, artisans peintres etc... bien entendu sans cotisations, sans tva. Un de mes collègues s'est fait voler sa dépanneuse, il la retrouve dans un camp de la région nantaise "merci Ayrault pour la magnifique concentration de manouche dans la région", il n'a jamais pu la récupérer même après une plainte et un constat par les gendarmes. Pas touche les manouches! ils ont tous les droits. Et quand à ceux qui prétendent naïvement que l'éducation et l'intégration et la sédentarisation peuvent les "pacifier" ça me fait doucement rigoler. Les petites filles vont vaguement à l'école en général deux classes au dessous de leur âge, ensuite le "clan" les marie vers l'âge de 15 ans et après elles ont des gosses. Personne NE PEUT SORTIR DU CLAN pour y faire des études et avoir un métier car le clan deviendrait violent. Un jeune qui veut s'en sortir ne le veut et ne le peut pas. Tout ce qu'un nomade veut c'est PROFITER UN MAXIMUM DU SYSTEME ET NE RIEN PAYER NULLE PART ET TOUT S'APPROPRIER DE MANIERE ILLEGALE SANS TRAVAILLER. La speudo sédentarité qu'on peut constater dans la région nantaise livrée à une augmentation effarante des cambriolages, c'est un terrain acheté par le clan sur lequel on construit souvent sans permis une vague maison. On place les caravanes, les voitures de luxe, les campings cars autour et le trafic se fait dans une propriété privée. Regardez bien : neuf fois sur dix vous y voyez un gros tas de ferraille qui sert à entretenir toute la smala. La ferraille est volée : plaques d'égouts, pots catalytiques dérobés dans le parking du supermarché pendant que vous faites les courses, cuivre des lignes sncf et j'en passe... Ces maisons sont ceintes de grandes clôtures car le nomade n'aime vraiment pas qu'on le vole.Pendant l'été, sous couvert de piété évangélique touchante, un grand raout a lieu aux Saintes Maries , en fait s'il sert de lieu de culte pour quelques pélerins sincères, il est en fait destiné à se passer les bonnes adresses et les bons plans pour diverses exactions. Enfin, vous ne le savez peut être pas, mais dès la mise en service de la monnaie EURO, des fausses pièces d'un ou deux euros circulaient déjà d'un pays à l'autre dans des bidons de 500 litres pleins à ras bord. Alors ne soyez pas trop candides, car vous n'imaginez même pas un dixième des nuisances de cette population.

Écrit par : carpediem | vendredi, 26 juillet 2013

Carpediem, je voit que nous avons la même expérience de ces fameuses "victimes de la société" Reste des questions sans réponses: qui, des manouches ou des roms, par exemple, abat et débite en plein champ, nuitamment, des veaux, laissant derrière de sanglantes carcasses massacrées? Je penche pour les roms; cela illustre bien le sentiment d'impunité, exalté par les "associations": "Servez vous, pillez, volez, la France est un bon gros gateau prêt à dévorer, nous vous défendrons!" Il y a du ménage à faire, c'est certain....

Écrit par : Mausner | samedi, 27 juillet 2013

@ carpediem :

Et jamais un mot dans la presse bien sûr. Faudrait pas les stigmatiser les pauvres sinon ils vont se plaindre de gitanophobie ...

Écrit par : skunker | samedi, 27 juillet 2013

Bonjours
Bon, moi je veux bien être compréhensif, et tout, et tout, mais j'aimerais que l'on m'explique comment se payer un Cayenne, ou autre BMW X5 à coups de rempaillages.
Pour information, cette semaine, la police toulousaine a interpelé à Ginestou (camp de ...) un camion avec 1600 kg de cables tombés du ciel....

Écrit par : François | lundi, 29 juillet 2013

Rezé, 2 aout: une amie s'est fait cambrioler ce dimanche. Un vrai saccage.
La police: "on sait que ce sont les roms, mais on ne peut pas grand-chose sans flagrant délit". Prise d'empreintes inutile, ils mettent des gants désormais, pas fous. Pendant ce temps, les roms dans leur camp à moins de 500 m de là, ont fondu les bijoux volés, dont on ne retrouvera pas la trace, bien sur. A se demander si les "assos" qui les défendent ne sont pas impliquées dans les délits multiples commis par leurs protégés: entre maffias, on s'entend...

Écrit par : Mausner | vendredi, 02 août 2013

Des consignes ont été passées pour pas de vagues^^^.
En ce qui concerne certaines agressiosns, surtout féminines...
Ne sais pas si ces consignes émanent d'un choix étatique ou municipal, un peu trouble tout cha^^^.

Écrit par : Martine | vendredi, 02 août 2013

Oups, me suis mal exprimée, agressions auprès de femmes à portée sexuelle dans cage d'escalier (pas mon cas l'héré, mais celui d'une élue de la république, en autres, issue de l'immigration), moi j'aimerai bien savoir...

Écrit par : Martine | vendredi, 02 août 2013

Je sais très bien l'héré, que vous ne répondrez pas, pourtant si vous saviez combien cette femme m'a aidée à porter "vos" abeilles^^^.

Écrit par : Martine | vendredi, 02 août 2013

Attention, les ânes sont comme les trains: plusieurs peuvent en cacher (mal) un autre.

Écrit par : Theophile | mardi, 30 décembre 2014

Les commentaires sont fermés.