Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Dubaï et le viol : Ah les salopards ! | Page d'accueil | Les gens du voyage et les grosses cylindrées »

mardi, 23 juillet 2013

L'indigné de service va avoir sa place à Paris : insupportable.

Je n'aime pas et n'ai jamais aimé Stéphane Hessel. Il est décédé, paix à son âme, mais pitié qu'on ne le ressuscite pas en lui octroyant une place à son nom dans la capitale.

En avril dernier, on avait évité un square Thatcher, une rue se voyant décerner le bien plus sympathique nom de Shakespeare.

J'aimerais bien savoir qui a voté le voeu du Conseil de Paris en avril dernier, en dehors de la gauche dégoûlinante de bonne conscience.

Enfin, consolation, le socialiste Schapira nous a évité encore pire avec une place Hugo Chavez qu'appelait de ses voeux le Front de Gauche.

17:13 Publié dans Paris | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : hessel |  Facebook | | |

Commentaires

On aurait pu fort bien nommer un square Thatcher et une rue Shakespeare. Cela ne m'aurait pas gêné, n'étant pas du tout européiste, bien au contraire.

Quand à Hessel, c'est l'air du temps. On ne récompense jamais que ceux qui ne produisent rien d'autre que du vent, comme ce vieillard indigne.

Écrit par : Koltchak91120 | mardi, 23 juillet 2013

@Koltchak
Thatcher n'a rien fait de particulier qui mérite de donner son nom à un square.
Quant à Hessel...le vieil indigne, comme vous dîtes...

Écrit par : l'hérétique | mardi, 23 juillet 2013

Thatcher a inspiré beaucoup de gens, dans leur vie personnelle, de part sa volonté et son leadership.

Probablement l'un des meilleurs hommes ;-) politiques du XXeme siecle.

Écrit par : Le Parisien Libéral | mardi, 23 juillet 2013

Je ne comprend pas trop le fond de ce billet...
En quoi le fait que Stephane Hessel puisse avoir un lieu à son nom serait insupportable ?

Que vous n'adheriez pas au contenu de son celebre texte, je peux le comprendre... mais de là à qualifier d'insupportable le fait qu'il puisse être honoré par la ville de Paris, je ne vois pas trop la logique...

Vous n'avez donc pas aimé, soit... mais d'autres ont aimé et pas qu'en France donc on peut dire qu'il a contribué au rayonnement de la France d'un certain point de vue...
Sans compter qu'il a un parcours de vie plutôt honorable de par ses engagements en faveur des droits de l'homme...
Je suis allé voir sur sa fiche wikipedia pour essayer de trouver les raisons de votre detestation mais en vain... Rien qui, de mon point de vue, puisse justifier votre ire...

Mais peut être pourriez vous expliciter les raisons précises qui vous amenent à porter un jugement aussi peremptoire ?

Écrit par : Serge92 | mercredi, 24 juillet 2013

Tu avais déjà écrit sur Stéphane Hessel, l'Hérétique... Il est donc intéressant de se souvenir de tes arguments et de tous les commentaires reçus.
http://heresie.hautetfort.com/archive/2011/01/04/indigne-l-imposture-de-hessel.html#comments

Écrit par : Françoise Boulanger | mercredi, 24 juillet 2013

@ Françoise Boulanger

Merci pour le lien...
A la lecture de ce billet de l'hérétique de 2011 qui est pour moitié consacré à la situation Israélo-Palestinien, on peut donc supposer que c'est, en grande partie, l'engagement pro palestinien de Stéphane Hessel qui le dérange...

Même si Stéphane Hessel n' a pas toujours été d'une grande finesse sur cette question (sans doute du fait de l'indignation que cela générait chez lui), je trouve que son combat pour la liberté du peuple palestinien oppressé par Israël est tout à fait honorable...
Le peuple palestinien a le droit comme n'importe quel autre peuple de pouvoir vivre libre et dans des conditions décentes...
Et je ne vois pas en quoi cela rendrait "inadmissible" le fait de donner le nom de Stéphane Hessel à une place parisienne...
Franchement cher Hérétique, vous auriez pu vous passer d'écrire ce billet...

Écrit par : serge92 | mercredi, 24 juillet 2013

@serge92
Hessel est un menteur indigne : on a du mal à croire résistant un type qui compare l'occupation nazie et la présence israélienne en Palestine. Et quand on le voit copiner avec l'islamisme antisémite on finit par franchement s'interroger.
Dehors l'usurpateur.

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 24 juillet 2013

@l'hérétique

dites moi, vous ne faites pas dans la finesse...
Vos propos sont tellement virulents à l'encontre de Stéphane Hessel que l'on pourrait penser que vous le haïssez...

Qu'il n'ait pas été très fin sur certaines choses, je peux l'entendre...
Il y a d'ailleurs répondu: http://leplus.nouvelobs.com/contribution/591191-occupation-nazie-inoffensive-critiquer-israel-est-ce-de-l-antisemitisme.html

Mais vos propos contre Hessel sont typiques de ce qu'on lit de la part des pro israéliens obtus qui n'hésitent pas à salir quiconque ose remettre en cause un tant soit peu la politique menée par le gouvernement Israélien...

Je suis désolé de vous le dire Mr L'hérétique mais vous soutenez une très mauvaise cause car ce que fait l'état Israélien dans les territoires occupés palestiniens est scandaleux, le non respect des résolutions de l'ONU par ce même état l'est tout autant, le traitement infligé aux populations civiles palestiniennes est inadmissible...
Pour moi, c'est une évidence, et ce, indépendamment de ce que l on peut penser de Mr Hessel...

Pour terminer, votre mise en cause de la qualité de résistant de Stéphane Hessel est insupportable... Lui, il a combattu les nazis et il en a souffert dans sa chair... Je ne pense pas qu'il ait de leçon à recevoir de votre part...

Une qualité que j'accorde cependant à votre billet, c'est qu'il m' a poussé à chercher des infos sur le parcours de Stéphane Hessel ce qui me permet de considérer aujourd'hui que la décision de lui dédier un lieu parisien est totalement justifiée...

Écrit par : serge92 | jeudi, 25 juillet 2013

Voeu voté à l'unanimité du Conseil de Paris

Écrit par : JFM | jeudi, 25 juillet 2013

@JFM
Merci pour l'information. Je suis étonné et juge la chose très regrettable.

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 25 juillet 2013

Les commentaires sont fermés.