Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Bourdouleix ou la haine ordinaire du Rom... | Page d'accueil | L'indigné de service va avoir sa place à Paris : insupportable. »

lundi, 22 juillet 2013

Dubaï et le viol : Ah les salopards !

S'il faut appeler un chat un chat, forcément, on doit aussi appeler salopards des salopards. Ce qui me fait rire, c'est que la presse nous vend depuis fort longtemps Dubaï comme la place avancée des libéraux au Moyen-Orient.

Ah, ils sont beaux les pseudo-libéraux ! Ah, elle est belle l'île cosmopolite rêvée par les bobos de tous les pays !

Ce tas de salopards vient de condamner une jeune norvégienne violée là-bas (par un émirati ?) à de la prison pour relations sexuelles hors-mariage.

Il paraît que Dubaï veut se reconvertir dans le tourisme.

Clairement, c'est une place à éviter. Heureusement, l'indignation de la Norvège a permis à la jeune femme d'obtenir une "grâce". Elle a dû tout fe même dépenser toutes ses économies en frais d'avocat sur place, et tout cela après le choc d'une telle agression.

Plus on relaiera cette information, plus on portera du tort à l'industrie touristique de Dubaï et à ses autorités politiques. Il faut le faire sans états d'âme.

Plus généralement, je déplore dans le monde occidental l'absence de voix forte au plus haut niveau pour défendre les droits des femmes et améliorer leur condition, notamment dans les pays les plus misogynes (on y enregistre généralement des taux de viols record, au demeurant).

De petites prises de conscience commencent à se produire : j'ai aimé la réaction de l'opinion publique en Inde et les condamnations qui se sont abattues sur des violeurs coupables de faits atroces.

Quel pays magnifique Dubaï : un effet de la Charia, sans doute, on y grâcie les victimes et...bien sûr, les violeurs aussi...

Cela dit, un petit mot sur l'affaire elle-même : Marte Dalelv a fait l'erreur de monter dans la chambre d'un de ses collègues de travail complètement saoûle. Ce dernier lui a proposé que chacun dorme séparément mais elle a affirmé avoir voulu rentrer par ses propres moyens dans sa chambre. L'inconvénient, c'est qu'elle ne se souvient plus de rien après. Elle a juste constaté à son réveil qu'il s'était produit une relation sexuelle, sans son consentement.

Si Dubaï l'a condamnée c'est d'une part en raison de la présence d'alcool dans son sang, et d'autre part en l'absence de signes manifestes de violences physiques (et pour cause).

Pour eux, alcool + relations hors mariage, la cause était entendue. Dans un premier temps, la jeune femme s'est rétractée (mais sans doute parce qu'elle a eu peur, faute de pouvoir prouver par des signes évidents le viol) avant de se retourner devant la cour de justice.

A vrai dire, on peut comprendre des atermoiements dans un pays où la Charia sert de référence au code pénal.

Il reste dans tous les pays beaucoup encore à faire avant que tout le monde comprenne qu'on ne couche avec une femme qu'avec son consentement express. Dans le cas contraire, c'est une relation contrainte, point à la ligne.

J'ai quand même un lot de consolation : cette histoire a fait le tour de la presse mondiale et Dubaï en a pris plein la gueule. D'où la "grâce", d'ailleurs, je présume. Il y a même un article dans wikipedia ! Bingo, ils ont touché le gros lot avec cette histoire.

Commentaires

Salopards ? Juste cohérents.

Ce sont des musulmans, il n'y a donc aucune surprise dans cette affaire. J'ajoute qu'ils sont souverains sur leur sol et nous n'avons aucun droit pour leur faire la leçon quant à la manière de diriger leur justice et leur pays. Charbonnier est maître chez lui.

A chaque fois que ce genre de truc arrive, je ne peux m'empêcher de rire sous cape de tous ces gentils petits boy-scouts qui parcourent le monde en toute insouciance, imaginant que tous les peuples ont la même idée de ce qu'est la justice, de ce qu'est la gouvernance d'un pays, que les traditions des peuples qu'ils visitent ne les regardent en rien. Et ça pleure dès qu'il y a la moindre anicroche, que la réalité leur tombe sur le carafon. Un peu comme les journalistes de guerre qui se font enlever par des djihadistes.

Le monde est risqué, quand on joue, il faut avoir à l'esprit qu'on peut perdre, sinon il vaut mieux ne pas jouer.

Écrit par : Koltchak91120 | lundi, 22 juillet 2013

A défaut d'avoir eu la décence de juger le violeur plutôt que la violée, ils ont au moins eu celle, peut-être sous la pression de l'opinion internationale, ou parce qu'il est courant durant le ramadan de faire preuve de clémence, d'amnistier la jeune femme et de lui rendre son passeport.

Écrit par : Zap Pow | lundi, 22 juillet 2013

Mais le violeur a été arrêté et jugé. Ce qui tendrait à prouver que la police locale est plus efficace que la républicaine bien de chez nous.

Écrit par : Koltchak91120 | lundi, 22 juillet 2013

#A chaque fois que ce genre de truc arrive, je ne peux m'empêcher de rire sous cape de tous ces gentils petits boy-scouts qui parcourent le monde en toute insouciance, imaginant que tous les peuples ont la même idée de ce qu'est la justice, de ce qu'est la gouvernance d'un pays, que les traditions des peuples qu'ils visitent ne les regardent en rien. Et ça pleure dès qu'il y a la moindre anicroche, que la réalité leur tombe sur le carafon. Un peu comme les journalistes de guerre qui se font enlever par des djihadistes3
je ne peux qu a pprouver vos propos..ici en Malaisie je vois des femmes occidentales se ballader sans #soutif#, exposer leur ventre( souvent grosses biasses aussi, et je te mets la main sur l epaule du gentil local, je le laisse me promener, me payer le resto et lui dit de se la mettre sur l oreille quand il croit que c est arrive..
D ailleurs il y a 2 ans une francaise l a appris a ses depends ici...
Quand on voyage on respecte les peuples, leurs culture et leur coutumes sinon oui faut pas venir chouiner quand la realite vous tombe sur le coin de la gueule

Écrit par : channy | mardi, 23 juillet 2013

Il n'y a vraiment pas de quoi rigoler.
En outre, il ne s'agit pas d'une boy scout mais de la salariée d'une entreprise norvégienne (ou suédoise).
Je m'en fous des traditions à la con. Il y a des conventions entre pays, Dubaï est tenu de les respecter.
Mais bon, je vois que les islamistes ont aussi des supporteurs au sein de la droite extrême, manifestement, ici...

Écrit par : l'hérétique | mardi, 23 juillet 2013

Mais bon sang, ils sont chez eux. De quel droit allez-vous leur faire la leçon ? Vous supporteriez qu'un type entre chez vous et vienne vous expliquer comment vous devez faire ceci ou cela ?

Il ne s'agit pas de soutenir les islamistes. Certes ce sont des salauds, mais autant nous avons le droit de leur interdire certaines choses chez nous, autant chez eux et bien c'est chez eux.

Lorsque je parle de gentils boy-scouts, ce n'est pas à prendre au pied de la lettre, mais au sens de gentils petits gars et filles qui n'imaginent pas que l'on puisse vivre différemment que dans leur pays, avec toute cette belle ouverture d'esprit, ce bisounoursisme, et pour certains cette même licence des moeurs. Si cela vous choque, allez donc consulter la jurisprudence italienne en matière de viol et vous vous apercevrez que pour les juges, une femme qui porte un jean ne peut pas avoir été violée. Ça, c'est effectivement choquant, pas votre fait divers.

Écrit par : Koltchak91120 | mardi, 23 juillet 2013

@Koltchak
Je connais l'histoire du jean à propos de l'Italie.
Être chez soi ne signifie pas pouvoir disposer du droit de vie et de mort (ou tout autre) sur des individus a fortiori étrangers. Et toutes les valeurs ne se valent pas.

Écrit par : l'hérétique | mardi, 23 juillet 2013

Ça s'appelle la souveraineté. Quand au droit international, c'est ni plus ni moins qu'une manière d'habiller le droit des plus forts d'oripeaux un peu plus présentables. Combien de guerres illégitimes n'ont-elles pas été conduites au nom de ce droit-là ? Au nom de ce droit le peuple irakien a été maintenu dans un état de semi-famine des années durant.

A un moment il faut être cohérent. Les pays ont leur droit et à moins de souhaiter une sorte de gouvernement mondial (odieuse perspective), on ne peut que respecter la justice de chaque pays, même si elle nous choque.

La conclusion à tirer de cette affaire ? Que si on ne veut pas risquer des emmerdes et bien on doit choisir son lieu de travail avec circonspection. Pour ma part, il y a une belle liste de pays où je ne foutrais jamais les pieds même en tant que touriste. C'est aussi ça la responsabilité.

Écrit par : Koltchak91120 | mardi, 23 juillet 2013

@koltchak
Moi aussi je ne mettrai pas les pieds dans une série de pays, mais parce que ce ne sont pas des démocraties.
Le droit international est une série d'accords entre tous les pays. Ils sont nécessaires faute de quoi il y aurait une guerre perpétuelle entre toutes les nations.
Quant à respecter la justice de chaque pays, pas pour moi, en tout cas.

Écrit par : l'hérétique | mardi, 23 juillet 2013

Vous faites donc partie de ces gens qui louent le droit d'ingérence. Quelle prétention !

Écrit par : Koltchak91120 | mardi, 23 juillet 2013

Je cite :"Quant à respecter la justice de chaque pays, pas pour moi, en tout cas."
Alors pourquoi se plaindre quand des bandes font règner leur lois dans les cités quelquefois à la kalachnikof? Ils ont raison, ils se foutent des lois et de la justice! Curieuse conception de la société!
Enfin, votre propos est incohérent, vous voudriez que Dubaï respecte les traités internationaux et vous ne souhaitez pas respecter leurs lois! Un gros coup de chaleur peut-être?

Écrit par : michel | mardi, 23 juillet 2013

@Koltchak
Je me méfie du droit d'ingérence non sur le principe mais en raison des effets pervers qu'il génère.
@michel
Je voulais dire par là qu'il existait des lois inhumaines et qu'elles ne méritaient ni respect ni obéissance.

Écrit par : l'hérétique | mardi, 23 juillet 2013

Certes, mais c'est aux peuples concernés qu'il appartient de faire ce qu'il faut pour qu'elles soient corrigées, à condition bien sûr qu'ils partagent votre point de vue. Ce qui est loin d'être le cas. La société musulmane est en train de se réislamiser, et c'est somme toute bien normal eu égard au fait qu'ils ne sont pas occidentaux.

A chacun sa route, à chaque peuple sa vision du monde et de ce qui en découle, comme la justice par exemple.

Ce qui me désole, c'est qu'au nom de je ne sais quel relativisme, nos politiques abdiquent tout sens critique face aux musulmans vivant sur notre sol.

Écrit par : Koltchak91120 | mardi, 23 juillet 2013

@Koltchak
Je vous suis entièrement sur le fait qu'il appartient aux peuples de décider de leur destin et de leurs lois, mais comme je vois que vous récusez finalement le relativisme, vous admettrez avec moi qu'il y a une échelle de valeurs dont on mesurera d'autant mieux le nombre d'échelons qu'ils seront entre autres à l'aune du sort que l'on fait aux femmes ici et là...

Écrit par : l'hérétique | mardi, 23 juillet 2013

Je n'ai jamais dit que j'approuvais les lois, coutumes et traditions de ces pays. Je dis juste que tant qu'ils sont chez eux je n'ai pas à me mêler de la manière dont ils décident de vivre, de faire leurs lois. Bien sûr, j'estime que la vision occidentale est supérieure à celle de ces pays et de pas mal d'autres endroits de par le vaste monde. Mais dans le même temps je me garde bien de chercher à leur imposer la nôtre qui est étrangère à leur "génie".

Ensuite, à chaque voyageur de peser le pour et le contre, les risques et ensuite d'assumer.

Ce qui est arrivé à cette môme est certes dégueulasse, mais elle devait bien s'attendre à ce qu'en cas de mauvais temps ça vire au vinaigre. A moins d'être conne comme une valise sans poignée.

Écrit par : Koltchak91120 | mercredi, 24 juillet 2013

@koltchak
De mon point de vue, la lutte contre le viol n'est pas une affaire régionale ou nationale mais bien une cause internationale qui mérite que l'on fasse pression contre les gouvernements qui le légitime, et ce, par tous les moyens.

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 24 juillet 2013

les victimes n'ont qu'a pas aller dans ces pays , je ne les plains pas , citez moi un pays arabe ou il n'y a pas de violence , de haine , de coup de couteaux , ils violent meme leur mére et leur soeur , ce sont des nuisibles de la société .les gens vont le comprendre dans les prochaine années a venir

http://www.slate.fr/story/54247/printemps-arabe-haine-femmes

http://www.youtube.com/watch?v=kWfmJzsdBqs

Écrit par : FRANCE | jeudi, 25 juillet 2013

L'hérétique, arrêtez de penser en termes d'internationalité. On ne compte plus les grandes causes soit-disant internationales portées par l'ONU et je ne sais combien de machins du même genre, hors de prix et inefficaces au possibles, sinon à faire mousser quelques uns, ou permettre à d'autres de prendre une pincée d'oseille au passage. Est-ce pour autant que ces malheurs se sont atténués ou ont disparu ? Clairement non.

Les bidules internationaux n'ont strictement aucune légitimité. Combien de guerres ont-ils arrêté ? Et de combien de guerres sont-ils la cause ? L'ONU n'est pas plus efficace que feue la SDN, la différence étant qu'elle communique mieux.

Écrit par : Koltchak91120 | jeudi, 25 juillet 2013

@Koltchak
Je suis allé faire un petit tour sur votre blog: j'aime bien !.Ceci dit vous me semblez un tant soit peu manichéen. Petit rappel: la France n'est plus en guerre avec ses pays limitrophes depuis 70 ans ce qui n'est jamais arrivé depuis .... depuis jamais. L'ONU y est peut-être pour quelque chose! Non pas par ses actions mais par le fait même qu'elle existe.
Dans les différents dialogues auxquels vous avez récemment participé sur ce blog, vous avancez des arguments de bon sens difficilement réfutables mais uniquement si on est dans votre ligne de pensée.
Je vais être assez terre à terre dans ce qui suit :
Vous admettez que les peuples(plutôt leur gouvernement) sont libres chez eux et qu'il ne doit pas y avoir d’ingérence. Soit ! A une échelle plus petite accepteriez vous que les services publiques n'interviennent pas pour la maltraitance d'un enfant sous prétexte que ce problème ne concerne que la famille. Ne prenez pas mal cet exemple il n'est là que pour illustrer mes propos ! Ceci dit il y a une petite phrase qui vaut son pesant d'or dans cette histoire : l'abus d’alcool est dangereux; tout le monde le sait , parfois il arrive que certains ou certaines n'en tiennent pas compte pour eux-mêmes ou pour les autres ; c'est bien dommage

Écrit par : Jacques Berthe | jeudi, 25 juillet 2013

J'ajoute un petit commentaire avec colère:
Un accident de train dramatique en Espagne un des rescapés plutôt que de secourir ses semblables filme la scène ! retransmis par la télé.
Rien d'autre à ajouter

Écrit par : Jacques Berthe | jeudi, 25 juillet 2013

@Koltchak
Bien resume Koltchak...Pour info je vis une partie de l annee dans un pays musulman, en y ayant epouse une citoyenne d une minorite ethnique et religieuse .
Oui on approuve ou pas la facon dont vivent les locaux mais tant qu on est chez eux on se conforme aux moeurs, codes vestimentaire et sociaux en vigueur si on ne veux pas risquer d ennuis

#Ensuite, à chaque voyageur de peser le pour et le contre, les risques et ensuite d'assumer.#
Helas qui lit encore les mises en gardes des guides voyages ou du ministere des affaires etrangeres?
les occidentaux vivent aux pays des bisounours et croient que le monde est a l image de leurs pays.

Écrit par : channy | lundi, 29 juillet 2013

un jolie article par madame Norvège

Écrit par : amin | dimanche, 22 décembre 2013

Les commentaires sont fermés.