Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Ne risque-t-on pas de flinguer le solaire ? | Page d'accueil | Syrie : apprentis démocrates ou apprentis sorciers ? »

samedi, 15 juin 2013

Le MoDem aura intérêt à s'allier chaque fois que possible avec l'UDI

Au fil du temps, les positions de l'UDI se précisent : elles sont globalement proches de celles du MoDem. Avec l'UDI on a affaire à un parti qui oscille entre centre-droit et droite modérée avec une composante libérale certaine.

L'UDI, là où elle n'est pas en position de force privilégiera sans doute des alliances avec l'UMP. Mais là où elle dispose de figures implantées et connues, elle aura évidemment plus de marges de manoeuvre.

Il me semble que c'est aux municipales où les alliances entre centre et centre-droit ont le plus de perspectives.

Aux européennes, malheureusement, en dépit de la volonté de plusieurs membres de l'UDI de rejoindre l'ADLE, il me paraît à peu près acté qu'elle fera liste commune avec l'UMP. Je ne sais pas ce que feront ses élus. Pour notre compte, au MoDem, nous irons évidemment seuls à la bataille avec, je l'espère (et nous y travaillons) un programme clair et convainquant.

Je rejoins au fond ce que dit Philippe sur son blogue : la différence entre UDI et MoDem est loin de n'être que tactique. Nous avons des divergences de vue dans un certain nombre de domaine et pas exactement les mêmes idées. Mais elles sont compatibles la plupart du temps.

D'ailleurs, je me reconnais davantage dans les propositions de l'UDI et de ses leaders  que dans celles du MoDem (Bayrou et Marielle de Sarnez mis à part), mais je préfère la ligne d'indépendance d'esprit du mouvement démocrate.

En termes d'élus, l'UDI est plus développée que le MoDem, mais en impact électoral, nous sommes sur des étiages sensiblement équivalents hors Bayrou.

Eb somme, nous avons un véritable intérêt à nous associer partout où cela nous est mutuellement avantageux.

18:31 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : udi, modem |  Facebook | | |

Commentaires

Pour les européennes, l'UDI ne cesse de clamer qu'elle présentera des listes distinctes de l'UMP.

Ces listes seront ouvertes à la droite humaniste, des écologistes, et évidemment, les centristes indépendants.

Arthuis, en charge du projet européen, a fait valoir à plusieurs reprises sa volonté d'ancrer l'UDI dans l'ADLE.

Affaire à suivre, donc. Les actes suivront-ils les paroles ?

Écrit par : Shucheng | dimanche, 16 juin 2013

@Shucheng
J'ai du mal à croire que l'UDI prenne le risque de se retrouver avec un ou deux élus maxi, ce qui risque de se produire si elle reste à 6-7% d'intentions de vote (comme le MoDem au demeurant).
Le MoDem n'a pas le choix, mais l'UDI, elle, l'a encore.

Écrit par : l'hérétique | dimanche, 16 juin 2013

L'UDI n'est pour moi qu'une allégeance de la droite.
A mes yeux les politiques qui y adhérent sont dans l'espoir de se faire élire; ce qui n'a rien à voir avec la volonté d'un peuple qui est fatigué de défendre ses droits tous les jours.
L'ADLE n'a pas plus de pouvoir en action positive sur mon avenir que mon beau-frère qui est retraité, alors l’Europe telle qu'elle existe aujourd’hui je lui dit "basta".

Écrit par : Jacques Berthe | dimanche, 16 juin 2013

Il est bien évident que l'UDI est globalement le parti dont idéologiquement nous sommes le plus proche, et que ce serait parfait d'avoir des élus en alliance avec l'UDI. A ceci près que presque personne à l'UDI ne souhaite s'allier avec nous, puisque l'UDI se définit comme le syndicat des élus ou candidats issus du centre-droit et voulant bénéficier du soutien de la droite (dans leur langage : "le centre dans la clarté des alliances avec la droite").

Donc, concrètement, une alliance n'est possible que dans deux situations :

1) là où nous-mêmes souhaiterions soutenir des UMP ;

2) là où eux-mêmes UDI s'opposent aux UMP.

Quant aux européennes, je vois mal pourquoi les élus UDI sortants souhaiteraient risquer l'élimination. L'UMP peut espérer gagner quelques sièges par rapport à 2009 et est donc relativement relax, il me semble donc que l'UDI devrait négocier une fois de plus pour des lises communes avec l'UMP.

Écrit par : FrédéricLN | lundi, 17 juin 2013

L'UDI est composée, me semble-t-il, de ceux qui ont acté l'échec de la stratégie "ni-ni" suivie par Bayrou, et sont revenus à la vieille UDF.

Ces gens-là ont pour objectif la disparition du MoDem et l'élimination de Bayrou. Je ne vois donc pas pourquoi ils iraient s'allier avec lui, hormis dans quelques cas d'espèces très particuliers, lorsque par exemple l'alliance avec le MoDem serait le seul moyen de sauver le siège de quelque vieil apparatchik UDI. Mais sinon, ils iront toujours s'allier avec l'UMP : c'est leur raison d'être.

Démonstration par l'absurde : 17 candidats, y compris les plus folkloriques, à la partielle de Villeneuve-sur-Lot ce week-end, mais pas de candidat UDI. Il fallait soutenir l'UMP...

Écrit par : Ch. Romain | lundi, 17 juin 2013

L'UDI est composée, me semble-t-il, de ceux qui ont acté l'échec de la stratégie "ni-ni" suivie par Bayrou, et sont revenus à la vieille UDF.

Ces gens-là ont pour objectif la disparition du MoDem et l'élimination de Bayrou. Je ne vois donc pas pourquoi ils iraient s'allier avec lui, hormis dans quelques cas d'espèces très particuliers, lorsque par exemple l'alliance avec le MoDem serait le seul moyen de sauver le siège de quelque vieil apparatchik UDI. Mais sinon, ils iront toujours s'allier avec l'UMP : c'est leur raison d'être.

Démonstration par l'absurde : 17 candidats, y compris les plus folkloriques, à la partielle de Villeneuve-sur-Lot ce week-end, mais pas de candidat UDI. Il fallait soutenir l'UMP...

Écrit par : Ch. Romain | lundi, 17 juin 2013

Mon dieu, ou il est naif ou il pratique la langue de bois, en veux-tu en voila.
Et Cap 21 ou autres appellations? Dans ma ville alliance UMP, UDI et Cap bidules trucmachins, main dans la main...Le double langage tue la démocratie, depuis longtemps.
Christian, si vous voulez nous aider, le mieux serait d'apprendre à écouter et de savoir faire silence quand il le faut. :p

Écrit par : Martine | lundi, 17 juin 2013

Tiens ? Il y a une ânesse qui est revenue braire, dans le coin ?

Écrit par : Ch. Romain | lundi, 17 juin 2013

On aimerait croire que l'UDI soit bien centriste et proche de nous qui sommes au Modem... on aimerait bien, mais dans les régions on voit que le but est de nous prendre et les idées et les adhérents. C'est une aile de l'UMP, si ce l'est une partie de l'UMP elle-même. Rien du Centre.

Écrit par : Danielle Thérèse | mardi, 18 juin 2013

@ Danielle Thérèse : c'est inexact

Écrit par : Le Parisien Libéral | mardi, 18 juin 2013

Il est bien, ce post, l'Hérétique, et espérons que son message fera son chemin. C'est quand même dommage que Bayrou et le Modem n'aient pas rejoint l'UDI, tout comme les Radicaux (Parti Radical), les libéraux (Parti Libéral Démocrate et Nouveau Centre) et une partie des démocrates chrétiens (Alliance Centriste) l'ont fait.

Cela aurait permis de reconstituer 100% de l'UDF.

Écrit par : Le Parisien Libéral | mardi, 18 juin 2013

@Parisien Libéral,
Préfèrerai partir ou vers l' ump modérée ou vers une gauche modérée, mais chez les pieds nickelés, c'est niet§

Écrit par : Martine | mardi, 18 juin 2013

A vous de voir, Martine, si vous préférez que Anne Hidalgo soit reconduite une mandature de plus ...

Écrit par : Le Parisien Libéral | mercredi, 19 juin 2013

Les commentaires sont fermés.