Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« La débile association des militants anti-FAF à Staline | Page d'accueil | On célèbre le terrorisme au jeu de paume ? »

dimanche, 09 juin 2013

Que Marielle de Sarnez peut-elle proposer pour les femmes à Paris ?

J'ai évoqué à plusieurs reprises ici grands contours des principales problématiques de la capitale pour ses habitants, mais je n'ai pas évoqué spécifiquement ses habitantes ! Je crois pourtant que les Parisiennes sont l'une des principales clefs de notre territoire.

Je vois deux préoccupations majeures pour elles :

- il y a d'abord celles qui sont mères ou qui projettent de le devenir : quel avenir pour elles et leurs enfants alors que le quotient familial baisse engendrant des surcoûts en cascade et que les crédits d'impôts à la garde à domicile et plus généralement aux emplois à domicile vont être rognés ?

- il y a aussi celles qui veulent vivre la vie d'une Parisienne, sortir, rendre visite à leurs ami(e)s, pouvoir revenir tard le soir, se promener et circuler en sécurité aux quatre coins de la capitale. Ma question est donc simple : que fait-on pour la sécurité des femmes à Paris, car la liberté d'aller et de venir me paraît l'une des toutes premières libertés à protéger...

L'un des aspects de la sécurité des femmes comporte entre autres les violences conjugales : si la ville ne peut se substituer au législateur (le gouvernement) elle peut prévoir des dispositifs et faire pression sur le gouvernement pour que ce soit l'homme violent qui quitte le domicile et non la victime.

Notre ville a les moyens d'engager une police municipale : c'est simple, avec un projet pharaonique en moins, nous pouvons financer 10 années d'effectif municipal au moins. 

J'ai donc une proposition : la création de brigades de sécurité oeuvrant spécifiquement dans le domaine de la protection des femmes, particulièrement pour qu'elles puissent se déplacer en toute sécurité dans la capitale.

On peut aussi envisager un label woman friendly pour toutes les entreprises et services qui facilitent la vie des femmes.

On peut agir sur la parité par des lois, bien sûr, mais je crois pour ma part que ce qui est le plus efficace, c'est de mettre en place tout ce qui peut favoriser l'autonomie des femmes. Plus les femmes sont indépendantes et libres, mieux elles sont armées pour grimper dans les échelons de responsabilité.

Il est très probable que le prochain maire de Paris soit une femme. Personnellement j'aimerais deux choses :

a) que l'élue de la capitale le soit sur un programme transparent, pragmatique, réaliste, et empreint des préoccupations réelles (et non supposées) des Parisiens

b) que ce soit Marielle de Sarnez car je crois que c'est la plus à même de rassembler les qualités que je viens d'évoquer.

Il faudra pour cela apporter des voix à un MoDem élargi, mais aussi que ce parti et les équipes qui travaillent avec Marielle sur le projet parisien, élaborent un programme très solide.

09:46 Publié dans Paris | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : femmes, sarnez, modem |  Facebook | | |

Commentaires

La,césar.....je suis surpris.....de la police munipale à la police privé le pas n est pas loin...et le tout sécuritaire me paraît bien loin de l humanisme....
De la démagogie.....!!!!

Écrit par : Lacoste Lagrange | dimanche, 09 juin 2013

pour ce qui est de la liberté de circuler il n'y a pas vraiment de problèmes à PAris intramurros, y compris tard dans la nuit, hormis peut etre
certains quartiers et encore.

par contre
- les vols à la tire de sacs se multiplient et c'est tout juste si on arrive à porter plainte car ça n'interesse personne
- il manque à paris un service de taxis digne de ce nom. dans toutes les autres capitales du monde il est facile de trouver unt taxi à n'importe quelle heure,pas à Paris

Écrit par : olympe | dimanche, 09 juin 2013

" la création de brigades de sécurité oeuvrant spécifiquement dans le domaine de la protection des femmes, "

tu ne penses pas que la police devrait protéger TOUT LE MONDE ?

Écrit par : Le Parisien Libéral | dimanche, 09 juin 2013

Bonjour Lacoste
Une police municipale n'est pas une police privée.
Pouvoir se promener sans devoir subir quolibets, agressions verbales et j'en passe me paraît au centre de l'humanisme.
@Olympe
Je ne suis pas de ton avis pour les échos que je reçois. Les jeunes filles en particulier sont sous une pression constante. Particulièrement dans le métro.
Je suis bien d'accord avec toi pour les vols à la tire. Et les taxis, j'ai failli en parler dans le billet. Note que G7 te fournit un taxi très rapidement dans la plupart des cas.
@Parisien Libéral
C'est ce que je me suis dit sur le moment. Mais spécialisé dans la protection des femmes cela ne veut pas dire qu'elles ne protègent que les femmes.

Écrit par : l'hérétique | dimanche, 09 juin 2013

La nature de la majorité des nuisances auxquelles les femmes font face, à savoir le #harcelementderue http://leparisienliberal.blogspot.fr/2012/08/harcelementderue.html n'aura pas pour réponse plus de police mais

- des changements individuels de mentalité chez les français de sexe masculins, qu'ils soient racailles de banlieues maghrébines, députés à l'ancienne ou journalistes qui revent de soubrettes à trousser
- le développement de l'auto défense
- des aménagements urbains comme un meilleur éclairage des rues

Écrit par : Le Parisien Libéral | mardi, 11 juin 2013

enfin, c'est juste un avis.

Écrit par : Le Parisien Libéral | mardi, 11 juin 2013

Les commentaires sont fermés.