Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Bayrou, entrer dans le gouvernement Ayrault ? Surtout pas, malheureux ! | Page d'accueil | Tiens ? Borloo veut créer un nouveau parti de droite. »

mercredi, 20 juin 2012

Hello les Atelières, au revoir Lejaby !

Voilà, je crois, qui mérite d'être largement relayé : les ouvrières de Lejaby, après avoir rencontré un chef d'entreprise, Muriel Pernin, lancent à l'automne prochain un atelier de façonnage de haute couture en lingerie et bain. Son nom ? Les Atelières.

Elles ont toutefois besoin d'une mise de fond initiale d'un montant de 200 000 euros environ. Elles ont déjà rassemblé 100 000 euros et lancent une souscription publique depuis le 18 juin dernier pour financer leur association. Mais le mieux, c'est encore de leur donner la parole : 

Si notre aventure réussit, elle sera la preuve qu’un nouveau modèle est possible conjuguant, sur le marché du luxe, l’audace industrielle et l’excellence du savoir-faire français. Notre initiative est soutenue par la préfecture du Rhône pour son caractère expérimental. La dimension innovante de l’entreprise porte également sur l’organisation sociale de l’atelier qui fonctionnera avec un management participatif.

 

Soutenez-nous avec 10 euros

La souscription débute ce lundi 18 juin 2012 et se poursuivra jusqu’à l’automne. Son objectif est de récolter les fonds nécessaires à l’équipement de l’atelier qui sera installé en proximité de la gare de la Part-Dieu, selon toutes vraisemblances à Villeurbanne.

A l’heure qu’il est, au regard de l’avancement du projet, nous devrions être en mesure d’ouvrir l’atelier en octobre. En revanche, même si tous les atouts sont réunis, l’aventure demeure incertaine, en particulier au regard des premiers besoins en trésorerie, par exemple pour louer les locaux dès cet été ou pour équiper l’atelier afin de le rendre plus ergonomique pour le personnel.

10 euros : c’est le montant demandé !

Nous avons voulu qu’il soit modeste, pour qu’il soit accessible au plus grand nombre. Les petits ruisseaux font les grandes rivières. Chaque soutien comptera. Les donateurs seront des bienfaiteurs qui pourront suivre la création puis la vie de l’atelier.

 

Comment donner ? Où iront les fonds ?

• Il est possible de donner dès maintenant, par chèque et par courrier : Les Atelières, L’association, 25D rue Chevreul,

69100 Villeurbanne. Ordre : Les Atelières, L’association.

• A partir de début juillet, en ligne, via notre page facebook, Les atelières.

Les fonds recueillis iront à «Les Atelières, L’association», dont l’ambition est de préserver les savoir-faire de couture qui disparaissent. Aujourd’hui, coprésidée par Muriel Pernin et Nicole Mendez, l’association entrera demain au capital de la société commerciale et participera aux décisions stratégiques de l’atelier.

Et pour ceux qui veulent donner plus ?

 

Ils peuvent nous contacter par mail : info@lesatelieres.fr ou www.facebook.com/Lesatelieres

INFORMATION

Muriel Pernin 06 66 72 93 04

Nicole Mendez 06 82 58 87 01

Belle initiative qui mérite d'être soutenue. Je procéderai à un versement dans la semaine, pour ma part, et j'invite tous ceux qui le peuvent à en faire autant.

15:48 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : lejaby, les atelières, usine |  Facebook | | |

Commentaires

Merci de l'info, vais les contacter rapidement.

Écrit par : Martine | mercredi, 20 juin 2012

La Maison Lejaby participe activement à la genèse de ce beau projet ! Un détail qui a du vous échapper :/

"Notre commande va permettre de lancer l'atelier", indique de son côté Alain Prost, le nouveau patron de la Maison Lejaby, ardent défenseur du "luxe à la française".

Il assurera pour commencer un tiers du chiffre d'affaire des Atelières. "Ce projet est viable et même porteur d'un gros potentiel".

Dans le cadre du partenariat qu'il engage avec les Atelières, Alain Prost, fournira, en plus de ses commandes, les machines à coudre à un prix avantageux ainsi que la formation des 25 ouvrières d'octobre à décembre prochain.

Source Reuters : http://bit.ly/LfPfp5

Écrit par : Nikod_Fr | mercredi, 20 juin 2012

@Nikod,
Lejaby n'a jamais été une marque de luxe, de savoir faire cependant assurément!
P'tre qu'il a mauvaise conscience^^^ et veut redorer son image et favoriser ainsi les ventes de produits issus de délocalisation? :o)) Allez savoir... ;)

Écrit par : Martine | mercredi, 20 juin 2012

Pour faire bref: redorer son image, le temps que nous oublions tous le-s montage-s. En s'appuyant sur le désespoir de ses ex employés pour nous émouvoir et qui cherchent à sortir leurs tetes de l'eau dans laquelle il les a plongés avec une main assurément ferme.
Le foutage de "g" collectif et expérimentations des "cape" ca va bien mais à très petites doses. :p

Écrit par : Martine | mercredi, 20 juin 2012

@Martine,
Lejaby n'a jamais était une marque de Luxe je suis d'accord... Mais pourquoi la Maison Lejaby ne pourrait-elle pas s'y aventurer demain ?

Vous dites: "il veut redorer son image et favoriser ainsi les ventes de produits issus de délocalisation..."
Mais redorer quel image ??? Ca fait plus de 13 ans que la lingerie Lejaby est fabriqué à 93% à l'étranger !

Pourquoi obligatoirement jeter des pierres sur le NOUVEAU REPRENEUR ? Ce n'est pas lui qui a mis dans la m***** toutes ces ouvrières mais les anciens dirigeants qui ont coulé la boite sans se préoccuper d'elles... Mr Prost a racheté une société pour tenter de sauver ce qu'il restait à sauver. Certe, il y a eu des licenciements mais vous auriez peut-être préféré que 100% des ouvrières se retrouvent au chômage et que la marque Lejaby disparaisse à tout jamais ?

Non seulement il a sauvé une société, fleuron de la lingerie française, mais quoi que vous en pensiez, il a aussi sauver des emplois et maintenant il aide dans un projet novateur une société dans laquelle les ouvrières qu'il n'a pu "sauver" vont pouvoir retravailler convenablement...

Après ça, libre à vous d'avoir votre propre opinion :)

Écrit par : Nikod_Fr | jeudi, 21 juin 2012

Rhooo... :)

Écrit par : Martine | jeudi, 21 juin 2012

redorer QUELLE image mieux :)
Sauvé quels emplois ou cha?

Écrit par : Martine | jeudi, 21 juin 2012

@Martine
40% des ouvrières n'ont pas perdu leur travail grâce à la reprise de Mr Prost... Ca ne vous suffit donc pas ?
Source: http://bit.ly/Nccprj
Pour la faute, veuillez m'en excuser... Je comprend que cela puisse piquer les yeux ;) Mais dites moi, vous êtes à court d'arguments ? :D

Écrit par : Nikod_Fr | jeudi, 21 juin 2012

Dslée, M; Prost, ne me parait pas intéressant, il ne me parait etre qu'un "vautour" parmi tant d'autres...Syndrome Tapie? Allez savoir? :D

Écrit par : Martine | dimanche, 24 juin 2012

@Nikod-fr
C'est plutôt bien qu'il ait fait ça. Je me tiendrai informé de la suite de la coopération.

Écrit par : l'hérétique | dimanche, 24 juin 2012

Les commentaires sont fermés.