Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Le Made in France de Bayrou ? Au fond, une gigantesque AMAP... | Page d'accueil | Pardon aux Harkis : ouf, enfin ! »

jeudi, 12 avril 2012

L'autre Égypte, celle que j'aime

J'ai beaucoup chargé l'Égypte ces derniers mois. Le comportement des hommes avec les femmes, le vote salafiste et islamiste, les souvenirs que moi-même j'avais de mes propres voyages...

Pourtant, c'est un pays auquel je me suis longtemps intéressé. En d'autres temps, la vie intellectuelle y a été intense, elle continue de produire des artistes exceptionnels, comme le réalisateur Youssef Chahine, et puis c'est aussi une terre d'art et de danses. 

J'aimerais bien que cet esprit subsiste ailleurs que dans le seul district d'Héliopolis, le quartier sans doute le plus agréable du Caire. Est-ce une surprise, au passage, de constater qu'il fut d'avord peuplé de Coptes , même si les libéraux en général y sont désormais installés ?

J'ai toujours aimé les danses d'Égypte. Je me souviens encore avec émotion de la fin du Destin, après la mort de Marwane. C'est en dansant que la vie et l'espoir reprennent le dessus. 

Puisse la danse s'emparer de l'Égypte, tant cette nation me semble mal en point à l'heure actuelle...

12:32 Publié dans International | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : Égypte |  Facebook | | |

Commentaires

Oui,il y a une Egypte qui lutte au jour le jour pour sa liberte et sa dignite.
http://corinefertiti.blog.lemonde.fr/2012/04/03/au-caire-des-yeux-qui-ne-trompent-pas/
Une creativite etonnante de la part de jeunes qui ont subi un enseignement conformiste.

Écrit par : Mathurine | jeudi, 12 avril 2012

District d'Héliopolis...Mouarf, district qui n'a jamais su etre le reflet réel de l'égypte, district ou je ne passais que pour y dormir en paix, enfin en paix parfois^^^. Les problèmes actuels ne sont donc pas étonnants.
La plupart des chauffeurs de taxis/guides qui savaient faire connaitre l'égypte hors des sentiers battus, telle qu'elle est, étaient coptes, le saviez-vous l'héré?

Écrit par : Martine | jeudi, 12 avril 2012

Sinon, effectivement, il y a longtemps, le quartier Héliopolis était un quartier "d'intouchables" avant de devenir huppé, du style guetto pour riches et expats sup.

Écrit par : Martine | jeudi, 12 avril 2012

Les commentaires sont fermés.