Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Hommage à Jésus de Nazareth | Page d'accueil | Des CDD de 30 mois ? »

lundi, 26 décembre 2011

On ne va pas payer les blogueurs, et puis quoi encore !?

Moi aussi je voulais réagir au billet de Seb Musset sur la rémunération des blogueurs. L'Nicolas m'a pris de vitesse, profitant traîtreusement de ce que je digérais la dinde, et m'interpelle de surcroît.

Seb Musset réagit à un billet d'Éric Mettout qui se vante de ne pas rémunérer les blogueurs dont l'Express reprend parfois des billets (avec leur accord, évidemment).

Seb Musset se demande, du coup si les blogueurs sont des cons. Ma réponse est claire, nette et tranchante : oui, assurément.

Franchement, je serais rédacteur en chef d'une webzine, cela ne me passerait pas par la tête de payer des blogueurs politiques. Franchement, bloguer, c'est une distraction pour nous, au fond, pas un job. Alors mettre en avant que cela constituerait des heures de travail...des heures d'effort, sans doute parfois, mais au fond, on se marre bien et on aime bien ça.

Et puis objectivement, est-ce qu'on apporte une vraie valeur ajoutée ? La plupart du temps, on commente du commentaire d'actualités. Je ne dis pas que quelques blogues n'apportent pas de vrais suppléments d'analyses, il y en a. Certains ont une qualité de plume, indéniablement, mais bon, au-delà de ça...

Franchement, on n'est pas monétisable : quelques milliers de lectures, au mieux de lecteurs par jour, ça vaut peanuts sur le marché de l'e-publicité et de l'information. On compterait nos audiences en dizaines de milliers, à la rigueur, je ne dis pas, mais là franchement...

Ils sont amusants, les blogueurs de gauche qui rêvent d'assistanat pour exposer leurs convictions politiques. Bordel, comme dirait l'Nicolas, nous autres blogueurs politiques, soit on se distrait, soit on milite. L'Nicolas est dans la première catégorie, et moi, à cheval sur les deux. Intox2007, lui, il voudrait être payé à militer. Berk, quelle horreur.

Vous imaginez, vous, payer du fric pour lire "va te faire enculer, hey, connard" ? Moi, je dis, chacun chez soi : les journalistes sur leurs journaux, et les blogueurs sur leurs blogues : on peut papoter et échanger de temps à autre des regards croisés, mais au fond, on ne fait pas la même chose.

Moi, j'aime assez bien la remarque d'Éric Mettout : 

Les blogueurs sont assez grands pour faire leurs calculs et décider en toute connaissance de cause si le jeu (encore une fois, s’exprimer, faire connaître leur opinion au public, SE faire connaître) en vaut la chandelle. Ou non. Auquel cas, ils sont aussi assez grands pour négocier (ça arrive, je le sais), monter leur petite entreprise, voire sauter le pas et devenir… journalistes (ça arrive aussi).

J'aime bien le "SE" majuscule. Au fond, les blogues, c'est un peu ça : moi je, personnellement mon égo et moi-même adorons tous les uns et les autres être flattés, regardés, admirés et conchiés (y'en a qui ont aussi le goût pour la querelle).

Perso, j'ai déjà dit non au moins 6 ou 7 fois à des gens qui me proposaient de me payer pour monétiser mon blogue, mais sur le principe, je n'ai rien contre. Vous voulez gagner du fric en écrivant, les gars ? Eh bien faites-le à la Hashtable, ouvrez boutique et vendez livres et tee-shirts à votre effigie.

Oups, Vade retro Satanas, pardon, c'est un libéral. Le Diable, quoi.

Bref, chacun fait ce qu'il veut et voilà. On contracte à titre privé. Si des journaux en ligne ont proposé à certains blogueurs de les payer, tant mieux pour eux. Et s'ils ont décidé de ne pas en payer d'autres, c'est bien leur droit.

08:00 Publié dans Blog, Politique | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : blogue, journalisme |  Facebook | | |

Commentaires

et pis d'abord c'est moi qu'ai commencé, avant Seb !
http://gauchedecombat.wordpress.com/2011/12/23/le-dur-metier-de-bloguer-en-toute-liberte/

Mais bon, m'en fous, suis content que le débat se démultiplie, c'est bien.

Écrit par : gdec | lundi, 26 décembre 2011

@gdc
zut, alors, je ne l'ai pas vu passer dans mon reader.

Écrit par : l'hérétique | lundi, 26 décembre 2011

On peut citer paul jorion dans le genre blogueur qui gagnent leur vie.

Mais lui il en fait un VRAI métier

Écrit par : vincent15 | lundi, 26 décembre 2011

On peut citer paul jorion dans le genre blogueur qui gagnent leur vie.

Mais lui il en fait un VRAI métier

Écrit par : vincent15 | lundi, 26 décembre 2011

"Franchement, on n'est pas monétisable : quelques milliers de lectures, au mieux de lecteurs par jour, ça vaut peanuts sur le marché de l'e-publicité et de l'information. On compterait nos audiences en dizaines de milliers, à la rigueur, je ne dis pas, mais là franchement..."

Et sous forme de plateforme? ;)
Les années se suivent et se ressemblent finalement, ce débat me parait récurrent.
Pour le reste, effectivement chacun fait ce qui lui plait et puis la mode étant au "regard décalé" avec le Petit Journal ou encore Bref (j'aime bien le nom ;)) la tentation doit etre grande de reprendre ce schéma sous une autre forme.

Écrit par : Martine | lundi, 26 décembre 2011

En gros, les rédacteurs en chef tiennent les blogueurs par la vanité, et les blogueurs de gauche ne semblent nullement gênés par le fait qu'ils permettent aux patrons de presse de ne pas embaucher, voire de débaucher, des journalistes professionnels… et payés.

Tout va donc pour le mieux.

Écrit par : Didier Goux | lundi, 26 décembre 2011

écrire pour son blog perso ou bien écrire pour une plateforme commerciale sont deux choses différentes

Écrit par : lg | lundi, 26 décembre 2011

http://www.lesechos.fr//entreprises-secteurs/tech-medias/actu/0201811483975-le-groupe-lagardere-finalise-la-vente-de-ses-radios-en-russie-267826.php

http://blogs.lesechos.fr/echosmedias/lagardere-joue-la-carte-du-pure-player-politique-avec-le-lab-a7827.html

http://www.lesechos.fr/investisseurs/actualites-boursieres/reuters_00410656-canal-lagardere-discuterait-avec-un-fonds-us-266201.php

Bonne lecture ;)) @+

Écrit par : Martine | lundi, 26 décembre 2011

Mon passage préféré, très croustillant lapsus révélateur?
« On va arriver dans une période où il va y avoir une masse d’informations sur la présidentielle sur internet. Nous proposons un media qui filtre cette informatioN. », explique Nicolas Moscovici, rédacteur en chef.

Rhooo...Que de sollicitude^^^:o)))

Écrit par : Martine | lundi, 26 décembre 2011

@Didier Goux
Vous, vous avez dû être de gauche, dans votre jeunesse. Sinon, ça m'intéresse de savoir comment vous faites pour gagner de 1300 à 1600 euros/mois avec votre blogue. A moins de se prostituer, y'a forcément un truc.

Écrit par : l'hérétique | lundi, 26 décembre 2011

Pas faux l'hérétique,
Son com a fait: "tilt" dans m'a 'tite tete de "blondasse" ;o)) Quid des pigistes, des camérans et tutti quanti en "free lance" en tous genres sur la route? Il a oublié un peu beaucoup trop d'anonymes^^^.
Enfin bon bref, si son "trip" est de paraitre un "papa Noel", laissons le réver...C'est de saison! ;o))

Écrit par : Martine | mardi, 27 décembre 2011

et moi qui pensait que c'était Bayrou qui finançait tes activités ! :-))

Écrit par : Orange Sanguine | mercredi, 28 décembre 2011

@OS
Bah, ça risque pas : ici, c'est du 100% bénévole pur sucre :-)

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 28 décembre 2011

Les commentaires sont fermés.