Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Bayrou a un plan pour la France | Page d'accueil | L'Allemagne commence à comprendre qu'elle se tire une balle dans le pied... »

mercredi, 30 novembre 2011

Bayrou et la mauvaise foi inébranlable de la gauchosphère

Il y a une remarque de Maître Jean (Véronis) datant d'il y a deux trois ans qui m'a toujours fait rigoler : c'était le bon temps où évoquant le haut du classemment de feu wikio (devenu aujourd'hui ebuzzing) il parlait de "clique" et songeait à modifier les algorithmes du classement (ce qu'il a d'ailleurs fini par faire).

Clique, ça me plaît bien comme mot. J'aime bien. Tiens, ça me rappelle un autre souvenir : au temps de la splendeur des newsgroups et de Usenet, il était de bon temps d'entrer sur le forum consacré à l'évolution des hiérarchies Usenet-fr en saluant les divers interlocuteurs d'un tonitruant "Salut, la meute !"

C'était la fête au Béarnais, aujourd'hui, au sein de la clique (constituée à 95% de blogues de gauche) : on faisait semblant de ne pas comprendre le projet économique de Bayrou, ou alors, à défaut, on le déformait.

Voyons : chez l'Nicolas, par exemple, on s'évertuait à démontrer que la retraite par points était le cheval de Troie de la retraite par capitalisation. Ah ? Que l'on me cite un seul pays dont un système de retraite par points ou comptes notionels qui aurait fait de la capitalisation la pierre angulaire de leur financement ! J'attends...

Mtislav, avec un aplomb extraordinaire, associait, en commentaires, dans un même panier le projet de plan de François et la planification soviétique. J'avoue qu'il m'en bouchait un coin, sur ce coup-là. Trop fort ! Il faut dire qu'à gauche on tente de nous rejouer la grande comédie un peu éculée de 2007 en expliquant à qui veut l'entendre que le centre, c'est au fond à droite. A défaut, on espère juste y voir une opportunité de piquer des voix à Sarko. Et ce n'est pas grave si l'évidence des dernières années montre la vacuité et la mauvaise foi crasse de telles déclarations...

Mtislav entonnait ensuite le traditionnel couplet de gauche sur les vilaines agences de notation de mèche avec les promoteurs de la retraite par répartition. Il fallait oser, mais il l'avait fait...Au fait, quand il a de la fièvre, il jette le thermomètre à la poubelle ?

L'Nicolas n'était pas en reste en assurant que Bayrou allait s'attaquer aux 35 heures : bien que Bayrou n'ait jamais été favorable à cette mesure, il vient justement aujourd'hui même de se distinguer nettement d'Hervé Morin qui veut faire travailler 37 heures payées 35, justement parce qu'il estime qu'encore une fois, ce seraient les salariés qui trinqueraient. "je me suis planté en beauté et du coup je m'excuse" ça se dit "mea maxima culpa" en latin.

Chez Variae, on renvoyait dos à dos Bayrou et Mélenchon. Moi, je n'aurais qu'une seule question à poser au camarade Romain, que je crois social-démocrate : préfère-t-il vivre sous un régime mélenchono-marxiste ou gouverné par une coalition de sociaux-libéraux, de chrétien-démocrates et de libéraux (je parle des libéraux centristes, pas des furieux) ? Qu'il réponde honnêtement à cette question, et qu'il me dise après s'il persiste à renvoyer dos-à-dos Mélenchon et Bayrou...

Bon, j'aurais bien parlé de la dextrosphère, mais comme elle n'existe pas...difficile ! et puis les gens de droite parlent assez peu de Bayrou sur la Toile. De toutes façons, quand on voit que Sarkozy en est encore à inviter cette vieille ruine décatie de Le Meur à l'Élysée, on voit bien qu'il n'a rien compris à l'évolution des réseaux sociaux au fil des dernières années...

 

23:02 Publié dans Blog, Politique | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : gauche, bayrou |  Facebook | | |

Commentaires

hi hi je ne peux sur ce coup là qu'être d'accord sur un point omain se joue pour une fois démagogue, car le rapprochement est un peu osé. En outre, s'il a choisi Hollande, c'est qu'il approuve le rapprochement avec Bayrou : ce sont les mêmes Sauf que ce dernier a plusde couilles... mais il est néanmoins que tu le veuilles ou, l'hérétique, de droite. La démocratie catholique, c'est une famille dont il ne faut pas avoir honte, mon grand ! Mais qaunt à moi, je réfute l'étiquette marxiste : je ne le suis s, désolé, bien que conscient que cela puisse te faciliter la tâche... je me sens alter-mondialiste, pas de bol.

PS je serais curieux de savoir ce que le programme économique de Bayrou, que je n'ai pas l'heur de connaitre, a de différent de celui de Hollnde qui commence à se précciser...

Écrit par : gdec | jeudi, 01 décembre 2011

Mitslav, puique sur place, serait avisé d'aller consulter les états civils :) Et de conseiller à certains de ses cops GP, en l'occurence, un JW une certaine prudence quand à ses publications qui laissent à croire que...Quand aucun lien, zéro la bulle! Suis trèèès bien placée pour savoir... :)))
Voili voila voilou

Écrit par : Martine | jeudi, 01 décembre 2011

Martine
Raz le bol de ces commentaires sans queue ni tête

Écrit par : Jacques Berthe | jeudi, 01 décembre 2011

Ces phrases ont les trouvent partout sur internet; Cela ne fait pas avancer le monde.
Mais pour rester dans le ton voici la mienne
« Enfin, Monsieur, avouez que vous, Français, vous battiez pour l'argent tandis que nous, Anglais, nous battions pour l'honneur… » Surcouf lui répondit d'un ton calme : « Certes, Monsieur, mais chacun se bat pour acquérir ce qu'il n'a pas. »

Écrit par : Jacques Berthe | jeudi, 01 décembre 2011

Le problème des retraites est dû à deux problèmes : le glissement de 10% du PIF des salaires vers l'EBE et une assiette qui ne tient pas compte de ce glissement.

Écrit par : Denis | jeudi, 01 décembre 2011

du PIB...

Écrit par : Denis | jeudi, 01 décembre 2011

@Jacques Berthe,
Je ne vous demande pas de les comprendre, ne soyez pas si inquiet les intéressés les comprennent... Ensuite, si mes coms ne vous plaisent pas, ne les lisez pas.
Ce n'est pas si compliqué, voyez?

Écrit par : Martine | jeudi, 01 décembre 2011

@Denis
Ah, je me disais aussi : tu m'as fait peur avec ton pif :-D
C'est quoi sinon, l'EBE ?
@gdc
Toi, tu n'es peut-être pas marxiste, mais je te rappelle que le PC soutient Mélenchon et qu'il y a des accords programmatiques.
Pour la démocratie chrétienne, c'est vrai qu'elle est globalement à droite, mais Bayrou représente un spectre bien plus large que la seule démocratie chrétienne. Ensuite, en France, les démocrates chrétiens ont toujours été au centre (MRP, CDS et...MoDem !)

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 01 décembre 2011

@Denis : On a justement conçu la CSG et le CRDS pour élargir l'assiette au delà des seuls salaires. Je serais plutôt pour que tous les revenus soit imposés de la même manière quelle que soit l'origine, mais on en est pas aussi loin que cela.

Écrit par : jmdesp | jeudi, 01 décembre 2011

@Denis : J'avais lu le message un peu de traviole, je corrige donc :
- Seuls les employés touchent une retraite, à proportion directe de leurs cotisations. Elargir l'assiette à autre chose que les salaires est donc difficilement légitime. Financer l'état sur l'ensemble de l'économie est légitime (c'est ce que je voulais dire au dessus), les retraites c'est autre chose
- Fondamentalement la source du problème n'est bien sûr pas ce glissement de 10% entre salaire et EBE, mais l'allongement de la durée de vie qui fait qu'une retraite maintenue au même âge correspond à une part de l'existence travaillée de plus en plus faible et de moins en moins finançable chaque année. Toute "solution" ne s'attaquant pas directement au cœur de ce déséquilibre n'est qu'un pis-aller qu'il faudra remettre en cause peu de temps après.
- Pas de date, pas de référence pour cette histoire de glissement, j'ai peur qu'encore une fois ce soit une référence basée sur la part des salaires dans l'économie en 81/82, qui était anormalement élevé vis-à-vis de la référence historique, et où les entreprises française n'avaient plus assez de financement pour investir et étaient en train de s'effondrer face à la concurrence.

Écrit par : jmdesp | jeudi, 01 décembre 2011

EBE = Excédent Brut d'Exploitation, au sens de la comptabilité nationale, c'est-à-dire, profits + revenus financiers + rentes (loyers, ...) + amortissements et dotations aux amortissements et provision

L'un des principaux problèmes, c'est que l'économie est devenue plus capitalistique. L'idée serait de mettre en place une cotisation sur la valeur ajoutée et non un système basé sur les salaires et les revenus des salariés !

Écrit par : Denis | jeudi, 01 décembre 2011

@ Martine :

Je vous jure que j'ai essayé moi même de suivre votre votre conseil avant que vous ne le profériez, le problème c'est que les pseudos s'affichent en bas des commentaires.

C'est une triple peine en fait : je vous lis, ça déjà c'est pas jojo, ensuite j’essaie de comprendre et là c'est franchement chiant, et après je me rends compte que c'est vous l'auteur et que je viens de perdre dix minutes parce qu'il n'y a rien à tirer de vos élucubrations.

Les courriels, les réseaux sociaux, le téléphone, les pigeons voyageurs ... ce n'est pas les méthodes qui manquent pour passer vos messages persos, ce n'est pas si compliqué, voyez ?

Écrit par : skunker | mardi, 06 décembre 2011

@skunker,
Certainement pas pour les mails...Les "coups tordus" existent et je crois qu'il est sain d'intervenir à titre préventif en plein jour.
Je comprends fort bien l'objet des coms de certains sur ce billet^^^.
Pour éclairer votre lanterne, le mien concernait un militant Greenpeace et le village dans les nuages, le blog a disparu depuis, mais u-tube a de la mémoire...
Il serait avisé qu'il y remédie avant que je m'énervouille de trop et cafarde auprès de la principale intéressée, elle a beau etre agée elle est très combative. Un homme averti en valant deux parait-il^^^.
C'est pas "jojo" pour moi Jojo est un ours qui fut recueilli par des enfants en colonie de vacances avec pour certains handicap, mais aussi preuve de l'inconscience de certains animateurs, coup de chance la mère n'était pas dans les parages.
Sur ce, bien le bonsoir chez vous.

Écrit par : Martine | lundi, 12 décembre 2011

Les commentaires sont fermés.