Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Démocratie chrétienne ? | Page d'accueil | Prof, pourquoi aimes-tu à ce point te faire entuber par la gauche ? »

mercredi, 28 septembre 2011

Sacré perroquet de Churchill...!

On voit tout de même des choses étonnantes, parfois. Tenez, j'ai appris récemment que Winston Churchill entretenait une ménagerie chez lui, et, entre autres,  un perroquet auquel il apprenait à jurer à et insulter les nazis. Winston Churchill est allé rejoindre ses ancêtres depuis fort longtemps, mais son perroquet, lui, est toujours vivant !!!

L'animal, un ara, vit à l'état sauvage une soixantaine d'années. La captivité semble pourtant réussir à la santé du volatile : songez donc, il avait 105 ans en 2004.

Mais l'animal se portait toujours comme un charme en 2007, si l'on en croit le reportage réalisé par une équipe télévisée britannique. Et il continue à insulter les nazis et Hitler, même si la fille de Churchill aurait fait valoir que son père avait eu en réalité deux perroquets, et que ç'aurait été un gris du Gabon et non un ara qui se serait spécialisé dans le juron.

C'est étonnant, les oiseaux. Par exemple, une tourterelle, cela vit une vingtaine d'années, normalement. Eh bien je me souviens avoir vu une reportage dans lequel un couple de retraités veillait jalousement sur leur petite compagne ailée, recueillie 40 années auparavant alors qu'elle était déjà adulte.

Tout près de chez moi, je connais des gardiens qui ont recueilli un oiseau issu d'un chardonnier et d'un serin. Son espérance de vie est de 6 ans, théoriquement. Mais cela fait 15 ans qu'il vit avec eux...

Je me demande s'il n'y a pas toute une branche de l'ornithologie qui est à revoir radicalement...

15:39 Publié dans Insolite | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : oiseau, churchill, perroquet |  Facebook | | |

Commentaires

On ne voit pas le lien vers une vidéo :-)

Écrit par : Fabrice_BLR | mercredi, 28 septembre 2011

@Fabrice
le code déconne, je ne sais pas pourquoi. Du coup, je l'ai remplacé par un lien.

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 28 septembre 2011

J'aime beaucoup vos séries animalières :)
Eh vouiii, les "aras" ont une réputation pas toujours justifiée, le gris du Gabon bien plus bavard, les perruches aussi, ai un souvenir ému d'enfance chez des amis de mes parents d'une perruche, qui lorsque sa cage fut tombée un jour de grand vent alors qu'on la ramassait en silence, nous apostrophat d'un: " Ca va coco!!!" ;o)))

Écrit par : Martine | mercredi, 28 septembre 2011

en même temps l'espérance de vie moyenne dans la nature tient compte de la présence des prédateurs: forte chance d'être mangé en permanence, et stress permanent si on leur échappe, donc c'est usant pour l'organisme. À la moindre faiblesse, c'est la fin. S'ils sont bien nourris et traités, il n'est donc peut-être pas si étonnant qu'ils vivent beaucoup plus longtemps que leurs comparses sauvages. L'homme est passé de 25 ans à 75 ans d'espérance de vie moyenne sans changement génétique, en se soustrayant à des prédateurs un peu particuliers (virus, bactéries, ...)

Écrit par : adrien | jeudi, 29 septembre 2011

@adrien
ah, c'était 25 ans au départ, pour l'homme ?

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 29 septembre 2011

Rien à voir avec l'article, mais un lien qui je suis sûr va te plaire: http://www.lefigaro.fr/economie/objectif-budget.php

Tu peux t'entraîner à créer le futur budget 2012!

Écrit par : Crapoto | vendredi, 30 septembre 2011

Salut Crapoto
Fait ! La vache, je suis vraiment un sale droitier :-)

Écrit par : l'hérétique | vendredi, 30 septembre 2011

Les commentaires sont fermés.