Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« J'étais kapo, euh non pardon, juge en Géorgie américaine... | Page d'accueil | Application aussi c.... que guéantesque du containment... »

samedi, 24 septembre 2011

Moi aussi, Karachi, je m'en tape !

Pas mieux que Corto, tiens : à lui l'honneur ;-) Moi aussi, je m'en tape de Karachi. Un peu pour les mêmes raisons que Corto. Le Karachigate, on n'y comprend rien ou presque, et surtout, on va aller chercher des poux à Sarko pour une histoire dont il n'est sans doute guère comptable, et, à supposer qu'il le soit un tantinet, l'affaire date tout de même de près de 16 ans.

Alors bien sûr, je ne dis pas qu'il ne faut pas que l'affaire suive son cours en justice. Bien loin de là. Mais on va en faire un pataquès dans tous les médias et sur la blogosphère pendant des semaines, je le pressens. 

Ok, il y a des individus douteux qui étaient dans l'entourage de Balladur en 1995 et qui sont assez proches de Sarkozy aujourd'hui. D'accord. Mais cela n'autorise pas à faire des amalgames. Sarkozy n'était en effet que le porte-parole du camp Balladur en 1995 et rien n'indique à l'heure actuelle qu'il ait eu quelqu'élément que ce soit qui lui aurait permis de déterminer l'origine des fonds qui finançaient la campagne de Ballamou.

Mais bon, ce qui m'agace, sur le fond, c'est que cette histoire va occulter tous les nécessaires débats sur l'état de notre pays : fiscalité, production et instruction. 

Or, à l'orée de la campagne présidentielle, ils me semblent tout à fait fondamentaux.

00:11 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (16) | Tags : karachi |  Facebook | | |

Commentaires

Euh...Ca "upe" n'est-ce pas?
En ce qui me concerne, dans cette affaire, je considère que le cercle des responsables des pertes de vies humaines est bien plus élargi que ce qu'il se dit...Quid du président et premier ministre et celui des affaires étrangères à l'époque??? N'est-ce pas^^ " On ne fera pas croire qu'ils ne savaient pas, impossible, la compagnie nationale de l'époque avait déjà essuyé des "avertissements" et ne desservait plus la ligne.
Je crois aussi que cette histoire ne revèle que de la longue suite d'autres, comme Clearstream, les scuds Bourgi avec extensions africaines et élections 2002 et Russie? P'tre ben aussi( en filigranne si l'on suit son actualité) .
Les affaires taiwannaises dans la meme lignée, je dois en oublier...;)
Bref, un cocktail qui pourrait etre explosif mais peu de chance qu'il le soit tant le réseau peut etre inextricable, moi meme en perds mon latin aussi si mon com part en tous sens et parait incompréhensible, merci de me pardonner.
Pour le reste, d'accord avec vous l'hérétique écrans de fumée tant de G que de D qui vont nuire aux débats de fond et gènent la vision , font fermer les yeux parfois plus simple pour les yeux le noir que de se retrouver à loucher, cela rend aussi plus docile^^^lors des votes.

Écrit par : Martine | samedi, 24 septembre 2011

Que 13 morts finalement... N'y pensons plus...

Écrit par : RPH | samedi, 24 septembre 2011

Que 13 morts finalement. N'y pensons plus...

Écrit par : RPH | samedi, 24 septembre 2011

Depuis que Bayrou retourne à l'Elysée, votre tonalité semble avoir changé vis à vis de Sarkozy. ;+)

Bayrou a récemment parlé de propositions de mallettes qui lui auraient été faites. Trouvez-vous normal qu'il n'en dise pas davantage ?

Écrit par : Denis | samedi, 24 septembre 2011

Rien que ce nom grotesque, déjà : Karachigate…

Écrit par : Didier Goux | samedi, 24 septembre 2011

je serais curieuse (et amusée) de te lire si c'était la gauche qui traînait cette casserole ! ... là, aucun candidat ne serait épargné, l’opprobre serait jeté sur tout le parti sans distinction.

Écrit par : Mirabelle | samedi, 24 septembre 2011

Purée, je me sens moins seul ! ça fait du bien.
Ce qui est encore plus navrant, en dehors de tout ce que nous avons toi et moi écrit, ce sont les amalgames douteux fait avec ce genre d'histoire. Vois le com de RPH. Pour un peu, bientot, c'est Sarko qui aura zigouillé les pauvres français dans l'attentat.

Écrit par : corto74 | samedi, 24 septembre 2011

ce qui est fatiguant, c'est qu au final ce sont nous les contribuables qui payont pour tout ca !

voila à quoi servent les taxes Coca Cola, les taxes balayage, les surprimes sur les mutuelles, les taxes sur les support de sauvegarde numérique et autre, au final : subventionner des productions de mort dont le paiement servira en partie à financer l'UMPS !

Oui aux turpitudes des hommes politqiues, mais avec LEUR argent, pas le NOTRE.

Écrit par : Le Parisien Liberal | samedi, 24 septembre 2011

Karachi, c'est une sombre histoire de magouilles financières surement trop vieille, mais c'est aussi des morts.

Le plus intéressant à l'heure actuelle, c'est de voir comment le clan sarkozyste se démène pour éviter que la vérité n'éclate, quitte à infiltrer et à bafouer la justice. Une "affaire" de plus...

@Denis
Bayrou serait vraiment stupide d’avoir défendu l'indépendance pour retourner vers Sarkozy au dernier moment. Si à tout hasard, il revenait vers Sarkozy, il perdrait tout ce qu'il a construit.
Quant aux "malettes", ce n'était pas une bonne idée de révéler de telles demi-informations, qui touchent aux relations internationales.

Écrit par : MaxF | samedi, 24 septembre 2011

Et quand des huiles pleins aux as clament haut et fort dans des diners en ville que les politiques (tous partis confondus) ne sont que des guignols à leurs ordres, tu t'en tapes aussi?

Car c'est bien ça l'enjeu...

Écrit par : JF le démocrate | samedi, 24 septembre 2011

http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Affaire-Karachi.-La-reaction-d-Eva-Joly_6346-1992918-fils-tous_filDMA.Htm
Si cela n'est pas signe à chercher de détourner du sujet principal, de l'essence meme... Je n'y comprends rien??!!! ;o)))

Écrit par : Martine | samedi, 24 septembre 2011

Le sujet principal est: les morts, certes certains pourront considérer que dégats collatéraux...Néanmoins,à l'ouverture de cette affaire dépot de plainte contre JC et DV.
Cependant, je n'ignore rien de certains dessous des européennes, alors votre intervention^^^M'me "jolie", est-ce bien sérieux tout cha...?

Écrit par : Martine | samedi, 24 septembre 2011

On ne peut pas, en citoyen démocrate et républicain que se respecte, se "taper" de cette affaire.

Il y a les morts, la corruption et l'étouffement d'un scandale jusqu'à la plus haute institution: le Conseil Constitutionnel, qui a validé les comptes de campagne de Balladur - et donc le remboursement - en sachant pertinemment qu'ils n'étaient pas recevables.

Si on laisse passer ça ce n'est plus la peine d'exiger quoi que ce soit de nos responsables politiques en termes de transparence ou d'éthique.

Il faut que les citoyens supportent leur justice jusqu'au bout dans cette affaire.

Écrit par : Aurélien | lundi, 26 septembre 2011

Entièrement d'accord avec Aurélien. Non, on ne peut pas se désintéresser des scandales, si ceux-ci peuvent être réellement établis. S'en désintéresser, c'est laisser se déliter encore un peu plus notre démocratie.

Écrit par : Monique | mardi, 27 septembre 2011

+1 pour Aurelien et Monique.

Voter pour un voyou ça me ferait mal ( qu'il soit de droite ou de gauche d'ailleurs ).

Et puis bon, je dit peut-être une connerie, mais moi quand je sais qu'un tel ou un tel à des activités louches je l'évite, j'en fait pas un proche. Comme on dit on a les amis qu'on mérite.
Qu'il n'ai pas été au courant à l'époque c'est possible, mais en presque 17 ans il a eu largement le temps de voir à qui il avait affaire me semble ... et pourtant ils sont toujours là. Doivent avoir des compétences bien particulières ces messieurs =)

Écrit par : skunker | vendredi, 30 septembre 2011

Quelque chose que personne n'a encore expliqué : à quoi a servi cet argent frauduleux ?

Écrit par : MaxF | samedi, 01 octobre 2011

Les commentaires sont fermés.