« Los indignados, los cretinos... | Page d'accueil | DSK ? Jamais je ne voterai pour ce mec-là. »

dimanche, 19 juin 2011

Libye, tenez bon, Sarko et Juppé !

Il y deux points de vue sur la Libye (en fait, trois pour être plus précis) : d'un côté, les talibans djidahistes de l'anti-sarkozysme de l'autres quelques esprits nettement plus avisés.

Il faut le voir le Allain Jules, prenant parti purement et simplement pour la dictature khadafiste sanglante et traitant de voyous les rebelles de Benghazi. J'ai cru halluciner en lisant son billet. De l'authentique politburo dans la plus pure tradition stal(inienne) genre Grands Procès de 36 recyclé à la sauce tiers-mondiste, alter-mondialiste et anti-sarkozyste.

C'est pas possible : c'est Séïf qui l'a payé ou quoi, pour pondre un...Non, attendez, ce n'est pas possible : ça doit être un troll, je ne me l'explique pas autrement. Avaler à ce point la propagande du fils Kadhafi, ce n'est pas possible. Il devrait méditer l'aphorisme fameux de Pascal, notre alter-blogueur : l'homme n'est ni ange ni bête, mais le malheur veut que qui veut faire l'ange fait la bête...

Non, Sarkozy a raison de s'obstiner (pour une fois) ; il faut tenir et tenir bon. Le Général Pinatel analyse très bien la situation, me semble-t-il. J'ai observé que sur les guerres, les militaires ne se trompent pas trop et estiment assez justement ce qui est possible et nécessaire.

Le temps, à condition de maintenir la pression, joue en faveur de la rébellion et des forces européennes et occidentales venues à son secours. Il ne faut pas lâcher prise.

Au passage, il me semble que Robert Gates, le secréataire américain à la défense, pointe assez justement une conséquence directe de la pression budgétaire qui pèse sur la défense européenne : plusieurs pays européens auraient voulu participer à la coalition, mais ils n'ont tout simplement pas les moyens militaires de le faire.

Attention : à force de considérer la défense comme notre première variable d'ajustement budgétaire, nous autres Européens, nous pourrions bien nous condamner un  jour à être les spectateurs impuissants des répressions des peuples. Et ce ne seront ni los indignados los cretinos  ni les grincheux  et encore moins les "flotilles de cretinados la liberté" qui viendront à leur secours...

09:31 Publié dans International | Lien permanent | Commentaires (27) | Tags : libye, sarkozy | |  Facebook | | | |

Commentaires

Caramba : raté ! il devait être publié ce soir, celui-là, pas maintenant !

Écrit par : l'hérétique | dimanche, 19 juin 2011

Pas bête, on pourrait envoyer les flottilles d'indignés jouer la force d'interposition sur ce genre de conflits :-)

Écrit par : Romain / Variae | dimanche, 19 juin 2011

L'hérétique, je suis très dubitatif quant à l'intervention en Libye, et encore je pèse mes mots.
Si tu as un moment va lire ce rapport écrit par le Prefet Yves Bonnet, président du Centre international de recherche et d’études sur le terrorisme et d’aide aux victimes du terrorisme (CIRET-AVT), en collaboration avec le Centre Français de Recherche sur le Renseignement et le Forum pour la paix en Méditerranée. Le Préfet Yves Bonnet, ancien Directeur de la DST.
http://www.lalumieredesracailles.net/wp-content/rapport-libye.pdf
Je sais le nom du lien va te faire sourire, mais occulte tes préjugés, arf. :))
Tout comme toi les anti-sakos primaires m'insupportent, il n'empèche je pense qu'on s'est foutu dans une grosse bouse avec ce conflit en Libye.

Écrit par : Vlad | dimanche, 19 juin 2011

Non, le billet du Jules est forcément un gag, de mauvais gout, très con, mais c'est un gag, pas possible autrement

Écrit par : corto74 | dimanche, 19 juin 2011

Bonjour l'Hérétique !

Non, je ne prends que position pour dénoncer cette hérésie qu'est la guerre contre Kadhafi. Rien d'autre.

je ne dis pas que c'est un saint, loin s'en faut. En revanche, aller lui faire la guerre sous de faux prétextes, laisser Assad, le Yemen etc parce qu'il n'y a pas assez de pétrole, là, il faut dire NON.

Cordialement

Allain Jules

Écrit par : Allain Jules | dimanche, 19 juin 2011

arf... on en revient au pétrole... comme si l’Afghanistan, l'Irak, avaient le pétrole en vue... Sortez votre tête de votre cul et rendez-vous compte que si l'europe s'en sort (avec l'aide des USA) ce sera tout benef niveau diplomatique... ou plutot combler le manque... on choisis et on tire... (plus de pétrole en lybie qu'au yemen...?)

Écrit par : Pas Convaincu | dimanche, 19 juin 2011

Je me permets que d'être partiellement d'accord avec vous.

Mon point de vue est assez proche de l'article d'Agoravox.
( http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/libye-un-rapport-denonce-les-96101 )

Soyons clair, la guerre est toujours pour moi un aveux d'échec, mais on est dès fois obligé de passer par là. Dans le cas d'Hittler, par exemple, la guerre est un aveux d'échec car il est la conséquence d'autres fait (Le Diktat de Versaille, la remilitarisation du Rhin) mais il fallait faire la guerre à Hittler avant, les conséquences auraient été moins pire.

La guerre est un aveu d'échec mais certaines personnes ne veulent pas la paix, et on est obligé de passer par la guerre pour avoir la paix. Qui veux la paix prépare la guerre (maxime latine il me semble).

Dans le cas de Kadhafi, soyons clair, le personnage est détestable, ne lâchera jamais prise, est un tyran, un dictateur et si on veut le faire partir, il faut y mettre les moyens.

D'ailleurs, il eut été bien que Sarkozy ne le reçoivent pas en grande pompe au début de son mandat.

Néanmoins, on ne prend pas la décision de faire la guerre à la légère. Faire une guerre demande une véritable préparation. De plus est, il faut également préparer la paix ensuite, ce qui est loin d'être évident. Le mauvais exemple Irakien/Afghanistan ou la paix n'a pas été préparé après les différentes fin de guerre devrait servir d'exemple. Je recommande d'ailleurs sur ce point là le film "Green Zone" avec Matt Damon.

Or, je suis persuadé, dans le cas de Sarko, qu'il n'a pas pesé le pour et le contre, et qu'il y est allé pour remonter dans les sondages.

Une guerre, c'est sale, c'est des morts. Dès fois, on est obligé d'aller en guerre, car sinon, la situation est pire après. Mais on ne décide pas d'aller en guerre juste pour remonter dans les sondages. On réfléchit à deux fois avant. La guerre, c'est du sérieux....

Écrit par : Phil | lundi, 20 juin 2011

Il est clair que tout le monde savait bien que cette guerre, qui n'est pas la nôtre - c'est celle du peuple libyen -, risquait de s'embourber.

Mais si on revient un peu en arrière, peut-on dire vraiment dire qu'elle a été mal préparée? Elle a été préparée dans l'urgence, pour faire face à une situation d'urgence, celle du massacre de son propre peuple par le Colonel Kadhafi. C'est Kadhafi qui a imposé le tempo. Tout s'est fait dans l'urgence, et si on se rappelle bien, des avions Français ont commencé à survoler le territoire libyen de jour, ce qui est contraire à toute doctrine militaire classique. Parce que sitôt le feu vert donné par l'ONU, il fallait à tout prix se montrer et agir, des civils étant en train de se faire massacrer méthodiquement. On a d'ailleurs pris un gros risque car un de nos avions aurait pu se retrouver au tapis.

Un dictateur du style de Kadhafi aura toujours l'avantage de la réactivité pour lui, notamment vis-à-vis de la lourdeur d'organisations internationales telles que l'ONU, même si dans le cas présent les décisions ont été prises assez rapidement, mais bien entendu pas assez vite au regard des capacités d'un homme qui peut décider instantanément de tout tout de suite.

Et Kadhafi a su parfaitement en jouer, comme d'autres pourraient en jouer à l'avenir.

Faut-il pour autant condamner les expéditions militaires destinées à protéger des civils, simplement parce qu'elles n'ont pas pu être préparées durant des mois? Non, sauf à assumer de laisser crever le peuple libyen dans le cas qui nous préoccupe. Mais dans ce cas, il faut assumer pleinement et oser dire: "nous avons laissé crever des gens".

Il a fallu plusieurs mois pour amener Gbagbo à se rendre, et pourtant nous étions sur place... Lui aussi comptait sur un enlisement international qui ne s'est finalement pas concrétisé.

Avec le cas Kadhafi il y a sûrement des différences mais aussi des similarités.

Alors oui l'Hérétique, laissons-donc Juppé travailler...

Écrit par : JF le démocrate | mardi, 21 juin 2011

Récemment Nicolas Hulot a sorti une connerie énorme a propos de la défense européenne, sujet qu'il ne doit pas connaître.....IL trouve a tort que les budgets militaires sont trop élevés (l'UE a du retard dans de nombreux secteurs, par exemple tout ce qui concerne le renseignement et le nombre de force au sol) et que les européens devraient mutualiser leur moyens ce qui est fait dans certains cas( cf la flottille sous commandement britannique dans le pacifique)....

il est évident qu'il faut tenir en Libye, le pétrole libyen est léger, de bonne qualité et très facile à raffiner.....

Écrit par : Europium | mardi, 21 juin 2011

Nous sommes en conflit en conflit plus ou moins larvée avec K. depuis la fin des années 1970 et l'affaire tchadienne, si on n'arrive pas dégager un mégalo d'un pays voisins qui à une armée ridicule, quel honte pour la France qui prétend encore pouvoir peser dans le monde.

Écrit par : Frédéric | mardi, 21 juin 2011

L'hérétique, plutôt gonflé de t'appeler l'hérétique. A lire la suite de tes billets tu ne risques pas de finir cramer sur un bûcher élevé par nos zélites.

Écrit par : cretinados | mardi, 21 juin 2011

L’hérétique porte bien son nom, quand il s'agit de bon sens.
Continuez à vous complaire dans votre fange de bien pensant, supérieur en semant la misère et la mort à travers le monde.
La roue tourne!

Écrit par : africain | mercredi, 22 juin 2011

@Europium
Cela ne m'étonne pas. Pour la mouvance écolo, l'armée c'est inutile.
Évidemment, le jour où ils viennent tous brailler leur "indignation" en levant une bougie devant une ambassade tout ce que compte la planète de dictateurs est écroulé de rire par terre.
Non, en effet Europium, l'Europe néglige dangereusement sa défense, parce que la classe politique et une partie de l'opinion (surtout bien-pensante) tend à penser que c'est la variable d'ajustement n°1...

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 22 juin 2011

Kahdafi est-il pire que Jin-Tao ou Poutine?
Pourquoi n'allons-nous pas libérer les thibetains ou les tchetchenes?
Parce qu'il ny a pas de pétrole?

Notre intervention en Lybie n'est qu'une guerre coloniale de plus,avec les bavures y afférentes.

Chaque peuple doit se libérer par ses propres moyens,sans intervention extérieure.

Ainsi en fut-il en 1789 et en 1917.

Dans cette affaire,accessoirement,Sarko veut redorer son blason en revêtant le costard d'un chef de guerre, sans en avoir les moyens,puisqu'il a fallu mendier des munitions chez les américains

Écrit par : r | mercredi, 22 juin 2011

S’appuyant sur le dépouillement entrepris à l’Académie militaire de West Point des archives confisquées de l’Émirat islamique d’Irak, l’historien et journaliste états-unien Webster G. Tarpley montre que le personnel du Conseil national de transition libyen est largement issu d’al-Qaida. Dans un vaste mouvement de réorganisation de leurs actions secrètes, les États-Unis encadrent en Libye —et en Syrie— les jihadistes contre lesquels ils luttent en Irak et en Afghanistan.

Écrit par : Rensk | mercredi, 22 juin 2011

en réfléchissant un peu, on remarque :
1- que le blogueur n'est pas lui-même parti guerroyer. Bon, c'est naturel....
2- Que s'il s'agit de remplacer Khadafi par une junte genre Birmanie aux ordres de Total /texaco: ce n'est vraiement pas la peine de soutenir. Que le CNT fasse preuve de sa volonté démocratique d'abord ! mias en est-il capable ?

Écrit par : ali37337 | mercredi, 22 juin 2011

''Chaque peuple doit se libérer par ses propres moyens,sans intervention extérieure.

Ainsi en fut-il en 1789 et en 1917.'' ???

C'est une blague ? En 1917, sans l'aide de l'Empire Allemand, Lénine serait resté en Suisse :)

Écrit par : Frédéric | mercredi, 22 juin 2011

L’africain, vous avez l’insulte leste, c’est sans doute l’exemple de ce blog. Les va-t-en guerre dans votre genre, m’étonneront toujours par leur logique bien à eux. Vous soutenez les bombardements, et c’est moi, évidemment, qui sème la terreur et la mort à travers le monde. J’attends avec impatience la fermeture de ce blog pour cause de formation de phalange de défense de la démocratie. Même si la guerre en libye est finie d’ici là, il ne manque pas de lieu sur la planète pour continuer la lutte. Après tout dans l’histoire, même des jeunes de bonnes familles couverts de pustules gauchistes ont lié l’acte à la parole et plus récemment mêmes des intégristes musulmans !, alors des gens bien comme vous, vous n’êtes pas que des brameurs.
Ha, je sais vous allez me répondre que vous payez des impôts pour que d’autres le fassent à votre place. Et, tant pis pour le déficit ! il faut savoir faire des choix difficiles.

Écrit par : cretinados | mercredi, 22 juin 2011

Cretinados à lui même le couteau entre les mains avec ces posts.

Pourquoi donc quand l'Occident bombarde, on est affreux impérialistes, et quand c'est Kadhafy (Soutien à Idi Amin Dada, guerre au Tchad, bombardement en Tanzanie, quelques centaines de tonnes d'armes donné aux euroterroistes), la famille Assad (Hama : de 25 à 30 000 morts), Khomeyni et cie (30 000 prisonniers politiques en 1988 massacrés) et autres tyrans au petit pied, personne ne manifeste ?

Écrit par : Frédéric | mercredi, 22 juin 2011

Cretinados à lui même le couteau entre les mains avec ces posts.

Pourquoi donc quand l'Occident bombarde, on est affreux impérialistes, et quand c'est Kadhafy (Soutien à Idi Amin Dada, guerre au Tchad, bombardement en Tanzanie, quelques centaines de tonnes d'armes donné aux euroterroistes), la famille Assad (Hama : de 25 à 30 000 morts), Khomeyni et cie (30 000 prisonniers politiques en 1988 massacrés) et autres tyrans au petit pied, personne ne manifeste ?

Écrit par : Frédéric | mercredi, 22 juin 2011

L'affaire libyenne ressemble à une guerre d'Irak qui aurait été mieux préparée politiquement, avec notamment l'institution d'une opposition politique capable de prendre le relais après la défaite de l'adversaire. Tout ceci porte la marque de la CIA et ne devrait guère ssuciter notre enthousiasme, même s'il n'est guère possible non plus de le réprouver entièrement, sauf que les intérêts des États-Unis ne sont pas les nôtres, non plus quils ne sont ceux du peuple libyen, grand perdant forcément de la situation actuelle comme de la future, puisqu'il ne se débarrasse pas lui-même d'un pouvoir tyrannique.

Écrit par : Hervé Torchet | jeudi, 23 juin 2011

Bien parlé Hervé Torchet !

Écrit par : Vlad | jeudi, 23 juin 2011

Message sans rapport avec le billet, mais pourrais-tu stp me redonner les scripts des widgets de l'Echiquier de l'Alliance centriste pour que je puis les remettre sur mon blog. Bien à toi,
Bob

Écrit par : Bob | jeudi, 23 juin 2011

Sans rapport également avec le billet, mais voilà un exercice de style qui devrait plaire à ce grand libéral d'Hérétique :

http://www.objectifliberte.fr/2011/06/just-one-more-thing-peter-falk-columbo.html

Écrit par : Ch. Romain | dimanche, 26 juin 2011

En effet, on a affaire à un scénario à l'américaine, cependant:
- le peuple libyen n'a jamais été tyrannisé, puisque les libyens disposent d'un des meilleures qualités de vie dans la région.
- il existe une opposition au sein du pays, l'ingérence est donc en sorte approuvée.

Au final, je suis d'accord avec l'action de la France!

Écrit par : Shiva Skunk | mercredi, 29 juin 2011

très bonne poste et j'aime!

Écrit par : mbt en france | lundi, 04 juillet 2011

hey shiva je kiffe ton site :)
Bon et puis pour la Lybie ils nous font chier tous! Peace and love bordel de M!

Écrit par : chatroulette | mardi, 04 octobre 2011

Écrire un commentaire