Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Double-jeu du Pakistan | Page d'accueil | La fin pour les Lib-Dems ? »

jeudi, 05 mai 2011

Hervé Morin est gonflé...

Alors celui-là, il ne manque pas d'air : voilà Hervé Morin qui dénoncé la brutalité du règne de Nicolas Sarkozy après avoir tout avalisé sans broncher pendant des années, et cela simplement parce qu'il est à l'orée d'une nouvelle présidentielle. Amusant.

Le problème, mon bon Hervé, c'est que n'est pas Bayrou qui veut. De 2002 à 2007, Bayrou avait commencé à s'opposer à Chirac et Villepin de manière bien plus manifeste en n'hésitant pas  voter une motion de censure. 

Autant dire qu'Hervé Morin et ses pusillanimes députés néo-centristes sont loin du compte. D'ailleurs, avec qui comptent-ils s'allier, par la suite, si Nicolas Sarkozy est bien le candidat de l'UMP pour 2012 ?...

23:33 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (19) | Tags : morin, bayrou, sarkozy |  Facebook | | |

Commentaires

Peut-être tout simplement, parce qu'il s'est fait foutre dehors... Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'à l'instar d'un Kouchner il n'aura guère marqué ce quinquennat.

La soupe risque d'être assez maigre en 2012...

Écrit par : JF le démocrate | vendredi, 06 mai 2011

@ L'Hérétique

Ne te plains pas trop. De même que les critiques adressées par Bayrou au sarkozysme ont longtemps bénéficié à la gauche, les critiques formulées par Morin finiront pas bénéficier à Bayrou.

Écrit par : Hervé Torchet | vendredi, 06 mai 2011

Ahh les commentaires de ces groupuscules politiques ...

Écrit par : Captitaine Haddock | vendredi, 06 mai 2011

HM veut être calife à la place du calife, mais il a gros problème : il manque de charisme, d'ou des prestations médiatiques plus que très moyennes . Maleureusment un homme ou une femme politique pour plaire au plus grand nombre doit a voir beaucoup de charisme, c'est un fait(cf EJ et MA).

HM pour tenter de percer doit à la fois taper sur Sarko tout en ne rejetant pas le fait qu'il a fait le choix de Sarko en 2007, exercice de style très difficile surtout quand on est pas un bon communiquant.....d'ou son plafonnement dans les sondages!!!!

HR dans sa façon d'être correspond à la mauvaise carricuture des guignols quand ils abordaient la posture des centristes( UDF de 2007, bien entendu).

Cependant HM défend de bonnes idées sauf une(il veut remettre au gout du jour la taxe carbone, beurk....). Il reprend un discours classique, très européen( ouf enfin...) qu'FB a largement sous-estimé durant la campagne des européennes malgré de bons travaux développés en commission( quelle connerie.....le Modem l'a payé très chèr).....

Écrit par : Europium | vendredi, 06 mai 2011

Bonjour,

Avec qui compte-t-il s'allier ?
Euh... et si on pose la même question à Bayrou, il répond quoi ? à personne ?

Ah, donc 2012 c'est le chant du cygne ?

m'enfin,
@+
PS : il vaut mieux éviter de taper sur ceux qui vous ressemblent trop, les baffes risquent d'avoir un effet "écho"... ;o)

Écrit par : nap | vendredi, 06 mai 2011

le bouquin sort le 11, attendons au moins de l'avoir lu pour critiquer ;-)

Écrit par : Le Parisien Liberal | vendredi, 06 mai 2011

@nap
et avec qui s'est-il allié en 2007 ? Vous avez votre réponse...
@Europium
C'est le problème du NC depuis le début : les idées ne sont pas mauvaises, mais ils ne les portent pas et se couchent devant Sarkozy...
@Capitaine Haddock
Ah, les commentaires des socialistes bon teint...

Écrit par : l'hérétique | vendredi, 06 mai 2011

mefions nous des critiques, car au Modem, ultra liberal à BXL et ultra étatiste à paris, on en est pas exempt. revons plutot d'une victoire centriste en 2012, suivi d'un gouvernement centriste, y compris avec de "nouvelles" tetes comme Marielle de Sarnez, à defaut d'une restauration royale, seul moyen d'en finir avec la Présidentielle ;-)

Écrit par : Le Parisien Liberal | vendredi, 06 mai 2011

la coordination des centres (4 partis) essaie de se trouver un nouveau nom ( au dernières nouvelles elle testerait "pour un France plus juste...).

le problème du centre est idem a celui de EELV et du PS, aucun leader ne s'impose. En 2007 FB s'est imposé au centre mais depuis la lente agonie du Modem,FB a perdu en crédibilité...il lui reste cependant un électorat non négligeable(8 à 10%)

Borloo et HM sont dans la même situation, ils ne peuvent pas fédérer tout le spectre de l'électorat centriste pour cause de soumission temporaire au Sarkozysme....

Cependant il existe un potentiel au centre :
-quand DSK va parler aura-t-il un discours de gauche pour être sûr d'être au second tour ou parlera-t-il honnêtement afin de rallier une partie des centristes.....
-quand le gentil NH va aborder des sujets autre que l'écologie "punitive" va t-il autant séduire une partie de l'électorat CSP+...
-une partie de l'électorat centriste ne vote plus
-ceux qui votent représentent 10 à 14% de l'électorat mais ils sont dispersés....

Si les têtes d'affiche centriste veulent fair gagner Sarko (volontairement? , problème d'égo), qu'elles continuent a se tirer dessus.....

La seule chance de Sarko pour 2012 afin d'être au second tour est de ne pas voir émerger un centriste pouvant séduire une partie de son électorat .....Que les leaders centristes réfléchissent a cela.... en résumer la survie de sarko dépendra comme d'habitude de l'attitude du centre....

Écrit par : Europium | vendredi, 06 mai 2011

@l'héritique, vous savez quand même que le capitaine Haddock est Belge (et de signature droite), du pays sans gouvernement, mieux gérer que la France.
Je rigole simplement avec les commentaires des gens qui défendent des rêves mouillés.
Comme on dit s'est chouette d'avoir eu un rêve mouillé mais on n'a pas fait l'amour.
C'est le problème éternel présidentiel de Bayrou, il en rêve mais ne le sera jamais.!!

Écrit par : Capitaine Haddock | vendredi, 06 mai 2011

Bien dit !
Ah, Hervé Morin, cet Eric Besson du centre...

Écrit par : Erasmus Tharnaby | vendredi, 06 mai 2011

Très joli titre l' hérétique, j'aime beaucoup, il m'évoque aussi une pub du style: " Vahiné c'est...." mdr :DDDD, oups je sors.

Écrit par : Martine | vendredi, 06 mai 2011

Je suis de l'avis que Bayrou et le NC sont assez proches au niveau des idee: il n'y a qu'a voir a quel point ils etaient copains comme cochon en 2007.

Ce qui les divise c'est juste Sarkozy.

Bayrou a fait le choix de ne pas s'allier a Sarkozy. Non pas pour les idees, mais parcequ'il n'aime pas l'homme. Il a beau deguiser ca en "plus orange que orange" je suis persuade que c'est une affaire personnelle. Bayrou nous fait le meme blocage avec Cohn Bendit.

Morin et de 90% des elus avec un peu de jugeote ont laisse Bayrou pour sauver leur peau et participer au pouvoir au lieu d'etre marginalises. Je ne pense pas (avec du recul) qu'on doive resumer hautainement leur raisonnement a l'appat des ors de la republique. Je ne vois pas ce qu'il y a de choquant: ils ont juste continue sur la ligne de l'UDF.

Ce qui est regrettable apres tout c'est la division du centre. Cela heurte les electeurs centristes qui sont avant tout des gens raisonnables qui ont du recul sur les choses: Ces electeurs ne voteront pas pour un candidat "temoignage" comme bayrou l'est devenu. Ces electeurs veulent voter pour du bon sens, et pour le gagnant. Tant que les candidatures centristes seront eparpillees les electeurs centristes les fuiront.

Bayrou en est reponsable: en 2007 il a pris sa decision tout seul. Il savait que Morin and Co ne le suivraient pas.
Et depuis 2007 son comportement debile (cf les elections europeennes a la TV ou ses interventions desastreuses dans le choix des candidats modem) fait que le Modem s'est vide de la majeure partie de la generation 2007 dont je faisais partie moi aussi. En fait Bayrou est tres mefiant des militants 2007 qui se battent pour des idees et au fond de lui et malgre ses discours ce qu'il promeut a l'interieur du Modem c'est les fans inconditionnels plus que les gens qui ont de l'esprit critique.

Bayrou ne rassemblera jamais durablement les electeurs centristes donc a mon avis c'est un mauvais cheval. J'en changerai en 2012. Peut-etre Hollande? Ou Nicolas Hulot? J'aimerais une fusion des primaires PS et ecologistes.

Bon week end les centristes!
Dave

Écrit par : Dave | vendredi, 06 mai 2011

"Il savait que Morin and Co ne le suivraient pas..."
Il ne faut jamais agir quand on n'est pas sûr d'être suivi assez vite?
Le problème est qu'avec ce style de raisonnement il n'y a pas grand chose qui risque de bouger. Le plus sûr est d'aller toujours dans le sens de la pensée dominante, au moins, comme cela, on évite la solitude du désert. Honnis soient les inventeurs et les créateurs!

Écrit par : Monique | vendredi, 06 mai 2011

En 2007 je me rappelle d'avoir colle des tas d'affiches ou c'etait ecrit: "un president qui rassemble".
L'UDF conduite par Bayrou je suis desole mais ca a plus ete une centrifugeuse qu'autre chose. On certes eu du panache, des beaux discours sur "ah que nous on est les vrais heritiers du centrisme", mais a faire les cakes, on n'a pas ete rassembleurs.

A mon avis, avec 4 ans de recul aujourd'hui, les gens du nouveau centre ne sont pas seulement alles la soupe comme Bayrou l'a laisse entendre, mais ils ont simplement continue ce qui etait normal a l'UDF, qui etait certes a droite, mais avec une touche un peu humaniste et avec une dose d'independance.

En politique je crois qu'il faut aussi avoir le bon timing: Et je crois que refuser d'etre dans le camps des vainqueurs en 2007 a ete un mauvais timing. Il faut des idees certes, mais il faut aussi de la patience et de l'intelligence. Et de la modestie, et du realisme par rapport aux rapports de force, ce que bayrou n'a pas car tout ce qui a compte dans sa decision c'est qu'il voullait pas collaborer avec Sarkozy.

C'est d'ailleurs son "je sais pas pour qui je vais voter, mais je sais que je voterai pas sarkozy" qui a seme les germes de la division du centre dans la duree. C'etait le mot de trop qu'il n'a pas su maitriser.

Et qui gagne de la division du centre? Sarko pardi!!! Car avec un centre uni le second tour 2012 aurait peut-etre pu etre un centriste contre le pen, alors qu'on risque un sarko-lepen en 2012.

J'en profite pour affirmer que la candidature de Bayrou ne fera qu'eparpiller un peu plus les voies des electeurs moderes, et profitera aux noyaux durs UMP et FN qui eux partent unis. Je suis desole mais c'est vrai et je trouve que Bayrou serait irresponsable de se presenter.

Écrit par : Dave | samedi, 07 mai 2011

Ce qui aujourd'hui est en jeu, ce n'est pas le Modem ou Bayrou mais la faillite de la France. Déficit record, économie peu compétitif, services sociaux (Pôle emploi, EN, ...) inefficace, voir des fois dangereux (Attention, la faute n'en incombe pas aux fonctionnaires qui subissent les stupidités de gens cloisonnés, les fonctionnaires en sont victimes aussi).
Sarkozy contribue à cette faillite (même si elle a commencé avant).

C'est souvent ce que je me dis, si Strauss Khan veut être président de la république français, le mieux qu'il puisse faire, c'est de rester directeur du FMI.

Plus sérieusement, Morri(e)n ou Borloo peuvent avoir les ambitions qu'ils veulent, ils ne sont pas conscients des enjeux, et le costumes de présidents est trop grand pour eux.

Par ailleurs, bonjour la crédibilité.
Exemple pour Morin:"Bonjour, j'ai fait campagne contre le déficit en 2007, j'ai suivi Sarko, j'ai contribué à faire exploser le déficit de +350% en 3 ans, j'ai toujours soutenu Sarko même quand c'était n'importe quoi (exemple Jean Sarkozy à l'EPAD) mais maintenant que Sarko m'a viré les coups de pied dans le cul, eh ben je trouve que Sarko est le pire président pour la France...."

Bayrou a certes les dents longues, mais au moins
1) Il a une vrai vision de ce qui se passe en France.
2) Il prend des positions courageuses (exemple la dette)
3) Il est resté cohérent avec ses discours sur l'essentiel.

Écrit par : Phil | samedi, 07 mai 2011

La personnalité de Bayrou se limite à être l'Oracle des Pyrénées!!

Écrit par : capitaine_Haddock | samedi, 07 mai 2011

@Phil et Monique
Ne vous fatiguez pas : il y a certains individus avec lesquels cela ne sert à rien de discuter : les aigris paranoïaques et obsessionnels. On y perd son temps...

Écrit par : l'hérétique | samedi, 07 mai 2011

Le problème de ceux qui ont suivi Bayrou en 2007 , c'est que beaucoup sont partis comme des boulets et ont fini comme des bouzets ...c'est quoi cet état d'esprit ? un leader ne sera JAMAIS à 100 % votre double ...quant aux erreurs internes au Modem elles ont été souvent le fait de petits roîtelets locaux , qui ne voyaient pas d'un bon oeil arriver de nouveaux visages... ce sont eux qui ont torpillés le Modem , tenez un exemple le "Président" de la fédé du Doubs et ses sbires n'étaient plus adhérents depuis 2008 , mais ces messieurs continuaient à vouloir exploiter les nouveaux pour parader et se faire passer pour des leaders , arrêtez de porter vos griefs sur les leaders Nationaux ...le front National le fait , c'est déjà bien assez . Posons-nous plutôt la question de savoir ce que NOUS avons loupé après 2007 , et on s'apercevra que ça n'est pas toujours la faute à l'autre...combien sont venus au Modem en pensant que ce nouveau mouvement devait leur ressembler à EUX !! c'est infantile !! l'avenir dira si FB n'est pas l'homme de la situation ... on est pas encore en 2012 , et d'autres évènements économiques et financiers feront ( car c'est souvent le cas pour les personnes de sa trempe) , qu'il récupèrera la France dans le trou ... on en reparlera...

Écrit par : paulo | dimanche, 08 mai 2011

Les commentaires sont fermés.