Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Euro, europe : réclamons un débat Bayrou-Le pen | Page d'accueil | Piss Christ mal compris ? »

samedi, 30 avril 2011

Où doivent-ils/elles passer aux toilettes ?

Je viens de prendre connaissance d'une vidéo assez violente, puisqu'il s'agit d'un transsexuel qui se fait agresser dans un MacDonald à Baltimore aux USA.

Pour autant, j'ai bien observé la vidéo et réfléchi à la quesion. J'ai lu dans de nombreux commentaires qu'il s'agissait d'une agression homophobe, voire même peut-être raciste puisque la victime est blanche et les deux adolescentes qui la frappent à de nombreuses reprises, noires.

J'ai le sentiment que ce n'est pas le problème. Soyons précis : en la circonstance, il s'agit d'un homme qui a choisi de devenir une femme. Les deux jeunes filles qui s'en prennent à cette dernière/ce dernier sont des adolescentes. Elles semblent avoir conscience qu'il s'agit d'un homme à la base. Or, je constate que l'agression se produit devant les toilettes.

Du coup, je me suis demandé si elles n'agressent pas leur victime surtout parce qu'elles estiment que c'est un homme qui essaie de rentrer dans des toilettes pour filles.

Sans doute s'ajoutent-ils à cela des sentiments fort peu chrétiens envers quelqu'un de différent, mais, tout de même, mon impression est que c'est bien la cause première de l'attaque.

Pour des esprits manifestement frustes, ce peut être difficile à admettre. Mac Donald a évidemment communiqué, mais quand on voit la passivité de son personnel, on peut se poser des questions sur la qualité de son recrutement, d'autant que les McDo sont censés tous disposer d'un vigile, en principe.

Reste celui qui a filmé : celui-là, il est clairement animé par des mobiles homophobes, et d'ailleurs, il incite les deux furies à partir avant l'arrivée de la police. Il est un peu c... car en mettant en ligne la vidéo, il a donné tous les éléments permettant de l'identitfier ainsi que les deux délinquantes.

Commentaires

Vu d'ici, je pense comme toi. Du-moins c'est très américain comme réaction, ils ont tellement de problèmes avec le sexe qu'on se demande comment ils arrivent encore à se reproduire... :D

Écrit par : Didier | samedi, 30 avril 2011

@Didier
Oh, cela aurait aussi pu se produire dans l'une de nos banlieues...

Écrit par : l'hérétique | samedi, 30 avril 2011

Ne dites pas n'importe quoi : lorsqu'une agression est perpétrée par des noirs, et encore mieux par des noires, elle NE PEUT PAS être raciste, les noirs étant les VICTIMES du racisme dans tous les cas de figures.

D'autre part, on ne peut pas non plus sous-entendre que l'agression pourrait être homophobe car ce serait stigmatisant pour les noires qui adressent.

À mon avis, c'était juste deux filles qui voulaient jouer, voir comment c'est une fille avec un zizi. Et vous, tout de suite, il faut que vous voyiez le mal partout…

Écrit par : Didier Goux | samedi, 30 avril 2011

@Didier Goux
tss tss, tout de suite vous faites du mauvais esprit...

Écrit par : l'hérétique | samedi, 30 avril 2011

En tant que personne transgenre et plus précisément bigenre je me dois de rectifier certaines choses :
Ce n'est pas une homme qui a "choisi" de devenir une femme, mais c'est une femme piégée dans un corps d'homme, et ça ne se choisit pas ça.
Le parcours des personnes transgenre en france est semé d'embûches et d'humiliations faites sciemment par les médecins et la justice.

Il s'agit principalement de mettre son corps en harmonie avec son esprit.

Merci de m'avoir lue :)

Écrit par : Florianne | samedi, 30 avril 2011

En tant que personne transgenre et plus précisément bigenre je me dois de rectifier certaines choses :
Ce n'est pas une homme qui a "choisi" de devenir une femme, mais c'est une femme piégée dans un corps d'homme, et ça ne se choisit pas ça.
Le parcours des personnes transgenre en france est semé d'embûches et d'humiliations faites sciemment par les médecins et la justice.

Il s'agit principalement de mettre son corps en harmonie avec son esprit.

Merci de m'avoir lue :)

Écrit par : Florianne | samedi, 30 avril 2011

Quand il y avait foule dans les toilettes des dames, je me suis vue obligée d'aller chez les hommes. Personne ne m'en a empêché.... sinon j'aurais pipi devant tout le monde ;-))

Écrit par : gilou | dimanche, 01 mai 2011

Quand il y avait foule dans les toilettes des dames, je me suis vue obligée d'aller chez les hommes. Personne ne m'en a empêché.... sinon j'aurais pipi devant tout le monde ;-)) mais bon ce n'était pas aux USA!

Écrit par : gilou | dimanche, 01 mai 2011

Sur le Net des vidéos comme celle-ci on en découvre des centaines par jour.
Sur cette vidéo on voit une personne à terre 2 filles violentes et 3 ou 4 mecs qui n'agissent pas ; plus un ou une qui filme
Pur montage !
c'est mon point de vue
De là l'hérétique, en faire un billet, c'est étonnant de votre part
Cordialement

Écrit par : Jacques Berthe | dimanche, 01 mai 2011

"ce n'était pas aux USA"
bien vu Gilou... j'ai moi aussi plus d'une fois en France emprunté leurs toilettes aux messieurs (même celles où il faut traverser la partie "urinoirs") sans recevoir même un regard de travers (bon , OK, je ne sait pas si la situation inverse se passerait aussi bien...)
Aux US, je n'essaierai même pas, au vu des réactions agressives pour avoir été simplement accompagnée de mon petit garçon (de 5 ans!) dans les toilettes pour Dames... Quant à le conduire aux toilettes pour hommes, une amie à moi à carrément été insultée dans ces circonstances... Alors, je n'ose pas imaginer les réactions face à un adulte et plus encore s'il est "hors normes"

Écrit par : izamu | jeudi, 05 mai 2011

Bien évidement, ce qui manque à cette vidéo c'est le contexte, disons ces quelques minutes avant l'agression. On pourrait très bien envisager que les adolescentes louent au transsexuel (donc un homme à la base, en effet) une sorte de voyeurisme à vouloir entrer dans les toilettes pour femmes. En poussant un peu plus loin on pourrait même considérer qu'il s'agit bien d'un voyeur "déguisé". Je sais, c'est un peu tiré par les cheveux (sans mauvais jeu de mots) mais c'est tout aussi plausible que les autres versions. Comme bien souvent, ce genre de vidéo prête facilement à interprétation.
En tout cas le comportement des employés est inadmissible, à plusieurs ils auraient facilement mis un terme à l'agression en isolant la victime.

Écrit par : rencontres seniors | samedi, 03 septembre 2011

Les commentaires sont fermés.