« La gauche dégoûlinante est de retour, la droite qui brasse du vent toujours là ! | Page d'accueil | 3000 notes chez l'hérétique »

vendredi, 08 avril 2011

Laisserons-nous mourir Misrata en silence ?

Je me demande ce que la coalition traffique en Libye. Son seul fait d'armes, ces derniers jours, c'est d'avoir canardé (faute de renseignement précis du commandement insurgé, il est vrai) des chars rebelles.

Pendant ce temps, la peur s'est installée à Misrata. Là-bas, des mercenaires payés grassement par le clan Kadhafi répandent la terreur. Qu'est-ce qu'on attend pour aller les bombarder ? Ces salopards violent des libyennes et tirent à vue sur des enfants. Il n'y a plus d'eau, plus de nourriture, plus de médicaments, et les blessés agonisent dans les hôpitaux.

Les gens qui se battent dans Misrata, ce ne sont même pas les insurgés, mais de simples civils qui cherchent à survivre : les forces de Kadhafi tirent à l'arme lourde sur les gens, les épiceries, les pharmacies, bref, tout ce qui permet une vie ordinaire dans une ville ordinaire.

Nos missiles SCALP nous permettent, apparemment, de frapper avec la plus grande précision, sans danger pour nos avions, sans gaspillage et sans dommages collatéraux.

Alors, Monsieur Juppé, on attend quoi ?

14:31 Publié dans International | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : misrata, libye | |  Facebook | | | |

Commentaires

Bonjour,

Sans vouloir paraître cynique, on (notre gouvernement) attend de voir comment il va pouvoir se sortir de ce guêpier.
D'abord, ça coûte cher, les Scalps et les petites bombinettes très précises: http://www.marianne2.fr/blogsecretdefense/Libye-la-facture-des-missiles-de-croisiere-Scalp-s-eleve-deja-a-plus-de-neuf-millions-d-euros_a212.html. Nous n'avons pas des stocks extensibles à l'infini et le brillant état financier de notre pays limite quelque peu nos ambitions (http://www.jpchevallier.com/article-deficit-commercial-francais-de-pire-en-pire-71194592.html et http://aymericpontier.blogspot.com/2011/04/recettes-et-depenses-publiques-en.html). Ensuite, la guerre fraîche et joyeuse ne se déroule pas exactement comme prévu. Tout d'abord, les américains se sont prudemment retirés des opérations militaires proprement dites et, bien que les européens déclarent le contraire, pronostiquent une impasse désagréable (http://www.lemonde.fr/libye/article/2011/04/08/il-n-y-a-pas-d-enlisement-en-libye-selon-l-otan_1504826_1496980.html). De plus, nos "alliés" semblent avoir la reconnaissance légère où plutôt la critique facile (http://www.challenges.fr/actualites/monde/20110408.CHA4873/libye__les_insurges_de_misrata_critiquent_lotan.html).
Badinguet et consort auraient du lire Clausewitz et Sun Tzu avant de se lancer dans cette expédition. En 2011, quand on prétend éclairer le monde (je pouffe), o évite de traiter ses problèmes de politique intérieure par des expéditions militaires oiseuses sans objectif net affiché. Il est dommage que le ridicule ne tue pas, ça permettrait de renouveler la classe politique. Khadafi, s'il ne gagne pas, ne perd pas pour le moment. On fait quoi maintenant que la France a reconnu les opposants comme seuls représentants de la Libye? Navré mais je crois que l'analyse faite par Bernard Lugan est encore la plus juste ( http://bernardlugan.blogspot.com/2011/04/libye-et-cote-divoire-bons-democrates.html) et il n'y a plus que deux solutions: "Réduits à leurs seules forces, les rebelles de Cyrénaïque ont montré qu’ils sont incapables de conquérir la Tripolitaine et même de tenir leurs positions. Il n’y a donc que deux solutions à cette guerre :
1) La « coalition » intervient en force, jusqu’à terre, comme le font actuellement les forces spéciales américaines et cela pour permettre aux rebelles d’avancer afin d’en finir avec le colonel Kadhafi. Le problème est que le mandat de l’ONU n’autorise pas les « puissances du bien et de la morale » à s’immiscer aussi profondément dans la guerre civile libyenne.
2) Comme le demande l’Union africaine depuis le premier jour, une négociation devra débuter car l’aviation de l’Otan interdira de toutes les façons aux forces du colonel Kadhafi de reconquérir la Cyrénaïque.".
J'en ajouterai une troisième qui est celle de partir la queue entre les jambes!!! C'est celle que je vois se profiler en dépit des talents de notre MAE.

Écrit par : H. | vendredi, 08 avril 2011

http://www.romandie.com/ats/news/110408133537.5tanjn2m.asp

Gafff^^^!

Écrit par : Martine | vendredi, 08 avril 2011

@L' hérétique,
Autre option: consulter M.J Barrot qui, si mes souvenirs sont bons était intervenu lors du conflit ossète pour l'honneur de la France, non sans brio semble-t-il.

Écrit par : Martine | vendredi, 08 avril 2011

Eh bè, vouais l'hérétique le retour à certaines sources s'avérent parfois nécessaires?
http://www.youtube.com/watch?v=G5u8E4s57I0
:o))

Écrit par : Martine | vendredi, 08 avril 2011

Écrire un commentaire