Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Et paf l'impôt ! | Page d'accueil | Laisserons-nous mourir Misrata en silence ? »

jeudi, 07 avril 2011

La gauche dégoûlinante est de retour, la droite qui brasse du vent toujours là !

J'ai bien rigolé en me battant les mains sur le ventre à la lecture des premières réactions socialistes aux dernières déclarations de Guéant sur l'immigration.

En fait, le PS et ses satellites (associations comme SOS-racisme comprises) font leur grand retour. Surtout, ne pas contrôler ni réduire l'immigration. Pas étonnant, notez : la gauche caviar nous assure que c'est le seul remède à la dénatalité et que nous allons devoir ouvrir massivement les vannes dans les 10 prochaines années.

A droite, le Guéant s'agite pour tenter de récupérer l'électorat UMP réfugié au FN en s'engageant à faire ce que son maître n'a su faire depuis qu'il est au pouvoir. Il cible cette fois le regroupement familial. Pas trop tôt. En effet, il faut le limiter, peut-être drastiquement, même. Mais il reste aussi les 200 000 naturalisations par an...Pour paraître sérieux, il va falloir en toucher un mot de celles-là.

Les Sénateurs centristes ont voté contre un amendement qui souhaitait rétablir la volonté dans l'acquisition de la nationalité. Il s'agissait de demander aux jeunes gens concernés d'écrire une lettre demandant officiellement la nationalité française. Ils ont eu tort.

Je suis lassé d'entendre parler de "stigmatisation" sur tous les modes et à toutes les sauces, alors que je ne vois là que des pratiques bien naturelles et justes. Il faut arrêter. Il n'y a pas mort d'homme. 

J'ai pris connaissance de la circulaire Guéant à propos de Lampedusa. Elle ne me paraît pas monstrueuse, mais bien légitime. On demande aux gens d'avoir des papiers en règle pour circuler en Europe et en France. Vous allez voir à gauche : on va venir braire en glapissant à l'atteinte aux droits de l'homme et à la stigmatisation.

Attention avec les mots : c'est comme tout, cela finit par s'user.

11:24 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : immigration |  Facebook | | |

Commentaires

" Il s'agissait de demander aux jeunes gens concernés d'écrire une lettre demandant officiellement la nationalité française. "
Euh...Il me semble que déjà le cas, que contenait d'autre cet amendement?

Écrit par : Martine | jeudi, 07 avril 2011

Marine Le Pen n'a plus qu'à ramasser les billes qui tombent, à droite comme à gauche.

Écrit par : Didier Goux | jeudi, 07 avril 2011

Pour une fois qu'un gouvernement pointe du doigt une faille dans notre système de gestion de l'immigration, c'est la moindre des choses que les bien-pensants s'agitent.
Je suis curieux de voir les suites données à ces déclarations, vu que nous sommes actuellement en campagne. et d'autant plus heureux de lire que notre "champion" se démarque d'une démarche trop interventionniste mise en avant dans le programme du PS: http://www.lefigaro.fr/politique/2011/04/06/01002-20110406ARTFIG00607-bayroul-avenir-du-pays-ne-peut-pas-etre-l-assistance-generalisee.php

Comme tu le disais dans tes précédents billets, l'échiquier politique est bouché à Gauche (et tant mieux après tout), le Modem ne peut plus que jouer sa carte à Droite... Comme le faisait l'UDF en son temps ;-)

Écrit par : Crapoto | jeudi, 07 avril 2011

Salut Crapoto
Bayrou citant Bastiat, je n'en suis pas revenu ! le recentrage est en effet très net.

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 07 avril 2011

Pour revenir sur l'article de presse du Fig en lien dans le commentaire de Crapoto : Très d'accord avec le titre : il faut dénoncer la tentation d'assistanat institutionnalisé.

Celui-là même qui permettrait à une caste politique de s'assurer un vivier d'électeurs, comme des pigeons d'élevage... C'est d'un cynisme absolu, et nous avons tous, je crois, pu apprécier les dégâts de ce genre de politique. Enfin, par mon expérience, j'ai pu pleinement.

Mais aussi, selon FB, un programme devra proposer un grand contrat éducatif qui est la seule clé pour l'avenir. Eh bien oui, j'espère, j'attends de voir les propositions concrètes, je suis partante pour une partie.

Écrit par : luciolebrune | jeudi, 07 avril 2011

@L' hérétique,
Voui, parfois certains phénomènes paraissent "magiques". ;)

Écrit par : Martine | jeudi, 07 avril 2011

on sent un peu de deprime, non ? ^^

Écrit par : Le Parisien Liberal | vendredi, 08 avril 2011

Perso, ce qui m'agace, c'est que chaque fois que je lis le nom de Bayrou en ce moment, il est suivi de mots comme "dénonce", "fustige", "alerte", "pointe du doigt", "condamne", "critique", "désapprouve"... Ce mec se positionne en inspecteur des travaux finis ou en prof qui distribue bons et mauvais points du haut de son estrade. Il n'a pas l'air de réaliser que, tant qu'il n'aura rien de concret à proposer, tout le monde se contre-tamponnera de son avis et de ses états d'âme.

Écrit par : Ch. Romain | vendredi, 08 avril 2011

Salute, merci beaucoup pour ce blog! j'ai ete tres interesse..

Écrit par : masculine | vendredi, 08 avril 2011

@ Luciolebrune

Je viens de lire l'interview de Bayrou dans "Le Figaro". Je résume : "C'est le centre ou le chaos. Nous avons des tas d'idées, je ne vous dis rien mais le moment venu vous allez voir ce que vous allez voir. Il faut un seul candidat du centre. Vu comme j'en ai chié depuis quatre ans, j'ai bien mérité que ce soit moi. Le FN n'est pas un problème. Le PS a quelques bonnes idées et la preuve qu'elles sont bonnes, c'est que j'ai eu les mêmes. Je suis confiant."

Avec ça, on est bien barrés...

Écrit par : Ch. Romain | vendredi, 08 avril 2011

Pour braire et glapir en même temps, ce n'est pas facile... Dans tous les cas, il ne s'agit pas de ce qui se vote mais de ce qui se dit devant les caméras. Le reste n'a qu'une importance très relative.

Écrit par : Erasmus Tharnaby | vendredi, 08 avril 2011

@ Ch. Romain

Tu préfères JL. Borloo, ex-avocat d'affaires de B. Tapie et ex-sarkozyste certes un peu déçu aujourd'hui parce que Fillon l'a "gratté" au tout dernier moment (et ça ça en fait un programme!), ou alors un ou une candidate écolo qui n'a quasiment aucune chance de dépasser 5%?

Écrit par : JF le démocrate | vendredi, 08 avril 2011

@ JF "le démocrate"

Je ne comprends pas bien le sens de ton interpellation. Tu cherches à voter utilitariste ou de trouver le moins pire de ceux qui te semblent avoir une chance, c'est ça ? Ben, bon courage, mon grand... Moi, je chercherai plutôt le candidat où la candidate qui me paraîtra le plus en phase avec mes valeurs et mes idées... même si il ou elle n'a pas beaucoup de chances de faire plus de 5%. Chacun son truc.

Cela dit, il me semble que tu t'énerves un peu. Pas bon signe, ça, pour le parti que tu prétends défendre...

Écrit par : Ch. Romain | dimanche, 10 avril 2011

Les commentaires sont fermés.