Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Libye : ONU de m.... | Page d'accueil | Révélations du fils Kadhafi : ça sent l'intox à plein nez... »

mercredi, 16 mars 2011

Libye, notre honneur...

J'ai lu ce qu'a écrit Alain Juppé sur son blogue : s'il a réussi à obtenir un accord de plusieurs pays arabes, avec Sarkozy, pour intervenir en Libye, alors il a vraiment fait du bon boulot.

Si la France et la Grande-Bretagne ont des pays arabes à leur côté, près à participer, allez, on envoie chier l'Europe une bonne fois pour toutes, avec ses tergiversations minables, pareil pour le "Machin", comme disait le Général de Gaule, qui m'a l'air de SDN protestant après le réarmement nazi en 1936, et on y va. Je ne parle pas d'aventure, mais d'une opération coordonnée et ciblée empêchant Kadhafi d'utiliser son aviation. Côté britannique, je crois qu'il y a des Écossais, du côté de Lockerbie, qui ont un passif à apurer avec le vieux tyran.  Et en Libye, il y a une jeunesse qu'on ne peut pas laisser livrée à la police politique de Kadhafi.

La France, la Grande-Bretagne, le Liban, dans cette histoire, sont exemplaires : ils veulent juste avoir l'aval des Nations Unies pour intervenir, c'est à dire un mandat.

Moi, j'aimerais bien savoir qui sont les hypocrites qui bloquent la résolution au Conseil de Sécurité de l'ONU. Enfin, j'en ai une idée : on pensait que les empêcheurs de tourner en rond, jusqu'ici, c'étaient les Russes ? Raté, ce sont les Allemands, engoncés dans leurs certitudes et leur bien-être. Merkel veut faire la sage et la pondérée, mais au bout du compte, elle est totalement nulle dans cette histoire.

Si la France parvient à obtenir le droit d'intervenir, avec le soutien de pays arabes, elle aura fait un grand pas pour le Maghreb, pour la Libye et pour la démocratie. Je pourrai alors vraiment dire que je suis fier de mon pays.

Commentaires

Bonsoir,

J'ai bien peur qu'il soit trop tard. C'était il y a quinze jours qu'il fallait intervenir quand le pouvoir officiel vacillait. Et encore, peut-on raisonnablement intervenir quand on est faible militairement.
Sinon, je partage votre point de vue et, bien qu'européen convaincu, l'Europe qu'on nous sert au quotidien n'est qu'une coquille vide qui va bientôt être brisée (http://www.jpchevallier.com/article-tsunamis-69317657.html). Elle avait là une chance unique de rentrer dans l'Histoire par la grande porte. Comme Churchill l'a dit autrefois, elle a choisi le déshonneur. Cela n'exonère pas nos politiques de leurs responsabilités. Notre impuissance militaire leur incombe entièrement. De cela, ils devront également un jour en rendre compte .

Écrit par : H. | mercredi, 16 mars 2011

Point de vue partagé. Je ne conçois pas qu'on laisse les troupes de Khadafi rejoindre Benghazi pour aller certainement se venger pour en faire un bain de sang.

Le conseil de sécurité va laissez faire une fois de plus.

Écrit par : Laurent | mercredi, 16 mars 2011

Pas d'accord,
les Allemands sont profondément anti interventions militaires depuis la deuxième guerre mondiale aussi leur demander un agréement sans savoir ou et comment...
Ensuite, ils ne sont pas membre permanent de l'Otan et semble-t-il, tenus à l'écart...
Ensuite, se greffent les prolèmes économiques et se souviennent du passé, ( pas top aux US, les stocks de métaux?) ils ont fait un travail de mémoire important, travail que nous n'avons toujours pas fait.
Exemple: en ce qui concerne le Japon, le gouvernement allemand a demandé à ce que ses compagnies aériennes se posent à Osaka plutot qu'à Tokyo...Sachant parfaitement que le personnel a besoin de temps de pause après les long-range. Quid en France? Demande d'intensifier les vols.
La valeur humaine des petits me parait très différente, selon que l'on habite de l'un ou de l'autre coté du rhin.
Ils n'ont pas subi d'attentats à Karachi,pourquoi? A Bombay très faible...

Écrit par : Martine | mercredi, 16 mars 2011

Moins fastoche que pour l'Ossétie, n'est-ce pas? :o))
Les temps changent, beaucoup d'instabilité.
Bonne soirée, l'hérétique.

Écrit par : Martine | mercredi, 16 mars 2011

Il y a plus d’arabes français que de libyens ! (8 millions contre 6, more or less) sans parler de la proximité géographique et historique de la France dans la région sud méditerranée, Tunisie, Algérie (Niger, Tchad) et même l’Egypte.
Alors on fait quoi ? Soit on est une puissance méditerranéenne et ont attend rien de personne pour faire la police chez nous, soit on a l’ambition internationale d’un « canton suisse ».
« Pour passer d’un bord à l’autre, il n’y a que la honte à enjamber »*
Rallumez les lumières !

* Victor Hugo, de mémoire.

Écrit par : Rallumez les Lumières | mercredi, 16 mars 2011

@H,
"J'ai bien peur qu'il soit trop tard. C'était il y a quinze jours qu'il fallait intervenir quand le pouvoir officiel vacillait."
Tout à fait d'accord avec cette partie de vos propos.

Écrit par : Martine | mercredi, 16 mars 2011

Oups, vols sur Tokyo bien sur...
@+

Écrit par : Martine | mercredi, 16 mars 2011

La France, la Grande-Bretagne exemplaires ? A quoi bon d'être exemplaire si rien ne se passe, sauf de montrer notre impuissance ?

Écrit par : Orange Verte | mercredi, 16 mars 2011

@Orange verte et Rallumez les lumières
le problème, c'est le mandat de l'ONU...

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 16 mars 2011

Bien sur vu la situation c'est trop tard
J'oubliais les saoudiens ont'ils demandé à l'ONU pour intervenir au Bahrein ?
Je pense en outre que le pire est à venir avec le fils Kadhafi encore plus fou que sonr père ,qui fort de ses succès et après avoir mis le sang de ses adversaires dans des canaux et expurgé la Libye, reconstituera ses forces et sera une menace pour toute la région nous y compris
Il y a un parfum de 1936 ...

Écrit par : Orange Verte | jeudi, 17 mars 2011

C'est étrange, l'affaire Woerth aurait du enseigner...

Écrit par : Martine | jeudi, 17 mars 2011

Et la Chine, elle se tourne les pouces ?

Écrit par : florent | jeudi, 17 mars 2011

Les commentaires sont fermés.