Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Euthanasie et cris d'orfraie réacosphériques | Page d'accueil | Bayrou a bien sûr raison, y compris à 1,2 millions ! »

mercredi, 19 janvier 2011

Squatter et sous-louer...

Voilà un fait divers qui illustre à merveille la malhonnêteté foncière de toutes ces associations qui se réclament du droit des faibles et en profitent pour faire leur beurre mine de rien.

24 rue de la Banque, c'est une adresse fameuse : il y avait là une association, hautement soutenue par les Verts parisiens, qui à grands renforts de cris, de glapissements et de déclarations de principe, s'était mise en tête d'occuper les lieux. Pensez-vous : il fallait en remontrer au capitalisme triomphant et à ces salauds de banquiers !

Pas folle la guêpe, pardon, le MACAQ, c'est nom de "l'association" : elle sous-louait l'endroit aux "mal-logés", "SDF", "Sans-papiers" et autres sans quelque chose qui fait toujours bien dans les salons de la gôche parisienne. Ah, au fait, dans les mal-logés en question, il y avait une société de production audio-visuelle. Cool pour régler les salariés de l'association, ces sympathiques bénévoles luttant contre les exploiteurs du peuple. Amusante la réaction de Boutrault, le maire vert du 2ème arrondissement :

On a fait preuve de tolérance à l'égard de Macaq pour qu'elle gère l'immeuble de façon responsable. On s'est trompés.

Il est comique, le khmer vert local : responsable qu'il dit...Ah, oui, une occupation illégale, c'est responsable, évidemment. Les édiles locaux sont censés être des garants du droit. Mais bon, chez les Khmers verts, on n'a de cesse que de rêver d'un grand soir vert qui se fait encore attendre.

Sic transit Viridis infamia Mundi...

Commentaires

Ah ah !!!
Heureusement que toutes les associations ne sont pas comme ça !
Mais les bobos squatteurs qui prétendent défendre une cause, ça me fait quand même marrer.

De manière générale, il faut penser, quand on a une association, à rester indépendant, et, si possible, survivre sur les cotisations des adhérents, se méfier des retours d'ascenseur exigés. Là c'était pire, un petit business illégal quoi !!!

Écrit par : luciolebrune | mercredi, 19 janvier 2011

Eh bé...
Pas faux Luciole.
Squat et sous-location semblent etre passés dans " la légalité" ou les moeurs pour certains, hallucinant !

Écrit par : Martine | mercredi, 19 janvier 2011

qui dit Macaq dit Clementine Autain, et qui dit Clementine Autain dit Olivier Besancenot.

D'ou ce film pour détendre : http://www.buzzmoica.fr/video/mozinor-parodie-transporteur-3-avec-olivier-besancenot-4623

Écrit par : Le Parisien Liberal | mercredi, 19 janvier 2011

En tout cas, je sais pas si le maire du 2eme ne leur fait plus confiance mais le bas de la page d'accueil de leur site est encore bourrée de logos officiels - dont celui de la mairie de Paris - comme le montre cette copie d'écran :

http://img535.imageshack.us/i/capturesp.jpg

Écrit par : PLegoux | jeudi, 20 janvier 2011

@PLegoux
M'étonne pas. Cela m'étonnerait que les autorités municipales n'aient pas eu vent de quelque chose d'une manière ou d'une autre, d'autant que l'affaire date d'août dernier déjà...

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 20 janvier 2011

savoureux : Julien Boucher, de l’association Macaq, sur RMC (Le Cri) : http://www.lecri.fr/2011/01/19/julien-boucher-de-lassociation-macaq/21655

Écrit par : PLegoux | jeudi, 20 janvier 2011

J'ai bien l'impression que ces "Macaq" ont trouvé le bon filon.Ils disent avoir besoin de payer les charges de l'immeuble pourtant, selon Paris Habitat, le propriétaire, aucune charge n'a jamais été payée. Les dirigeants de cette organisation "Macaq" ont la double nationalité franco-israélienne,l'argent détourné est perdu car dissimulé dans une banque à Tel Aviv.Les autorités ferment les yeux. Dans les vides-greniers organisés par les "Macaq" ont peut ouvertement acheter des cigarettes de drogue à l'unité, les "joints". Et en cachette de la poudre blanche à s'injecter dans les veines, les "fixes".Cette poudre blanche passe par l'Afrique où Macaq à des points de chute officiellement humanitaires. Ils roulent sur l'or et s'octroient des salaires mirobolants et sont ultra-subventionnés par M. Delanoé, un vieil ami...

Écrit par : Marinette | mardi, 25 janvier 2011

@Marinette
c'est ça, oui...non, c'est un coup monté de la CIA, vous ne le saviez pas ?

Écrit par : l'hérétique | mardi, 25 janvier 2011

@Marinette : vous oubliez le Hezbollah et Al-Qaïda. Je suis consterné par autant de haine ethniste et religieuse - antisémite, quoi !
1/Faux: aucun membre dirigeant de MACAQ ne sont "franco-israëlien".
2/ Faux : pas de compte en banque à Tel-Aviv, même pas à Monaco ou au Lichtenstein... Incroyable de haine primaire !
3/Acheter des joints dans un vide-grenier : Marinette les seules drogues trouvables en ce lieu est l'alcool autorisé mais tout aussi terrible ! Sachez que la Police passe très régulièrement, et que le 17è n'est pas une enclave Néerlandaise. Je crois que c'est vous qui vous faites des montagnes russes de poudre blanche !
La haine est le refuge des sots.
4/ Vous auriez pu faire preuve de plus d'imagination et imaginer un élevage de singes venant de mars passeurs de drogue, trafiquants du cartel de Méddeline.

je suis déçu, il y a tant à dire de constructif, ici totalement discrédité par une schyzophrène aux relent nazifiants sous anxiolitiques.
Et aucune preuve que celle de votre folie haineuse.

Hérétique, faites attention, parce que si des gens le mette en "j'aime" sur facebook, vu le commentaire de la dite "Marinette", vous pourriez avoir des ennuis à cause de la modération.
J'ai beau ne pas être d'accord avec vous, Hérétique, surtout que la source "Delanopolis" n'est malheureusement pas fiable, c'est comme ça, la liberté d'expression est primordial.
Tant que des débiles n'écrivent pas des insultes racistes gratuitement.

Écrit par : defolie | mardi, 01 février 2011

@defolie
oh, des frappadingos à tendance paranoïsante, y'en a en quelques un qui passent de temps en temps. Dès qu'ils commencent à parler de double-nationalité, de compte en banque et de Tel aviv, on sait assez vite à quoi on a affaire.
La Marinette a du fumer malencontreusement de la moquette qu'elle aura confondu avec sa dernière boulette de shit, d'où le résultat final...
Ne vous en faites pas pour le "j'aime". Seuls les billets apparaissent sur facebook pas les commentaires.

Écrit par : l'hérétique | mardi, 01 février 2011

Les commentaires sont fermés.