Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Étonnante armée tunisienne... | Page d'accueil | Nom de Zeus ! La concurrence au wikio devient sans pitié ! »

lundi, 17 janvier 2011

Noël en Tunisie ?

Il m'arrive parfois de partir à l'étranger en vacances. Mais quand je fais ce choix, j'exclus quasi-systématiquement les pays qui ne sont pas des démocraties. Et même parmi celles-ci, je me défie foncièrement des nations gangrenées par la corruption ou encore dont le système judiciaire comporte d'importantes failles. J'ai présent à l'esprit le sort d'une Florence Cassez au Mexique ou encore Clotilde Reiss en Iran, sans parler de bi-nationaux dans divers régimes despotiques du monde dont le sort n'a rien d'enviable.

Même les USA ne présentent pas de véritables garanties à mes yeux : on ne sait jamais, là-bas, on serait très vite à la merci d'un shérif local ivrogne et corrompu ou d'un juge incompétent et maniaque de la chaise électrique.

Un tel choix excluait durablement les pays arabes, évidemment, faute de démocratie. Mais si jamais un régime démocratique s'installe en Tunisie, je me vois bien aller prendre le chaud là-bas, du côté de l'antique Carthage, aux heures les plus froides de l'hiver français. 

La démocratie est un gage de qualité et de sécurité au même titre que le professionnalisme, de mon point de vue. 

Attendons, la Tunisie a peut-être gagné un  nouveau client...

Commentaires

Vous avez bien tort : l'Espagne au temps de Franco, c'était paraît-il un vrai paradis pour les touristes. et pas cher, avec ça.

[Mode cynique off]

Écrit par : Didier Goux | lundi, 17 janvier 2011

Rouge Jasmin

Le Jasmin c’est désormais le nouveau parfum, de ces jeunes tunisiens qui ont donné leur sang pour mettre fin à la corruption, l’abolition des privilèges… quel sublime sacrilège !
Qui indique, qu’il n’y a pas, qu’il ne peut y avoir d’autre souverain que le Peuple.
Pas d’autre destin que celui qu’il se choisit : le sien.
La Tunisie vient d’ouvrir les yeux du monde sur ce qui est désormais possible : la Révolution…
Quitte à mourir autant mourir pour les autres…
Un peuple qui se soulève comme un seul homme
Ce n’est plus Rome, mais Carthage !
J’ai la rage, pas vous ?

http://www.tueursnet.com/2011/01/rouge-jasmin/

Écrit par : le journal des tueursnet | lundi, 17 janvier 2011

"nations gangrenées par la corruption ou encore dont le système judiciaire comporte d'importantes failles. "
Assez d'accord, j'ajouterai aussi avec des enfants en bas age ou sans, un système de santé efficace rapidement accessible.

La réponse la plus adaptée tient de la responsabilité personnelle et non pas de nouvelles taxes à faire supporter à la collectivité ou à des entreprises directement touchées déjà, ainsi que j'ai pu le lire ailleurs.

Écrit par : Martine | lundi, 17 janvier 2011

En attendant ils sont nombreux à guetter les promos sur lastminute !
http://leparisienliberal.blogspot.com/2011/01/la-tunisie-un-bon-business.html

Écrit par : Le Parisien Liberal | lundi, 17 janvier 2011

Yep...
Il faudrait un site web alimenté par le ministère des affaires étrangères régulièrement mis à jour (j'insiste sur ce point sinon cela ne sert à rien) pour informer et les agences et les voyageurs habitués du web (tous ne le sont pas) des risques...Sans s'étendre de trop avec différents degrés d'alerte et rappel de leur code.

Écrit par : Martine | lundi, 17 janvier 2011

Vous écrivez : "je me défie foncièrement des nations (...) dont le système judiciaire comporte d'importantes failles"

Si je comprends bien, vous n'osez jamais passer vos vacances en France ? :)

Écrit par : François S | lundi, 17 janvier 2011

Tiens! Moultes pages de pub sur ce billet...

Écrit par : Martine | lundi, 17 janvier 2011

Très exactement trois.

Écrit par : Martine | lundi, 17 janvier 2011

Comme quoi ...
Vous vivez sur une autre planète.
Celle ou on peut choisir. Où on ignore (il semble) que de nombreux retraités dans la petite moyenne vont depuis quelques années passer l'hiver de l'autre côté de la méditerrannée. S'y faire soigner à tarif réduit.
Ils sont obligés de rentrer en urgence, cela fera sans doute un peu de travail en moins au employés tunisiens et beaucoup d'argent en moins à la famille de Ben Ali !
A l'avenir ces retraités réfléchiront qu'il est peut être plus sage de passer l'hiver chez soi et de dépenser sa pension là ou vivent leurs enfants.

Écrit par : signora | mercredi, 19 janvier 2011

Les commentaires sont fermés.