Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Des poubelles à bilan carbone positif ? | Page d'accueil | Sans papiers, ok, mais de là à les laisser crever de froid... »

lundi, 29 novembre 2010

Wikileaks ? Pas de quoi fouetter un chat

Amusant de voir comment l'opinion et la presse font de wikileaks l'alpha et l'oméga de la plus grosse fuite diplomatique jamais organisée. En réalité, nihil novi sub sole.

L'Arabie Saoudite n'aime pas l'Iran ? Ça n'a rien d'une nouveauté. Les États du Golfe en règle générale, à l'exception du Qatar. Eh oui, de la géostratégie : les Iraniens sont des Perses (dont des Indo-européens) et surtout, des Chiites. Les autres, eux, sont Arabes et Sunnites. Dans l'Antiquité, la Perse n'a eu de cesse que de conquérir et dominer toute la Mésopotamie. Depuis toujours, elle cherche à s'affirmer comme puissance régionale, et, de surcroît, mène une politique activiste en soutenant peu ou prou tout ce que la région compte de mouvements contestataires à l'exception d'Al Qaïda.

Erdogan paranoïaque, anti-israélien et mal conseillé ? On s'en était aperçu, merci. Il suffit de considérer les errements diplomatiques grandissant de la Turquie depuis deux-trois ans pour le comprendre, sans parler des éclats de son chef d'état.

Sarkozy autoritaire et égocentrique ? Merci, on le pratique depuis trois ans, ici, en France, et on le sait bien.

Berlusconi irresponsable et inefficace, peinant à récupérer de ses orgies, on l'avait noté aussi ; pas besoin d'être grand clerc pour s'en rendre compte. 

Poutine mâle dominant ? Vous vous rappelez comment il a aimé être photographié torse nu et pratiquant les arts martiaux ?

Qu'un prince de la famille royale britannique soit un sale gosse mal élevé ? On dit que c'est Andrew. Peut-être. Moi, j'ai le souvenir de Harry trouvant très drôle de porter un uniforme nazi dans une soirée privée. Mais Andrew, qui en pince désormais pour un mannequin de 25 ans sa cadette est un malotru, c'est connu, et la presse britannique a tout de suite pensé à lui.

Que Karzaï soit faible, très faible et délirant, rien de surprenant aussi. Il a totalement échoué en Afghanistan et ne tient même pas suffisamment droit pour pouvoir servir de pantin.

Bref, je ne vais pas passer en revue toutes les évidences bien connues que Wikileaks présente comme des nouveautés. En revanche, Julien Assange est un imbécile pyromane. Qu'apportent ces révélations ? Rien. Que risquent-elles de produire ? De contribuer aux conflagrations et à la méfiance. En langage diplomatique, on est souvent cru, sans que cela engage pour autant les États, et il est courant d'envisager toutes les issues. Il faut faire la part des choses entre les pneumatiques diplomatiques et les décisions réellement prises. Le jeune soldat américain qui a joué au hacker va faire beaucoup de prison. Des dizaines d'années au moins. Je ne pleurerai pas sur son sort. Quelqu'un qui fragilise la sécurité du monde entier simplement parce qu'il veut faire le malin et se sent tout-puissant mérite une sanction exemplaire, d'autant que cet abruti, relayé par Assange et son wikileaks, a dévoilé les noms d'une série d'individus au risque de porter gravement atteinte à leur sécurité.

13:45 Publié dans International | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : wikileaks |  Facebook | | |

Commentaires

Je suis totalement sur cette ligne.

Quand on sait le scandale représenté par la divulgation du nom d'une espionne américaine (Valerie Plame), des fuites de cette importance ne pourront se solder que par des décennies de prison bien méritées pour le coupable. La diplomatie est un jeu compliqué, ce n'est pas pour que tout soit envoyé valser comme avec des quilles, surtout avec les répercussions que cela peut avoir.

Écrit par : xerbias | lundi, 29 novembre 2010

Effectivement pas de quoi fouetter un chat. Sur le fond rien de nouveau.

Sur la forme, il apparait une fois de plus que les USA contrôlent mal leur administration, que les journaleux s'amusent de la démocratie en jouant faussement les redresseurs de tort.

En off Sarko, Merkel, Obama, etc se critiquent tous, c'est de bonne guerre, et cela ne change rien a la façon de régler les problèmes principaux. Ca peut juste choquer les candides en relations internationales....

Mais bon il paraît qu'un site du même type va se créer afin de contrecarrer Wikileaks, quel intérêt?

Écrit par : Europium | lundi, 29 novembre 2010

@Xerbias
Je viens de lire votre billet. Il faut en effet vraiment être c... pour divulguer ce genre d'infos, d'autant plus qu'elles n'apportent strictement rien que l'on ne sache déjà.
C'est juste le plaisir de f..... la m....

Écrit par : l'hérétique | lundi, 29 novembre 2010

Pas faux.

Écrit par : Martine | lundi, 29 novembre 2010

Pour l'instant rien de ce qui a filtré n'était totalement inconnu ou totalement imprévisible.
A tel point que je ne crois pas en quelque conséquence que ce soit au niveau diplomatique.
Si nous, le petit peuple, étions au courant, alors ceux dont c'est le métier aussi et bien davantage.
Plus la baudruche se dégonfle, plus je me dis que la presse se fout royalement de la gueule du monde.
Quand on vit en France et qu'on voit les Unes de journaux - plus ou moins méritées - consacrées à Sarko et qu'on ose aujourd'hui titrer un article "Révélations sans concession sur Sarkozy" pour nous y apprendre qu'il est jugé susceptible et autoritaire... C'est du foutage de gueule.
Et les diplomates, à mon avis, se fendent la poire à l'heure qui l'est.
J'en ai fait une petite note.

Écrit par : Aurélien | mardi, 30 novembre 2010

Il me semble que cette affaire est distincte de celle de Valerie Plame, il s'agit seulement ici de données diplomatiques et non sur les services de renseignements. Mais bien sûr, il y a des liens.

Sinon, totalement d'accord avec votre ligne, vous avez mille fois raison de dénoncer ces pseudos-révélations qui n'apportent rien si ce n'est de l'embarras. Le contre exemple du journalisme d'investigation.

Écrit par : Tythan | mardi, 30 novembre 2010

@Aurélien
ah, super que tu écrives à nouveau sur ton blog, du bord de ta fenêtre :-) je vais lire ça. Pour le reste, en effet, je ne comprends pas pourquoi la presse se monte le bourrichon.
@Tythan
Oui, deux affaires bien distinctes.

Écrit par : l'hérétique | mardi, 30 novembre 2010

Bonjour, votre article est vraiment intéressant. Ca part directement dans les favoris.

Écrit par : assurance auto pas cher | lundi, 15 septembre 2014

Les commentaires sont fermés.