Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Fumeur de haschich | Page d'accueil | Un camouflet pour les Class Actions... »

jeudi, 28 octobre 2010

Gare au FN qui revient en trombe !

Certains sondages prédisent à Marine Le Pen, qui n'est pas même en campagne pour la présidentielle, un score éclatant à la prochaine élection.

Je n'ai cessé de mettre en garde sur ce blogue sur le retour du Front National, et je crains que ce qu'il s'est produit en 2002 ne se reproduise en 2012.

Nicolas Sarkozy brasse du vent. On le sait. Il ne s'agit plus, dès lors, de l'enfoncer davantage, mais de bâtir un projet alternatif et d'aborder aussi les questions qui fâchent.

Les élections présidentielles ne se jouent pas sur des enjeux prioritaires (l'emploi, le pouvoir d'achat, l'éducation) mais sur des enjeux secondaires, soit qu'ils soient dérivés, soit qu'ils soient autonomes.

Je parcourais le Bondy blog, la semaine dernière, et je suis tombé sur un article qui relevait le retour des propos racistes avec la grève. Non à cause de la grève, mais parce que cette dernière fait ressortir malgré elle des tensions sous-jacentes.

Or, deux jours auparavant, j'avais écrit un billet sur l'immigration et la natalité, observant que la première n'était pas le seul horizon de la seconde. Suivaient dans l'article plusieurs préconisations. Ce que j'ai écrit, je le pense depuis longtemps, et je considère que ce sont des propos raisonnables, nullement empreints d'une quelconque forme de racisme. Plusieurs réactions sont venues me conforter, dont celle de Nicocerise, tenancier d'un blog de gauche anarchiste et libertaire.

Seulement, parmi les commentaires, j'en ai lu un qui m'a drôlement fait sursauter. Son auteur est Christian Romain, ex-MoDem que l'on pourrait situer politiquement quelque part entre la droite du PS et la gauche du MoDem.

Il me semble qu'un certain nombre des analyses et des solutions développées dans ce billet sont présentes depuis un peit moment déjà dans le programme du FN.

Je ne dis pas cela pour diaboliser ce billet ni son auteur, mais au contraire pour signaler qu'il y a dans le programme du Front National des idées et des orientations qui méritent mieux que le sort qui leur est habituellement réservé. Autant l'idéologie du FN est déplorable, autant certaines de ses propositions valent d'être étudiées ou, au moins, écoutées.

Même s'il ne l'alimente plus guère, le blogue de Christian Romain ne donne pas prise à l'ombre du moindre doute. Il ne peut être en aucun cas soupçonné de sympathie pour le FN. C'est donc tout naturellement qu'il a fait ce commentaire. Comme il insistait, en dépit de mes dénégations, je me suis rendu au chapitre "immigration" sur le site du FN afin de consulter le programme de ce parti.

Et là, je me suis pris une grosse baffe dans la gueule, parce qu'effectivement, il n'y avait guère de différences entre les mesure que je prônais et celles du Front National, et pas de très grosses différences non plus quand aux analyses sur les causes de l'immigration. 

Il y en avait une tout de même importante, pour laquelle Christian m'a d'ailleurs donné quitus : 

[...] dire que les immigrés ne viennent en France que pour les avantages matériels, c'est une réduction, une simplification, même, qui frise le procès d'intention.
Si tel était le cas, il y aurait en France des immigrés de tous les pays. Or, ceux qui viennent en France proviennent surtout des anciens pays coloniaux, de l'Afrique francophone ou de l'Indochine francophone.
Il y a donc un facteur culturel qui lie ces immigrés et la France. Un aspect essentiel que le FN occulte...

Soyons clairs : on ne fera pas refluer la vague nationaliste et réactionnaire par le seul fait d'un discours indigné et vertueux comme la gôôôche morale a pu nous en abreuver pendant des années. Il faudra prendre le taureau par les cornes et vite, et avoir des réponses solides, qui tiennent la route, sans occulter les faits. Partout en Europe, la réaction reprend du poil de la bête. Il est probable qu'elle finira par gagner la France.

Évidemment, si jamais il doit se produire que des propositions du Front Nationale figurent dans d'autres programmes, le FN aura beau jeu de faire valoir que l'original est préférable à la copie et qu'on leur vole leurs idées. Il faudra donc marcher sur des oeufs et ne pas hésiter à donner quitus au FN quand cela sera nécessaire. Il ne faut céder à aucune forme de terrorisme intellectuel : ni celui de la gauche qui ne manquera pas de hurler à la compromission avec les fascistes, ni avec les fachos (il n'y a rien de plus amusant que de les appeler les fachos, ils adorent ça...et puis ils n'ont qu'à surveiller les étals de leurs meetings politiques...) qui se vanteront d'avoir eu raison avant tout le monde.

Les mots n'appartiennent pas au Front National. Deux gouvernements peuvent très bien prendre des mesures en apparence similaires pour des raisons parfois diamétralement opposées. Et la manière d'appliquer ces mesures s'avèrera aussi très différente d'un parti politique à l'autre.

Considérons ce que disait Bayrou en 2007 : il estimait que la question de l'immigration devait être traitée au cas par cas et non par une politique du chiffre. C'est aussi mon avis. Le programme du Front National ne mentionne pas de cas particuliers. Le FN escompte virer les immigrés, un point c'est tout. J'ai pour ma part un tout autre point de vue. J'estime que c'est la volonté qui fait le Français, sur le fond. La Volonté d'abord, c'est à dire celle d'être Français, puis une part de sol et une part de sang ensuite. Eh bien j'aimerais que cette déclaration-là figure un jour dans le programme de mon parti, en préambule. Il peut exister ensuite des tests qui vérifient cette volonté-là (de langue, de question sur notre pays et sa culture, et cetera...) mais le préambule sera là.

Je suis bien persuadé que jamais le FN ne fera figurer ce préambule en tête de son programme sur l'immigration, parce l'idée qui lui est sous-jacente est fondamentalement étrangère à sa tradition et à son fond idéologique.

14:02 Publié dans Politique, Société | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : fn, immigration |  Facebook | | |

Commentaires

Excellent billet l' hérétique.
Pour le reste, je resterai muette pour l'instant, cependant mon vécu m'a édifiée quand aux liens possibles FN (ou ancien FN)une certaine UMP, PC et avec les yeux fermés d'une frange PS et verts^^^.
Le tout sous fond d'infiltration au MoDem, pour certains acteurs que je persiste à qualifier de clowns! Et encore suis "mignonne" heing? Devrais dire démolisseurs!

Écrit par : Martine | jeudi, 28 octobre 2010

Je repasse préciser tout de meme, pas deux ump mais trois certainement, enfin je crois. ;))
Deux héritières de la chiraquie seulement, à rechercher les voix "frontistes", je pense...
@+

Écrit par : Martine | jeudi, 28 octobre 2010

Je ne suis pas de ces hystériques qui, parce que Marine le Pen ou Olivier Besancenot diraient que Noël tombe le 25 décembre, hurleraient qu'il faut changer la date sur le calendrier.

Tout cela ne m'étonne donc pas. D'autant plus que le discours actuel du FN, celui de Marine le Pen, n'est pas émaillé de toutes les provocations de son géniteur.

Pour les critiques, il vaut donc mieux se pencher sur les aspects vraiment populistes ou polémiques : les aspects discriminatoires entre Français et étrangers, Français de souche et les autres, le rejet de l'Europe (Dieu sait qu'on risque très bientôt d'en avoir mortellement besoin), le retour au franc...

Quant à Christian, rien n'échappe à sa perspicacité. Il me fait penser à ces "Aspies" détectives ou policiers de série TV américaine qui traquent le moindre détail et font des déductions impressionnantes.

Mon fils qui est "Aspie", au test d'évaluation de la personnalité, a reçu un 17/20 au sens des détails, alors qu'une personne "normale" a un moyenne de 9 à 13/20. Je me demande combien a Christian, je le soupçonne de frôler le 20/20.

Bon, c'était juste pour qu'il vienne m'incendier, comme César est en vacances, il faut allumer un peu le feu pour mettre de l'animation.

Écrit par : luciolebrune | jeudi, 28 octobre 2010

Allumer le feu...
http://www.youtube.com/watch?v=l2i5hIxAMBw

Écrit par : Martine | jeudi, 28 octobre 2010

@ "Luciole"

T'incendier ? Au contraire, tes compliments me font rougir... Cela dit, je suis content de voir que mes commentaires peuvent avoir parfois un certain impact. ;-)

Amitiés,

Écrit par : Ch. Romain | jeudi, 28 octobre 2010

Sincèrement,
Rien à foot de la "luciole"...
Me souviens fort bien de ses insultes, itou itou...

Écrit par : Martine | jeudi, 28 octobre 2010

Je ne crois pas en une montée de l'extrême droite liée au fascisme ou du racisme au sens strict du terme. Il existe une montée de L'ED partout en Europe en relation avec des ressorts classiques des causes classiques . Il existe évidemment à la base un socle de fascistes et de racistes à l’extrême droite . Mais en ce qui me concerne cette montée de l’extrême droite à plusieurs origines.

Le monde vit une réelle crise et comme l’histoire le montre la tentation nationaliste, du replis sur soi , du rejet de la classe politique bien-pensante (sociale démocrate ou conservatrice) qui est jugée comme responsable est un réflexe classique. C’est en partie un vote sanction de la classe populaire contre les élites.

La recherche du bouc émissaire par la stigmatisation de l’étranger est aussi un réflexe classique en période de crise. Ce que l’on oublie c’est quand période de croissance l’étranger est toujours le bienvenu…

En période de crise il y a toujours une montée soit de l’extrême gauche ou de l’extrême droite. L’électorat recherché par les partis extrémistes est le même. Actuellement ce sont les partis d’extrême droite qui font recette…..

A cette période de crise s’ajoute un nouveau phénomène très anxiogène, la médiatisation permanente de l’émergence des nouvelles économies, de la toute puissance de la Chine, etc….La vieille Europe de par son mode fonctionnement ne semble pas trouver de solutions qui laissent à penser que son avenir est assuré…. Aux politiques de rassurer les citoyens européens.

Écrit par : europium | vendredi, 29 octobre 2010

bon ... c'est ça le billet polémique de jeudi ? ... bon, il n'est pas méchant !
en gros:
à l'ouest, rien de nouveau
ou
tout est vieux ...
:)

Écrit par : Mirabelle | vendredi, 29 octobre 2010

Je ferai simplement remarquer que Christian Romain m'a alpagué sur Facebook pour avoir lancé la promotion d'une votation citoyenne sur la possibilité du vote des résidents étrangers aux élections locales sur ma commune. Qui n'est pas Nanterre où réside Mr Romain.
Je rappellerai simplement que dans le programme du Mouvement Démocrate approuvé à une très large majorité lors du Congrès d'Arras, le vote des étrangers aux élections locales était inscrit orange sur blanc pour ceux résidant depuis au moins dix ans....

Écrit par : Michel Hinard | vendredi, 29 octobre 2010

@ Michel Hinard

Salut, Michel !

"Alpagué" est un peu fort, peut-être. Je t'ai effectivement dit en commentaire que vu l'ambiance générale en France, ça ne me paraît pas vraiment le bon moment pour en remettre une couche avec le débat sur le droit de vote des étrangers aux élections locales.

Et par ailleurs, je confirme que, MoDem ou pas MoDem, je suis pour ma part opposé à cette mesure.

Et alors ? Tu en tires quoi, comme conclusion ?

Écrit par : Ch. Romain | vendredi, 29 octobre 2010

je trouve que le respect des lois françaises est un bon test pour voir si l'immigré est proche des valeurs françaises!

ensuite, les cultures, on peut les mélanger, si cette première condition est remplie.

Le casier judiciaire, qui a le mérite d'avoir eu recours à des avocats et des juges indépendants pour établir ses éléments, est à mon avis le meilleur et le plus "indépendant" indicateur de la volonté d'intégration d'une personne, voire d'une famille (je pense aux gens qui envoient leurs enfants mineurs faire des casses parce que la loi est plus clémente pour eux)...

Écrit par : do | vendredi, 29 octobre 2010

c'est bien pour ca qu 'il faut libéraliser totalement l'immigration, mais en meme temps autoriser l'expression de propos racistes. Comme ca, pas de tabous, chacun est libre.

Écrit par : Le Parisien Liberal | lundi, 01 novembre 2010

@Parisien Libéral
euh...libéraliser l'immigration ? ah non, hors de question. Idem pour le racisme.

Écrit par : l'hérétique | lundi, 01 novembre 2010

D'accord avec Martine.
La crise traversée par le monde fait ressurgir l'instinct de repli sur soi et les salves fascistes à l'égard de "l'étranger" au sein des anciens empires coloniaux.
Une loi juste (venant de l'UE?) ne pourra être trouvé qu'en période de croissance économique conjuguée à une présidence de gauche ou de Sarko II avec Zizou à l'immigration ! Faut pas trop rêver non plus

Écrit par : 16ar | lundi, 01 novembre 2010

Les commentaires sont fermés.