Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« L'indicible saveur de l'équitable | Page d'accueil | Bayrou, le même et l'autre »

mardi, 31 août 2010

22 avril 2012, au soir...

Il y a un jeu amusant, au sein de la blogosphère politique, en ce moment, qui consiste à faire de premiers pronostics à l'issue du premier tour de l'élection présidentielle de 2012. Nicolas m'a lancé un gage, je vais évidemment le relever.

Je pense sincèrement que Nicolas Sarkozy est grillé pour 2012. Il peut réaliser un score correct au soir du premier tour, mais il ne pourra mobiliser davantage car les cordes sur lesquelles il compte habituellement sont usées, notamment la sécurité. En 2007, il pouvait prétendre avoir renforcé les effectifs de police et avoir géré la révolte des cités, en 2012, ce ne sera nullement le cas, puisqu'il n'a cessé d'avaliser les réductions des effectifs des forces de l'ordre. A côté de cela, il aura eu à endosser des réformes devenues nécessaires et inévitables, les retraites n'étant que l'iceberg émergé de ce qui l'attend...

Avec un bon candidat, le PS devrait pouvoir devancer l'UMP. Je ne suis pas convaincu que DSK soit le meilleur sur la durée, même s'il est le plus populaire pour l'instant. C'est un bon orateur, et il est malin, mais il va susciter des oppositions sur sa gauche, et je pense que la droite fourbit ses armes contre sa candidature. En outre, il portera la croix d'avoir été adoubé par Nicolas Sarkozy auquel il doit partiellement son poste. Martine Aubry est sans doute moins consensuelle, mais elle aura l'appui de toute la gauche et de l'appareil du parti dans son intégralité ; en outre, c'est une femme qui a la carrure d'une présidente, une femme d'État, et, si elle ne fait pas d'erreurs, elle restera plus populaire que Sarkozy.

Je crains fort que le troisième homme soit une femme : Marine Le pen. Elle est moins bonne oratrice que son père et n'a pas comme lui l'art de l'outrance, mais elle pose des questions qui fâchent, et la diabolisation ne marchera pas contre elle. Plus présentable que Jean-Marie Le Pen, elle pourrait séduire une partie de l'électorat UMP.

On surestime à mon avis Éva Joly. C'est une monomaniaque, et le jour où il va falloir évoquer la France et les Français dans toute leur amplitude, sa vacuité apparaîtra au grand jour et elle décevra les bobos et les cadres dont elle a pour l'instant les intentions de vote.

Je ne sais quoi penser de Bayrou. C'est évidemment mon candidat préféré, et de loin, mais je crains qu'il ne soit au moins aussi grillé que Ségolène Royal, même s'il a mis un peu plus de temps qu'elle à l'être. C'est triste, car c'est le plus honnête, le plus indépendant et celui qui a le plus de fond. Le seul aussi à apporter de vraies réponses aux défis qui attendent la France. Hélas, ce n'est pas suffisant, et il paie très cher d'avoir voulu créer à tout prix un courant démocrate en France. Les socio-libéraux du PS n'étaient pas prêts à s'y joindre ; en revanche, en acceptant du bout des lèvres des accords électoraux avec l'UMP dont le seul gage aurait été le vote du budget annuel, il pouvait mener la vie dure à Nicolas Sarkozy et apparaître ensuite comme une alternative crédible au centre et à la droite.

Je me défie un peu de Villepin. Avant d'être piégé par Sarkozy, il était prêt au compromis avec lui. Accessoirement, sur l'affaire Clearstream, il a au minimum laissé faire, ce qui en dit long sur son éthique en politique. Rien ne dit qu'il n'y aura pas un revirement de sa part. Je crois que son but est de se faire une place au sein de l'UMP et d'y supplanter si possible Sarkozy. C'est ce que l'UMP pourrait espérer de mieux, car je pense que comme homme d'État, contrairement à Sarkozy, il a une vraie carrure.

On a toujours surestimé la gauche de la gauche et notamment le facteur. Besancenot ne se présentera peut-être pas, et, sans lui, le NPA ne sera pas crédible. Je pense aussi que son électorat est facilement poreux avec celui du FN. Il est à mon avis largement surestimé. Heureux s'il obtient ne serait-ce que 5%.

Mélenchon pourrait surprendre, et même faire un joli score, surtout si DSK représente le PS.

Pronostiquer des scores, c'est très coton. Tellement de choses peuvent se passer...Je vois probablement Sarkozy et DSK aux alentours de 25% chacun. Marine Le pen pourrait atteindre les 15%.

Après, c'est difficile : ils seront sans doute plusieurs à se côtoyer entre 5 et 7% : Villepin, Joly, Mélenchon et Bayrou, peut-être le facteur s'il est là.

Le seul espoir que j'ai, c'est que les Français réalisent que Bayrou avait pressenti tous les problèmes qui se posent aujourd'hui à la France, pressenti également ce que serait les cinq années de pouvoir sarkozyste. Si une telle chose se produisait, alors, bien évidemment, Bayrou pourrait espérer rééditer une belle performance. En politique, tout peut se produire et il ne faut jamais vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué.

Il ne me reste plus qu'à taguer quelques blogueurs. Rubin, s'il me lit encore, Hashtable, mon affreux libéral préféré, Rimbus qui me prend pour un sensible parce que je suis hostile à la mise à mort des taureaux dans les arènes, AsTeR dont le caractère sulfureux est savoureux, et puis Vincent qui se fait rare et Nicolas et son troupeau de vaches dont les qualités de prospection vont en la circonstance pouvoir faire fureur.

Oh, là ! Que des hommes ? Que nenni ! Si le Merle Moqueur et Olympe me font l'honneur de relever le gant à leur tour...

 

07:00 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (29) | Tags : présidentielle, bayrou |  Facebook | | |

Commentaires

" des accords électoraux avec l'UMP dont le seul gage aurait été le vote du budget annuel"

!!!??? Contribuer à ce point à la faillite de la France, quelle légitimité cela donnerait-il ?

Je vois mal ce qu'on peut trouver de pire, dans la législature actuelle, que les budgets annuels de l'Etat.

Écrit par : FrédéricLN | mardi, 31 août 2010

C'est bien d'avoir la foi en Bayrou...

Écrit par : Nicolas | mardi, 31 août 2010

Mais bien sûr que je te lis encore ! M'enfin !

Écrit par : Rubin | mardi, 31 août 2010

@Fred
Certes, mais évidemment, on aurait négocié l'inacceptable.
@Nicolas
Oui. Tu es plus optimiste que moi, toutefois...
@Rubin
ah :-) Bon, alors tu n'as plus qu'à répondre au tag, alors... :-)

Écrit par : l'hérétique | mardi, 31 août 2010

pourquoi "Je crains fort" que le troisième homme soit une femme : Marine Le pen. ?

pourquoi craindre ? qui a mis le pays dans la merde : les socialo umptiste

Écrit par : aziz | mardi, 31 août 2010

Et voilà : http://h16free.com/2010/08/31/4214-2012-les-jeux-sont-faits-rien-ne-va-plus

Écrit par : h16 | mardi, 31 août 2010

@h16
t'as fait vite, mais dis donc, tu ne t'es pas mouillé pour les pronostics...
@aziz
Le FN, ce n'est pas vraiment ma tasse de thé, voyez-vous, à aucun point de vue.
Il existe une autre alternative à l'UMP ou au PS que le FN : Bayrou.

Écrit par : l'hérétique | mardi, 31 août 2010

c'est noté

Écrit par : vincent15 | mardi, 31 août 2010

L'Hérétique,

N'étant pas partisan de Bayrou, le terme "optimiste" n'est pas adapté.

Écrit par : Nicolas | mardi, 31 août 2010

@ l'hérétique : ah, ça c'était ma position d'entre les deux tours de 2007. J'étais prêt à voter pour n'importe lequel des deux candidats en lice, à la condition que les deux premières lois votées soient :

1) une obligation constitutionnelle sur l'équilibre budgétaire,

2) une loi électorale assurant que chaque parti est représenté au moins à la hauteur de la moitié des voix qu'il a rassemblées.

Mais ce n'est pas, je crois, un langage intelligible dans le débat politique (où on vous demande si vous penchez à droite ou penchez à gauche, sans comprendre que vous préférez avancer).

Écrit par : FrédéricLN | mardi, 31 août 2010

J'ai suivi un peu la chaîne, il me semble que les blogueurs ont oublié un élément important :
les 500 signatures. Tous les candidats ne les auront pas, mais certainement les adversaires les plus redoutables des adversaires les plus redoutables de l'omniprésident.

Écrit par : luciolebrune | mardi, 31 août 2010

Balle de DSK

J’ai fait pour vous une petite analyse combinatoire
Pour que la grisaille politique ne vire pas au noir
Quatre catégories pour identifier notre cavalier expatrié :
Le cavalier qui joue…
Le cavalier qui ne joue pas…
Le cavalier qui est sérieux
Le cavalier qui n’est pas sérieux
Je ne vous déclinerai pas son profil psychologique, c’est pas très chic !
Néanmoins, je vais vous révéler ses tics, ses tocs ou ses tells !
Ne me dites surtout pas : What else ?
Ici , ( en mettant son doigt sur son front) n’est pas écrit CAFTEUSE !
One : Le cavalier qui joue : ne dit jamais ce qu’il veut… et ne fait jamais ce qu’il dit.
Two : Le cavalier qui ne joue pas : ne fait jamais ce qu’il veut, mais toujours ce qu’il peut.
Three : Le cavalier sérieux : fait toujours ce qu’il faut, et dit toujours ce qu’il fait.
Four : Le cavalier non sérieux : ne fait jamais ce qu’il faut et ne dit jamais ce qu’il fait.
Sachant que nous n’en savons rien
DSK ne nous dira jamais
Qui est qui ?
http://www.tueursnet.com/index.php?journal=Balle%20de%20DSK

Écrit par : tueursnet | mercredi, 01 septembre 2010

"On a toujours surestimé la gauche de la gauche et notamment le facteur. Besancenot ne se présentera peut-être pas, et, sans lui, le NPA ne sera pas crédible."
=> bof, effectivement OB ne se présentera probablement pas, mais ça ne changera pas grand chose. Ce qui compte n'est pas le nombre de voix mais l'impact politique.

"Je pense aussi que son électorat est facilement poreux avec celui du FN. "
=> totalement faux. Ça c'est purement calomnieux.

"Il est à mon avis largement surestimé. Heureux s'il obtient ne serait-ce que 5%."
=> effectivement, on sera très heureux si l'on fait "seulement" 5%! :)

Écrit par : toto | mercredi, 01 septembre 2010

je suis bien d'accord avec ton analyse

Écrit par : lcdm | mercredi, 01 septembre 2010

@tueurs net
intéressant : à mon avis, cavalier pas sérieux...
@toto
Certains sondages le donnent à 7% ...
@lcdm
Alors tu penses comme moi : tu as perdu tout espoir...

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 01 septembre 2010

Aïe, voici donc du boulot... Je note ça, mais je ne sais pas quand je trouverais le temps de réfléchir à la question.

Écrit par : AsTeR | mercredi, 01 septembre 2010

@AsTeR
Ben quand tu veux...tiens, une petite question : tu comptes soutenir vraiment Éva Joly, toi ? Il me semblait pourtant que tu figurais parmi les libéraux, or, on ne peut pas dire qu'elle soit de cette veine...

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 01 septembre 2010

Euh... que veux-tu insinuer en rangeant Eva Joly parmi les "monomaniaques" ?!
Qu'elle n'a qu'une seule idée fixe ?
J'avoue que le terme employé me dérange quelque peu. ;-)

Écrit par : Françoise Boulanger | jeudi, 02 septembre 2010

Bah, rien que de très normal...
Ainsi que Philippe, l'explique et l' actualité récente aurait tendance à le prouver , un jour ou l'autre la problématique du choix se pose.
Difficiiile :)))
Bonne journée

Écrit par : Martine | jeudi, 02 septembre 2010

@l'hérétique : ???!!???! ? What ? Qu'ais-je déclaré sur cette brave communiste ?

Écrit par : AsTeR | jeudi, 02 septembre 2010

@AsTeR
euh, c'est bien toi qui écris sous le pseudonyme asterix sur AgoraVox, non ? Parce que le asterix qui a écrit en commentaire à mon article repris sur AgoraVox laissait à penser que ton site était le sien.
sinon, brave communiste... :-D

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 02 septembre 2010

@l'hérétique
"Certains sondages le donnent à 7% ..."

Faut pas se laisser griser par les sondages, ça veut pas dire grand chose. D'autant plus sur des hypothèses de candidatures sans savoir qui sera candidat ni quelle sera la situation politique et sociale à ce moment là.
Dans tous les cas, 5% serait un très bon résultat!

Écrit par : toto | jeudi, 02 septembre 2010

J'ai un adage: la politique c'est comme la météo en montagne, çà peut vite changer.

Qui aurait en effet parié sur le triomphe du PS aux régionales de mars en juin 2009 (après la déculottée magistrale qu'il s'était mangé)?

Non pour l'instant, il y a trop d'incertitudes pour pouvoir faire un qcq pronostic pour ds 2 ans !

Écrit par : Chris | vendredi, 03 septembre 2010

Alors pour vous Eva Joly n'est pas libérale? Pourtant elle est clairement une politicienne bourgeoise, qui n'a rien à voir de près ou de loin avec le mouvement ouvrier, et elle s'était même rapproché de Bayrou à un moment, si je me rappelle bien...

Écrit par : toto | vendredi, 03 septembre 2010

http://video.google.com/videoplay?docid=6470938402978891092#

Écrit par : Martine | vendredi, 03 septembre 2010

Grrr....Le lien fonctionne mais faut etre patient !
http://www.youtube.com/watch?v=iLv-LEO178c

Écrit par : Martine | vendredi, 03 septembre 2010

Euh... Parlais du premier lien bien sur, j'aime bien. :)

Écrit par : Martine | vendredi, 03 septembre 2010

@L'hérétique : non je ne signe jamais asterix, toujours AsTeR ... Tu m'as fait peur tout de même !

Écrit par : AsTeR | samedi, 04 septembre 2010

Je me suis moi aussi amusé à faire un peu de politique fiction sur mon blog en retraçant ce qu'aurait pu faire François Bayrou de 2007 à aujourd'hui pour préparer 2012. ---> http://balle-au-centre.hautetfort.com/archive/2010/09/12/politique-fiction-et-si-bayrou-s-etait-planque-dans-le-pelot.html

Écrit par : Balle au Centre | dimanche, 12 septembre 2010

Les commentaires sont fermés.