Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Ils ne lisent que les titres... | Page d'accueil | Christian Blanc, la déception... »

dimanche, 04 juillet 2010

Zoé, on est avec toi !

Ach so, le bon temps du goulag, hein Tovaritch Rousset : nous z'avons les moyens de faire parler la klein bedide Zoé ! Aurélie Boullet alias Zoé Shepard a eu le malheur de publier un pamphlet sur le fonctionnement du Conseil Régional d'Aquitaine. Oulah : ça ne rigole pas chez les tovaritchi zocialists de l' Union des Régions SZocialistes SZoviétiques. Bingo, elle est passée en conseil de discipline qui a proposé ni plus ni moins  son éviction des services du Conseil pour deux années avec suspension de salaire, bien sûr... Le conseiller MoDem Joan Taris est intervenu lundi dernier en séance plénière pour dénoncer cette révocation qui interdirait les portes la fonction publique à la jolie Aurélie.

"Cette sanction est totalement disproportionnée", a-t-il estimé, dénonçant "l'attitude jusqu'au-boutiste" de la collectivité. "C'est une affaire compliquée, au croisement entre le devoir de réserve et la liberté d'expression" a-t-il ajouté.

23629_331299567986_331296957986_3569301_6115954_s.jpgQuel est son tort au fait ? Oh, juste décrire, parfois férocement, l'art de pantoufler au Conseil Régional d'Aquitaine. Comment passer des heures en réunion pour ne rien décider, l'épuisement moral de chefs de service débordés par leurs jeux en ligne, la propension à recruter une équipe de bras cassés quand deux sont largement suffisants pour ne rien f... et cetera... Bref : la fonction territoriale d'État dans toute sa splendeur...

Bon, je m'ennuyais ces derniers temps et peinaient sur mes lectures, mais maintenant, je sais que chez Albin Michel, il existe un bon livre qui va bien me faire rigoler : Absolument débordée. Il y a un sous-titre, je crois : "comment faire 35 heures en...un mois ! Je le commande d'ici lundi au plus tard ! M'en vais lire le brûlot au plus tôt.

Le cabinet d'une collectivité locale est malheureusement trop souvent à l'intelligence et à l'efficacité ce que les prisons afghanes sont aux droits de l'homme. (Zoé Shepard in Absolument dé-bordée)

Si l'envie de bosser te prend, assieds-toi, prends une grande inspiration et attends que ça passe (Ibidem)

Il n'y a plus moyen de rigoler, dans ce pays.

Commentaires

Voilà un livre qui alimentera le fantasme des néolibéraux de tous poils. Le bourrage de crane sur les méchants fonctionnaires est en marche puisque il y a eut trois ou quatre pages dans le Figaro "Magazine" une semaine avant sa sortie, mais bon rien d'étonnant là.


Bizarrement ce genre de torpille quasi téléguidée du gouvernement tombe pile poile dans une période ou l'on cherche à détruire cette fonction publique aux profit des intérêt des mêmes qui se goinfre depuis des décennies sur le dos des travailleurs. Le hasard fait décidément bien les choses chez nos adeptes du marché qui rend heureux tout plein comme on peut le voir chaque jour ...

Écrit par : Mélenchon 2012 | dimanche, 04 juillet 2010

Le problème c'est que le bouquin est truffé de bidonnages qui peuvent nuire à sa collectivité. Et que dans toute structure où tu nuit à l'image de ton employeur de façn délibérée tu peux être sanctionné.

Regarde les contrats de travail, ils comportent tous ces obligations et c'est logique. Oui au droit à la critique, non à la déloyauté. En voulant se faire du fric, cette personne nuit à tout le service public.

Et je trouve bizarre que ce bouquin soit mis en exergue alors qu'il existe depuis des mois. Tentative de diversion en pleine affaire Woerth ?

Écrit par : romain blachier | dimanche, 04 juillet 2010

Exemple de titre absolument malheureux^^^
"borde" a une connotation très particulière au sud de la Loire...

Écrit par : Martine | dimanche, 04 juillet 2010

Son titre l'exclue,avant meme toute sanction, comme une démarche volontaire de sa part?
http://www.gasconha.com/index.php?int_cur_position=272&tipdoc=noms
Aucun jugement de ma part, une simple "espication" ou champ de vision différent.
@+

Écrit par : Martine | dimanche, 04 juillet 2010

Je m'étais ému récemment en lisant un article sur Zoé dans un quotidien...D'après ce que j'ai entendu sur son livre, la sanction serait totalement disproportionnée. Cependant je ne me prononcerais pas tant que je n'aurais pas lu son livre. En revanche, les affaires très récentes au plus haut niveau de l'état rendent cette condamnation insupportable. S'il est interdit de gloser sur la fonction publique lorsqu'on est fonctionnaire, il serait pour le moins opportun de virer pour au moins 2 ans, de la même manière, ceux qui avec un cynisme abject refusent de montrer une exemplarité sans faille en s'accrochant à leur poste comme des morbacks de la République.

Écrit par : Vlad | dimanche, 04 juillet 2010

"D'après ce que j'ai entendu sur son livre, la sanction serait totalement disproportionnée. "

Pourquoi ? Elle crache sur la fonction publique, et bien qu'elle dégage dans son secteur privé chéri qui, la mettra à coup sur en quasi-esclavage. On verra là si elle a toujours la même attitude de chieuse vis à vis des fonctionnaires et des mensonges qu'elle raconte.

Écrit par : Mélenchon 2012 | dimanche, 04 juillet 2010

Que le devoir de réserve soit brandi un peu trop facilement ces temps-ci, c'est fort possible. Mais enfin, cette jeune femme ne peut s'en prendre qu'à elle-même.

Écrit par : Axel | dimanche, 04 juillet 2010

Cette sanction est absolument scandaleuse, tout le monde devrait en convenir. En tout cas tous les défenseurs de la démocratie et de la liberté d'expression. Mais pour certains militants dotés d'oeillères, la fin justifiera toujours les moyens: ils croient protéger le PS en refusant d'admettre que le conseil régional fait une grave erreur dans cette affaire. Mais c'est juste l'inverse ! le PS et ses blogueurs s'honoreraient en prenant leurs distances par rapport à ces abus (les abus dénoncés par Zoé et l'abus de pouvoir du Conseil régional).

Les commentaires sur mon blog émanant en particulier de fonctionnaires sont plus équilibrés, vous pouvez y jeter un oeil si cela vous intéresse.

Écrit par : pierre | dimanche, 04 juillet 2010

"Cette sanction est absolument scandaleuse, tout le monde devrait en convenir."

Amplement mérité.


"tout cas tous les défenseurs de la démocratie et de la liberté d'expression"

La liberté d'expression à deux vitesse surtout. Quand il s'agit de donner la parole à de vrais opposants à votre système, là il n'y a plus de liberté d'expression qui compte.

Écrit par : Mélenchon 2012 | dimanche, 04 juillet 2010

Ouai, je crois que je vais le lire ! çà fait plusieurs années que j'en discute avec quelqu'un qui côtoie de prêt certains hominidés des "collectivité territoriales" (26 lettres pour décrire un mot qui ne devrait compter tout au plus 6 lettres, c'est symptomatique !)et c'est à hurler de rire et consternant à la fois...
Il ne s'agit pas bien sur de remettre en cause les actions menées par ces structures mais y a quand même un problème. Essayez donc de porter un projet, vous verrez que vous serez reçu par des sous fifres qui n'ont en réalité aucun pouvoir de décision puisque tout ce joue en "haut lieu". En attendant on vous fait perdre du temps en réunions stériles et à remplir des dossiers qui se "perdent" en toute connaissance de cause !!!
Il s'agit pas de tirer à boulets rouges sur les fonctionnaires, c'est vrai que c'est un sport national et puis c'est bien connu ils continuent à payer un lourd héritage pour avoir tellement exagéré... Mais voilà pour certains d'entre eux, c'est se retrouver à faire des ronds de jambes car le pouvoir de décision est confisqué par le politique et la puissance de ces réseaux. Pour résumer, si vous voulez pas être considérés comme des larbins, si vous avez de la niaque et soif de liberté, évitez ce genre de job, Zoé c'est trompée de voie, c'etait le grain de sable dans la machine !

Écrit par : Oliv | dimanche, 04 juillet 2010

"Il s'agit pas de tirer à boulets rouges sur les fonctionnaires"


Vous êtes en plein là dans la pensée unique. Toujours le gniiii méchant fonctionnaire gniiii ... Vous en avez pas marre à la fin ? Sa fait des décennies que la fonction publique s'en prend plein la gueule avec des gens comme vous.

Résultat ? Suppression de poste, baisse des budgets, privatisations et donc bien sûr service merdique.

Écrit par : Mélenchon 2012 | dimanche, 04 juillet 2010

Dans les collectivités territoriales gérés par le Centre ou la Droite, la productivité des fonctionnaires est plus importante :-)
Dans les collectivité gérés par la Gauche, il y a de sacrés fainéasses ! Et je sais de quoi je parle moi aussi !

Il faudrait arriver à ne plus remplacer 3 fonctionnaires sur 4 qui partent à la retraite pour que ceux qui restent fassent leur 35 h par semaine !!!

Écrit par : Orange Sanguine | dimanche, 04 juillet 2010

Il faudrait sortir de la critique collective pour entrer dans un véritable jugement individuel,
car il y a des fonctionnaires (ou personnels payés par les collectivités territoriales) réellement débordés, comme dans les domaines de la santé, de la Poste, des prisons, et dans une certaine mesure, de l'Education.

Par contre, quand il s'agit de ceux qui ont un peu de pouvoir et qui le monnayent en achetant à prix d'or des "oeuvres d'art" qui ne valent pas un clou, ou qui embauchent des amis sur des postes totalement inutiles, ou qui commandent des "études" foireuses à des cabinets de conseil en échange de je ne sais quelles contreparties, ou tout simplement des travaux en échange de contreparties financières, zut! il faut bien que quelqu'un les dénonce!

Alors "les infiltrés", c'est très bien, parce que ça dénonce des vilains cathos (entre nous, consentants, tout de même), mais Zoé truc, qui dénonce ce qui se passe dans son administration et qu'on a tous déjà observé ici ou ailleurs, alors là, non, c'est très pas bien comme méthode!

Parce que vous croyez que ces gens, ils vont se dénoncer tout seuls?
Moi, ce qu'elle dit, je l'ai vu, de mes yeux? Le devoir de réserve doit-il aller jusqu'à couvrir des abus de pouvoir et des fraudes?

Ou alors on en reste à "si on dit du mal de mas amis, c'est pas bien, si on dit du mal de mes ennemis, c'est très bien, que du parti pris, la vérité et la logique on s'en fout..."?

sans moi!

Écrit par : do | dimanche, 04 juillet 2010

@Do
J'applaudis des 2 pieds et des 2 mains !

Écrit par : Vlad | dimanche, 04 juillet 2010

Les commentaires sont fermés.