Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Zoé, on est avec toi ! | Page d'accueil | Fadlallah, leader du Hezbollah mais homme droit et sensible »

dimanche, 04 juillet 2010

Christian Blanc, la déception...

S'il y a une personnalité politique qui a pu me décevoir, c'est Christian Blanc. Lecteur enthousiaste de la Croissance et le Chaos, j'avais vu dans l'ancien élu UDF une figure montante de la classe politique. Un homme capable d'en découdre avec le conservatisme, innovateur et acharné à traquer la dépense inutile. Loin de l'habile négociateur qu'il avait été à la RATP ou à Air France, j'ai découvert un homme âpre et bué sur le Grand Paris, tout prêt à avaliser un déni de démocratie pour les communes de son territoire d'exercice sans sourciller. L'homme qui avait par ailleurs tant condamné le cumul des mandats fut l'un des premiers à pécher lors des élections municipales de 2008.

Mais voir cet homme-là, que je croyais honnête et vertueux, laisser financer par l'État sa consommation personnelle de cigares, c'est une désillusion sans pareille pour moi qui m'étais défini à mon adhésion au MoDem comme un "blanchiste" du MoDem.

Le MoDem a pris d'ailleurs acte des démissions de Joyandet et Blanc qu'il juge justes et logiques et demande qu'enfin soient posées des règles claires sur les dépenses publiques liées aux fonctions des ministres et des élus.

Une déception de plus. C'est douloureux. Avec Marielle de Sarnez, Gilles Artigues, Anne-Marie Comparini ou Jean Lassalle, Christian Blanc étaient l'une des figures qui m'avaient conduit à adhérer à l'UDF. Heureusement il reste Bayrou, pour qui je conserve confiance et estime, tant je sais cet homme-là honnête et intègre.

Michel Mercier, centriste estimable et homme de dialogue, politique matois s'il en est remplace Christian Blanc au secrétariat au Grand Paris. Curieux de voir un Rhônalpin rappliquer là, mais je pense que l'ex-trésorier du MoDem est  un bon choix, malgré tout. Gageons qu'il fera preuve de plus de flair et d'esprit de composition que son prédécesseur.

22:45 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook | | |

Commentaires

"L'homme au cigare"... tssss, mdr... :DDDD
Siii pour avoir eu l'occasion de le croiser. :o)
Déstabilisé par ce souci, c'est bete...Sfax, est magnifique! :o)
Ai adoré le cloisonnement, et diviser pour mieux régner.^^^
Outil utile pour tuer certains syndicats proches de la base, et ne laisser que peu d'entre-eux pour dialoguer au plus haut-niveau.

Écrit par : Martine | dimanche, 04 juillet 2010

Ai lu JFK, jouer aux playmobil ou mécano à son age...Me parait trèèès enfantin^^^ :o)))

Écrit par : Martine | lundi, 05 juillet 2010

enfin, ...de "flair", oui, mais pour autre chose que humer les cigares.

Écrit par : do | lundi, 05 juillet 2010

@Do,
Bien d'accord, dans l'art d'enfumer et de tourner sa veste à la fois! :o) Euh nan :-(

Écrit par : Martine | lundi, 05 juillet 2010

christian BLANC comme tous les déserteurs démontrent parfaitement l'attente de tous ces gens a la recherche de strapontins.
Ce qui me choque c'est que certaines personnes se disent encore décues ces gens là
qu'est ce que çà signifie ?

Écrit par : gilco | lundi, 05 juillet 2010

christian BLANC comme tous les déserteurs démontrent parfaitement l'attente de tous ces gens a la recherche de strapontins.
Ce qui me choque c'est que certaines personnes se disent encore décues ces gens là
qu'est ce que çà signifie ?

Écrit par : gilco | lundi, 05 juillet 2010

Blanc a bien évidemment "fauté" avec cette histoire de cigares mais il faudrait tout de même ne pas oublier que se faire payer ses faux frais par la République n'est pas une nouveauté, loin de là ! Les puissants ont toujours pratiqué ainsi. Alors je veux bien qu'on montre du doigt mais sans oublier personne aujourd'hui comme hier

Écrit par : corto74 | lundi, 05 juillet 2010

>Michel Mercier, centriste estimable

je vais estimé qu'il s'agit d'un second degré... en tout cas, cela m'a bien fait rire !!

Écrit par : steph | lundi, 05 juillet 2010

La nomination de Mercier est des plus surprenantes, Sarkozy l'a débauché pour semble t-il affaiblir un peu plus F. Bayrou, mais Mercier n'a pas démissionné du MoDem, il s'est "mis en congé" et n'a jamais craché dans la soupe, ce qui lui a valu de rentrer au gouvernement mais sous haute surveillance. Que signifie cette nomination? Doit-on y voir la suite de la tentative de séduction de F. Bayrou par Sarkozy? Mercier serait-il rentré complètement dans le sarkozysme? Sarkozy veut-il se débarrasser de ce projet qui lui vaut pas mal d'ennuis et en faire supporter la responsabilité par un centriste?

Écrit par : andre777 | lundi, 05 juillet 2010

MERCIER est comme les autres déserteurs il a été attiré par un STRAPoNTIN
d'accord avec andré 777 pourquoi est il resté MODEM ?
celà demande explication de FB ??
La liberté ainsi accordé par le modem est déplaisante et choque le moral de troupes de base fidèles à l'anti-sarkosisme
ne sommes nous pas entré dans le"sauve qui peut" ????

Écrit par : gilco | lundi, 05 juillet 2010

MERCIER est comme les autres déserteurs il a été attiré par un STRAPoNTIN
d'accord avec andré 777 pourquoi est il resté MODEM ?
celà demande explication de FB ??
La liberté ainsi accordé par le modem est déplaisante et choque le moral de troupes de base fidèles à l'anti-sarkosisme
ne sommes nous pas entré dans le"sauve qui peut" ????

Écrit par : gilco | lundi, 05 juillet 2010

Les commentaires sont fermés.