Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Record de fréquentation battu chez l'hérétique (juin 2010) | Page d'accueil | Wikio politique (classement des blogues) , juillet 2010, mon anticipation »

jeudi, 01 juillet 2010

Ivre, le trader booste le cours du pétrole !

Incroyable cette nouvelle relayée par le Figaro. Un trader saoûl comme un cochon est rentré chez lui hier et a passé commande de l'équivalent de 30% de la production totale de pétrole de l'OPEP ! Hallucinant. Du coup, le cours du baril de brent a fait un bond de 71 à 73.5 dollars ! Je n'arrive pas à y croire. Finalement, c'est délirant les responsabilités qui reposent sur les épaules d'un trader. Je m'étonne qu'il n'y ait pas une sorte de cran d'arrêt pour l'empêcher de dépasser certains montants quand des opérations surprenantes se produisent. Je ne dis pas que c'est facile à mettre au point, parce que les traders doivent réagir très vite en manipulant des sommes énormes, mais franchement, la sécurité mondiale des marchés financiers en vaut la chandelle.

Imaginez un jour qu'il y en ait un qui pète un câble et revende massivement je ne sais pas moi...un bon du trésor d'un grand pays endetté, par exemple. Panique sur les marchés, on peut avoir le déclenchement d'une crise d'ampleur mondiale d'un coup !

Les mecs (et/ou les nanas), ils/elles ont le doigt sur le détonateur de véritables bombes nucléaires financières et il n'y a pas de codes de sécurité ni de valises à clefs partagées pour les empêcher de commettre l'irréparable...

Commentaires

c'est vrai, nous quand on est saouls, on se contente d'emboutir la voiture d'en face avec 4 mômes dedans. ;)

Écrit par : do | jeudi, 01 juillet 2010

Je comprends pas trop ce qu'a voulu dire Do... La vie de 4 mômes, c'est peu par rapport à la survie d'un pays, non ? (vous mettrez bien entendu de côté votre bonté naturelle et votre tendresse pour juger objectivement ce que j'ai écrit :) )

Sinon, il y a des crans d'arrêt normalement, les contrôleurs, les types qui ont justement été mis en place pour que les traders puissent faire ce qu'ils veulent quand ils veulent, mais bon, comme l'ont démontré certaines affaires financières, c'est pas très très fiable...

Écrit par : Vallenain | vendredi, 02 juillet 2010

Salut l'hérétique !
je ne connaissais pas cette info. Ça me fait penser a Nassim Taleb, un trader qui a construit sa fortune en jouant sur l'improbable. Fortune faite, il est devenu philosophe et écrivain (Le Cygne Noir) et continue à s'intéresser a ces événements improbables qui se produisent quand même et qui changent tout.

Écrit par : rimbus | vendredi, 02 juillet 2010

@rimbus
tiens, intéressant la référence : il y a quoi exactement dans le Cygne noir ?

Écrit par : l'hérétique | samedi, 03 juillet 2010

"le cygne noir" c'est le bouquin de N. Taleb

http://rimbusblog.blogspot.com/2009/01/nassim-taleb-et-la-philosophie-de.html

Écrit par : rimbus | samedi, 03 juillet 2010

Les commentaires sont fermés.