Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Équipe de France, Roselyne Bachelot a bien raison | Page d'accueil | La femme en version DNB (Brevet des collèges) »

mercredi, 30 juin 2010

Islam, ethnie et équipe de France : quelle polémique à la c..

Le pompon de la polémique la plus stupide pour Benjamin Lancar à propos de l'équipe de France de football. Le voilà qui dénonce de prétendues tensions ethniques et son islamisation.

J'ai rarement entendu de telles conneries de la part d'un responsable politique, même jeune. Ça n'a pas gêné Benjamin Lancar, que je sache, la conversion de Franck Ribéry en février 2006, quand, quatre mois plus tard, il a largement contribué à conduire l'équipe de France, contre toute attente, en finale du mondial ?

Ensuite, quant à laisser entendre qu'il y a les racailles d'un côté et les jeunes de bonne famille, de l'autre, c'est ridicule. En réalité, pour aboutir dans un Centre de formation de football, il faut être à la base trié sur le volet, c'est à dire ne poser aucun problème de comportement, avoir de bons résultats scolaires et exceller sportivement. Il est vrai que Ribéry a fini par se faire virer du CFA du LOSC, mais quatre années après y être entré seulement.

Abidal vient également d'un CFA de Lyon. Anelka est passé par l'INF de Clairefontaine, une référence dans le milieu du football, et d'autant plus il y a 15 ans. Bien évidemment, les CFA, notamment les plus prestigieux, se gardent bien de recruter des charlots. Devenir footballeur à ce niveau, cela représente une somme d'efforts et de sacrifices considérables que de lointains observateurs n'imaginent pas un seul instant.

Moi, ce que je pense, c'est que cette équipe n'a pas trouvé de cohésion, en dépit de la présence de quelques talents, que son sélectionneur n'aura jamais su en trouver les prémices, et que plusieurs footballeurs sont pourris par la soif de gloire, par leur ego, et par le fric. C'est tout. Il n'y a pas de quoi fouetter un chat, encore moins en faire une polémique nationale en convoquant entraîneur et joueurs à l'Élysée ou à l'Assemblée Nationale.

Je ne l'ai pas entendu se plaindre de la France Black-Blanc-Beur de 1998 et 2006, Lancar, à ma connaissance.

Bon, évidemment, des abrutis au Nouvel-Obs se sont dépêchés de titrer que le mouvement des Jeunes Pop était un mouvement de fachos. Quels demeurés congénitaux, démagos, dogmatiques et bien-pensants ! Lancar est juste un petit démagogue à deux sous qui a voulu se faire mousser à peu de frais en surfant sur une histoire qui le dépasse. De là à engager tous les Jeunes Pop, c'est d'un ridicule consommé, et par ailleurs, si le propos de Lancar est débile, je ne vois pas ce qu'il y a de raciste dans ses déclarations. Comme à leur habitude bien rôdée, le Nouvel Obs essaie de pratiquer le terrorisme intellectuel pour empêcher tout débat portant sur la religion ou sur l'ethnie.

Le problème, en la circonstance, ce n'est pas la nature du débat, c'est qu'il n'a rien à faire dans cette histoire. Voilà le problème.

Parler de caïds pour cette équipe, franchement...non, arrêtez, je me plie de rire. Des jetsetteurs, peut-être, mais des caïds, c'est à mourir de rire. Rien de plus éloigné que le milieu des cités en proie à la racaille, la vraie, et ces jeunes footballeurs issus généralement des classes moyennes et qui n'ont fréquenté que de loin les dites cités. Et pour Anelka, il faut bien comprendre que la cité Van Vogh est bien une cité, mais assez loin des cités dures de Trappes ou d'ailleurs.

Commentaires

en plus, dire "enc." à qqn sous le coup de la colère, ça peut arriver à tout le monde! même moi, à environ 7 ou 8 ans, je l'ai dit à mon frère qui venait d'occire mon chien en peluche. j'ai été punie, j'ai pas compris pourquoi (bon, ok, je savais pas ce que ça voulait dire et ma mère n'a pas jugé utile de me faire un dessin...).
c'est surtout qu'ils ont peut-être réellement été mal managés, et que ça les a fait râler de perdre à cause d'un système avec lequel ils n'étaient pas d'accord: pour certains, cette année, c'était peut-être leur dernière chance.
l'emportement n'était rien à côté de l'enjeu. Ils n'ont même pas frappé quelqu'un!

Moi, je trouve que c'est surtout les journalistes qui font monter n'importe quoi en mayonnaise, et en plus, les politiques rentrent dans le jeu...

ensuite, qu'1 catho dise une ânerie, j'en dis 20 par jour, on va pas non plus en faire un fromage: notre pays doit 1500 000 000 € (je sais même pas si j'ai juste pour les zéros) à je sais même pas qui, ça fait 23077€ par personne, des gars se font buter sur l'A16 pour avoir voulu dresser un constat amiable, je comprends même pas qu'on en soit encore à parler d'un type qui a dit une insulte à un autre type!

Pour moi, que Benjamin Lancar ai pu seulement rajouter un commentaire sur ce sujet, c'est déjà désolant. si on veut parler des banlieues, il y a d'autres affaires plus graves que cette insulte.


(juste un truc, c'est normal, le titre "Cardinaux et évêques", à droite de où j'écris, avec dessous F Bayrou, Anne Laperouze etc.. ?)

Écrit par : do | mercredi, 30 juin 2010

@do
euh, oui, c'est normal. J'adore comparer le MoDem à une église :-)

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 30 juin 2010

Lancar est ce qu'il est vraiment, c'est à dire pas grand chose. Imbu de sa personne, et prèt à tout pour faire le buzz, pour qu'on parle de lui. C'est réussi, une fois de plus : un petit Sarkozy en culotte courte...

j'espère pour les jeunes de l'UMP, qu'ils auront vite une autre tête de prou... (enfin, c'est leur problème après tout...)

Écrit par : falconhill | jeudi, 01 juillet 2010

pas d'accord.
Pour moi les joueurs de foot et les djeuns des cités se prennent mutuellement pour modèles et le fait que le fric soit venu remplir leurs poches entre temps ne change rien à ça. Il n'est qu'un accessoire de cette culture m'as tu vu, machiste, de " je te respecte tu fais ce que tu veux mais tu me respectes je fais ce que je veux bref on se respecte on fait tous ce qu'on veut et au besoin on règle ça physiquement" etc.
Rien à voir avec la couleur de peau ou la religion certes. Mais ils ont eu un un réflexe tribal de cité. ils n'ont pas voulu comprendre qu'il y a des choses qui ne se font pas et que c'est la cause d'une sanction. Tout ce qu'ils ont vu c'est le pote exclu. Ils ne savent plus ce qu'est qu'un interdit. Ils ne mesurent plus les conséquences de leurs actions.
ils me rappellent ces gars qui cassent tout après qu'un de leur pote, poursuivi par la police parce qu'il roule commme un connard mettant en danger tout le monde, se soit planté dans un mur. C'est toujours la faute des autorités et c'est no limit pour les conséquences.
Coté foot rappelons quand même que c'est juste une consigne de replacement à un joueur mauvais que tout le monde aurait sorti qui a valu à celui qui lui faisait confiance une insulte.

Écrit par : zapataz | jeudi, 01 juillet 2010

Hier à une réunion on m'a bien traité de "casse-c..." et parce que je protestais on m'a dit que j'étais susceptible !
Le seul problème est que cette personne n'a jamais pris la peine de me lire et me condamne "a priori". Sans me connaître, au travers seulement de ce que disent les autres...
C'est le drame de notre société je crois. Assurer n'importe quoi avec force et plus c'est grossier plus c'est crédible.

Écrit par : Françoise Boulanger | vendredi, 02 juillet 2010

Les commentaires sont fermés.