Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Apéro géant de la Goutte d'Or, mais pourquoi emm... les Musulmans ? | Page d'accueil | Retraites, un premier pas... »

mercredi, 16 juin 2010

Une torpille de la Corée du Nord ?

Le 16 mars dernier, une corvette sud-coréenne a coulé. La Corée du Sud a diligenté une enquête internationale et il semble, d'après les enquêteurs, que ce soit une torpille venue d'un sous-marin nord-coréen qui aurait coulé le navire sud-coréen.

Le modèle de la torpille a été identifié, et en principe, il équipe les sous-marins du régime communiste. Je n'ai aucune confiance en ce que peut dire la Corée du Nord. Ce régime est pathologique et l'exemple-type de ce que produit le communisme porté à son expression la plus parfaite. Néanmoins, je suis un peu surpris par cette affaire.

Certes, la corvette sud-coréenne évoluait dans des eaux controversées, que revendiquent les deux pays, mais, fondamentalement, je ne vois pas du tout l'intérêt de la Corée du Nord à provoquer un tel affrontement. Ce pays nie d'ailleurs farouchement toute implication dans l'accident et menace même la Corée du Sud de représailles militaires en cas d'une résolution du Conseil de Sécurité contre elle.

Il ne faut en aucun cas se laisser intimider par cet état-voyou, sinon, comme le font les racketteurs, il étendra et accentuera son chantage. Mais, ses dénégations méritent tout de même qu'on les écoute. La Corée du Sud ne veut pas que des experts nord-coréens se rendent sur les lieux. Ce serait pourtant nécessaire et intéressant d'entendre ce qu'ils ont à dire. Certains ont évoqué la possibilité d'une torpille humaine.

Il faudrait être absolument certain que la Corée du Nord est impliquée. Je n'imagine pas la Corée du Sud monter de toutes pièces une falsification des faits ; en revanche, la détermination de la Corée du Nord est étrange. Il serait bon de ne pas exclure radicalement un quiproquo.

J'avoue que je cherche une explication rationnelle que je ne trouve pas. Rien sur le sujet chez l'Alliance géostratégique. Je ne crois pas à la théorie du complot exposée par un rédacteur d'AgoraVox, mais ses observations sur la dite torpille sont intéressantes. A vrai dire, j'ai moi-même pensé assez vite à une mine. Là où la thèse de notre complotiste ne tient pas, c'est que je n'imagine pas un seul instant une enquête internationale trompée (ou complice !) par des falsifications. Et puis son relais par des sites et blogs gauchistes, altermondialistes, marxistes & cie ne m'inspire vraiment pas confiance ; c'est une technique éprouvée au sein de ces milieux politiques , et de manière générale chez toutes les familles de révisionnistes.

Ce pourrait aussi être une vengeance, puisque sur ces eux contestées, un navire nord-coréen avait été touché, il y a un an, mais si c'était le cas, la Corée du Nord la revendiquerait certainement. Les observations d'Olivier Kempf, bien que courtes, me semblent aussi de bon sens. On ne comprend pas pourquoi la Corée du Nord qui a actuellement intérêt au statu quo viendrait chercher l'affrontement.

J'avoue que je suis perplexe, et...preneur d'éléments d'analyse et d'information.

Commentaires

@ L'hérétique,

Je vous avoue que je n'ai pas trouvé de renseignements; je ne suis pas non plus sûr que les deux pays pratiquent les techniques du "renseignement ouvert", diffusé par exemple par le canal des medias sur des laps de temps relativement courts; il faut peut être s'attendre à une dépêche des agences de presse américaines ces prochains jours.

Écrit par : Jourdan | mercredi, 16 juin 2010

Ce n'est pas une torpille mais un superbe but que les coréens du nord ont envoyé aux brésiliens hier soir :-)

Écrit par : Orange Sanguine | mercredi, 16 juin 2010

"Ce régime est pathologique et l'exemple-type de ce que produit le communisme porté à son expression la plus parfaite. "


La Corée du nord n'a rien à voir avec du communisme, ni du socialisme espèce de cré***

Écrit par : Front de Gauche 2012 | mercredi, 16 juin 2010

@Front de gauche
ah ? alors qu'est-ce qui a à voir avec du communisme ou du socialisme, selon vous ?

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 16 juin 2010

@Front de gauche
sinon, ben vous voyez, c'est comme nous, les centristes, on n'est pas des fachos ni des néo-libéraux ni des monétaristes et tutti quanti...

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 16 juin 2010

Ahah, l'affaire coréenne. Pas vraiment d'informations à apporter mais deux points d'analyse.

Au final, cela ne peut pas être un complot car personne hors quelqu'un au nord de la zone démilitarisée n'avait intérêt à une crise.
1) Seoul est bien emmerdé parce qu'il faut trouver une réponse ferme mais en même tps éviter l'escalade.
2)Les US ne veulent pas de conflits et la dernière chose qui les intéresse s'est s'engueuler avec les chinois au sujet de la CdN.
3) Les chinois sont mis dans une position embarrassante pas les nord-coréens.Tout le monde peut constater que Pékin ne contrôle pas son voisin et sa fait désordre quand on cherche à être un membre respectable de la société internationale.

Le complot n'a donc pas de sens.

Sur l'intérêt de la Corée du Nord:
1) Premier niveau: fondamentalement, Pyongyang a intérêt à avoir l'air d'être dirigé par une bande de dangereux psychopathes.Ils ont besoin de l'aide économique extérieure et cette aide ne viendra que s'ils ont quelque chose d'intéressant à vendre. Le produit phare c'est la menace du chaos. Le régime de la CdN sans arme nucléaire, sans sa rhétorique paranoïaque et sans provocations militaires est mort, personne à part les chinois ne les aidera et encore...

2) Deuxième niveau: le problème de la succession. On se sait pas grand chose mais certains observateurs pensent que l'incident pourrait être liée à la succession de Kim Jong-il. Il (ou ils) a choisi un de ses fils pour succéder mais ce n'est pas nécessairement le candidat avec le plus de légitimité.Du coup, il faut assoir sa crédibilité grâce à une provocation.On sait très peu de choses mais il est certain que les intrigues de palais doivent avoir un impacte sur la politique extérieur.

Écrit par : ZI | vendredi, 18 juin 2010

@ZI
Donc, vous, vous penchez pour une attaque intentionnelle de la Corée du Nord ? Il n'y a pas d'opinion publique, là-bas, car ce n'est pas vraiment une oligarchie. Je ne vous suis donc pas sur votre raisonnement.
Je ne vois pas l'intérêt de la Corée du Nord dans cette histoire. S'ils avaient attaqué, vu leur phraséologie martiale, ils s'en vanteraient !

Écrit par : l'hérétique | vendredi, 18 juin 2010

Il n'y a pas d'opinion publique mais il y a des officiers, un parti, des dignitaires. La Corée du Nord n'est pas un monolithe sous l'autorité absolue de Kim Jong-il.


La Corée du Nord n'a pas intérêt à s'en vanter, si elle le fait la Chine ne peut pas les couvrir.

Écrit par : ZI | vendredi, 18 juin 2010

Bonjour,
Le plus probable et le plus simple est l'erreur. La chaine de commandement nord-coréenne est peu connue, notamment en ce qui concerne son efficacité!
Un commandant de sous-marin nord-coréen prend une mauvaise décision, se croyant attaqué (la peur fait faire beaucoup de choses irrationnelles...) et coule un navire de guerre ROK.
Depuis les parties prenantes (Corées, USA, Chine), cherchent à sauver la face et à éviter un conflit, d'où des déclarations véhémentes et des appels au calme réguliers pour éviter l'escalade militaire.
En résumé, je pense que toutes les parties conviennent que ce fut une erreur et qu'elles cherchent à sortir de cette crise (qui aurait pu être un casus belli) sans guerre, d'où cette impression d'opacité...
Cordialement

Écrit par : SD (pour convaincre) | samedi, 19 juin 2010

@SD
L'erreur j'y ai pensé. Mais ce sont les réactions extrêmes de la Corée du Nord qui demeurent surprenantes.
Vous avez des éléments tangibles qui accréditeraient l'idée que les parties en présence conviennent qu'il s'agit d'une erreur, en réalité ?

Écrit par : l'hérétique | samedi, 19 juin 2010

ah ? alors qu'est-ce qui a à voir avec du communisme ou du socialisme, selon vous ?


Que l'on arrête de cracher sur cette idéologie politique presque jamais réalisée, qu'on cesse les amalgames et de rentrer dans la tête des gens que le communisme, c'est ça. La propagande capitaliste sa suffit ... Du socialisme et du communisme vous en trouverez dans l'Espagne pré-franco ou certaines communautés libertaires.

Arrêter un peu d'endoctriner les gosses.

Écrit par : Front de Gauche 2012 | samedi, 19 juin 2010

@Front de Gauche
vous savez, on juge aussi une idéologie sur la manière dont elle est appliquée par les individus. Pour le communisme, il n'y a vraiment pas photo. Seul le nazisme fait pire.
Votre soupe est invendable, elle a fait déjà trop de mal comme cela.
Quant à l'Espagne pré-Franquiste, je vous fait observer que ce sont justement les mouvements anarchistes communistes qui ont largement contribué à la couler. Je ne vous parle pas du POUP aux calculs longtemps douteux...

Écrit par : l'hérétique | samedi, 19 juin 2010

"vous savez, on juge aussi une idéologie sur la manière dont elle est appliquée par les individus. Pour le communisme, il n'y a vraiment pas photo. Seul le nazisme fait pire."


Voici l'habituel gangangna nazi = coco gnagnagna.

Mais pendant ce temps je vous au expliquer que vos dits régime n'était en rien communiste ou socialiste, par exemple du capitalisme d'état en URSS.

Et je dois vous rappeler les centaines de millions de morts du capitalisme ? Esclavage, colonisation, guerre mondiale, le soutien des puissances financières aux régimes nazi tiens, ...

Vous avez plus de sang que quiconque sur les mains. Je milite d'ailleurs dans mon parti pour une proposition dans le programme d'un tribunal des crimes économiques contre l'humanité, il est temps de juger les gens comme vous.

Écrit par : Front de Gauche 2012 | dimanche, 20 juin 2010

Les commentaires sont fermés.