Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Bayrou juge les Métropoles : small is beautiful... | Page d'accueil | Convoi pour Gaza : ne l'ont-ils pas cherché ? »

lundi, 31 mai 2010

Didier Goux mieux que wikio et twitter !

Depuis deux mois, j'ai l'immense honneur de figurer dans la blogroll de Didier Goux, blogueur émérite et réactionnaire à souhait s'il en est. Mon Dieu ! Une machine à visites ! C'est bien simple, ce mois-ci, il génère plus de 5% des visites de mon blogue à lui tout seul !!! Plus que Google news, plus que Marianne2, plus que wikio et plus que twitter ! Plus que Marianne2 qui a repris près d'une demi-douzaine d'articles de ma part, plus que google news alors que je figure dans leur flux. Mais ?! Il a combien de visites et de visiteurs par mois ? Cela doit être monstrueux !!! Et tout cela par le seul effet de sa blogroll ! Pour tout connaître de sa vie privée, hé hé, il suffit de consulter son journal personnel, disponible en ligne ! Tiens, par exemple, clairement, ce n'est pas un financier. Il semble tout ignorer du rebond de l'immobilier parisien, par exemple, ces derniers mois. Cela mis à part, les ambassadrices du Brésil, cela ne vaut rien comme acheteuses...Ah, ne jamais perdre les pvs d'AG de copropriété : inventer une excuse et venir penaudement en demander une copie, à défaut, au syndic...

Autre chose, ce n'est pas bien du tout de dire qu'Au bonheur des dames est un roman ennuyeux. En voilà un vilain parti pris. On a là toute la genèse des grandes surfaces, jusqu'aux relations délétères entre les patrons et leurs caissières. Mon Dieu : Octave la prend tout de même sur ses genoux, la Denise. Oh, et puis rien n'a changé, tiens : ragots à la Bourdoncle, jalousies, adoration du veau argent, tout y est. Non, la seule incongrue, je l'accorde, c'est l'héroïsme de Robineau, sa résistance désespérée. On a du mal à y croire. D'ailleurs, aujourd'hui, il n'aurait même pas la latitude de monter son magasin. Oh, et puis la frénésie absolue du consumérisme à tous crins : il l'avait bien senti l'Emile. Il en faudra du temps pour trouver une description semblable de ruée vers la solde.

Sinon, je suis d'accord : rien de plus pénible qu'une grande surface qui modifie sa configuration. Déjà que c'est grand et qu'on perd du temps à passer d'une allée à l'autre...Le Carrefour de la Porte d'Auteuil m'a définitivement perdu comme client en raison de ce genre de gentilles plaisanteries. Je crois que l'idée est de faire découvrir d'autres rayons au client afin de le pousser à acheter de nouvelles choses. Eh bien moi, ça m'a gonflé, et c'est Franprix, Monoprix et accessoirement les sympathiques Kabyles ou Tunisiens du coin qui ont récupéré la mise de ma consommation.

Hop, morceau choisi qui m'a bien fait rigoler :

Je comptais plus ou moins produire quelques paragraphes concernant la réforme fiscale. Car, comme un seul homme, tous les blogueurs s'enflamment à ce sujet depuis hier. Ils tournent en rond, braillent en chœur, racontent n'importent quoi, et c'est sans importance aucune : ce qu'ils veulent, comme toujours, c'est se voir beaux dans le miroir. Ils ne s'aperçoivent pas que, au fond du fond, nous sommes d'accord : tout le monde a envie que les pauvres soient moins pauvres, que la guerre disparaisse, que les ménagères de moins de cinquante ans sourient à l'entrée des hypermarchés, etc. La vraie différence est que nous savons, nous, que c'est impossible, un rêve de bisounours. Ils peuvent foutre le monde cul par-dessus tête : dans trente ou quarante ans, il y aura, impertubables, de nouveaux riches et de nouveaux pauvres. Et le pire c'est que ce seront probablement les mêmes que dans le monde qu'ils auront mis à bas.

Ils ne se rendent même pas compte de l'envie de prison qui les possède. Ni de l'envie tout court qui les aigrit – c'est très curieux, finalement
.

La bonne nouvelle, c'est qu'il va pouvoir revenir à la Comète. Numbeur oine a du intercéder probablement.

Dorham, voyons, Dorham : j'ai plusieurs fois lu ce nom dans des articles, dans les commentaires, mais jamais vu le blog ad hoc. Un successeur de Didier Goux ? Il faut aller voir la chose. Quelqu'un connaît-il l'adresse de son blogue ? Je ne trouve rien avec google.

Ah, dernier point : c'est quoi un BM ?

13:24 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : blog, didier goux |  Facebook | | |

Commentaires

Collabo ! Pétainiste !


Dorham est là : http://extra-ball.blogspot.com/

Il a ouvert un annexe avec Balmeyer, j'en faisais la pub vendredi sur PMA.

Écrit par : Nicolas | lundi, 31 mai 2010

Bordel ! Je n'arrive pas à poster un commentaire ici, moi !

Je disais :

Collabo ! Pétainiste.

Dorham est là : http://extra-ball.blogspot.com/ mais il FAUT lire l'annexe qu'il a ouverte avec Balmeyer.

Écrit par : Nicolas | lundi, 31 mai 2010

@Nicolas
Bon, en dehors des saillies sur les hordes musulmanes, le reste m'a plutôt bien fait rigoler, notamment son appréciation de la blogosphère de la gauche. J'ai été sympa, je n'ai pas mis son commentaire sur les blogs de gauche, les blogs de droite et l'intelligence en morceaux choisis. Et pourtant, ça m'a vachement tenté :-D
Merci pour Dorham. Je vais aller voir de quoi il retourne.

Écrit par : l'hérétique | lundi, 31 mai 2010

Il faut dire que la blogosphère de droite n'existe plus...

Écrit par : Nicolas | lundi, 31 mai 2010

Mazette ! quel hommage ! On va voir si le blog-it du journal enregistre un bond des visites aujourd'hui...

Pour le reste, vous avez raison, je suis une bille en matière de finances. Et pas seulement, hélas...

Nicolas : la blogosphère de droite existe (ou, en tout cas, les blogueurs dits de droite), c'est juste que vous ne la lisez pas. Ce qui n'est nullement un reproche, évidemment.

Écrit par : Didier Goux | lundi, 31 mai 2010

BM = Brigade mondaine...

Écrit par : Didier Goux | lundi, 31 mai 2010

Les commentaires sont fermés.