Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Eh, le Mossad, faudrait s'occuper de Facebook... | Page d'accueil | L'heure du Diable... »

mercredi, 26 mai 2010

Anonymat des blogs, et si Masson avait raison ?

Généralement, je n'aime pas bêler en choeur avec le troupeau. J'ai donc cherché des éléments objectifs pour soutenir la proposition de Jean-Louis Masson, et je me suis vite retrouvé à un problème de taille : il n'y en a aucun...J'ai beau lire et relire le projet de loi, il n'y a rien à faire, je ne peux pas soutenir ce qu'il propose. Je ne peux pas soutenir la proposition de loi, mais je n'en pense pas moins que son exposé des motifs est, jusqu'à un certain point légitime. Sur le fond, Jean-Louis Masson s'inquiète de la permissivité généralisée sur la  Toile, qui permet à tout un chacun d'exprimer n'importe quelle opinion, y compris au détriment d'autrui. Son erreur, je pense, c'est de croire que l'anonymat soit la clé de cette profusion délirante d'attaques parfois les plus basses.

La véritable difficulté, c'est l'addition dévastatrice de l'immédiateté et du sentiment de toute-puissance. Sentiments de toute puissance et d'impunité qui favorisent les dérapages. Sauf que, comme le notent très justement Reversus et Piratages, ces dérapages ne se font pas tout seul, loin de là. Ce sont les médias traditionnels qui relaient, la plupart du temps, l'information venue de la Toile sans avoir pris la peine d'en vérifier la véracité.

Les blogues ne sont d'ailleurs qu'un média parmi tant d'autres ; de fait, il est sans doute plus aisé d'identifier un blogueur qu'un profil facebook bidon ou tout autre chose de ce genre.

A vrai dire, quand je me représente la Toile, je songe souvent à l'image fameuse de Platon dans la République, divisant l'âme en trois. S'il fallait matérialiser sa tripartition, l'esprit serait un petit homme, le coeur un lion, et les désirs, les ἐπιθυμίαι, une sorte d'hydre à mille têtes. Lieu de tous les fantasmes, de tous les délires, de tous les théories et complots, la Toile alimente l'imagination de ses acteurs au moins autant que celle des lecteurs qui viennent y puiser de l'information brute.

La Toile est l'Hydre aux mille têtes de la République. Que l'on en tranche une et une autre repousse ailleurs. Pour Platon, chaque partie de l'âme possédait une vertu qui lui était propre : la sagesse pour l'esprit, le courage pour le coeur et...la tempérance pour le désir.

Je ne sais pas si Jean-Louis Masson est platonicien, il faudrait le lui demander. Mais platonicien ou non, je suis à peu près persuadé que l'intempérance exubérante qui s'empare régulièrement de la Toile n'a pas fini de le heurter.

Tenter de museler la Toile est aussi vain que d'envisager de récuser la tripartition de l'âme. Finalement, qu'importe si Jean-Louis Masson a tort ou raison. Ce qu'il propose n'est tout simplement pas faisable. Le petit homme peut s'armer d'une épée et d'un bouclier, et, accompagné du lion, il peut trancher la tête de l'hydre quand elle s'approche de trop près, mais il ne peut en aucun cas enfermer, a fortiori détruire l'hydre.

Plutôt que de chercher à encadrer Internet, mieux vaut définir des zones rouges dans lesquelles les têtes de l'hydre n'ont pas droit de cité et où elles seront implacablement tranchées.

Il me semble que c'est ce que la loi spécifie déjà.

En réalité, bien loin d'inquiéter l'hydre, Jean-Louis Masson a juste réveillé une tête assoupie, et,  pour en comprendre la nature, je laisse la parole à Reversus et Piratages qui concluent ainsi leur billet :

Finalement J.L Masson répond involontairement à une aspiration inassouvie, la quête d’influence. Un fantasme qui perdure depuis des années auquel cette loi répond de la plus belle manière. La blogosphère se réjouit, si le pouvoir se met à craindre les blogueurs, c’est qu’ils ont donc une influence, une légitimité. Le web ayant pour vocation de devenir tôt ou tard le lieu central du débat public…

10:51 Publié dans Internet | Lien permanent | Commentaires (16) | Tags : masson, blog, internet |  Facebook | | |

Commentaires

Cette volonté en cache une autre : internet les emmerde grave ! Nous savons tous qu'il est parfaitement facile de nous identifier que ce soit sur les blogs ou sur facebook d'ailleurs ... nous laissons partout nos traces !
Je pense qu'au travers cette proposition on veut simplement limiter cette liberté !

Écrit par : Mirabelle | mercredi, 26 mai 2010

Alerte sur le net français ! Vous soutenez l'Appel contre le projet de loi pour la fin des pseudos des blogeurs ? http://www.pnyx.com/fr_fr/poll/702 Oui, Non ?

Écrit par : OrangeOrange | mercredi, 26 mai 2010

Voici ma contribution: http://hermeso.blogspot.com/2010/05/anonymus.html#links

Écrit par : Hermes | mercredi, 26 mai 2010

Bah, s'il veut faire tomber l'anonymat sur le web, il va devoir imposer un badge à chacun dans la rue de la même manière. L'on croise un nombre de gens considérable à longueur d'années, des gens avec qui l'on converse sans rien ne savoir d'eux, des gens à qui on peut livrer ses humeurs comme eux nous livreront les leurs, des gens que l'on ne reverra certainement jamais et pourtant...

j'ai aussi jeté un coup d'œil à ce projet de loi. Celui-ci me semble mort dans l'œuf tant les notions vieillottes qu'il évoque n'auront aucun écho dans les esprits de ce siècle.

Ce n'est pas l'anonymat des blogueurs qui pose problème mais celui de ceux qui commentent. Rares sont les tauliers qui abusent de leur droit d'expression ou utilisent leurs blogs à des fins peu recommandables, ce sont souvent les commentaires qui sont plombés. En ce sens, cette loi ne servira absolument jamais à rien tant ce qui circule sur la toile est volatile et spontané.

En revanche, l'idée de vouloir à tout prix sauver la veuve et l'orphelin des calomnies est évocateur d'un problème beaucoup plus grave. S'il est socialement nécessaire de tracer des rails sur lesquels lancer les gens, pousser trop fort les fragilise. De tous temps nous n'avons jamais eu une société aussi faible qu'aujourd'hui, plus personne ne semble pouvoir supporter, placer à juste valeur, la moindre mise en déroute. On ne peut exiger de chacun la transparence sans la moindre préparation car s'il est fort désagréable de se faire traiter de con, il est radicalement dévastateur de se le voir prouvé au monde en long en large et, en travers.

Écrit par : Didier | mercredi, 26 mai 2010

@Didier,
Allez donc faire coucouche panier...

Écrit par : Martine | mercredi, 26 mai 2010

Le sénateur Jean-Louis MASSON nage en pleine confusion, il confond "Anonyme" avec "Diffamatoire" alors que cela veut dire "Incognito".
http://sitamnesty.wordpress.com/lettres-anonymes/

Pourtant, il est bien placé pour savoir qu'en démocratie, les bulletins de vote sont OBLIGATOIREMENT anonymes et il ne viendrait pas à l'idée du sénateur Jean-Louis MASSON de dire qu'un bulletin de vote ne portant pas son nom serait diffamatoire. Pourtant quand on ne vote pas pour lui c'est clairement qu'on l'estime être un incapable par rapport à celui pour qui l'on vote.

En fait, si les bulletins de vote sont OBLIGATOIREMENT anonymes c'est pour que les politiciens ne puissent pas organiser des mesures de rétorsion contre ceux qui n'ont pas voté pour eux.

Ce que voudraient nombre de politiciens, c'est pouvoir identifier tous ceux qui exprimeraient sur internet une opinion différente de la leur, afin de les couler en douce ou de les harceler judiciairement en déposant contre eux des plaintes incessantes pour des motifs divers et variés, ce ne sont pas les exemples qui manquent en la matière. Et pour cela, le plus simple ce serait effectivement... ce que propose Jean-Louis Masson !

Hélas pour lui, internet, c'est de la démocratie directe, les articles anonymes sont les nouveaux bulletins de vote et c'est bien ce que ne supportent pas les politiciens dont il se fait le porte-parole.

Mais tous ces politicards ne sont pas au bout de leur peine, car non seulement les articles sur internet sont les nouveaux bulletins de vote mais les internautes disposent aussi en plus "d'urnes individuelles" où déposer leurs "bulletins" pour "voter" :
http://sitamnesty.wordpress.com/democratie-directe/

Écrit par : marc diego | mercredi, 26 mai 2010

Il est vrai que les pétitions sont plus facilement diffusables et peuvent avoir un impact plus important.

Écrit par : Martine | jeudi, 27 mai 2010

vive la liberté d'expression, c'est pas une loi qui va arrêter les bloggeur de dire ce qu'ils pensent, j'écris sous anonymat et je me contrefout qu'il le sache

Écrit par : hyto | jeudi, 27 mai 2010

vive la liberté d'expression, c'est pas une loi qui va arrêter les bloggeur de dire ce qu'ils pensent, j'écris sous anonymat et je me contrefout qu'il le sache

Écrit par : hyto | jeudi, 27 mai 2010

Il n'empêche que ce Sénateur me fait bégayer dix ans après.

Écrit par : Christian | vendredi, 28 mai 2010

Bonjour à tous,

Je soutiens l’initiative de Pierre Chappaz de Wikio, d’autres, contre le projet de loi du Sénateur Masson, comme j’ai toujours soutenu, toutes les actions, qui s’opposent à ceux qui veulent nous clouer le bec, afin d’avoir toute liberté, pour que les médias asservis, au minimum complaisants, qui appartiennent à leurs amis, puissent nous « enfumer » à loisir, pour faire prendre au peuple, des vessies pour des lanternes…

Je soutiens d’autant plus, que depuis hier soir, j’ai reçu une information, selon laquelle, le « bouygo-sarkosystème », sous un prétexte de circonstance, avait chargé Maître Olivier Metzner (du lourd, l’avocat de Dominique de Villepin dans l’affaire Clearstream !), de m’intimer l’ordre, de fermer mon blog (non anonyme !) Antidote Démocratique Antisarkozy (Typepad)…

La vraie raison de cette attaque, c’est que le citoyen, joueur de Poker (responsable et raisonnable !), que je suis, s’oppose, via des articles citoyens sur son blog, à ce que le tricheur Martin Bouygues (qualificatif mérité selon moi, en fonction des innombrables condamnations pour entente illicites, qui ont détroussés le trésor public et les consommateurs, d’entreprises qui lui appartiennent), devienne Casinotier Online, par l’intermédiaire de l’entreprise EurosportBet (Eurosport/TF1/Bouygues).

Il n’est pas impossible, qu’à court terme, j’ai moi aussi besoin du soutien des blogueurs, si tel devenait le cas, je lancerai un appel, pour l’obtenir, et je remercie par avance ceux qui répondront présent.

Cordialement

Jacky Devaux

Antidote Démocratique Antisarkozy

http://rpubliquejetaime.typepad.fr/antidote_dmocratique_anti/

Écrit par : Jacky Devaux | vendredi, 28 mai 2010

Tsss...Mouais Clearstream !
Bouhouhou, oups boubou? :o))
Plus rien sur les histoires africaines. Vraiment cela me désole...

Écrit par : Martine | vendredi, 28 mai 2010

Inquiétons-nous plutôt de ce qui se passe ce jour au parlement européen avec le rapport Gallo !
http://www.laquadrature.net/wiki/Campagne_vote_rapport_gallo

Mamouchka.

Écrit par : mamouchka | mardi, 01 juin 2010

L'est passé aux GG de RMC, Masson, et a avoué ne rien connaître d'internet, de twitter, de facebook...
Sa secrétaire use d'internet pour envoyer des mails, lui non !

Écrit par : Pourleboss | vendredi, 04 juin 2010

L'est passé aux GG de RMC, Masson, et a avoué ne rien connaître d'internet, de twitter, de facebook...
Sa secrétaire use d'internet pour envoyer des mails, lui non !

Écrit par : Pourleboss | vendredi, 04 juin 2010

@Pourleboss

Je suis au courant, et j'ai bien rigolé en l'écoutant :-)

Écrit par : l'hérétique | vendredi, 04 juin 2010

Les commentaires sont fermés.