Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Au Café des Délices... | Page d'accueil | Mais quelle poule mouillée, ce Borloo ! »

mercredi, 14 avril 2010

Des bikinis rembourrés pour des gamines de 7 ans !?!!

Il y a des jours, je me demande dans quel monde je vis...La société anglaise Primark vient d'avoir une idée géniale : elle propose des bikinis rembourrés pour des gamines de 7 ans. J'hallucine. Oh, ils peuvent bien présenter leurs excuses pour avoir offensé leurs clients, ils ont juste montré de quel bois ils sont faits, ces enfoirés. Le comble, c'est que ce n'est pas la première fois ; apparemment, en 2005, la marque ASDA avait fait une tentative similaire pour des gamines de neuf ans. Il y a des hyènes qui sont prêts à surfer sur l'insupportable pour faire du fric. S'ils pouvaient faire du trafic d'enfants, ils le feraient, n'en doutons pas un seul instant. PRIMARK, ASDA, rappelez-moi bien leur nom que je me souvienne de ne jamais acheter le moindre article chez ces enc....! Merci à Isabelle que je sais très vigilante quand il s'agit de protéger les enfants de l'avoir signalé sur facebook.

23:37 Publié dans Insolite | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : pédophilie, mode, fashion |  Facebook | | |

Commentaires

Mais non, ce ne sont pas des enc... Ils aiment beaucoup les petites filles, c'est tout.

Écrit par : azamael | jeudi, 15 avril 2010

Mais non, ce ne sont pas des enc... Ils aiment beaucoup les petites filles, c'est tout.

Écrit par : azamael | jeudi, 15 avril 2010

On ne peut pas fiche la paix aux mômes ? Il faut les conditionner dès l'âge de 9 ans maintenant?! Grave.
A quand les maillots de bain avec brouette intégrée pour les garçons qui en ont ?

Écrit par : Vlad | jeudi, 15 avril 2010

Je rève...

Écrit par : falconhill | jeudi, 15 avril 2010

@azamael
Subtile remarque...Ou tout simplement, ils aiment beaucoup de fric...Ils sont même près à tout pour du fric...
@Vlad
Dès 7 ans ! C'est pire !
@Falconhill
Hélas, non...

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 15 avril 2010

Déjà que les ado sont névrosée lorsqu'elles n'ont de poitrine alors que leurs copines en ont, c'est effectivement pas cette approche qui va les aider.

On notera cependant que la sexualisation des enfants existe depuis tjs : les petites "lolita" ou les petit "guerrier" en treillis ne sont pas nouveaux.

Ici ça choque parce que cela concerne des éléments importants de la sexualité des adultes, mais de mon point de vue, cela rentre dans la même catégorie que le maquillage ou les minijupes pour fillette.

Écrit par : CedricA | jeudi, 15 avril 2010

@Cédric
Certes, mais en cette circonstance, je trouve que c'est encore plus explicite.

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 15 avril 2010

c'est peut-être une commande du Vatican ou de l'Eglise Anglicane :-)))

Écrit par : Orange Sanguine | jeudi, 15 avril 2010

Curieux comme les événements se succèdent. Les histoires de pédophilie dans l'Eglise, cette histoire glauque et tordue et puis, en réaction aux réactions que nous partageons en majorité, un débat sourd, une vague tendance qui se dessine, affirmant que la lutte contre la pédophilie tient de l'aveuglement voire de l'hystérie.

Il y a quelque chose qui ne tourne pas rond en effet dans ce pays. Peut-être a-t-on trop privilégié l'efficacité (l'évolution de la législation et la répression des crimes) avant l'explication de texte. Le dégoût qu'inspire naturellement la pédophilie a peut-être fait oublier la nécessité d'accompagner la répression d'une politique de prévention.

Si on avait fait cela, on n'en serait pas aujourd'hui à devoir justifier l'évidente et absolue nécessité de la protection de l'enfance.

Tout cela est tout de même désespérant et donne envie de mettre la clé sous la porte.

Écrit par : Dorham | jeudi, 15 avril 2010

@Orange
tss tss tss ! laïcard ! :-)
@Dorham
Il faudrait en effet un rééquilibrage ; il est vrai que la pédophilie n'a été abordé que sous l'angle de l'arsenal répressif, pas sous celui de la construction des pulsions pédophiles et/ou hébéphiles. Dans la littérature, il me semble que la Lolita de Nabokov est de ce point de vue éclairante : c'est parce qu'il est demeuré figé sur une image de sa jeunesse que l'homme mûr s'amourache d'une pré-adolescente.
Les pré-adolescente et les adolescentes, jusqu'à un certain point ressemblent à des femmes, mais j'avoue que d'un point de vue psychologique, je ne parviens pas à imaginer la construction mentale qui aboutit au désir d'un petit enfant. Cela me dépasse.

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 15 avril 2010

L'hérétique, c'est surtout sur ce rapport des adultes aux pré-adolescents que c'est important.

La répression d'abus sexuels vis à vis de petits enfants n'est contestée par personne (à part les dingues eux-mêmes que je ne comprends pas davantage que toi).

Ce qu'on a tendance à remettre en question c'est l'opportunité dans la loi de pénaliser le "détournement de mineur", arguant d'une forme de consentement chez l'ado ou le préado.

On voit bien en lisant Lolita qui est en effet très éclairant ce que ce rapport comporte de déviance chez l'adulte et surtout de manipulation vis à vis de l'enfant. Lolita n'est consentante qu'en apparence. En réalité, toute sexuée qu'elle est, elle ne comprend rien de ce qu'est la sexualité.

Et c'est aujourd'hui, ce pan de la protection de l'enfance qui, petit à petit, est remis en question. Cette lutte serait hystérique. Dénuée de raison. Parce qu'on ne va pas plus loin que les apparences à mon avis ; d'un coté comme de l'autre.

Écrit par : Dorham | jeudi, 15 avril 2010

@Dorham
Oui, on l'oublie souvent, mais les cerveaux des adolescents ne sont physiologiquement pas finis...

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 15 avril 2010

Les commentaires sont fermés.