Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Dette, François, tu dois te battre ! | Page d'accueil | Bayrou doit forcément avoir raison quelque part... »

vendredi, 26 mars 2010

Moi, j'aime bien Philippe Folliot.

Ce n'est pas un billet long : juste pour dire que Philippe Folliot fait partie de ces centristes pour lesquels j'ai de la sympathie, de l'estime, et avec lesquels je partage nombre d'analyses en plus. Il appelle, je le sais, au rassemblement des centristes. Ce qu'il y a, c'est que moi, ce ne sera jamais sans Bayrou. Ah : jamais sans Bayrou, et jamais, également, en soutenant ou légitimant Nicolas Sarkozy, en raison  de l'état dans lequel il a mis la France et nombre de libertés publiques et économiques.

Pour revenir à mon député du Tarn, il faut partie de cette catégorie d'hommes politiques que j'aime bien : pas vraiment dans un parti (il n'était qu'apparenté à l'UDF, et il n'est qu'apparenté au Nouveau Centre aujourd'hui), libre de ses opinions, pas haineux, pas dogmatiques, un type sympa, quoi.

En soi, leur rassemblement des centristes m'intéresse plutôt, mais...n'est-ce pas un peu tard ? Comment être crédible aujourd'hui sans avoir jamais tenté sa chance, au moins au premier tour, contre l'UMP, si ce n'est à quelques municipales ?

Je pense toutefois que David a tout à fait tort de leur jeter la pierre. D'ailleurs, que celui qui n'a jamais péché leur jette la première pierre...

Non, bien aux antipodes, c'est une initiative que je regarde d'un oeil intéressé, tant qu'il ne se fait pas contre Bayrou et avec un véritable projet. Projet que j'imagine toutefois mal un Borloo porter alors qu'il a tout admis de Sarkozy sans ciller, contrairement à quelques parlementaires néo-centristes qui ont tout de même protesté de temps à autre.

A suivre, donc, d'un oeil bienveillant pour ce qui me concerne, et surtout, ne pas jeter l'anathème de notre côté : rappelons que ce sont nos proches cousins, et que la plupart d'entre eux ont accompagné Bayrou dans sa première traversée du désert.

Et pour conclure à propos de Philippe Folliot (tiens au fait, il vient de la montagne, comme Jean Lassalle), bonne chance à lui, bien évidemment.

Commentaires

Philippe Foliot est venu soutenir Jean Lassalle au meeting de Bordeaux. Faut dire que le montagnard était à la tête de vrais listes centristes (MoDem et Alliance Centristes) et d'indépendants.
Si Bayrou, et surtout De Sarnez, était moins omnibullé sur le fait qu'il y aura 2 candidats du PS en 2012 ce que je ne crois nullement, il ferait une OPA sur ce qu'il reste du Centre.

Écrit par : Orange Sanguine | vendredi, 26 mars 2010

"Pas vraiment dans un parti" n'est peut-être pas très adéquat en parlant du porte-parole de l'Alliance centriste (à moins de considérer que ce parti n'existe pas).

Écrit par : Fulrad | vendredi, 26 mars 2010

Folliot : un type à la page.

Oui, bon... je me demande si je ne devrais pas me remettre à boire, moi...

Écrit par : Didier Goux | vendredi, 26 mars 2010

Ce rassemblement centriste est un souhait qui m'est très cher, malheureusement ce qu'ils proposent c'est un rassemblement centriste à droite. Pour moi, la plus élémentaire logique voudrait que le rassemblement centriste ait lieu au centre.

Écrit par : andre777 | vendredi, 26 mars 2010

Folliot est un ancien gaulliste, que j'apprécie beaucoup, qui ne s'est jamais reconnu dans l'UMP. Donc à l'époque, il est allé dans l'autre parti de droite, libre, l'UDF...

Moi, je l'aime beaucoup ce Philippe Folliot...

Écrit par : falconhill | vendredi, 26 mars 2010

Mouais, mouais, mouais...
Libre...Vous avez oublié indépendant. :o))
Notre Francouais et Claudio se font piller par d'affreeeux pirates!!!
M'enfin, c'que j'dis^^^
Il est vrai qu'il parle très joliment ce Philippe. ( ce soir c'est fete! J'ai décidé de sortir de ma peau de "poupon la peste"! :)) Enfin, j'hésite encore un 'ti chouya :))

Écrit par : Martine | vendredi, 26 mars 2010

La puissance n'est rien sans contrôle ;-)

Écrit par : Claudio Pirrone | vendredi, 26 mars 2010

Je n'avais pas vu que tu avais fait un lien vers mon article. ^^

Ce qui je critique, ce n'est pas forcément la volonté de rassemblement qui est bien sûr une bonne chose mais plutôt la récupération de ce discours alors qu'ils ont pour beaucoup contribué à la division.

Parler de rassemblement et d'autonomie (des idées) est en soi un sorte de supercherie lorsque l'on sait qu'ils ne veulent pas quitter la sécurité de la maison UMP.

J'ai vraiment l'impression que cela intervient à un moment ou Bayrou est en difficulté histoire de récuperer "ses" électeurs.

On peut même se demander si ce n'est pas une action commandée par Sarkozy auprès des centristes de l'UMP.

Écrit par : David Guillerm | mardi, 30 mars 2010

Les commentaires sont fermés.