Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Il faut sauver le soldat Zemmour ! | Page d'accueil | Condamné du Texas, Sarkozy a fait ce qu'il fallait faire ! »

mercredi, 24 mars 2010

Sondages pour 2012, ça commence...

Bon, on n'a pas même eu le temps de dire ouf que les grandes manoeuvres commencent déjà pour 2012 : par exemple, Ségolène Royal a court-circuité Martine Aubry en parlant la première dimanche dernier. Dominique de Villepin a choisi le bon moment pour lancer son mouvement, même si Sarkozy essaie de lui couper l'herbe sur les pieds en pratiquant sa tactique habituelle : le débauchage...ah, l'attrait du pouvoir, aucune drogue plus puissante que celle-là...

Sur la Toile, certains ne perdent pas le nord : sondage2012.fr est déjà en ligne et enregistre les premiers votes... Il faudrait que le site corrige son "merci d'avoir voter" (sic)  en "merci d'avoir voté, ça ferait plus sérieux. L'inconvénient, ensuite, c'est qu'avec un proxy, il est très aisé de fausser très vite les résultats...

Des sondages précisent un grand retour de la gauche en 2012. Ce n'est pas une bonne nouvelle : ils ont les municipalités, les régions, les départements, en principe le Sénat en 2011 ; s'ils gagnent les présidentielles, ils auront absolument tous les pouvoirs sans exception aucune et sans opposition en face. La gauche d'aujourd'hui ne me donne pas plus envie de voter pour elle que la gauche d'hier, et d'ailleurs, elle n'a absolument pas changé entre-temps : ce sont strictement les mêmes idées qui sont véhiculées.

A choisir, je fixe le trio suivant : 1.Aubry 2.Royal 3.DSK . DSK, ce sera vraiment pour virer Sarkozy, parce que ça va me faire mal de voter pour lui si jamais cela devenait nécessaire. Je considère comme Delanoë hors-course, parce qu'en dehors des bobos, il n'a pas de légitimité.

En revanche, il est vrai que Nicolas Sarkozy m'a donné l'irrésistible envie de l'éliminer du second tour par tous les moyens. Enfin, pas au point d'un avril 2002 à l'envers. Je compte plutôt sur d'autres forces pour en venir à bout : Bayrou, par exemple.

Si jamais (on peut rêver) cela devait être Juppé le candidat de la droite, là, le choix entre Bayrou et Juppé deviendrait vraiment difficile pour moi, avec un avantage tout de même pour le premier.

Si c'est Villepin, il faudra voir : il m'a convaincu comme Ministre des affaires étrangères, mais comme 1er ministre, on ne peut pas dire qu'il m'ait laissé un souvenir impérissable... Entre Villepin et Aubry, plutôt Aubry, entre Villepin et Royal, à voir, mais plutôt Villepin, et entre Villepin et DSK, Villepin sans hésiter. Dans les cas de figure cités, je serais très attentif aux programmes, mais pour Royal, c'est celui d'Espoir à gauche, que je ne rejoins que sur certains aspects (bonne gouvernance, réforme de la fonction publique mais pas du tout sur l'éducation) : donc a priori ce n'est pas mon choix prioritaire à gauche. Toutefois le programme de Martine Aubry pourrait être pire, cas  dans lequel mes priorités pourraient changer. In fine, Ségolène Royal, Martine Aubry, DSK ont tous en commun d'appartenir à la gauche social-démocrate et/ou réformiste.

Notez, je serai peut-être mort d'ici là , j'ai 4% de probabilité de périr entre-temps...

14:35 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : présidentielle, 2012, bayrou |  Facebook | | |

Commentaires

quel programme de Martine Aubry ??

Faut pas rêver ! La bonne parole descendue de Solférino vers les ploucs en région est déjà que pour 2012 on a gagné., qu'il ne faut surtout pas offrir d'angles à la Droite (comprendre ne rien dire, ne rien proposer pour être sûr de ne fâcher personne), qu'il suffit d'attendre, que les gens en ont marre de Sarkozy et "nous regrette" (c'est sûr qu'on était tellement bons entre 97 et 2002).

Il n'y aura pas de programme, car le programme d'Aubry (comme celui de DSK) et de poursuivre la politique entamée en 1993 et le démembrement de la République au profit du marché et du communautarisme, la destruction de l'ascenseur social, la précarité et la galère pour 90% de la population contre les niches fiscales et les retraites dorées pour 5% de la population.

Écrit par : Jérémie | mercredi, 24 mars 2010

J'avoue que là, je suis de ton avis sur pratiquement tous les points.

Je précise simplement qu'en n°1 ce serait Bayrou, et en n°2 un écolo non-Vert et non gauchiste (genre Waechter), les Aubry/Villepin/Royal/DSK/Juppé venant seulement après.

Écrit par : KPM | mercredi, 24 mars 2010

Donnons nous les moyens de voter démocrate au premier ET au deuxième tour ...

Écrit par : Claudio Pirrone | mercredi, 24 mars 2010

"Si jamais (on peut rêver) cela devait être Juppé le candidat de la droite, là, le choix entre Bayrou et Juppé deviendrait vraiment difficile pour moi, avec un avantage tout de même pour le premier." Je pense que l'o devrait créer notre propre parti ! Et on se fait une primaire pour savoir lequel de nous deux se présente :-))

Qui sait ? Après "sa sortie" sur son blog le lendemain du 1er tour des régionales, Jean Lassalle a doublé son score sur Bordeaux et la Gironde le dimanche suivant ! L'avenir appartient peut-être à l'axe Bordeaux-Pau.

Écrit par : Orange Sanguine | mercredi, 24 mars 2010

La guerre des Deux roses aura t-elle lieu ? Les sondages qui avaient lancé Royal il y a trois ans tentent de nous "vendre" Aubry cette fois-ci . Rose bling- bling contre Rose du Nord , toutes épines sorties , les épisodes piquants de cette rivalité ne vont pas manquer de nous tenir en haleine jusqu'en 2012 ! Il nous reste à espérer , pour la qualité du débat , que la pire ne l'emporte pas et que la meilleure , même blessée jusqu'au sang , puisse conserver assez de forces pour vaincre le candidat d'en face

Écrit par : perruque | dimanche, 28 mars 2010

Les commentaires sont fermés.