Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Clivages | Page d'accueil | Demander à Corinne Lepage de démissionner de son mandat est une erreur, mais... »

mercredi, 17 mars 2010

Corinne Lepage quitte le MoDem

Corinne Lepage a annoncé sa démission du MoDem. C'était prévisible étant donné ses critiques des derniers mois. Dommage. J'espère que la séparation se fera sans trop de cassures. J'imagine que la décision ne va pas être facile à prendre du côté de Cap21, certains militants de sa formation demeurant attachée au MoDem. J'espère qu'elle continuera à siéger avec l'ADLE au Parlement Européen, évidemment.

Elle s'apprête à rejoindre Europe-écologie, ce qui la tentait depuis un moment, on l'avait compris. En ce qui me concerne, je ne rejoindrai pas sa plate-forme écolo-démocrate, mais j'espère que nous pourrons travailler ponctuellement ensemble. De larges passages de Vivre autrement demeurent une source d'inspiration pour moi. J'ai trouvé son souhait final pour Bayrou plutôt sympa in fine . Citation extraite de son entretien au Monde :

François Bayrou a t-il encore un avenir ?

Je le lui souhaite sincèrement.Il a toutes les qualités de courage et de ténacité pour rebondir.Son avenir dépend avant tout de lui, de sa capacité à écouter les autres, et à leur laisser une place à ses côtés.

Allez, bonne chance à vous,  malgré tout, Corinne !

11:01 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (51) | Tags : lepage, modem, bayrou |  Facebook | | |

Commentaires

Ce que je n'ai jamais compris c'est que dans sa démarche de rejoindre le MODEM, elle ait toujours conservé sous le coude son CAP 21 alors que François BAYROU a pris le risque que tout miser sur une nouvelle donne à travers le MODEM. Le contrat d'alliance n'était de toutes façons pas équilibré au départ.

Écrit par : Angélique | mercredi, 17 mars 2010

François Bayrou doit savoir se retirer du jeu politique pour rebondir aux nouvelles échéances. Tant qu'il sera l'unique interface du modem, ce parti sera toujours moribond. C'est le seul être qui prend plaisir à être un looser

Écrit par : Volodia | mercredi, 17 mars 2010

@L'hérétique

Il ne pas interpréter des choses par rapport a ce que vous en pensez. Corinne Lepage ne va pas rejoindre Europe Ecologie.

Je reprends un passage de sa lettre :

"A mes yeux, il n’existe de voie nouvelle que pour autant qu’elle lie le projet démocrate et l’économie sociale de marché avec le projet écologiste. Pour n’avoir pas cherché ce chemin, le MoDem s'est effondré et Europe Ecologie est trop faible pour pouvoir constituer à lui seul une troisième force autonome. Il faut donc construire cette seule alternative possible."

je ne vois ce qu'il vous faut de plus ...

Écrit par : Fabio Lauresti | mercredi, 17 mars 2010

Encore un parti éphémère...

Écrit par : Homer | mercredi, 17 mars 2010

D'accord avec Fabio L. : en lisant la lettre de Corinne Lepage, je ne vois pas qu'elle va rejoindre EE. Je crois plutôt qu'elle va chercher à donner une dimension nouvelle à CAP 21, puis à structurer via différentes alliances le pôle écolo-démocrate dont elle a toujours parlé.

Écrit par : Ch. Romain (Nanterre) | mercredi, 17 mars 2010

@Fabio,
Pas de souci, je sais bien ce qu'elle mijote depuis un temps certain...
Prétendre que FB n'écoute pas, n'est pas la vérité, je trouve qu'il écoute beaucoup trop au contraire...! Les promoteurs ont été entendus beaucoup a été mis en place, ils sont furieux pour quelle raison?
Parce que d'autres apports ont aussi été écoutés...? Meme s'il reste encore quelques efforts à faire.
En d'autres termes à mon avis: hold up raté! :)
Mais si vous appréciez sa facon d'etre, libre à vous de la suivre.
Bonne journée à vous

Écrit par : Martine | mercredi, 17 mars 2010

Je pense qu'il était temps que Corine Lepage soit honnête avec elle même. C'est enfin fait.

Espérons que la séparation se fasse sans rancune des 2 côtés.

Écrit par : Phil | mercredi, 17 mars 2010

Cher Hérétique, j'ai laissé ce petit commentaire ailleurs sur le net.. une histoire dans un livre lu il y a dix ans.. c'est cadeau:

Robert the Bruce.. se retrouve bloqué dans une cave au fin fond des îles nord de l'écosse. Il n'a plus d'armée, il n'a plus de nation, il n'a plus que sa famille et quelques braves. La légende veut que ce cher Robert observe une araignée.. sa toile est détruite de nombreuses fois par le vent, mais toujours elle redémarre avec le premier fil, au même endroit... etc.. etc.. au final elle gagne son combat et attrape ses proies.. et trois ans plus tard Robert Bruce est Roi d'Ecosse. :-)

Écrit par : lg | mercredi, 17 mars 2010

@Martine

"Bayrou écoute les militants"

Nous ne vivons vraiment pas dans le même parti...

Écrit par : Fabio Lauresti | mercredi, 17 mars 2010

@Fabio,
Nous n'accordons peut-etre pas meme valeur au terme militant.
@+

Écrit par : Martine | mercredi, 17 mars 2010

@laurent
je te remercie. Peut-être y-a-t-il un espoir, qui sait ?...

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 17 mars 2010

la réaction de Jean-Marie Vanlerenberghe est beaucoup moins conciliante que la tienne:
Je cite:
"Comme sénateur du Pas-de-Calais et Maire d'Arras, la plus importante ville MoDem de la région, j'ai soutenu Corinne Lepage aux élections européennes acceptant de lui offrir un mandat que méritaient bien des élus et des militants de notre région. Avec l'ensemble des militants de la circonscription Nord-Ouest, nous l'avons fait élire députée européenne.

Dès la minute où elle a été élue, elle s'est mise à critiquer notre mouvement et à relayer sciemment les plus violentes attaques de nos adversaires.

Cette attitude déloyale est allée crescendo jusqu'au premier tour des élections régionales, où elle a soutenu ouvertement des listes concurrentes, trahissant ainsi ses amis.

Madame Lepage a enfin décidé de quitter le Mouvement Démocrate. Je lui demande solennellement de démissionner du mandat de députée européenne qu'elle a obtenu grâce aux voix du Mouvement Démocrate : c'est une question de diginité si ce mot a encore un sens pour elle." (fin de la citation)

Je comprends assez sa colère même si elle ne sert pas à grand chose et risque d'être contreproductive !
Pourtant la démission de Corinne Lepage apparait comme le coup de pied de l'âne à un mouvement à terre.

Écrit par : Nicolas007bis | mercredi, 17 mars 2010

@Nicolas007bis

Vanlerenberghe à l'indignation à géométrie variable

A t'il demandé à Benhammias de demissionner de son mandant européen acquis grace aux verts quand il a rejoint le MoDem ?

et à About de son mandat de sénateur, et aux sénateurs UDF partis au NC ....

C'est sûr que comme dans le cas de ces derniers ils rapportent des fonds au MoDem, ca le picote moins...

Écrit par : Fabio Lauresti | mercredi, 17 mars 2010

Ca c'est fort...
Je pense que c'est un coup de sang du Maire d'Arras qui a "grave les boules" et qui veut en mettre un peu plein la tête à C LEPAGE.
Comme toi je crois que ce n'est pas productif mais ça défoule !

Écrit par : Angélique | mercredi, 17 mars 2010

@Martine

Oui ça c'est sûr , pour vous les courtisans, les militants ne sont là que pour permettre à la cour de FB de continuer à vivre (grassement) de la politique en enfûmant les crédules

Écrit par : Fabio Lauresti | mercredi, 17 mars 2010

CL se moque du monde. Elle me déçoit presque autant que Morin en 2007. Je vais rendre ma carte de Cap21.

Je lui reproche de ne pas être honnête depuis des mois et je comprends la colère de Vanlerenberghe. Ce que je supporte le moins c'est la posture rhtéorique de la fausse victime. Elle a beau jeu de faire le "bouc émissaire" dans des circonstances qui la servent, voire qu'elle a contribué à installer. Cf le cirque absolu en Alsace où certains Cap21 membres de la liste MoDem ont appris en même temps que tout le monde que Lepage/le siège soutenait EE. Ils n'avaient même pas été consultés. Après, on peut ironiser sur la gouvernance Bayrou (qui est un autre problème, bien d'accord).

Y a-t-il actuellement dans ce pays autre chose que l'objet de déceptions? :(

Écrit par : Pierre67 | mercredi, 17 mars 2010

@Pierre67

Y a t-il un pays où une vice-presidente d'un parti se fait traîter de "salope" publiquement par le trésorier (voir la réaction de Jegou dimanche soir) de ce même parti sans réagir ?

Écrit par : Fabio Lauresti | mercredi, 17 mars 2010

Le modem était en 2007 un patchwork de personnes issus de différents horizons, et la seule manière d’agréger ces différentes sensibilités était de faire fonctionner à plein la démocratie interne.
Cela, Bayrou ne l’a pas compris, et le résultat aujourd’hui, c’est que le Modem se décompose par pans entiers.
Nous allons retrouver un centre droit assujetti à l’UMP, et un centre gauche assujetti au PS.
Je ne vois pas ce qui pourrait faire rapartir le Modem aujourd’hui, et Bayrou peut dès maintenant renoncer à devenir président de la république.
En se montrant incapable de mener à bien le projet Modem, il a montré qu’il n’en était pas à la hauteur.

Écrit par : jm | mercredi, 17 mars 2010

La réaction de Jean-Marie Vanlerenberghe est probablement excessive mais elle est à la hauteur de tout le mal qu'à fait Corinne Lepage, par son attitude ambiguë et par sa démission post-débâcle !

A cet égard, le commentaire de jm est révélateur. Le MoDem n'était déjà pas très bien avant les élections du fait d'un manque d'organisation flagrant et des défections multiples, les médias l'ont dit et répétés, la défection de Corinne Lepage apparait un peu comme le signal de la débandade et du renoncement pour ceux qui jusqu'à présent voulait y croire !
L'effet est désastreux !

Écrit par : Nicolas007bis | mercredi, 17 mars 2010

@Nicolas007

vous ne me répondez pas sur Benhammias et sur les sénateurs passés chez Artuis et qui rapportent des fonds au MoDem tout en soutenant l'UMP

Écrit par : Fabio Lauresti | mercredi, 17 mars 2010

Hier, j'entendais Lepage s'exprimer sur France Infos.
Pour moi, il y avait un message subliminal à son discours, c'était l'espoir que Bayrou l'appelle pour tenter de la retenir.
On peut être sûr que Bayrou n'a rien fait de cela, dans son esprit, son départ, c'était une emmerdeuse de moins.
Bayrou ne pourra jamais être le président rassembleur qu'il s'est naguère vanté de pouvoir être, c'est maintenant une certitude.

Écrit par : jm | mercredi, 17 mars 2010

@ Fabio Lauresti
La grossièreté de Jégou ne l'honore pas, c'est clair. Mais Lepage joue sciemment le pourrissement depuis des mois - alors qu'elle s'est fait, objectivement, élir grâce au MoDem. C'est d'autant plus triste que sur le plan strictement écologique je la trouve remarquable.
Par ailleurs, la moindre des choses serait d'avoir à l'intérieur de Cap21 la transparence même qu'elle reproche au MoDem de ne pas avoir.
Comme dit plus haut: je vais de déceptions en déceptions et je commence à en avoir plus qu'assez.

Écrit par : Pierre67 | mercredi, 17 mars 2010

C'est une... Lepage qui se tourne.
Mais il faut relativiser l'importance de l'événement et arrêter de parler de tout cela. Ne pourrions-nous pas nous concentrer sur les messages à faire passer plutôt que de faire passer des messages qui brouillent les ondes ?

"L'espoir que Bayrou l'appelle pour tenter de la retenir" je n'y crois qu'à moitié ou alors elle le connaissait si mal ! Après avoir vu partir tant d'élus, Bayrou aurait déjà rappelé certains autres avant de retenir CL, non ?

Écrit par : Angélique | mercredi, 17 mars 2010

il n'y a que ses militants pour la défendre ! tous les journaux la mettent en boîte y compris le figaro !
http://www.lefigaro.fr/politique/2010/03/17/01002-20100317ARTFIG00582-corinne-lepage-claque-la-porte-du-modem-.php

sur ce, puisque quelqu'un ici a parlé fric, n'oublions pas que "grâce" à ses multiples attaques pendant la campagne, des voix ont été perdues qui ont empêché le remboursement des frais de campagne de beaucoup de têtes de liste ... merci qui ?

quant à son mandat, au risque de me répéter, quand on se dit démocrate, on accepte la loi de la représentation politique ... qui veut qu'élue sur une liste orange, marquant son désaccord, elle cède sa place au suivant, vérité d'autant criante qu'il s'agissait d'un scrutin proportionnel et que les électeurs orange du Nord Ouest ont le droit d'être représentés au parlement européen.

Écrit par : Mirabelle | mercredi, 17 mars 2010

@Mirabella

Dans un scrutin de liste on ne sait pas ce qui tient de la tête de liste et ce qui tient de la marque « MoDem ». Personne ne peut prétendre être propriétaire des voix des électeurs, même François Bayrou le dit.

Et puis JL Benhammias a-t-il rendu son mandat européen quand il est passé des verts (avec qui il s'est fait élire) au MoDem ?

Écrit par : Fabio Lauresti | mercredi, 17 mars 2010

Fabio : exact, CL n'est pas propriétaire des voix qui lui ont permis d'être élue.
pour ma part, je n'avais pas fait la campagne pour elle à titre perso mais pour le modem. je n'ai pas voté non plus pour elle mais pour le modem.
le Pb de JL benhammias, argument que vous repassez en boucle, est un pb entre lui et les verts ...

Écrit par : Mirabelle | mercredi, 17 mars 2010

Tout à fait d'accord sur le fait qu'on n'est redevable d'un mandat électoral que devant les électeurs (pas devant un parti quel qu'il soit).

D'accord aussi sur le fait que Corinne Lepage, par sa participation au MoDem et celle de Cap21, a apporté à notre score aux européennes ... donc contribué à l'élection des autres députés européens MoDem.

Je comprends cependant le mouvement d'humeur de Jean-Marie Vanlerenberghe qui, après cette défection, n'a plus dans sa région aucun député européen MoDem, malgré les voix obtenue par notre liste !

----

Je regrette la démission de Corinne Lepage. Je ne vois pas ce que cela va apporter à ses projets, en quoi elle sera plus libre de son action qu'aujourd'hui, et je trouve cette décision aussi triste que celle de ne pas se proposer pour mener la liste régionale en Ile-de-France. Quand on pense qu'on va avoir comme président Jean-Paul Huchon III ou Valérie Pécresse, alors qu'une coalition démocrate et écologiste aurait donné un tout autre espoir de changement et de développement durable ... La coalition, il ne faut pas se contenter de l'appeler de ses voeux, il faut mettre la main à la pâte pour la rendre possible. Avec les démocrates et écologistes ... qui existent vraiment.

Accessoirement, puisqu'elle avait certainement pris cette décision depuis quelque temps, je remercie et félicite Corinne Lepage d'avoir attendu l'après élections régionales plutôt que de participer aux abandons en cours de match.

Sauf que ... le match est en cours, et que dimanche prochain, il y a dans l'un des 5 départements aquitains, une tête de liste Cap21 dans la compétition !

Écrit par : FrédéricLN | mercredi, 17 mars 2010

@Mirabelle

Encore une gardienne du temple qui reponds par l'esquive

C'est un problème entre lui et les verts ?
Comment dans ce cas si on suit votre logique, François Bayrou, tout vertueux qu'il soit peut accepter qu'un député européen vert , garde son mandat acquis grace aux verts en venant au MoDem

la moral que vous réclamez à Corinne Lepage n'est-elle pas valable pour un autre membre du mouvement démocrate, vice président de surcroit ?

Et que me répondez vous sur les sénateurs centristes, passés chez Artuis, soutenant l'UMP et qui viennent remplir les caisses du MoDem sans être inquiétés

Vous aussi vous avez la morale à gémoétrie variable on dirait

Allez je vous attends pour la prochaine esquive

Écrit par : Fabio Lauresti | mercredi, 17 mars 2010

Fabio : vous êtes un ardent défenseur de CL, donc nous aurons toujours un dialogue de sourds ... hélas ! il ne s'agit pas d'esquiver quoi que ce soit mais comme vous ne voulez rien entendre ... je ne vais pas perdre mon temps à vous démontrer par A + B qu'elle s'est fourvoyée. Lisez la presse, elle est unanime.
Quant à JL Benhammias, je le répète j'ignore les conditions dans lesquelles il est parti de chez les verts.

Écrit par : Mirabelle | mercredi, 17 mars 2010

@ FNL : c'est sympa de dédramatiser et de tempérer mais dire qu'elle a été chic d'attendre pour partir, là c'est vraiment prendre les verges pour se faire fouetter ...

Écrit par : Mirabelle | mercredi, 17 mars 2010

Oh ben, la Corinne n'ira pas ben loin. En quittant le MoDem, elle perd son rôle de débineuse interne et du coup elle n'interessera plus les médias. Si elle est arrivée à fédérer dans son club Terre Démocrate quelques bons ingénieurs (qui vont vite partir sous de meilleurs auspices, ils ne sont quand même pas fous), il n'en demeure pas moins que cette nouvelle structure n'a rien à voir avec une gouvernance démocratique et pluraliste qu'elle reproche au MoDem (cf. l'excellent commentaire de RD sur leur contrat de gouvernance qui est une véritable foutage de gueule http://forum.modem.vraiforum.com/t463-Terre-Democrate-vraiment-democrate.htm). La Corinne, personne n'en voudra dans l'état major de la gauche pastèque qui s'appelle les Verts (ne nous parlez plus SVP de ce faux nez d'EE, ce méga attrape couillon marketing pour électeurs bobos) Personne n'en voudra ailleurs.
Allez adieu Corinne et bon vent !

Écrit par : XYZ | mercredi, 17 mars 2010

@Fabio,
N'import nawak votre commentaire, vraiment du grand n'import nawak...

Écrit par : Martine | mercredi, 17 mars 2010

@XYZ

Quand on veut se la jouer malin, on apprends à copier/coller un lien

@Mirabelle
Encore des esquives.

Si vous, une démocrate, continuez à dire qu'une élue du peuple souverain doit rendre son mandat sans que le peuple le lui ai retiré par le vote, nous n'avons vraiment pas la même notion de la démocratie...
Si Bayrou vous lisait, il serait horrifié

Écrit par : Fabio Lauresti | mercredi, 17 mars 2010

@Martine

C'est sûr que le votre est super constructif

j'admet que la phrase "bayrou écoute les militants" veut dire n'importe quoi puisque cela n'arrive jamais....

Écrit par : Fabio Lauresti | mercredi, 17 mars 2010

Chacun son champ de vision.

Écrit par : Martine | mercredi, 17 mars 2010

@ fabio
Il suffit de virer la parenthèse, eh neuneu.

http://forum.modem.vraiforum.com/t463-Terre-Democrate-vraiment-democrate.htm

Écrit par : XYZ | mercredi, 17 mars 2010

@Martine

le propre d'un courtisan est que même mis devant le fait accompli et les preuves formelles, il continue à ne pas accepter que le prince qu'il sert est pas aussi net qu'il le pense.
Alors je n'essayerais pas de vous convaincre, F Bayrou, en à épuisé des centaines des courtisans comme vous, un jour ils ouvrent les yeux et ca fait très mal...
Cela viendra pour vous aussi

Écrit par : Fabio Lauresti | mercredi, 17 mars 2010

Ce n'est qu'il n'y a quelques minutes que j'ai reçu le mail de Cap21 m'informant de la démission de Corinne Lepage (je suis adhérent). Sous la forme d'un renvoi au Monde. Charmant.
Compte tenu de la situation (CL vice présidente du MoDem auquel Cap21 est affilié), la moindre des choses eût été d'envoyer un message spécifique aux militants.
Une déception de plus. Plus rien ne tient, ni le fond, ni la forme.

Écrit par : Pierre67 | mercredi, 17 mars 2010

@XYZ

"Il suffit de virer la parenthèse, eh neuneu. "

que ne l'aviez vous pas fait...

Écrit par : Fabio Lauresti | mercredi, 17 mars 2010

Elle est comme ça la Corinne ... nous, lorsqu'on lui faisait sa campagne sur les marchés, elle nous plantait sans même nous dire au revoir ... elle est experte dans l'utilisation des autres pour sa petite personne !!!

Écrit par : Mirabelle | mercredi, 17 mars 2010

@Mirabelle: j'avoue que j'avais mal perçu CL (ceci dit, beaucoup prétendent que FB est hautain et méprisant, ce que je n'avais jamais ressenti non plus. Et pourtant je ne me suis pas trompé souvent sur les gens jusqu'à présent)

Quelqu'un a-t-il des échos sur l'état d'esprit actuer de FB et et du staff de tête ou est-ce une ambiance "tour d'ivoire"? Le manque de proximité avec la base aura été un des points noirs de l'évolution du parti après ce qui s'était passé pendant la campagne de 2007.

Écrit par : Pierre67 | mercredi, 17 mars 2010

Pour avoir rencontré les deux, non FB est très amical avec ses militants ... mais peut être certains ont pris une certaine timidité pour de la distance ?

Écrit par : Mirabelle | mercredi, 17 mars 2010

Ayé ai le statut de courtisane, manquait plus k'ca ! :)
Vous savez, pas fan de ménage Fabio...
J'ai pu lire que vous accordiez quelques graces à FB, attention vous etes sur la pente du parfait courtisan vous aussi, gafff! :o)

Écrit par : Martine | mercredi, 17 mars 2010

@Martine

Je n'ai pas varié d'un iota ma vision des choses.
Francois Bayrou est un homme politique cultivé (peut-etre le plus cultivé de tous), grand tribun et excellent débatteur.

Par contre, et je suis prêt à le démontrer à qui veut de vive voix : il ne veut et n'a jamais voulu être président de la république mais faire vivre une PME, avec une cour qui vit de l'argent public de leurs mandats et qui lui vitrifie le sol autour de lui en lui disant que tout va bien et que tout ce qu'il décide est bien.
Pendant ce temps là des milliers de militants se font enfûmer

Écrit par : Fabio Lauresti | mercredi, 17 mars 2010

@ Fabio

Il va falloir que vous expliquiez tout ça à Corinne Lepage, parce qu'elle semble persuadée que le MoDem n'est qu'une écurie présidentielle...

Écrit par : JF le démocrate | mercredi, 17 mars 2010

@Fabio Lauresti

Pas très convaincant votre argumentaire sur les prétendus objectifs cachés de FB...
Si vraiment il avait voulu d'une cour telle que vous la décrivez, il n'avait pas besoin de saborder l'UDF dont il était déjà le président pour créer le Modem...

FB a certainement des défauts, mais pas celui que vous prétendez dénoncer...

Je vous trouve de mauvaise foi sur ce coup là...

Écrit par : serge92 | mercredi, 17 mars 2010

@Serge92

Aucune contradiction de ma part, il tenait ses députés avec des mandats, dès qu'un autre les leur à assurer ils sont partis

Sont venus ensuite des gens beaucoup moins brillants et avides des places qui semblaient se libèrer

Et puis l'UDF était beaucoup moins le "bébé" de FB que le fut le MoDem. Pour pouvoir avoir une PME avec des statuts sur mesure (je me souviens de Villepinte, où il y avait des scènes hallucinantes, avec un FB disant sur des points litigieux bon on va passer au vote mais moi je vous previens je voterai contre.)
Regardez donc les statuts, lui qui dénonce un sarko sans contre-pouvoir, pouvez vous me trouver un contre pouvoir au MoDem ?

@JF le démocrate

soit vous ne savez pas lire, soit vous faite exprès de ne pas comprendre
Je n'ai jamais dit qu'il ne voulait pas se présenter à la présidentielle : j'ai juste dit qu'il ne voulais pas la gagner !

Bien sur qu'il veut se présenter (donc je suis en accord avec Corinne sur ce point) mais juste pour y faire entre 10 et 20%, faire élire quelques amis dans la foulée à l'assemblée et ensuite peser sur la vie politique française pendant 5 ans (et par extension rémunérer un petit cercle de permanent avec de l'argent public)

encore une fois, ma thèse est difficile à croire pour des bayroulâtre, mais comme je l'ai souvent dit : je la démontre de vive voix à qui le veut

Écrit par : Fabio Lauresti | mercredi, 17 mars 2010

@ Fabio Lauresti : amha, ce qui importe le plus n'est pas ce que vous pensez de ce que François Bayrou veut, mais ce que vous voulez, vous.

Quant à votre réponse "il tenait ses députés avec des mandats", elle est on ne peut plus contrefactuelle. La grande majorité de ces députés (UDF) avaient été élus ou, surtout, réélus en 2002 grâce à l'absence de concurrent UMP. Ils devaient assez peu à François Bayrou (qui ne préside l'UDF que depuis 1998). J'en connaissais quelques-uns et n'en vois, à vrai dire, aucun qui ait pu se sentir "tenu" par François Bayrou.

Quant à votre troisième réponse "faire entre 10 et 20%, faire élire quelques amis dans la foulée à l'assemblée et ensuite peser sur la vie politique française pendant 5 ans", elle est au-delà de l'absurde : 2007 a montré que même avec 19%, François Bayrou n'avait pu "faire élire" qu'un nouveau député (Thierry Benoît, parti depuis ; quant à Abdoulatif Aly il a adhéré au MoDem entre les deux tours, et avait déjà, je crois, partie gagnée) ; nous avions au contraire perdu plusieurs sortants dès le premier tour (Gilles Artigues, Anne-Marie Comparini, auxquels on peut ajouter Gérard Vignoble).

Sûrement je dois être bayroulâtre - ou alors, attaché aux faits.

Écrit par : FrédéricLN | mercredi, 17 mars 2010

@Fred LN

Ce n'est pas à vous que je vais apprendre que les faits démontrés à postériori ne peuvent prouver la volonté préalable d'une personne.
En résumé, ce n'est pas parce que les faits lui ont donné tort que ce n'était pas sa volonté de départ. Et puis il est vrai que sur une élection uninominale cette technique, compte tenu de la bipolarisation de la vie politique est risquée.

Par contre cette stratégie à été renouvellées aux scrutins proportionnels suivants (municipales, européennes, régionales) bien plus favorables à la technique : on met les copains devant, on fait 8-10 % pas plus, sans aucune alliance annoncée, seuls les copains sont élus et pas de nouveaux militants susceptibles d'être moins contrôlables.

Des fois, on instaure une variante, on met un quidam sorti de nulle part, (redevable de ce fait du prince donc contrôlable) mais susceptible de susciter un intérêt médiatique pour telle ou telle raison, on place tous les copains derrière et on espère que la locomotive sera efficace... cela vous rappelle quelqu'un ?)
le problème survient quand on arrive même pas à faire 5% nationalement...

Fred quand vous voulez pour que je vous le démontre de vive voix

Écrit par : Fabio Lauresti | mercredi, 17 mars 2010

En ce qui me concerne le cas Lepage est classé. Trop parler d'elle reviendrait à conforter ce rôle de bouc émissaire qu'elle recherche sans le dire.
Je rends ma carte Cap21, j'essaie de oublier cette dame qui m'a beaucoup déçu et je passe à la suite. C'est l'avenir qui compte.
Au moins, les choses sont claires à présent. Et si j'ai bien compris, moi qui suis loin du siège, il reste pas mal de boulot pour (re)construire sur des bases plus saines...

Écrit par : Pierre67 | jeudi, 18 mars 2010

Toutes mes excuses, je me suis trompé de fil...

Écrit par : Pierre67 | jeudi, 18 mars 2010

Les commentaires sont fermés.