Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« preuves d'identité assouplies, quel hasard !... | Page d'accueil | et la Révolution Culturelle gagna la Droite... »

jeudi, 04 mars 2010

ADN numérique

Un article récent du Figaro m'a quelque peu interpelé. On sait, depuis la dernière trilogie de Star Wars, constituer des personnages numériques de toutes pièces. Mais la technologie a évolué au point qu'il existe, désormais, au moins pour les acteurs du moins, d'authentiques doubles numériques. Il devient même envisageable de faire "jouer" des acteurs décédés avec ces doubles. La tentation est très grande. Il y a là à mes yeux un noeud éthique, juridique et scientifique : quelle valeur peut avoir un témoignage vidéo quand il devient possible de s'emparer à ce point de l'image d'autrui ? Ne faudra-t-il pas, désormais, des experts d'un nouveau genre, qui traqueront l'ADN numérique des vidéos pour déterminer leur authenticité ? Un marché de l'ADN numérique ne va-t-il pas se développer sur le terreau fertile du show bizz et des médias ? Il y a presque 20 ans, TF1 réalisait un entretien factice, sans en informer le public, avec Fidel Castro. Aujourd'hui, avec un double numérique ad hoc, toutes les falsifications deviennent possibles.

Décidément, la problématique lancinante de l'identité ne cesse en ce début de 21ème siècle de questionner nos sociétés avec une acuité renouvelée. L'image qui est à la réalité ce que les ombres de la Caverne de Platon sont à ceux qui y vivent, tend petit à petit à substituer sa virtualité à la réalité de nos existences, nous rendant toujours plus flous, plus inconsistants, plus indéfinis. Des films tels que Total Recall, Dark City ou plus récemment Matrix rendent compte, à l'évidence, de cette inquiétude qui taraude d'autant plus nos sociétés que son revers obscur, la théorie du complot, a désormais bonne presse partout sur la Toile...

10:37 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : image, identité |  Facebook | | |

Commentaires

Avec du maquillage et quelques effets de lumières, on peut assez bien arriver à reproduire des personnages connus ou pas et ce depuis un moment...

Il me semble que sur le plan juridique, un enregistrement vidéo ou audio sont des preuves circonstancielles mais pas absolues (je ne connais pas le terme juridique correspondant, mais l'idée est que cela peut constituer un élément de plus, pas une preuve unique et déterminante).

A part ça, effectivement, bonne question. Et ce n'est que le début, vraiment. Quand on va pouvoir simuler (dans quelques années) intégralement un cerveau humain, à l'échelle du neurone, qu'en sera-t-il de l'identité, de la conscience ?

(je te recommande Greg Egan en lecture, tiens, ça stimule)

Écrit par : h16 | jeudi, 04 mars 2010

@h16
Je viens de voir sa fiche wikipedia. Un petit saut à la librairie et j'attaque. je vais commencer par un titre récent, genre Incandescence. Tu l'as lu ?
Pour le cerveau humain, euh...Je crois qu'on arrive à modéliser 250 à 500 neurones en réseau maxi, alors...pas demain la veille qu'on va arriver au cerveau...

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 04 mars 2010

Effectivement, ce n'est pas demain la veille qu'on va arriver au niveau du cerveau...
Mais ne sous-estimons pas la science: au début des années 80, il semblait improbable qu'un ordinateur puisse un jour battre un grand maître dans une partie d'échecs. C'est pourtant arrivé. Et aujourd'hui, plus personne n'est capable de faire face aux meilleurs programmes d'échecs tournant sur un simple PC. Il ne s'agit là que de vitesse de calcul, d'algorithmes et pas vraiment d'intelligence artificielle, soit...

Mais il y a un domaine qui est encore au stade de la recherche qui pourrait tout bouleverser: l'informatique quantique.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Calculateur_quantique

Sans être du tout un spécialiste, j'ai cru comprendre qu'il pourrait y avoir un jour des implications dans les réseaux de neurones. Après, c'est Terminator qui nous attend...

Écrit par : JF le démocrate | jeudi, 04 mars 2010

Personnellement, ce qui m'intéresse au plus haut point c'est ça
http://institut-de-cognitique.blogspot.com/2009/03/bio-conference-les-neurosciences.html

et les progrès que nous pourrons faire avec les neuropuces...

Écrit par : Françoise Boulanger | vendredi, 05 mars 2010

La "méthode" a été utilisée récemment pour Terminator 4. Un acteur, professionnellement mort, y apparait....

Écrit par : MaxF | vendredi, 05 mars 2010

@MaxF
Tant que ce n'est que professionnellement... quel acteur, au fait ?

Écrit par : l'hérétique | samedi, 06 mars 2010

@JF
Je ne percute pas trop ce qu'apporte le temps polynomial par rapport au temps exponentiel.

Écrit par : l'hérétique | samedi, 06 mars 2010

C'est Arnold Schwarzenegger, tout rajeuni

Écrit par : MaxF | samedi, 06 mars 2010

Voici la scène :
http://www.youtube.com/watch?v=L7YYfgx_cHo

Écrit par : MaxF | samedi, 06 mars 2010

Les commentaires sont fermés.