Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« A chaque ville son mini réacteur nucléaire ? | Page d'accueil | ADN numérique »

mercredi, 03 mars 2010

preuves d'identité assouplies, quel hasard !...

Tiens donc : j'apprends le dernier revirement du gouvernement pour l'établissement des pièces d'identité. Désormais, il ne sera plus nécessaire de produire actes de naissance ou certificats de nationalité simplement pour faire refaire un passeport ou une carte d'identité parce qu'un des parents est né à l'étranger. A vrai dire, la loi était si ubuesque et bureaucratique, qu'elle a fini par toucher des gens importants de toutes les sensibilités politiques et médiatiques. Et cela a donc commencé à faire boule de neige. De quoi emm... le gouvernement au mauvais moment. Car s'il n'eût été question que du citoyen lambda, ce dernier pourrait encore se gratter. J'attendais avec effarement la première expulsion d'un Français bien d'chez nous incapable de prouver son identité. Avec Hortefeux et Besson, on allait y arriver. Ce détestable gouvernement conjugue les traits les plus navrants de la bureaucratie soviétique et du fonctionnement administratif vichyste. Mais comme le plaisanterie a assez duré, fini de rire, retour à la case départ. Pas trop tôt...

23:39 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : identité nationale |  Facebook | | |

Commentaires

SOCIÉTÉ - Albert Batia a une carte à l'UMP. Mais pas de carte de séjour. Le jour où nous l'avons rencontré, la police était venue sonner chez lui de bon matin. Albert Batia n'a pas ouvert. Il connaissait l'objet de la visite (la 6ème en quelques mois) : l'emmener en centre de rétention en vue de son expulsion vers son pays d'origine, le Congo Kinshasa. Faute de papiers, Albert Batia ne peut plus travailler, mais il évite de rester chez lui en journée. Il traîne dans les bibliothèques de Lyon. Et parfois, il part tracter. Car on est en période électorale, et Albert Batia, tout sans-papiers qu'il est, milite aussi activement pour l'UMP…



http://www.libelyon.fr/info/2010/03/albert-militant-ump-et-sanspapiers.html

Écrit par : Démocrate | jeudi, 04 mars 2010

Voici une excellente nouvelle, qui va simplifier ma vie et celle de mon fils !
Parce que, même née en France, être française, habiter en Belgique avec un nom italien et vouloir des papiers français, ce n'était pas si facile.
Idem pour mon fils qui a, en plus, la double nationalité : né en Belgique d'un père belge, Français par maman.

Mon père est français par droit du sol, mon fils est français par droit du sang.

Et on va donc pouvoir conserver notre nationalité française.

Écrit par : luciolebrune | jeudi, 04 mars 2010

Les commentaires sont fermés.