Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Contents de Huchon, les Franciliens ? | Page d'accueil | Cohn-Bendit biodégradable ? »

jeudi, 18 février 2010

un Quick Halal ? Et alors, où est le problème ?

C'est marrant, ça, tout ce battage sur les Quick Halal. Et alors, what else ? Quel est le problème ? Quick est une entreprise privée, que je sache : elle a bien le droit de proposer des produits différents en fonction de ses clients. Personnellement, j'ai souvent déjeuné dans un petit café où on me servait un faux-filet halal : un pur délice. Très bonne viande. Je l'aurais eu mauvaise si des crétins étaient venus m'expliquer que je ne pouvais pas manger de faux-filet ou encore que les propriétaires devaient changer de boucher parce que la viande était halal. Je suis en très bonne santé, merci. Au passage, vu les équipements des Quick, pour être certain qu'il n'y ait pas de porc qui traîne dans les burgers, soit il faut deux plans de cuisson différents et dédiés, soit il faut effectivement supprimer le porc des menus. Pour le reste, pas la peine de hurler au musulman loup, je rassure nos bonnes âmes, la concurrence fera le reste : soit le quick ne sera pas rentable, et il reviendra sur sa décision, soit une autre forme de restauration rapide naîtra à côté et récupèrera la clientèle qui aura délaissé le Quick, tout simplement. Faites confiance à la concurrence libre et non faussée, les amis, elle s'occupe de tout, et basta...

13:31 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (76) | Tags : halal, quick, restauration |  Facebook | | |

Commentaires

Une entreprise - fut-elle quasi publique - peut proposer des produits différents. Certes.
Elle a le droit de vouloir participer au financement d'autres structures - religieuses ou non...

Et on a le droit de dire ce qu'on en pense. :p

Écrit par : Scop | jeudi, 18 février 2010

Si on remplace hallal par choucroute et que l'on se place en 1940...

Bonne collaboration avec l'envahisseur.

Écrit par : Zorglub | jeudi, 18 février 2010

Mais c'est précisément en tant que libre consommateur que j'appelle à boycotter les Quick halal et à prendre en priorité des burgers au porc dans les autres Quick...

Au passage, la viande halal, ce n'est pas seulement de la viande sans porc, mais de la viande certifiée telle par des religieux.

Rappelons aussi que Quick est la propriété de la Caisse des dépôts et consignations...

Écrit par : Criticus | jeudi, 18 février 2010

Vous êtes vraiment barrés les gars...
Qu'ils fassent du Hallal, du Cacher, du végétal/rien, qu'est-ce qu'on en a à foutre?
On va peut-être aussi devoir virer les Kebabs, ou peut-être assimilez vous Quick à la culture gastronomique française auquel vous êtes encore pires que je le pensais...

Écrit par : Manu | jeudi, 18 février 2010

Bientôt, il faudra regarder avant d'entrer : Quick cashet, halal, bio (non là c'est pas possible) végétarien, raélien... on est vraiment dans un pays de m...

Écrit par : goudron kabyle | jeudi, 18 février 2010

On ne peut pas dire que Quick propose "des produits différents en fonction de ses clients" puisque pour les clients du Quick à Roubaix (il y en a qu'un dans le Centre)il n'y a pas de choix, il n'y a plus que de la viande Halal et le bacon a été remplacé par de la dinde fumée !...

Et puis Roman a raison, ce qui me choque surtout c'est le côté "certifié par les religieux" ...question de principe !

Écrit par : Nicolas007bis | jeudi, 18 février 2010

Ce qui me fait peur c'est la "ghettoisation" croissante,chacun ira manger dans son resto...Quand les gens ne mangent plus ensemble,ils se connaissent moins,quand ils se connaissent moins ils ne se comprennent plus et c'est l'engrenage...Les loisirs,les cabinets medicaux,les ecoles...Ce n'est pas encore le cas en France,mais cela existe ailleurs.

Écrit par : mathurine | jeudi, 18 février 2010

> il n'y a pas de choix

Ben si, tu as le choix d'aller ailleurs. De toute façon, halal ou non le goût ne change pas.

> c'est le côté "certifié par les religieux" ...question de principe !

À quels « principes » fais-tu référence ? Comme toute certification, il faut payer pour l'obtenir. Je suppose qu'après une étude de marché Quick s'est rendu compte que cette certification lui rapporterait plus que la somme à débourser pour l'obtenir.

> Si on remplace hallal par choucroute et que l'on se place en 1940...

Ouais, sus aux Alsaciens !


Et là-dessus le maire (PS) de cette commune porte plainte. Sous quels motifs ? Discrimination ? J'espère qu'une entreprise a encore le choix des produits qu'elle vend et à qui elle souhaite les vendre.

Écrit par : Bob | jeudi, 18 février 2010

@Criticus
Toi, tu vas finir par perdre ta certification "libéral" :-)
@tous
Mouais...pas convaincants, vos arguments. Franchement, grosse tempête dans un verre d'eau. Comme le dit l'un des bills, qu'est-ce qu'on en a à f... que Quick vende du halal ?

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 18 février 2010

Malraux disait « Le siècle prochain sera religieux ou ne sera pas »...

Les Français aujourd'hui, sous prétexte de "Laïcité" se sentent agressés dans leur catholicisme dès qu'ils entendent des mots en rapport avec l'Islam... De plus il me semblait que le blog de l'hérétique était modem et pas FN...

L'article est bon la plupart des commentaires sont catholiques racistes intégristes...

Écrit par : laurent | jeudi, 18 février 2010

Pour sûr, tu es libéral... Sauf que je crois bien que l'état dispose ici d'une participation dans Quick...
Toujours est-il que, si je ne condamne pas le fait de proposer des menus hallal, je suis plus dérangé par l'expérimentation actuelle de Quick. Il faut selon moi une universalisation et une mixité dans les menus proposés.

Écrit par : Maxime | jeudi, 18 février 2010

«quand on va chez Quick , on ne va pas à la Caisse des dépôts».

C'est une citation de Augustin de Romanet, président de la Caisse des dépôts.

Ensuite, Quick est une participation de la CDC dans le périmètre de ses activités concurentielles, pas dans le règlementé. En d'autres termes, c'est comme si Quick appartenait à un fond d'investissement privé. Si c'est la CDC qui est actionnaire, c'est pour surpayer largement l'achat de Quick par la CDC.

Enfin, la CDC ce n'est pas l'Etat, c'est une personne morale avec un conseil de surveillance où siège des parlementaires, etc.

Écrit par : Chitah | jeudi, 18 février 2010

@Bob
C’est certainement aussi bon ou du moins pas plus mauvais mais là n’est pas la question !
De plus, je me fous de savoir, si par dessus le marché, Quick paye pour cela !

Je fais référence à mes principes sur la laïcité !
Je n'aime pas savoir que ce que je mange a été préparé de telle manière, contient ou ne contient pas tels ingrédient, uniquement pour obéir à des préceptes d'un autre âge qui participent à l’enfermement de l’homme dans un carcan de rites parfaitement abêtissants et vis à vis desquels je ne me sent aucunement concerné !
Le hamburger de Quick auraient été kasher j’aurais dit exactement la même chose !

Par contre, effectivement, j’ai le choix d’aller ailleurs que chez Quick, je parlais d’absence de choix pour les habitants de Roubaix aficionados de la marque !

Mais bon, après tout, pas de quoi en faire un fromage…halal !...

Que Quick crée des fast-foods ou des menus kasher ou halal, il en a évidemment parfaitement le droit, et ça ne me pose aucun problème s’ils sont présentés de manière claire et précise comme tel …pour ma part et pour les raisons évoquées j’irais à la concurrence !

Écrit par : Nicolas007bis | jeudi, 18 février 2010

> Je fais référence à mes principes sur la laïcité !

C'est étrange, mes principes de laïcité ne se sont toujours limités qu'à l'état et jamais étendus aux entreprises privées.

>Je n'aime pas savoir que ce que je mange a été préparé de telle manière, contient ou ne contient pas tels ingrédient, uniquement pour obéir à des préceptes d'un autre âge qui participent à l’enfermement de l’homme dans un carcan de rites parfaitement abêtissants et vis à vis desquels je ne me sent aucunement concerné !

Ah, je comprends mieux, il s'agit en lieu de laïcité d'hostilité envcers la religion.

Écrit par : Bob | jeudi, 18 février 2010

Si ça peut en rassurer certains... une grande partie de la viande labellisée "halal" ne l'est sans doute pas.
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2005/12/12/article.php?sid=31763&cid=2

Écrit par : jm | jeudi, 18 février 2010

> Les Français aujourd'hui, sous prétexte de "Laïcité" se sentent agressés dans leur catholicisme

À mon avis tu te trompes de cible, certes les nationalistes de droite, accessoirement catholiques pratiquants, qui couinent. (rappelons que catholique et nationaliste ne sont pas deux ensembles qui se recouvrent).

Mais la première religion de France n'est plus le catholiscime depuis longtemps, mais le républicanisme, qui a lui-aussi ses dérives comme l'anti-communautarisme .
C'est pourquoi des politiques d'horizon divers se rejoignent pour critiquer la décision de Quick, au nom de la non-discrimination et de la lutte contre le communautarisme. Sans se soucier au passage de la libre entreprise et du droit de propriété.

Problème, ils vont vite s'apercevoir que leurs gesticulations sont vaines : il n'y a aucune discrimination, Quick n'a jamais refusé de vendre à un client en fonction de sa race, religion, orientation sexuelle etc. ; et une entreprise privée a parfaitement le droit d'orienter son activité en fonction d’une opinion ou d’une croyance (http://lesactualitesdudroit.20minutes-blogs.fr/archive/2010/02/18/quick-pas-de-trace-de-discrimination-dans-le-burger-halal.html).

Quand à vouloir lutter contre le communautarisme et imposer la mixité, c'est un combat également vain et qui est à mes yeux illégitime : de quel droit l'état empêcherait les gens de se regrouper en fonction de leurs affinités idéologiques, religieuses ou ethniques ?

Écrit par : Bob | jeudi, 18 février 2010

@Bob
"il s'agit en lieu de laïcité d'hostilité envers la religion."
Présentation tendancieuse, je rectifie:

Pas d'hostilité particulière par rapport aux croyants de toutes obédiences à partir du moment ou ils ne m'imposent rien !
Laïcité dans le sens indépendance, neutralité par rapport aux religions et à leurs rites !

Écrit par : Nicolas007bis | jeudi, 18 février 2010

@ Bob
Je ne me trompe pas Bob. Je n'ai pas dit que les catholiques et nationalistes sont les mêmes. J'ai dit que sous couvert de Laïcité, çà dérange les catholiques nationalistes (Catholique Nom et nationaliste épithète)...

Enfin pour illustrer mon propos depuis 1905 (séparation de l'Eglise et de l'Etat) on continue de faire bouffer du poisson dans des cantines scolaires publiques tous les vendredis et ça ne choque pas les "laïcs", ni personne de faire subir une pratique catho aux musulmans, aux juifs et autres religions...

Écrit par : laurent | jeudi, 18 février 2010

Ce type d'offre est discriminatoire pour les non musulmans... Mais surtout dangereux car il stigmatise une partie de la population qui en vient à être montrée du doigt sans aucune raison ! Ce type d'offre ne sert que les antagonismes, la radicalisation, l'incompréhension de l'autre... Le vivre ensemble c'est prendre en compte l'ensemble des spécificités de chacun, pas de les imposer.

Écrit par : Julien | jeudi, 18 février 2010

N'importe nawak, Julien : ainsi, la FNAC stigmatiserait les amateurs de viande sous prétexte qu'il n'y a pas de rayou boucherie dans ce magasin?
Habitat stigmatise les sportifs parce que l'on ne peut pas acheter de chaussures de sport là-bas?

Et si c'était vous qui délirait complètement, vous y avez pensé?

Écrit par : Chitah | jeudi, 18 février 2010

Chitah, on ne parle pas de la même chose... Je ne vais pas à la Fnac pour manger...
Regarde les réactions sur certains sites d'actu et tu verras les musulmans sont montrés du doigt à cause de cette décision du Quick...

Écrit par : Julien | jeudi, 18 février 2010

Alors pourquoi à la Fnac il n'y a pas de fers à repasser en vente? Pourquoi vendent-ils des exemplaires de la Bible, du Coran? Pourquoi vendent-ils des livres parlant de religion? C'est une violation de la laïcité aussi ça, non?

Écrit par : Chitah | jeudi, 18 février 2010

Ils ne décident de ne vendre que la bible ou que le coran... Ils offrent du choix...

Écrit par : Julien | jeudi, 18 février 2010

Parce que tout vendeur de sandwich doit obligatoirement proposer du porc? Et les vendeurs de sushis? Et les restaus végétariens?

Bref : cette histoire de Quick halal, c'est un débat pour débiles mentaux.

Écrit par : Chitah | jeudi, 18 février 2010

Merde je crois que mon vendeur de Kebab ne propose que du halal, c'est de la discrimination ! Il faut absolument que je saissise la HALDE !

Écrit par : Bob | jeudi, 18 février 2010

@Bob et Chitah
Vous croyez que ça marcherait mieux si on montait un Quick hâram ?

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 18 février 2010

Genre un quick qui ne vend que du porc, etc... :D
Ca existe déjà, il existe des connards d'extrême-droite qui ont monté une soupe populaire qui ne donne que de la soupe au cochon.

Ces enc... vont cramer en enfer.

Écrit par : Chitah | jeudi, 18 février 2010

@Chitah
en fait, j'ai cru comprendre que la viande peut aussi avoir été préparée par un chrétien ou un juif, si j'ai bien compris, dans l'Islam, pourvu que le rite soit accompli, non ?
Pour la soupe populaire, en effet, je n'aime pas trop le principe de viser spécifiquement une catégorie, cela dit, tu ne peux pas reprocher à une association privée d'extrême-droite de réserver sa soupe à une catégorie spécifique de la population ; pas plus qu'au Quick de servir des repas pour les musulmans seulement.
La différence, c'est qu'il y avait une intention de nuire, à l'évidence, chez les fachos, qu'il n'y a pas pour le Quick (qui veut simplement faire du fric) : c'est là-dessus que je tique, personnellement.

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 18 février 2010

@l'hérétique
Je partage votre incrédulité.

J'estime que la défense de la laicité a bon dos, et sert souvent d'alibi à la stigmatisation d'une sensibilité religieuse par une droite qui n'aime pas les arabes, et une gauche qui n'aime pas les musulmans (ni les croyants de toute obédience d'ailleurs).

La laicité est un principe de neutralité de l'Etat, pas une contre-religion. Sa dérive, le laicisme, est un nouveau cléricalisme qui a parfois porté atteinte aux libertés publiques (par exemple lorsque le père Combes fichait et organisait l'avancement des officiers de l'armée selon leur pratique religieuse).

Si Juifs et Protestants sont encore épargnés, du fait de leur passé de confessions opprimées, le traitement, notamment médiatique, réservé aux
catholiques et aux musulmans dans ce pays, s'affranchit de toute règle d'objectivité.

Cette affaire dérisoire a permis d'exister à un des piliers du socialisme du Nord pas de Calais, produit du terroire politique français qui n'a rien à envier, en terme de clientélisme, aux camarades socialistes wallons.

@Bob
Le BABA de la démocratie libérale (liberté d'entreprendre, liberté de conscience) semble étranger à beaucoup de nos concitoyens.

Écrit par : Megalon | jeudi, 18 février 2010

> Vous croyez que ça marcherait mieux si on montait un Quick hâram ?

À vrai dire je pensais à un resto de gastronomie franchouillarde mais avec de la viande halal, le mélange des cultures est à la mode il parait. Je me demande s'il y aurait un marché.

@Megalon : plus je lis Al-Kanz, plus je me dis que les musulmans pourraient donner des leçons au niveau de l'entrepreunariat.

Écrit par : Bob | jeudi, 18 février 2010

Non seulement la viande peut avoir été préparée par un juif, mais j'ai une amie musulmane pratiquante qui n'achète que du casher parce qu'elle ne fait pas confiance aux arabes !
Ceci dit, pour critiquer la soupe au lard, faut vraiment être de mauvaise foi !

Écrit par : ChristineB | jeudi, 18 février 2010

---
Je peux dire une connerie ??

Quand on voit comment sont zigouillés les bestioles, c'est pas Quick qu'il faut dire, mais "couic"... ah ah...

Vous avez fini d'être meuchants avec ces pov'gentils musulmans, hein ??

Ouh les vilains racistes xéno-islamo-halalophobes !!
---

Écrit par : Chriz | jeudi, 18 février 2010

---
Je peux dire une connerie ??

Quand on voit comment sont zigouillés les bestioles, c'est pas Quick qu'il faut dire, mais "couic"... ah ah...

Vous avez fini d'être meuchants avec ces pov'gentils musulmans, hein ??

Ouh les vilains racistes xéno-islamo-halalophobes !!
---

Écrit par : Chriz | jeudi, 18 février 2010

@Chriz
Trop facile, celle-là :-)

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 18 février 2010

Bon, hallal, on s'en tape, y'a des milliers de snacks ou de boucheries hallal, ça choque personne que je sache.

Mais franchement, remplacer le bacon par de la dinde fumée... c'est scandaleux ! Le bacon ne se remplace pas par des ersatz dindeux, c'est sacré le bacon. Quick devrait être condamnée pour faux bacon et usage de faux bacon.

Écrit par : Paul | jeudi, 18 février 2010

@ Paul
ah, enfin un argument qui tient la route : entièrement d'accord. Le vrai crime, c'est celui-là ! contre le bacon. Une abomination :-)

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 18 février 2010

---
De toute façon dans le cochon tout est bon... boudiou'd boudiou !!

http://bondieuseries.hautetfort.com/archive/2009/09/06/dans-le-cochon-tout-est-bon.html
---

Écrit par : Chriz | vendredi, 19 février 2010

Le vrai crime, globalement, est plutôt d'aller manger chez Quick. Franchement, un hamburger dans un fast food...

Écrit par : Mathieu L. | vendredi, 19 février 2010

Bien d'accord Mathieu L. Halal ou pas, bacon ou dinde, ça reste de la junk food, donc à éviter. C'est vraiment une tempête dans un verre d'eau. Le scandale serait d'avoir des menus uniquement halal (ou casher ou strictement végétarien etc) dans les cantines scolaires d'établissements publics, mais Quick étant une entreprise privée, je ne vois pas ce qu'on peut lui reprocher.

Et n'abusez pas du porc non plus pour afficher votre laïcité, ce n'est une viande excellente pour la santé...

Écrit par : archenemy | vendredi, 19 février 2010

Bien d'accord avec l'article.
Demande solvable entraîne création et développement d'une filière de la production à la distribution.
C'est comme cela que se sont développés dans les grandes surfaces des rayons "halal", "kasher", "bios" ou "équitables" ; il n'y a aucune différence sur le fond entre les uns ou les autres ; il y aurait peut-être demain des Quick "bios" si les adorateurs du "bio" ne témoignaient pas plutôt d'une propension au "démontage" des fast food ; notons que les adorateurs de l'"halal" n'ont pas encore "démonté" de Quick "goy" (je ne sais pas comment on dit). Sur le fond c'est bien pareil, dans chacun de ces cas, "halal", "kasher", "bio", "équitable", les consommateurs recherchent certains produits en regard de convictions qui les regardent et ne regardent qu'eux ; la main invisible du marché fait le reste ; on peut regretter, mais c'est un autre registre, aussi bien la montée de l'irrationnel dans la société qui conduit au développement de ces pratiques d'achat, et donc de ces restaurants, de ces étals de marché, de ces rayons de grande surface, que la montée de l'intolérance des uns vis à vis des autres ; mais ce qu'il faut protéger c'est avant tout la liberté individuelle. Dans la ligne de ce constat, remarquons quand même que si la mise à disposition de nourriture "halal" dans les cantines scolaires publiques crée, légitimement des émois, au nom de la laïcité, il est plus curieux que nos experts en laïcité soient tellement silencieux devant la véritable explosion des revendications et mises en place de "bio" dans les mêmes cantines... toutes les publications de l'INRA montrent bien qu'il n'y a pas de différence de qualité entre le "bio" et le "conventionnel" - il peut y avoir des différences de qualité d'un producteur à l'autre, mais ce n'est pas d'être "bio" qui est déterminant, c'est même souvent le contraire car si on soigne les plantes c'est bien parce qu'elles sont malades (même, si, comme on dit pour nous, il ne faut pas abuser des antibiotiques...) -. Bref moi je m'en fous du "bio", là encore ce n'est qu'une question de conviction personnelle, mais visiblement le lobbying de certaines convictions rencontre un écho plus favorable de certains de nos experts en "laïcité"... la riposte "laïque" est quand même très marquée riposte "anti-musulmane"...

Écrit par : daniel | vendredi, 19 février 2010

Il existe bien des sandwiches végétariens... Faux débat !

Écrit par : homer | vendredi, 19 février 2010

Des fastfoods halal, où est le probléme. Arrêtez de vous défouller sur l'Islam, les Musulmans et les Arabes. Certains prétendent qu'il faut éviter la discrémination en ne proposant que du halal dans certains fast-foods. OK, dans ce cas là, il faudrait que tous les restaurants et les fast-foods de France et de Navare proposent également le halal pour ne pas discréminer les Français musulmans. Ne serait-ce pas logique ?

Écrit par : Mokhtar | vendredi, 19 février 2010

vive le porc, tous est bon dans le cochon

la moindre des choses comme dans les cantines scolaire Quick aurait du proposer le choix a ses clients

a non c'est vrai on est dans un pays qui opprime la religion islamique

Écrit par : lolo | vendredi, 19 février 2010

Savez-vous qui est le principal actionnaire de Quick ?

http://www.citoyens2008.com/2010/02/de-laffaire-quick-%C3%A0-laffaire-caisse-des-d%C3%A9p%C3%B4ts-.html

Écrit par : Teo Toriatte | vendredi, 19 février 2010

D'accord avec l'article.

Quelques remarques sur le sujet :
1) Le nombre impressionnant de commentaires sur ce genre de sujets, ici ou ailleurs, montre à quel point le sujet de l'islam en France préoccupe les gens. On y lit aussi beaucoup d'hostilité envers les musulmans. C'est pas cool. Enfin au moins vous savez maintenant de quoi il faut parler pour que votre blog soit lu.
2) Manger de la viande halal ou pas, pour un non-musulman c'est du pareil au même, il faudrait quand même le rappeler. Alors à quoi rime ce tintouin ? Les musulmans sont content car la viande est halal, les non-musulmans s'en foutent, tout le monde est content, et business is business. Au passage sachez que beaucoup de français, musulmans (ben oui), commencent à en avoir assez de toutes ces campagnes médiatiques.
3) Au sujet de la participation de l'Etat dans Quick, c'est peut-être ça le vrai scandale sur lequel on devrait s'interroger. L'Etat est surendetté et on apprend au passage qu'il possède une entreprise qui vend des hamburgers, ce qui est le rôle de l'Etat comme chacun sait. Ce n'est pas être ultra-libéral il me semble que de souhaiter que l'Etat se désengage de Quick.

Écrit par : superdupont | vendredi, 19 février 2010

Tiens, si ça vous intéresse : http://mondodingo.blogspot.com/2010/02/les-affaires-quick-illustration-de.html

Écrit par : Chitah | vendredi, 19 février 2010

@Superdupont
Pour le 1) et Mokhtar, c'est vrai que cette année a été particulièrement gratinée pour les musulmans.
Pour le 2), je crois quye certains non-musulmans rechignent à financer les imams par burgers interposés, que ce soit par désapprobation de cette religion, de toutes les religions ou pour des motifs plus xénophobes.
Pour le 3), il me semble important, dans ce pays où le pouvoir d'achat ne cesse de diminuer et que s'alimenter prend une part de plus en plus importante du budget familial, de garder un Service Public du Hamburger.

Écrit par : Bob | vendredi, 19 février 2010

> notons que les adorateurs de l'"halal" n'ont pas encore "démonté" de Quick "goy" (je ne sais pas comment on dit).

Je crois qu'on dit « harām » pour les interdits alimentaires

Écrit par : Bob | vendredi, 19 février 2010

Et alors?! Mais l'emprise de la pensée religieuse jusque dans mon assiette me dérange foutrement, moi! Que je sache, la religion est censée être librement consentie en pays démocratique? Qu'on m'impose des pratiques (regardez un peu ce que donne l'abattage des animaux "hallal": une honte!)moyennâgeuses et des tabous ridicules me fait frémir, moi qui lutte contre ce retour en force des absurdités pré-scientifiques... Marre d'être pris en otage par les religieux! Et quand vous n'aurez plus accès aux piscines parce que des coincés de la libre pensée pour ne pas dire d'autre chose refusent que les hommes et les femmes s'y baignent ensemble, vous direz: no problem, et alors? C'est un article sacrément lâche qui figure en haut de cette page, dans l'esprit du temps certes, mais qui ne nous fait pas avancer, pas plus que ceux qui sont convaincus que le plus important dans la vie est de respecter des rituels vains, peu importe de quelle religion ils sont!
Je souffre d'une maladie qui m'impose d'exclure le gluten, qui se trouve partout dans la bouffe industrielle (et là il y a vraiment de quoi dénoncer les choses parce que très très peu savent à quel point ils bouffent de la merde)et je peux vous dire que je galère pour manger à l'extérieur... Je n'ai pas le choix, ce n'est pas parce qu'on m'a lobotomisé l'esprit avec des rituels absurdes que j'en suis là mais c'est une question de vie ou de mort: les restaurateurs s'en foutent complètement! Mais ils font tous place à ceux qui menacent, qui crient haut et fort leurs "besoins" de zones hallal (versus "haram": l'impur, le tabou, l'hérétisme; rien que cette vision des choses, c'est scandaleux au "pays des droits de l'homme" et ça doit être combattu!)!
Il faut avoir le courage de dire "stop!" et cesser de coucher notre liberté devant le retour de l'inquisition, fût-elle marchande!

Écrit par : CAFEZINHO | samedi, 20 février 2010

Ainsi, 8 Quick qui tentent une expérience de vente de viande halal c'est le retour de l'inquisition. L'inquisition marchande.

Pendant ce temps, le Financial Times et The Economist décrivent les français comme, ni plus ni moins, des débiles mentaux.

Écrit par : Chitah | samedi, 20 février 2010

Il y a des milliers d egens qui décrivent les uns et les autres, de par le monde, comme des débiles mentaux... Je ne vois pas en quoi c'est pour vous un argument. "Les Français", tous des débiles mentaux: ça, c'est de l'analyse! On parlait d'un problème précis ici, ne vous cachez pas derrière des arguments du Financial times qui n'ont rien à voir avec le schmilblick...et qui renvoient eux aussi à des notions précises.

Écrit par : cafezinho | samedi, 20 février 2010

Question: la technique d'abattage imposée pour que la viande soit halal(l'animal ne doit pas avoir été étourdi préalablement) n'est pas plus barbare que celle utilisée généralement?

Écrit par : Ink | samedi, 20 février 2010

Tiens, le gérant du Quick n'est semble-t-il pas n'importe qui : http://mondodingo.blogspot.com/2010/02/polemique-du-quick-halal-et-la-verite.html#comment-35629772

Écrit par : Chitah | samedi, 20 février 2010

Je rappele que l'un des problèmes (l'un seulement...) en matière de respect des animaux est le fait que le terme "hallal" impose que l'animal soit conscient donc souffrant, c'est pour cela que certains bouchers hallal refusent d'étourdir l'animal, lequel souffre atrocement, tout cela pour des croyances:
"La vétérinaire musulmane Leïla el Fourgi, présidente de la SPA de Tunisie, mène campagne pour convaincre les musulmans d'abandonner l'abattage d'animaux conscients, en particulier lors de l'Aïd el Kébir : " LETTRE OUVERTE DE LA DIRECTRICE DE LA SOCIETE PROTECTRICE DES ANIMAUX DE TUNISIE A SES COMTATRIOTES MUSULMANS
Après la période de Ramadan destiné à l'abstinence,à l'humilité,à la simplicité et à la générosité envers nos semblables ,sans vouloir d'aucune façon me substituer aux autorités refigieuses,je voudrais être auprès de vous l'avocate de nos autres compagnons, les animaux qui,eux aussi ont été créés par Dieu et à qui le Coran nous recommande de porter respect et protection. Bientôt sera l' Aïd El Kebir.
La "Souna", ( ou Sunna) et seulement la "Souna",veut que , pour célébrer cet évènement afin de se rapprocher de Dieu, il doit procéder au matin de I'Aïd au sacrifice d'un mouton. La volonté de Dieu est l'aumône,il n'impose pas ce sacrifice qui n'a de valeur que si vous le destinez au pauvre et n'est pas valable s'il est fait pour votre consommation personnelle. Dans notre pays l'abattage représente une catastrophe économique annuelle,et dans votre pays d'adoption, une contradiction avec les lois sanitaires en vigueur. L'abattage clandestin d'animaux est de plus un délit réprimé par les lois de la CEE pour des raisons de santé, d'hygiène et de protection animale. Des abattoirs agréés par la.France sont,à votre disposition pour vous founir des, animaux abattus selon les règles tout en vous garantissant la qualité "Halal" recommandée par notre Coran. Vous devez vous rapprocher encore plus du Coran en exigeant de vos dignitaires religieux que votre animal soit étourdi avant son sacrifice, comme cela est le cas dans d'autres pays de la CEE et voire même d'Afrique (Kenya). Aucune loi ne vous oblige à égorger un animal conscient, bien au contraire, dans sa grande sagesse, le Coran vous demande, de protéger les animaux et de leur éviter la souffrance jusqu'à leur dernier souffle de vie. Demandez une "Fetoua" à vos représentants religieux.
N'oubliez jamais que : "le CORAN doit s'adapter en tout lieu et en toute situation...." Cette phrase date de 15 siècles.
Vous devez en trouver l'adaptation moderne en votre âme et conscience. Exigez l'étourdisserment de tout animal avant son abattage. Dieu vous sera reconnaissant d'avoir adouci les demières secondes de la vie d'un être qu'il a créé." Et: "L'abattage rituel illégal-Le 4 novembre 1999, le Tribunal Administratif de Versailles (région parisienne), à la suite d¹une plainte de la Protection Mondiale des Animaux de Ferme (PMAF), a annulé les arrêtés pris par des communes qui autorisaient la mise en place d¹un site d¹abattage dérogatoire le jour de l¹Aïd-el-Kébir (une fête musulmane), en outre, une circulaire du Préfet du Val d¹Oise qui donnait une liste de sites d¹abattage en plein air, a également été annulée. Néanmoins, le 16 mars dernier, le jour de l¹Aïd el Kébir les enquêteurs de
l¹association ont filmé un des plus grands sites d¹abattage en plein air, situé à Montreuil, en banlieue parisienne. La situation y a été constatée par un huissier de justice, ainsi que dans 3 autres sites d¹abattage et permettra à l¹association d¹attaquer en justice les maires concernés. Le droit communautaire n¹autorisant les abattages rituels que dans les abattoirs, une plainte à la Commission européenne sera aussi déposée. En Belgique également, la loi n¹autorise les abattages dans le cadre d'un rite religieux uniquement que dans un abattoir. Les abattages rituels effectués à domicile y sont interdits depuis 1988. Toutefois, malgré la législation, certaines communes et villes permettent encore les abattages à domicile. Ainsi, pour la région de Bruxelles, M. Gosuin, le Ministre de l'environnement de la région, à reporté l'application de la loi à l'année prochaine: ce n'est donc qu'en 2001 que la région de Bruxelles suivra les instructions de son gouvernement et de l¹Europe." C'est ici: http://www.encyclopedie-universelle.com/abattoir-abattage-rituel.html
Plus explicite, si cela ne vous suffit pas, voici un reportage de FR3 Lorraine sur les abattoirs Charal, viande hallal: "France 3 Lorraine - L214 inflitre un abattoir Charal"
http://www.youtube.com/watch?v=i1l_BqRs4xE
Il y a quantité d'autres films sur youtube, généralement atroces...
Pour Charal, et le scandale de ces boeufs martyrisés, on a bien sûr essayé de faire oublier qu'il s'agissait d'abattage hallal:
http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=2289
Il y a une véritable lâcheté par rapport aux pressions qu'imposent les religieux aujourd'hui, dans un pays républicain où petit à petit certes, mais dans une certaine cohérence quand même, on refusait la barbarie. Aujourd'hui, on regresse. Pire, avec l'assentiment de bobos qui succombent au discours facile qui veut qu'on soit intolérant et raciste si l'on critique un tant soit peu ce poids tout récent de la religion au sein de la vie laïque. J'ai dénoncé plus haut le retour de l'Inquisition, et je rappelle qu'elle avait justement pour vocation de ne plus permettre de choix...CQFD pour Quick (dont je me fiche des produits que je ne consomme pas mais ce n'est pas pour cela que j'accepte que la religion s'infiltre partout)!
Les croyances religieuses font partie de la sphère privée, du moins c'est ce qui était admis en France il y a plus d'un siècle: qu'elles y restent et cessent de menacer notre liberté!

Écrit par : cafezinho | samedi, 20 février 2010

Je rappele que l'un des problèmes en matière de respect des animaux est le fait que "halal" impose que l'animal soit conscient donc souffrant; certains bouchers halal refusent d'étourdir l'animal, lequel souffre atrocement, tout cela pour des croyances.
"La vétérinaire musulmane Leïla el Fourgi, présidente de la SPA de Tunisie, mène campagne pour convaincre les musulmans d'abandonner l'abattage d'animaux conscients, en particulier lors de l'Aïd el Kébir : " LETTRE OUVERTE DE LA DIRECTRICE DE LA SOCIETE PROTECTRICE DES ANIMAUX DE TUNISIE A SES COMTATRIOTES MUSULMANS Après la période de Ramadan destiné à l'abstinence,à l'humilité,à la simplicité et à la générosité envers nos semblables ,sans vouloir d'aucune façon me substituer aux autorités refigieuses,je voudrais être auprès de vous l'avocate de nos autres compagnons, les animaux qui,eux aussi ont été créés par Dieu et à qui le Coran nous recommande de porter respect et protection. Bientôt sera l' Aïd El Kebir.
La "Souna", ( ou Sunna) et seulement la "Souna",veut que , pour célébrer cet évènement afin de se rapprocher de Dieu, il doit procéder au matin de I'Aïd au sacrifice d'un mouton. La volonté de Dieu est l'aumône,il n'impose pas ce sacrifice qui n'a de valeur que si vous le destinez au pauvre et n'est pas valable s'il est fait pour votre consommation personnelle. Dans notre pays l'abattage représente une catastrophe économique annuelle,et dans votre pays d'adoption, une contradiction avec les lois sanitaires en vigueur. L'abattage clandestin d'animaux est de plus un délit réprimé par les lois de la CEE pour des raisons de santé, d'hygiène et de protection animale. Des abattoirs agréés par la.France sont,à votre disposition pour vous founir des, animaux abattus selon les règles tout en vous garantissant la qualité "Halal" recommandée par notre Coran. Vous devez vous rapprocher encore plus du Coran en exigeant de vos dignitaires religieux que votre animal soit étourdi avant son sacrifice, comme cela est le cas dans d'autres pays de la CEE et voire même d'Afrique (Kenya). Aucune loi ne vous oblige à égorger un animal conscient, bien au contraire, dans sa grande sagesse, le Coran vous demande, de protéger les animaux et de leur éviter la souffrance jusqu'à leur dernier souffle de vie. Demandez une "Fetoua" à vos représentants religieux.
N'oubliez jamais que : "le CORAN doit s'adapter en tout lieu et en toute situation...." Cette phrase date de 15 siècles.Vous devez en trouver l'adaptation moderne en votre âme et conscience. Exigez l'étourdisserment de tout animal avant son abattage. Dieu vous sera reconnaissant d'avoir adouci les demières secondes de la vie d'un être qu'il a créé."
"L'abattage rituel illégal-Le 4 novembre 1999, le Tribunal Administratif de Versailles (région parisienne), à la suite d¹une plainte de la Protection Mondiale des Animaux de Ferme (PMAF), a annulé les arrêtés pris par des communes qui autorisaient la mise en place d¹un site d¹abattage dérogatoire le jour de l¹Aïd-el-Kébir (une fête musulmane), en outre, une circulaire du Préfet du Val d¹Oise qui donnait une liste de sites d¹abattage en plein air, a également été annulée. Néanmoins, le 16 mars dernier, le jour de l¹Aïd el Kébir les enquêteurs de
l¹association ont filmé un des plus grands sites d¹abattage en plein air, situé à Montreuil, en banlieue parisienne. La situation y a été constatée par un huissier de justice, ainsi que dans 3 autres sites d¹abattage et permettra à l¹association d¹attaquer en justice les maires concernés. Le droit communautaire n¹autorisant les abattages rituels que dans les abattoirs, une plainte à la Commission européenne sera aussi déposée. En Belgique également, la loi n¹autorise les abattages dans le cadre d'un rite religieux uniquement que dans un abattoir. Les abattages rituels effectués à domicile y sont interdits depuis 1988. Toutefois, malgré la législation, certaines communes et villes permettent encore les abattages à domicile." C'est ici: http://www.encyclopedie-universelle.com/abattoir-abattage-rituel.html
Plus explicite encore, voici un reportage de FR3 Lorraine sur les abattoirs Charal, viande halal: "France 3 Lorraine - L214 inflitre un abattoir Charal"
http://www.youtube.com/watch?v=i1l_BqRs4xE
Il y a quantité d'autres films atroces sur le net...
Pour Charal, et le scandale de ces boeufs martyrisés, on a bien sûr essayé de faire oublier qu'il s'agissait d'abattage halal:
http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=2289
Il y a une véritable lâcheté par rapport aux pressions qu'imposent les religieux aujourd'hui, dans un pays républicain où petit à petit certes, mais dans une certaine cohérence quand même, on s'efforçait de lutter contre le fanatisme et la barbarie. Aujourd'hui il n'y a plus que le discours facile qui veut qu'on soit intolérant et raciste si l'on critique un tant soit peu ce poids de la religion au sein de la vie laïque. J'ai dénoncé plus haut le retour de l'Inquisition, et je rappelle qu'elle avait justement pour vocation de ne plus permettre de choix...CQFD pour Quick (dont je me fiche des produits que je ne consomme pas)!
Les croyances religieuses font partie de la sphère privée, du moins c'est ce qui était admis en France il y a plus d'un siècle: qu'elles y retournent et cessent de menacer notre liberté!

Écrit par : cafezinho | samedi, 20 février 2010

Non, servir de la viande hallal n'est pas une banalité.
la viande hallal provient de la certification d'un abattage des animaux éxécuté selon les écritures du Coran et donc en rejettant la viande provenant des abattoirs modernes où une pré-anesthesie des animaux est pratiquée (ce qui est contraire au Coran).
Exiger de la viande hallal, c'est demander à ce qu'elle provienne d'animaux égorgés à vif.

Écrit par : barnabé | dimanche, 21 février 2010

Quelle liberté d'expression!
Mon commentaire donnant le lien de films sérieux révélant la souffrance des animaux lors d'un abattage halal, c'est-à-dire imposant contre toutes les lois européennes, que l'animal soit conscient et souffre, a été retiré...de même que celui de la personne qui juste après confirmait cette absurdité barbare! C'est Charal qui vous a demandé de ne pas diffuser les horreurs concernant leurs abattoirs? J'aimerais savoir d'où vient la censure... Certainement pas de la responsable de la SPA de Tunisie dont je donnais extraits de sa lettre ouverte, musulmane, qui lutte contre ces tabous archaïques qui veulent que boucherie "halal" soit aujourd'hui l'équivalent de souffrance animale!

Écrit par : Cafezinho | dimanche, 21 février 2010

" Exiger de la viande hallal, c'est demander à ce qu'elle provienne d'animaux égorgés à vif. " tss, triste époque où l'on veut égorger des animaux morts ... En tout cas, mon Cher Hérétique, les grands esprits se rencontrent une fois de plus.
http://forum.modem.vraiforum.com/t456-Ahhh-quick.htm

Écrit par : Roulleaux Dugage | lundi, 22 février 2010

Triste époque que celle où il faille expliquer que le sens de "à vif" n'est pas celui de "vif": "À vif. Avec la chair à nu, douloureusement sensible et vulnérable.Au fig.Dans un état exacerbé."
Egorger un animal à vif, comme on le voit sur la vidéo des abattoirs Charal, c'est une honte. Je maintiens. Faut-il expliquer pourquoi, là aussi?
Heureusement que l'autocongratulation vous donne du "grand esprit", ce n'est pas la vacuité abyssale de vos propos qui risquera de vous gratifier de telles louanges...puisque pour vous "gerbant" et autres scientifiques "Il est rappelé à cet égard que dans les pays chauds, la viande non correctement saignée peut se révéler très dangereuse à la consommation à cause des saloperies que draine le sang. " semblent des arguments!
Conformisme outrancier et aveuglement tendance: le duo qui stagne!

Écrit par : Cafezinho | lundi, 22 février 2010

"Egorger un animal à vif, comme on le voit sur la vidéo des abattoirs Charal, c'est une honte. Je maintiens. Faut-il expliquer pourquoi, là aussi? "

Oui, j'aimerai bien qu'on m'explique pourquoi. Quels éléments vous permettent de dire que l'animal souffre? Et, si c'est le cas, en quoi est-ce important?

Écrit par : Chitah | lundi, 22 février 2010

"En quoi est-ce important?" CQFD.
Vous donnez ci-dessus la preuve que le halal est incompatible avec le respect de la vie puisqu'il faut aller jusqu'à vous expliquer en quoi faire souffrir un animal est indigne,alors que techniquement depuis des lustres on peut l'éviter!
Cette conception de la "pureté" qui exclut le respect d'autrui, les autres qu'il faut combattre par le jihad, le respect des animaux, altérité cette fois d'une espèce "inférieure" qu'il est facile de martyriser, le respect de la notion de progrès puisque des principes qui trouvaient leur fondement dans l'organisation de sociétés il y a plus de 1000 ans sont emmurés dans une idéologie fanatique, cette conception dis-je n'est pas la mienne et je ne veux en aucun cas qu'on me l'impose!
C'est curieusement chez les peuples qui ont eu tant à souffrir de ces contraintes jugées mineures par certains Français aujourd'hui que l'on trouve les analyses les plus honnêtes de ce que cette violence contre les principes humanistes entraîne.
Je vous invite à lire l'intégralité de cet article d'un site kabyle indépendant dont je vous livre le début: "Les récents événements qui ont marqué le monde et plus particulièrement le monde occidental n’ont échappés à personne et à moins de n’avoir été dans un bunker ces derniers temps vous ne pouvez pas ne pas avoir entendu parler des événements tels que : la prière publique devant le colisée à Rome, l’occupation de la place du Dôme à Milan suivi également d’une prière publique, la manifestation pour le voile en France par le PMF, les différentes manifestations “pacifistes” pro Hamas et antisémites avec comme slogan : " mort aux juifs", " les juifs au gaz", la multiplications des actes de vandalisme à l’encontre des commerçants d’origine juive, les différents appels à la haine et au racisme et j’en passe de belles preuves d’amour et de tolérance. Il n’y a qu’une seule conclusion à tirer de ces événements : les musulmans pseudo-modérés usent et abusent de leurs droits une fois réunis en masse et se permettent des actions qui ne devraient pas être tolérés par les pouvoirs publiques.
Mais comme certains le pensent, ceci fait parti du procédé d’islamisation de l’Occident, doucement mais sûrement. Ils profitent des lois des pays démocratiques et laïques et les détournent à leurs avantages pour obtenir gain de cause." Plus loin: "Actuellement, ce Al Maqdisi, classifie la démocratie occidentale comme une “Assabia Jahilia ”, (règles, lois, principes, organisation sociale ou étatique, non fondés sur le coran), dont il faut exploiter les énormes avantages qu’elle offre. Il a conseillé à ses frères du djihad de ne pas hésiter à en bénéficier en cas de besoin." et "L’islam est un système complet, absolu car il a des composantes religieuses, légales, politiques, économiques et militaires. La composante religieuse est une accroche pour les autres composantes. L’Islamisation se produit quand les musulmans, dans un pays, sont assez nombreux pour s’agiter et réclamer leurs prétendus "droits religieux."
Quand des sociétés politiquement correctes et culturellement variées, sont d’accord sur les demandes musulmanes "raisonnables" concernant leurs "droits religieux", elles récoltent aussi les autres composantes, en bonus. Voici comment cela marche:... " Je vous laisse lire la suite, chiffres à l'appui.
http://www.kabyles.net/La-strategie-d-islamisation.html

Écrit par : Cafezinho | lundi, 22 février 2010

Je le note : si je pose une question comme celle-là, c'est parce qu'il existe une réalité qui dépasse l'entendement de l'arabo-musulman que je suis.

Si je détaille ce que vous dites me concernant : je ne comprends pas la notion de respect d'autrui vu que je le combats par le djihad, je ne respecte pas les animaux que je préfère martyriser, je suis un arriéré qui refuse le progrès, et en plus je cherche à vous faire régresser en vous imposant mes vues.

Je pense que vous êtes bon pour l'asile, franchement.

Écrit par : Chitah | lundi, 22 février 2010

Vos propos éclairés soulignent que vous êtes bon pour le jihad...Pas de problème pour vous, c'est halal!
Encore désolé d'avoir perturbé vos convictions en vous montrant que le débat sur le halal dépassait les limites de l'assiette.
De mon côté, puisque vous me vouez à l'asile, je me plongerai avec moult délices haram dans Voltaire, Thomas Mann ou Montaigne, de pauvres esprits ouverts à tous les vents qui me rappelleront le doux temps où la pensée unique n'était pas de mise...

Écrit par : cafezinho | lundi, 22 février 2010

Vous êtes racistes et vous l'assumez manifestement, m'enfin manque de bol pour vous, cela ne changera rien à ce qui se passe en France : le hallal continuera à exister, et s'étendra, s'étendra, s'étendra.

Et vous, vous n'aurez plus qu'à soit accepter qu'une grande partie de la viande que vous mangerez sera hallal, ou bien à changer de pays.

:D Hahahahahahahahaha.

Écrit par : Chitah | lundi, 22 février 2010

Eh bien, là encore CQFD! Votre haine de l'altérité et de la diversité vous déshonore et honore mes propos d'un bel exemple!
Je ne suis pas raciste et cela fera rire beaucoup de mes proches... C'est le miracle d'internet, on ne sait pas à qui l'on parle; ceux qui n'ont rien dans la tête et se contentent d'insulter les autres et de tout confondre, comme vous, sont vite démasqués, parfois cruellement...
Ne pas manger halal n'est donc plus un choix, mais le résultat d'une énième croisade haineuse (victorieuse? L'avenir nous le dira) des musulmans contre la laïcité française, vous venez de le démontrer. Ca fait de moi un raciste de ne pas vouloir manger halal? Intéressant.
Je ne vais pas manger halal ou ce que préconise Rael ou Gandhi si je n'en ai pas envie: ça vous dépasse?
Je me battrai pour que l'on revienne à un semblant de démocratie en ce pays. Qui est mon pays et dont, qui que vous soyez, vous n'avez pas le droit de me chasser. Et que je quitterai seulement si j'en ai envie, et pas à cause d'absurdes croisades réactionnaires qui veulent imposer à tous des idées sectaires et dangereuses. La France a déjà connu son Moyen-âge; s'il vous manque, allez le retrouver dans certains pays où la barbarie est quotidienne et où tous ceux que je connais qui y ont fait un tour avec des idées vagues, comme vous peut-être, en sont revenus horrifiés.
Plus de soucis ni querelles: même les débats d'idées sont interdits par la charia dans les pays qui l'applique...

Écrit par : cafezinho | lundi, 22 février 2010

Non ça fait de vous un raciste de me dire que j'ai des caractéristiques que vous prêtez aux arabo-musulmans, qui plus est négatives.

Vous avez l'air très perturbé et en avoir gros sur la patate, votre écriture est incohérente et compulsive.

A la simple question "comment savez-vous que les bêtes souffrent?" vous avez répondu "ben c'est évident" et vous avez littéralement pété un plomb en déversant votre haine des arabo-musulmans basée sur la lecture de quelques blogs monomaniaques.

Vous êtes probablement fou.

Écrit par : Chitah | lundi, 22 février 2010

D'un autre côté, la présence de cafezinho sur ce fil de discussion montre à quel point ce type de débats attire des fous, monomaniaques, frustrés, et surtout complètement haineux.

C'est un excellent indicateur de son inutilité, par ailleurs.

Écrit par : Chitah | lundi, 22 février 2010

Encore une fois votre bêtise n'a d'égale que la violence de vos insultes...si ça vous amuse! C'est édifiant que vous vouliez persuader (qui? vous-même?) que je suis incohérent et compulsif, et que j'ai "pété un plomb"... Très calme, à l'inverse de vos dires et attitudes, je n'ai donné que des arguments.
Mais il faut vous apprendre à lire car vous ne faites que répéter les mêmes fadaises et ne tenez pas compte du tout de ce que j'écris. Et c'est moi qui suis haineux! C'est amusant tout cela.
Pour la souffrance animale, je crois aussi que vous le faites exprès (car ce serait grave de manger de la viande halal sans savoir ce que ça signifie, non?) de demander comment on peut le savoir, comme vous le faites exprès avec vos insultes gratuites et autres tentatives de jeter de l'huile sur le feu (et ça ne marche pas, désolé: regardez et apprenez! on peut débattre et rester poli, ne pas s'insulter ni s'envoyer à l'asile! Ca s'appelle la courtoisie et aussi la démocratie).
Je vais toutefois vous répondre par des images, que vous n'avez pas plus regardées que vous n'avez compris les arguments écrits. Donc je remets les liens:
http://www.youtube.com/watch?v=i1l_BqRs4xE
http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=2289

Écrit par : cafezinho | lundi, 22 février 2010

Hé ben dis donc, c'est un truc de dingue, j'en ai croisé des cinglés sur le net, mais des comme vous c'est une fois par an.

Perte de sang froid rapide, posture haineuse, commentaires de plusieurs km de long qui tournent en boucle, certitude chevillée au corps d'être le seul à écrire des arguments, à être de bonne foi, et vouloir faire avancer le débat, certitude que personne ne l'écoute ni ne le lit : je vous diagnostique personnalité bipolaire (on disait maniaco-dépressif) et probablement paranoïaque.

Soignez-vous, c'est un conseil.

Écrit par : Chitah | lundi, 22 février 2010

à lire certains commentaires c'est à se demander où ils vont chercher tous ça loll après ils s'étonnent que les gens votent pour le Front national..tu parles que certains ont une envie réelle de s'intégrer

Écrit par : kanon67 | mardi, 16 mars 2010

Le probleme du hallal c'est que par ce biais on finance les imams et autres.et moi je n'ai aucune envie de donner mon argent pour ca.
Je propose que les nons musulmans n'aille pas chez Quick pour eviter de donner de l'argent aux organisations musulmanes

Écrit par : agar | mardi, 16 mars 2010

Le problème, c'est qu'on laisse parler les réligieux.
Basta ! IL N'Y A PAS PLUS DE DIEUX QUE JE N'AI DE BEURRE AU CUL !

Écrit par : Robespierre | mardi, 16 mars 2010

Aussi il n'est pas normal qu'une entreprise qui appartient à l'Etat face une discrimination envers des citoyens Français. Les Sikhs ont comme interdiction de manger de la nourriture Hallal, hors il existe plus de 10.000 sikhs en France et ceci est donc discriminatoire envers des citoyens Français

http://fr.wikipedia.org/wiki/Religion_et_alimentation#Sikhisme

Écrit par : tutr | mardi, 16 mars 2010

Le souci c'est quand il n'y a pas de choix. Bien sûr ce serait logique qu'il y ait un menu halal et un menu non halal. Maintenant la cohabitation des 2 est impossible en cuisine. Comment faire ? Comme maintenant, pas de choix pour les "non-halal". Est-ce juste ? Non. Pas de halal alors ? Pas juste non plus. Peut-être faudrait-il que les consommateurs de halal fassent des concessions et que la cohabitation des 2 devienne possible ? A eux de voir. Les non halal ne peuvent rien faire de plus.
Bien sûr manger halal, pour moi qui suis "non-halal" (et de surcroit non croyante) ne me ferait aucun mal, mais par principe, comme notre pays nous garantit la liberté et la laïcité, j'estime qu'on ne doit pas avoir que du halal. Certains trouvent peut-être que c'est bête d'agir ainsi, mais après tout, choisir d'obeïr à une religion c'est un choix, ce sont des principes qu'on s'applique et que l'on choisit de respecter. C'est pareil. Parce que manger du porc ou de la viande non halal, au fond, ça n'a rien de mal. Ou alors faut qu'on m'explique...

Écrit par : Asabaya | mardi, 16 mars 2010

Quick est une entreprise privée, elle fait ce qu'elle veut, et c'est tout. Si son business n'est pas rentable, ne vous en faites pas, il changera vite son fusil d'épaule...

Écrit par : l'hérétique | mardi, 16 mars 2010

Je préfère le "à l'ail" que le "halal" d'ailleurs on devrait créer des Fast food 100% à l'ail. Vive la France!!!

Écrit par : empereur | mardi, 16 mars 2010

Les commentaires sont fermés.