Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« On n'aime pas les enfants handicapés au Canada ? | Page d'accueil | Programmes pour les transports en île de France »

lundi, 08 février 2010

Pourquoi voter MoDem ?

Je regarde les sondages qui défilent, et je constate que les uns après les autres, ils ne sont pas à l'avantage du MoDem. Il me semble que l'équation est pourtant assez simple (enfin...à poser, pas à résoudre) : pourquoi voter MoDem ? Oui, pourquoi. Pourquoi des gens votent pour nous ? Dans le dernier sondage opinion way, j'ai constaté que 5O% de nos électeurs voteront à droite au second tour et les 50% restant à gauche. Je crois donc que ce serait une erreur magistrale de gauchir notre discours, et non moins magistrale de s'allier avec la gauche ou l'UMP. Ou alors, il faut adopter la position des municipales et s'allier tantôt à gauche, tantôt à droite, en fonction des enjeux locaux et des programmes régionaux et non de considérations nationales. Inutile de compter sur la gauche : l'alliance front de gauche-écolos-socialistes forme une majorité qui n'a nul besoin du MoDem.

Par delà les alliances, il faut donner de vraies raisons aux citoyens de voter pour le MoDem : ceci signifie qu'il doit porter un marqueur idéologique, et être doté d'une traçabilité. A vouloir faire des Parlements de l'Alternance et à participer à des rassemblements écologique, social et démocrate, nous avons dilué notre identité. L'UDF avait une identité, le MoDem n'en a pas ou plus.

C'est donc dans ce domaine qu'il faut travailler, le plus vite possible, et se montrer convaincant en tentant d'élaborer des programmes originaux et efficaces dans les régions.

J'avoue pour l'instant, que je ne suis pas vraiment enthousiasmé parce que je lis dans le programme de ma formation pour ma Région. Il va falloir se montrer plus incisif, le temps nous manque désormais.

La seule idée astucieuse et novatrice que j'ai relevée, c'est celle des deux emplois sans charge au niveau régional. Cela, c'est un bon point. Le reste on le retrouve dans tous les programmes, gentiment siffloté sur un air de pipeau. J'aimerais, par exemple, que dans le programme de mon parti figure un plan d'action pour attirer les investissements, ou encore un développement sur la manière dont la Région entend être facilitatrice pour les entreprises naissantes. Il y a bien sûr l'idée du guichet unique ou de la mise en réseau des entreprises mais ce sont un peu des cache-misère faute de trouver des idées plus percutantes. Et puis c'est un peu un serpent de mer qui ressort régulièrement, sans que l'on puisse considérer véritablement sa mise en application, voire, vérifier si elle ne se fait pas déjà partiellement.

Ce n'est pas mieux ailleurs, c'est même souvent pire, mais ailleurs, il y a la notoriété et une position de pouvoir. Le MoDem n'a pas ces atouts-là : il ne peut donc pas se permettre d'être moyen. S'il veut faire un bon score, il est condamné à être excellent.

13:21 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (24) | Tags : modem |  Facebook | | |

Commentaires

Bonne analyse, nous devons nous démarquer. C'est ce que je n'ai cessé de dire :-)

Par contre, si tu as des idées que tu voudrais voir le mouvement défendre, comme tu le dis ("J'aimerais, par exemple, que dans le programme de mon parti figure un plan d'action pour attirer les investissements, ou encore un développement sur la manière dont la Région entend être facilitatrice pour les entreprises naissantes"), eh bien qu'attends-tu pour les proposer ? :-)

Écrit par : KPM | lundi, 08 février 2010

pour ma part, pour la 1ere fois depuis les législatives 2002, je ne voterai pas Modem (ou UDF) au 1er tour.

j'ai voté du bout des doigts modem aux européennes, je voterai probablement pour Dupont aignan aux régionales.

inutile de revenir sur les causes de ce gâchis, mais force est de constater que rien, en particulier en IDF, ne me donne envie de mettre un bulletin orange dans l'urne. et je ne vois pas ce qui m'inciterai à le faire en 2012, dans l'état actuel des "idées" du Modem.

Écrit par : centriste en vadrouille | lundi, 08 février 2010

pour ma part, pour la 1ere fois depuis les législatives 2002, je ne voterai pas Modem (ou UDF) au 1er tour.

j'ai voté du bout des doigts modem aux européennes, je voterai probablement pour Dupont aignan aux régionales.

inutile de revenir sur les causes de ce gâchis, mais force est de constater que rien, en particulier en IDF, ne me donne envie de mettre un bulletin orange dans l'urne. et je ne vois pas ce qui m'inciterai à le faire en 2012, dans l'état actuel des "idées" du Modem.

Écrit par : centriste en vadrouille | lundi, 08 février 2010

Je vois que tu rejoins ce que je disais à notre président le 21 novembre. Ça me fait plaisir (aucune ironie).

Écrit par : Claudio Pirrone | lundi, 08 février 2010

Salut Claudio
C'est ce que je clame depuis longtemps à titre perso...
@centriste
Oui, je comprends bien pourquoi. j'espère que d'ici un mois nous aurons des propositions susceptibles de vous faire changer d'avis.
@KPM
Oh, j'en ai quelques unes. Je crois que je vais créer une cercle de réflexion pour échanger à ce sujet.
J'avoue que sur l'économie, en revanche, je ne sais pas comment la Région pourrait procéder.

Écrit par : l'hérétique | lundi, 08 février 2010

@L'hérétique

"La seule idée astucieuse et novatrice que j'ai relevée, c'est celle des deux emplois sans charge au niveau régional."

C'est la fausse bonne idée par excellence. Tu ne pourras jamais éviter les effets d'aubaine

Un exemple :
J'ai 4 employés, j'en vire deux (qui ne me rapportent rien) et j'en prends deux sans charge. Resultat : niveau chomage on se retrouve à iso-périmètre puisque je recrée 2 chomeurs. Mais en plus ces chomeurs là sont théoriquement plus remunèrés que les nouveaux embauchés. Resultat = indemnités chomages supèrieures à débourser par l'état.
Les entreprises vont être au anges ! les chomeurs et les finances publiques moins....

Écrit par : Fabio Lauresti | lundi, 08 février 2010

@ l'hérétique

à ce stade il ne s'agit plus seulement d'une question d'idées. Il n'y en pas beaucoup plus ailleurs, il ne faut pas se voiler la face.
Il y a aussi une question d'envie ! et à part Jean Lassalle ou Rodolphe Thomas, je ne trouve aucune tête de liste qui donne "envie" de voter pour elle au Modem. Et en IDF c'est catastrophique !

Écrit par : centriste en vadrouille | lundi, 08 février 2010

@Fabio
Il doit tout de même être possible de vérifier si une entreprise se livre à un tour de passe-passe de ce genre, non ? Elle est censée présenter un bilan annuel, en principe.

Écrit par : l'hérétique | lundi, 08 février 2010

> pour ma part, pour la 1ere fois depuis les législatives 2002, je ne voterai pas Modem (ou UDF) au 1er tour.

Je rejoins Centriste en vadrouille. Pour la première fois je pense m'abstenir (et non pas voter NDA).
Disons que je votais par défaut pour l'UDF/Modem pour les quelques vagues mesures libérales (en gros réduction des dépenses et du déficit) mais que la tournure que prend le Modem actuellement ressemble davantage à du socialisme qu'autre chose.
Et, étant donné l'absence de liste libérale dans mon trou perdu, je crains qu'il ne faille m'abstenir.

> "La seule idée astucieuse et novatrice que j'ai relevée, c'est celle des deux emplois sans charge au niveau régional."

Déjà ça me semble une mesure qui aurait davantage de sens au niveau national. Ensuite c'est tout simplement une baisse de charge sans contrepartie qu'il faudrait, ou mieux une refonte de la fiscalité aussi bien des particuliers que des entreprises. Je pense que le Modem et le P.S. sont d'accord là-dessus sur cette nécessaire réforme, de même que quelques hommes de l'UMP.

Écrit par : Bob | lundi, 08 février 2010

@ fabio

en tant que chef d'entreprise TPE..je peux vous dire qu'on ne licencie pas sans raison,ou même pour raison économique,si facilement..les règles sont draconiennes,et on finit aux prud'hommes plus vite qu'on ne le veut..
d'autre part, le cout de licenciement économique pour une TPE est carrément destructeur.. je témoigne par mon expérience:
l'an dernier, la crise faisaint fureur, nous avons du licencier 3 salariés sur 8, pour raison économique.. pas de pb de ce côté la,le CA ayant chuté de moitié.par contre les salariés licenciés ont choisi la "convention de reconversion", qui induit leur départ immédiat, sans effectuer leur préavis de 2 mois( donc 6 mois à 3),ces 6 mois + les charges étant dus par l'entreprise au pôle Emploi .. soit 25 000 euros sortis sans travail effectué et évidememnt sans facturation de ce travail.. conclusion quand on licencie, à ce nivreau, le cout du licenciement est extrèmemnt dommageable pour la TPE, qui du coup ne se remet pas de cette perte d'argent.; et risque à tout moment de déposer le bilan car entre temps, la crise s'accentue..d'où le risque de 5 chomeurs de plus plus 2 entrepreneurs à la rue( pas de RSA, perte de la maison etc..)..
merci au pôle Emploi et au gouvernement pour écraser les TPE en difficulté alors que les milliards coulent à flot pour les banques et autres automobiles...
j'en viens aux 2 emplois sans charge.. après licenciement économique, pas possible d'embaucher 2 autres salariés dans l'année qui suit, sauf si on reprend les licenciés..
donc les manoeuvres louches que vous évoquez sont quand même rares!

le plus triste dans tout ça ; c'est qu'on perd aussi le savoir-faire de métiers d'art,mais qu'est ce que ça peut bien faire, du moment que Renault a ses subsides, pour délocaliser tranquille..
ras le bol de ce gouvernement incapable !

Écrit par : juju41 | lundi, 08 février 2010

@L'hérétique

oui et ?

si tu le fais sur plusieurs années , du genre tu en vire 2 bien en amont et tu en reprends 2 l'année d'après ... ni vu ni connu

autre exemple:
j'ai 1 chantier j'ai besoin de 10 ouvriers, je crée 5 entreprises de batiment où je recrute 2 emplois sans charges et auquel je sous-traite 1/5 eme du chantier = un chantier entièrement exonéré de charge alors que théoriquement j'aurais du avoir 8 ouvriers taxés et 2 sans charges

j'ai des dizaines d'exemple d'effet d'aubaine dans ce genre

Écrit par : Fabio Lauresti | lundi, 08 février 2010

@Juju

Merci pour votre éclairage.

Un petit bémol toutefois
J'ai été confronté personnellement lors d'une crise précédente (celle de 1994-95) à des soucis de salaires non payés dans la TPE ou je travaillais : quand on allait voir l'inspection du travail, les prud'hommes ou le tribunal d'instance, on nous répondait que l'état leur demandais , en ces temps de problèmes pour les entreprises, d'être moi zelés et de faire un peu la sourde oreille....

@Juju : quand aux manoeuvres voir mon post précédent à l'hérétique

Écrit par : Fabio Lauresti | lundi, 08 février 2010

A force de lire les sondages, l'hérétique devient lucide.
Est ce quelqu'un peut m'expliquer pourquoi, alors qu'il avait à disposition une Lepage, Bayrou est allé chercher Génération Ecologie, groupuscule écologique de droite, quasiment absent de tous les dossiers écologiques de France et de Navarre, qui appelle à voter UMP dans toutes les élections locales et qui va plomber les très maigres espoirs de faire figurer les fantômes du Modem sur une liste conduite par le PS au second tour ?
Est ce quelqu'un a une bonne réponse à m'apporter ?

Écrit par : tamino | lundi, 08 février 2010

A force de lire les sondages, l'hérétique devient lucide.
Est ce quelqu'un peut m'expliquer pourquoi, alors qu'il avait à disposition une Lepage, Bayrou est allé chercher Génération Ecologie, groupuscule écologique de droite, quasiment absent de tous les dossiers écologiques de France et de Navarre, qui appelle à voter UMP dans toutes les élections locales et qui va plomber les très maigres espoirs de faire figurer les fantômes du Modem sur une liste conduite par le PS au second tour ?
Est ce quelqu'un a une bonne réponse à m'apporter ?

Écrit par : tamino | lundi, 08 février 2010

@ tamino
encore un comportement sectaire digne des verts, de ceux qui me font fuir depuis quelques mois.
pour vous tout ce qui est à droite = mal, et tout ce qui est PS ou EE = bien.
continuez comme ça, mais dans ce cas la autant voter directement PS.
ce n'est pas ma conception du Centre Indépendant.

Écrit par : centriste en vadrouille | lundi, 08 février 2010

c'est con, je suis juste honnête!aucune idée sur les manoeuvres dont vous parlez..
mais je suppose que ça existe..vu tout ce qu'on nous a demandé pour pour pouvoir licencier économiquement 3 personnes, je ne vois pas comment on fait pour se débarasser sans vergogne et sans perdre d'argent de ses salariés..faudra me donner des tuyaux!vous avez l'air expert!
par contre question aubaine, les heure sup de sarkozy, sont le meilleur ami de l'entrepreneur, puisqu'elles permettent de licencier, et de répartir les heures sur les autres salariés, pour pas cher..( ce que nous faisons quand on a un peu plus de boulot).
autre aubaine, le fameux auto-entrepeneur, qui transforme le salarié licencié en sous-traitant taillable et corvéable à merci,pas de congés payés, pas de charges,pas de RTT, pas d'heures sup ... Merci Novelli..( je précise que je ne pratique pas ce genre de truc, mais que ça arrivera surement , car embaucher nous a couté trop cher, en cas licenciement)

à force , on devient aussi cyniques que les autres bouffons du gouvernement.. c'est moche, mais on n'a pas le choix, pour conserver l'entreprise, parce que personne ne pleurera notre disparition, alors on utilise les armes qu'on nous donne, même si ces armes sont à double tranchant, et qu'elles contribuent à l'augmentation du chomage, de la crise etc..fallait pas voter sarko..elle est belle la Sarkozie.."chacun pour soi, et démerdez vous" la nouvelle devise de la France...

Écrit par : juju41 | lundi, 08 février 2010

@centriste
itou : l'UMP ne me gêne pas plus que cela, dans pas mal d'endroits.
Quant à Corinne Lepage et ses coups tordus répétés, je commence à en avoir plein le dos.

Écrit par : l'hérétique | lundi, 08 février 2010

Très bon billet !

Écrit par : LCDM | lundi, 08 février 2010

et oui, voila le problème, le modem peine à trouver sa place.
Pourtant elle existe : entre un PS trop orienté assistanat et égalitaire et une UMP nationaliste et élitiste il reste de la place.
Il est où ce parti libéral démocrate qui nous manque en France ?

Écrit par : udfpuismodem | lundi, 08 février 2010

Il est difficile de ne pas être d'accord avec ton analyse et les centristes de tous poils devraient se remobiliser pour voter MoDem malgré les nombreux reproches que l'on puisse faire aux uns et aux autres et malgré les défauts des listes présentées, le MoDem reste le seul parti centriste, avec Arthuis, à présenter des listes indépendantes alors lorsque l'on se dit centriste, pourquoi aller à droite ou à gauche? Ou l'on vote centriste, ou on avoue clairement ne pas être centriste. Je souhaiterai aussi que F. Bayrou se rappelle avoir déclaré que le centre devait être rebelle et qu'il donne des arguments à nos listes pour se rebeller intelligemment et se démarquer de la grisaille de cette campagne qui se limite en querelles de chapelles et de candidats sans se préoccuper des nécessités locales ni de celles des électeurs. Jean Lassale me paraît aller dans ce sens à suivre.

Écrit par : andre777 | lundi, 08 février 2010

J'ai un petit bémol sur l'analyse et le discussion. Le texte dans le programme d'Alain Dolium est: "Assurance recrutement : version régionale des 2 emplois sans charge"

D'après ce que j'ai compris, ce n'est pas exactement "emplois sans charge" comme pour la Présidentielle. Ce serait un autre dispositif.

C'est ma compréhension d'une explication verbale qui m'a été donnée. Il faudra valider avec le programme plus complet (quand il sera accessible et officiel).

Écrit par : Mia | lundi, 08 février 2010

Les Bretons ne pourront pas voter pour le Modem puisque les listes conduites par Bruno JONCOUR dans lesquelles ne figurent que des ex-UDF seront "soutenues" par le Modem et s'intituleront "La Bretagne au centre".
On mesure la régression pour celles et ceux qui depuis 2007 ont espéré qu'un dépassement de la vieille UDF libérale-centriste vassalisée par l'UMP était possible.
Exit le Modem en Bretagne.
Gageons que la Bretagne au centre sera plus attractive électoralement que le centre Bretagne ne l’est économiquement… Mais je pense que le centre Bretagne a plus de ressources et de dynamisme pour s’en sortir que la Bretagne au centre et pourtant on connaît ses difficultés…
En ce qui me concerne les dés sont jetés : le Modem est mort et son échec programmé aux prochaines élections régionales scellera l’échec de Fraçois BAYROU à la prochaine élection présidentielle !
A force de vouloir s’asseoir entre deux chaises, on fint par se retrouver … par terre.
La fin du Modem n’est pas la fin du projet humaniste.
Les démocrates peuvent et doivent se rassembler au sein du pôle éco-démocrate d’Europe écologie.
La logique bipolaire est indépassable.
Les verts en avaient fait l'expérience il y a 15 ans en mettant fin au "ni droite ni gauche". Génération Ecologie avait accueilli les écolos de droite et Antoine WEACHTER a démontré avec son Alliance des Ecologistes Indépendants que sur le marché électoral l'indépendance pesait entre 1 et 2% des suffrages.
De 18% de suffrages à l'élection présidentielle pour François BAYROU, le Modem est tombé à 12% aux municipales de 2008, 8% aux européennes... et sans doute 4% aux régionales de mars 2010...
Voilà le prix de l'indépendance.
Si l'on considère que faire de la politique c'est vouloir agir sur le cours des choses, alors chers amis démocrates il est urgent de quitter le royaume des bisounours et de recommencer à faire de la politique.
Dans un système bipolaire, les démocrates du Modem doivent se faire entendre au sein du pôle éco-démocrate.
Quant aux nostalgiques de l'UDF, ceux qui avaient un mandat électoral et qui ont sans doute un peu plus le sens des responsabilités ou une conscience plus aigue du caractère implacable de la logique majoritaire : ils ont déjà rejoint la majorité présidentielle (cf l'alliance centriste qui accueille les ralliés de la dernière heure en Bretagne et dans les Pays de la Loire notamment).
Les autres nostalgiques de l'UDF qui comme L'Hérétique dénoncent le rassemblement social écologique et démocrate feraient mieux de s'en retourner au pays des bisounours d'où ils viennent parce que leurs analyses contribuent aujourd'hui plus que jamais à polluer la clarification politique que les démocrates sincères doivent aux électeurs.
Non le Modem n'est pas en situation de gouverner quoi que ce soit.
Il se présente aux élections sans programme et sans alliance.
Voter Modem en Bretagne c'est voter pour rien !

Écrit par : un démocrate sincère | lundi, 08 février 2010

P... mais qu'ils sont emmerdants ceux qui veulent absolument dissoudre le modem dans l'écologie... !
Chacun a sa spécificité m...!

Le Modem c'était pour moi le rassemblement de ceux qui ne se voulaient ni de droite ni de gauche, qui pour autant ne fermaient pas la porte à des alliances républicaines et qui étaient prêts à faire passer les projets avant les étiquettes ou les places. En tout cas c'est ce que j'espérais qu'il devienne.

Malheureusement entre un FB bonapartiste qui ne veut pas lacher une once de pouvoir d'ici 2012, une bonne partie des arrivés en 2007 qui auraient fait les joies de la terreur sous la Révolution et des élus qui ont préféré sauver leur tête y a vraiment de quoi se demander si TOUS ces gens étaient bien ce qu'ils disaient être!

Le projet humaniste c'est bien rigolo mais je mets quiconque au défi de vendre ça à un électeur. Il est bon pour convaincre (et encore)les média et ceux qui ont du temps pour lire que le modem a quelque chose à dire.

Mais les "gens" eux veulent des choses simples et claires. Les 10 points fumeux c'est vraiment tout ce que le Modem a d'"original" à dire aujourd'hui??? L'idée d'un socle d'idées national était bonne et nécessaire pour ne pas donner l'impression de négocier à vide entre les deux tours comme aux municipales (si négos il doit y avoir). Mais là c'est d'un vide et d'une platitude...

Écrit par : zapataz | lundi, 08 février 2010

Le positionnement, c'est effectivement l'essentiel. Comme tu l'as déjà dit dans des précédents posts, je pense qu'il suffit de reprendre les fondamentaux de notre famille politique. Libéralisme (au sens politique) et valeurs issues de la démocratie chrétienne.
Et tu as raison, ce n'est certainement pas en faisant du PS-light que le MoDem va devenir lisible pour l'électeur... A moins de ne vouloir concurrencer que le PRG... Tu me diras à 3/5% c'est peut-être la seule ambition qui reste réaliste ;)

Écrit par : Bob (le centriste) | mardi, 09 février 2010

Les commentaires sont fermés.