Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Concentré de beauferrie chez MRY | Page d'accueil | Delanoë bétonne allègrement un espace vert de plus ! »

mardi, 08 décembre 2009

Identité nationale et identité de l'UDF

Le Figaro est tout de même gonflé, en ces temps de débats sur l'identité nationale. Tiens, l'un des principes les plus avérés du droit français c'est que chaque individu, chaque personne morale n'a qu'une identité et une seule. Et l'usurpation d'identité est punie par la loi. Il me fait rire, de Charette, à donner des droits qu'il ne possède pas, et le Figaro à titrer des informations fallacieuses.

C'est bien gentil, au Nouveau Centre, de vouloir reprendre le nom de l'UDF, mais le problème, c'est que l'UDF existe toujours !!! C'est même la composante principale du MoDem ! Est-ce que moi je vais demander à Monsieur de Charette si je peux m'appeler Hervé Morin ou François Sauvadet ? Bref, pendant qu'on blablate sur la notion d'identité nationale, le Nouveau Centre ferait bien d'en revenir aux fondamentaux du droit en la matière...

Commentaires

+1

mais tout ceci risque de finir au tribunal....

Écrit par : europium | mardi, 08 décembre 2009

Ok pour l'identité propre à chaque individu mais, au-delà de ce point (légèrement démago), je ne comprends pas pour ma part l'attachement de Bayrou au sigle UDF. Je n'ai jamais compris d'ailleurs, même quand j'étais au MoDem.

J'ai toujours pris ça pour un mystère (hormis la dimension financière bien sûr).

Écrit par : Christophe Ginisty | mardi, 08 décembre 2009

@ Christophe
Démago ? pourquoi ?
Pour le reste, cela me semble évident : pour que le sigle ne puisse pas être récupéré par n'importe qui, tout simplement.

Écrit par : L'Hérétique | mardi, 08 décembre 2009

Je vire au cynisme, je sais, mais ...

en part de marché, ça vaut combien la marque ?

Bref, pas de quoi fouetter un chat. AMHA.

Écrit par : Claudio Pirrone | mardi, 08 décembre 2009

Juridiquement, l'UDF existe. Politiquement, elle est morte de sa belle mort.

Écrit par : Hervé Torchet | mardi, 08 décembre 2009

Je ne comprends pas le moindre interêt pour le Nouveau Centre? D'abord il n'y a rien de nouveau à propos du nouveau centre, c'est juste des centristes de droite qui refusent la vision "Modem" du grand centre.

Les propos sont nostalgiques (du temps de l'UDF), du temps où "on était bien tout seul dans notre coin au centre droit".

Il n'y a pas de vision, pas d'ambition et pas de courage. Par contre, je vous l'accorde, il y a des valeurs qui ne sont pas les même qu'à l'UMP. Mais on est rapidement disposé à s'assoir dessus quand il faut protéger un poste de ministre ou un siège de député.

Pour l'instant la démarche MODEM a le mérite d'être, sinon payante, au moins courageuse. Bien sûr les valeurs d'origine évoluent pour accepter les nouveaux venus. Mais l'esprit ni ni se renforce. Ni avec ceux de droite qui oublient trop facilement le Social, ni avec ceux de gauche qui ne rêvent que du grand soir..

Malheureusement au niveau local le Modem a du mal a dépasser le clivage des "petits barons UDF"..

Voila pourquoi je suis toujours dans mon petit parti de Centre Gauche.. :-)

Écrit par : lg | mardi, 08 décembre 2009

@ Christophe Ginisty: tout simplement parce que l'association de financement publiques des partis politiques pour la législature 2007-2012 s'appelle "UDF-Mouvement Démocrate". T'étais pas candidat aux législatives ?

Écrit par : Orange Sanguine | mardi, 08 décembre 2009

Juridiquement l'affaire n'a pas l'air simple, même si le MoDem et Bayrou ont toutes les chances de l'emporter, l'UDF modémisée ayant bel et bien le bénéfice de l'antériorité quant à l'usage du sigle UDF. Cela dit, vu que le MoDem n'utilise plus le terme et que l'UDF disparaîtra prochainement juridiquement, il n'est pas tout à fait illégitime que le NC tente de récupérer la marque, dont il entend être l'héritier des valeurs et du territoire qui y sont attachés...

Écrit par : Bob | mardi, 08 décembre 2009

Il me semble que le sigle UDF existe toujours dans l'esprit de bon nombre d'électeurs. Celui du MoDem ne leur est pas encore tout à fait familier en terme de sérieux d'un parti...aidé en cela par le bombardement anti-Modem vers qui les missiles sont dressés en permanence dès que ce parti recommence à devenir dangereux pas seulement pour le pouvoir en place mais aussi pour ceux qui, comme des rapaces, sont à l'affût du moindre de ses faux-pas. Mais, peut-être me trompé-je ?...

Écrit par : Bénedictine | mardi, 08 décembre 2009

Le problème, c'est que le dépôt de la marque UDF en 2004 à l'INPI par de Charette alors membre de l'UMP est manifestement frauduleux cad en vue de nuire à l'UDF. On pourrait faire normalement sauter cette marque au moyen d'un simple référé de la part du Pdt de l'UDF, parti politique actuellement en sommeil, qui est un dénommé F... B...

Écrit par : Roulleaux Dugage | mardi, 08 décembre 2009

@ Roulleaux
Tiens bonne idée, cela aurait de la g... :-)

Écrit par : L'hérétique | mardi, 08 décembre 2009

;O)

Écrit par : Roulleaux Dugage | mercredi, 09 décembre 2009

Ils savent qu'ils ne sont rien et que le nom "Nouveau Centre" ne dit rien aux Français...

Bon, Morin était parti avec nos adresses mails en quittant le MoDem... il continue à vouloir récupérer le reste.
Vous savez qu'il m'a fallu passer par la CNIL et par lettre avec AR pour qu'il ne m'envoie plus de lettre du NC ? Et le tout fait d'un PC de l'Assemblée Nationale et nous étions pas mal à recevoir son courrier. Cela avait fait des vagues d'ailleurs à l'Assemblée.

Écrit par : Fanal Safran | jeudi, 10 décembre 2009

http://blogs.lexpress.fr/rock-n-pol/2009/12/ya-de-la-rumba-dans-lair.php

ça se chante bien, la rumba.

Écrit par : Fanal Safran | vendredi, 11 décembre 2009

@Fanal,
:DDDD!
Pour toi ;)Décodes...
http://video.mytaratata.com/video/iLyROoaft_te.html

Écrit par : Martine | vendredi, 11 décembre 2009

Les commentaires sont fermés.