Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« MoDem, je ne sais plus où j'en suis... | Page d'accueil | La police est exaspérée »

jeudi, 03 décembre 2009

L'insondable hypocrisie de l'Éducation Nationale

J'invite fortement à aller faire un tour sur le blog d'Hasthable : il publie un témoignage édifiant. Celui d'un enseignant en proie à la surdité et à la scizophrénie de son administration. Quand je lis, çà et là, des témoignages, que j'écoute les réactions de nombreux enseignants, humiliés, menacés, rabaissés, tant par les "apprenants" que par ceux-là mêmes qui devraient les protéger, je commence à comprendre, comme l'observaient récemment Robert Rochefort et Marielle de Sarnez chez Vincent Peillon, que plus de 60% des enseignants aient désormais l'envie de changer de métier.

Ce qui est impressionnant, c'est l'hypocrisie des rectorats, du ministère et de ses services : devant les caméras, ils font les beaux, mais sans médiatisation, les enseignants sont laissés à leurs seules forces, quand ils ne subissent pas purement et simplement des pressions pour se coucher devant des parents devenus clients plutôt qu'usagers de l'Éducation Nationale ou encore des merdeux qui voient leur professeur comme une serpilière sur laquelle il convient de s'essuyer.

C'est un coup de torchon qu'il conviendrait de donner dans la technostructure de l'Éducation Nationale, mais pas seulement : les partis politiques ne cessent d'instrumentaliser cette institution au gré des lubies et hobbies des différents ministres qui se succèdent. Nous avançons, d'ailleurs, à grands pas vers la précarisation de ce métier : de plus en plus, les collèges et les lycées font appel à des vacataires, mal formés, mal protégés, corvéables et licenciables à merci, sans compter ceux dont les connaissances disciplinaires, notoirement insuffisantes, ne garantissent pas une vraie qualité d'enseignement. Comme le dit souvent Hastable, notre pays est vraiment foutu. Tout fout le camp...

Commentaires

« C'est un coup de torchon qu'il conviendrait de donner dans la technostructure de l'Éducation Nationale »

Pas un coup de torchon, Hérétique. Un coup de bélier. La crise actuelle de l'Éducation nationale est beaucoup moins une crise d'idées qu'une crise de structure :

http://www.slideshare.net/Criticus/chqueducation

Écrit par : SOS Éducation | jeudi, 03 décembre 2009

@ SOS éducation
Je me demande, un de ces jours, si je ne vais pas finir par me ranger au principe du chèque éducation.
Un coup de bélier ne tape que ce qu'il y a devant soi. Un coup de torchon ramasse tout ce qu'il y a sous la surface du torchon :-)
Le problème, c'est que nettoyer les structures de l'EN, cela vaut bien les écuries d'Augias...

Écrit par : L'Hérétique | jeudi, 03 décembre 2009

« @ SOS éducation
Je me demande, un de ces jours, si je ne vais pas finir par me ranger au principe du chèque éducation. »

La porte est ouverte ! ;)

Écrit par : Criticus | jeudi, 03 décembre 2009

@l'hérétique
l'hypocrisie du ministère de l'EN vous saute aux yeux... mais vous ne voyez pas celle du ministère de la Santé.

Écrit par : Géraldine | jeudi, 03 décembre 2009

@ Géraldine
Une confiance aveugle, non. Vous n'avez pas répondu, chez Ginisty, à mon objection : je suis allé lire les deux liens que vous avez proposé, or, dans le document anglais, les tests incriminés par vos chiffres concernent le virus H5N1, pas le virus H1N1...

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 03 décembre 2009

!!!!!
Quelqu'un d'autre s'en est chargé : Martine.

Écrit par : Géraldine | jeudi, 03 décembre 2009

P.S. à 18 h 37 très exactement

Écrit par : Géraldine | jeudi, 03 décembre 2009

Mdr...
@L'hérétique, pas moi l'autre: Martine Bon...
Ah la la!!!

Écrit par : Martine | jeudi, 03 décembre 2009

@ Géraldine
Oui, j'ai lu son commentaire, mais il ne répond pas à mes objections, et notamment le fait que vos chiffres émanent de tests pour le H5N1 et non le H1N1

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 03 décembre 2009

@ l'hérétique
Est-ce une lecture inattentive de M.Girard (ou de Martine B.)? de l'humour ? la tentation de prendre les autres pour des imbéciles ? de la mauvaise foi ? ...?

Écrit par : Géraldine | jeudi, 03 décembre 2009

À propos d'enseignement : les risque de suppression de l'enseignement de l'histoire-géo...
http://spreadsheets.google.com/viewform?formkey=dEpuSnVqaTQzSFJYZllWYmxlZ25KRGc6MA

Écrit par : Rosa | lundi, 07 décembre 2009

Merci Rosa, il est aussi question de supprimer les maths en filières littéraires! :((

Écrit par : Martine | lundi, 07 décembre 2009

On peut déjà faire une année de terminale en L sans les maths.

Écrit par : Géraldine | lundi, 07 décembre 2009

@ Géraldine
J'ai lu avec attention le document en Anglais auquel il fait référence. Ses chiffres concernent des tests effectués avec pour souche de départ le h5n1.

Écrit par : l'hérétique | lundi, 07 décembre 2009

Peut-etre, mais est-ce un motif suffisant pour les supprimer de la filière?

Écrit par : Martine | lundi, 07 décembre 2009

Martine, ce n'est pas mieux.
Un enseignement à l'américaine d'où disparaîtra toute autre apport culturel que celui de la spécialité.

Écrit par : Marie-Paule | lundi, 07 décembre 2009

@l'hérétique
Evidemment ! M. Girard le dit et regardez bien ce qu'il dit dans une note en bas de page pour comprendre exactement ce qu'il critique.

Écrit par : Géraldine | lundi, 07 décembre 2009

D'autre part, les littéraires allant disparaître, la suppression des maths touchera moins de monde : plus de la moitié des élèves de l'enseignement général en terminale S.

Écrit par : Rosa | lundi, 07 décembre 2009

@ Rosa
hé hé, je suis au courant.
http://heresie.hautetfort.com/archive/2009/11/23/chatel-tu-te-fous-de-mon-identite-nationale.html
Bonjour à toi, cela fait un moment que tu n'es pas revenue par ici.

Écrit par : l'hérétique | lundi, 07 décembre 2009

Effectivement Rosa, pas d'enseignement de la philo aux US, du: à la carte, comme au restaurant.
Les controles sous forme de QCM, peu de travail de rédaction.
En fait beaucoup de votre futur dépend du College auquel vous pouvez accéder et du milieu dans lequel vous évoluez.
College à double vitesse aussi.

Écrit par : Martine | lundi, 07 décembre 2009

L'hérétique c'est vrai que je suis moins venue! Mais la politique politicienne m'intéresse de moins en moins : je reviendrai pour les régionales prendre conseil.
Moins de temps aussi et... tes visiteurs sont rarement des blogueurs !

Écrit par : Rosa | lundi, 07 décembre 2009

Il est super mimi ton hérisson : quel dommage qu'il n'ait pas survécu :-(

Écrit par : l'hérétique | lundi, 07 décembre 2009

Merci de cette visite : tu as été un des premiers supporteurs de la famille hérisson.
C'est sympa de se croiser de temps en temps : promis, je reviendrai car finalement j'ai déjà fait mon choix pour les Régionales : Azouz !

Écrit par : Rosa | lundi, 07 décembre 2009

Salut Rosa
S'il y a bien une petite bête que j'adore, c'est le hérisson. Rien que la bouille de ces pelotes d'épingle sur pattes, ça me fait rire. Sympa comme tout comme petite bête.
Eh bien écoute, tu me vois ravi de ton choix :-)

Écrit par : l'hérétique | lundi, 07 décembre 2009

Vraiment pratique le dessin de votre blogue, il l'aime beaucoup, l'avez-vous créer vous même ?

Écrit par : bonus paris sportifs | mardi, 13 mai 2014

WOW, ça c'est un bon article, que et on vous laisse tout de suite cette remarque

Écrit par : match france honduras coupe du monde | dimanche, 15 juin 2014

Les commentaires sont fermés.